Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Aller en bas

VOTRE AVIS

20% 20% 
[ 4 ]
65% 65% 
[ 13 ]
10% 10% 
[ 2 ]
5% 5% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 20

[Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Invité le Sam 21 Aoû 2010 - 13:38



Editeur: Albin Michel
Date de parution: 18/08/2010
168 pages


4ème de couverture:
« Ce matin-là, je reçus une lettre d’un genre nouveau. »
Amélie Nothomb

Mon avis:
J'ai découvert Amélie Nothomb il y a peu de temps en lisant "Le fait du prince" que j'ai bien aimé et qui m'a donné envie de lire d'autres romans de cet auteur. J'ai aussi été tentée par la lecture de ce roman car j'aime beaucoup en général le style épistolaire.
"Une forme de vie" débute par une lettre envoyée par un certain Melvin Mapple, soldat depuis 6 ans à Bagdad, à Amélie Nothomb elle-même. Il s'en suit alors un long échange de lettres entre eux. Au cours de cet échange, le soldat va confier des choses de plus en plus personnelles à Amélie Nothomb. En plus de ces lettres, Amélie Nothomb nous livre des réfléxions notamment sur les courriers qu'elle reçoit de ses lecteurs. Je souhaite ne pas en dire plus sur l'histoire afin de permettre à ceux qui voudraient lire le roman de la découvrir par eux-mêmes ...
J'ai bien aimé le thème de ce roman.
J'ai trouvé l'idée de départ intéressante et assez originale (même si ce n'est certainement pas le roman le plus original d'Amélie Nothomb!).
L'échange de lettres rend la lecture dynamique et rapidement captivante.
Je pense que l'on peut se demander s'il y a une part d'autobiographie dans ce roman.
C'est donc une lecture que j'ai appréciée avec un léger bémol pour la fin ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Sharon le Sam 21 Aoû 2010 - 15:35

Merci pour ton avis Moony.
Je compte résister à la tentation de me le procurer le plus longtemps possible.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8388
Age : 40
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par jostein le Dim 5 Sep 2010 - 17:07

"Une forme de vie" est avant tout une réflexion sur le métier d'écrivain et sur la création.
"Être écrivain, pour toi, cela signifie chercher désespérément la porte de sortie."

"Un artiste qui ne doute pas est un individu aussi accablant qu'un séducteur qui se croit en pays conquis."

" Derrière toute œuvre, se cache une prétention énorme, celle d'exposer sa vision du monde. Si une telle arrogance n'est
pas contrebalancée par les affres du doute, on obtient un monstre qui est à l'art ce que le fanatique est à la foi."


L'auteur aime jouer avec les mots et toutes les formes d'écriture. Dans ce livre, elle correspond avec un mythomane obèse
américain. Elle renoue donc avec son passé d' épistolienne, comme lorsque jeune adolescente, elle écrivait à son grand-père.


Le thème de l'obésité, souvent repris dans les romans d'Amélie Nothomb est
un second plan de ce roman. C'est l'aspect choquant
du livre, car il en faut un dans chaque roman. L'auteur évoque, ici,
avec naturel et franchise, comme à son habitude, ce problème de
l'obésité, notamment aux États-Unis et particulièrement dans
les troupes américaines basées en Irak (article lu par l'auteur lors
d'un voyage aux USA).


Je ne suis pas choquée par les propos de l'auteur sur l'obésité mais plus
sur sa façon d'encourager une jeune homme dans sa
propre perversité, de le conforter dans sa prise de poids.
Toutefois, elle éprouve un profond attachement pour ce jeune homme.


Comme souvent, dans les derniers romans d'Amélie Nothomb, la fin est un peu surprenante et nous laisse dans
l'insatisfaction.


Amélie Nothomb a dit lors d'une interview au magasine Lire " Quand un roman est bon, il est toujours trop court". J'ai hâte
qu'elle s'engage dans un roman plus étoffé.


J'aime l'univers de cet auteur, je suis toujours impressionnée par son vocabulaire et son imagination. Dans chaque livre, elle
me fait découvrir des mots incroyables.


Ici, elle illustre une de ses qualités connues qui est de répondre aux courriers de ses admirateurs. Elle donne ainsi davantage
d'espoir et de rêves à ses lecteurs.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 58
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Invité le Lun 6 Sep 2010 - 12:07

Pour les fans de Nothomb, sachez qu'elle vient à Troyes ce mois-ci pour une rencontre littéraire.

Info : http://www.maisonduboulanger.com/quatrieme_de_couverture.php

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Céline72 le Lun 6 Sep 2010 - 18:09

Un livre de Nothomb qu'il faut que je me procure....j'attends encore un peu Very Happy
avatar
Céline72
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1911
Age : 32
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Emploi : Chargée d'assistance / Loisirs : lecture, musiques, photos (la nature particulièrement), films
Genre littéraire préféré : Je lis un peu de tout....
Date d'inscription : 03/03/2010

http://univers-des-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Invité le Mar 9 Nov 2010 - 21:41

Je n'avais encore jamais lu du nothomb, j'ai croisé son chemin à la bibliothèque et je ne suis pas déçue sauf pour la toute fin qui me laisse un peu sur ma faim (et je suis dans le thème chépo)
Effectivement l'écriture sous forme d'échange de courrier facilite la lecture.


Dernière édition par siana le Mer 18 Mai 2011 - 17:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par cynthia le Lun 15 Nov 2010 - 17:27

je l'ai noté; j'espère le lire très bientôt. Vos commentaires m'ont mis l'eau à la bouche!
avatar
cynthia
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 29
Localisation : essonne
Genre littéraire préféré : Romans dramatiques
Date d'inscription : 29/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Invité le Dim 19 Déc 2010 - 11:51

Un très bon Nothomb à mon sens. Elle s'essouffle par moment ( trop de livres en peu de temps) mais celui-ci fait partie des "A.N" qu'on apprécie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par audreyzaz le Dim 19 Déc 2010 - 19:36

J'ai voulu le prendre l'autre jour à la médiathèque mais il a été emprunté quelques heures avant mon passage. Il faudra que je retente ma chance plus tard.
avatar
audreyzaz
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3339
Age : 32
Localisation : Région parisienne (92)
Emploi/loisirs : En recherche d'emploi
Genre littéraire préféré : Un peu de tout
Date d'inscription : 04/06/2008

http://le-monde-de-la-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par cremefraiche14 le Mer 5 Jan 2011 - 0:41

j'ai été plutôt déçue par ce livre , l'idée est intéressante, la forme épistolaire aussi mais la fin trop abracadabrantesque, quoique avec Nothomb on n'est pas toujours surpris.
avatar
cremefraiche14
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 96
Age : 40
Localisation : Caen
Emploi/loisirs : prof cours part
Date d'inscription : 13/04/2010

http://helene14.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Invité le Dim 16 Jan 2011 - 11:59

J'ai lu ce livre il n'y a pas longtemps, et j'y suis resté accroché jusqu'au bout. Ce n'est pas un roman épistolaire brut dans la mesure où ce n'est pas un simple échange de lettres étant donné qu'on a accès à la pensée du narrateur, et c'est ce qui m'a le plus plu en fait. La fin est tout simplement absurde, pas du mauvais côté de la chose, mais dans le sens où elle m'a fait sourire. Je ne regrette absolument pas cet achat en tout cas!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Mounain le Mer 18 Mai 2011 - 15:55

Encore un livre d'Amélie Nothomb que j'apprécie. "Ce jour là, je reçu une lettre d'un genre nouveau", dit-elle, et, effectivement, quelle surprise nous n'avons pas lorsque nous découvrons que c'est un militaire américain qui écrit à Nothomb, et d'autant plus un militaire obèse. Sa maladie, il en parle sans complexe, l'explique, lui donne même une signification politique. Ainsi, tout un chacun peut comprendre ce qu'il ressent. Haine contre l'armée et une guerre injustifiée, l'Irak n'ayant même pas d'arme de destruction massive, contre les minces qui ne comprennent pas qu'il souffre d'une réelle maladie...Tout est émotion, et même sa "graisse" comme il le dit lui-même, devient poétique, lorsqu'il l'appelle par un nom de femme et parle d'elle avec affection. Du Nothomb tout craché; une dimension poétique à quelque chose en apparence repoussant. Melvin affirme son obésité, il va même en faire une oeuvre d'art et être surnommé "Body art". L'art comme une forme d'affirmation de soi, de ce que les autres perçoivent comme un défaut. L'obésité comme revendication contre la guerre et même comme un acte de sabotage, puisque toute cette nourriture coûte fatalement cher à l'armée. Cela paraît beau, non? Et finalement, tout ceci n'est que mensonge, Melvin est bel et bien obèse mais certainement pas militaire! Il s'agit juste d'une justification comme une autre, il veut se rendre intéressant face à Amélie Nothomb. Et celle-ci ne lui en veut absolument pas! Elle le compare à un écrivain, qui ne raconte finalement que des choses fictives, et le félicite même pour ses talents. Belle réaction.

Autre aspect de ce roman, outre les réflexions sur l'obésité, sur la guerre et la détresse des soldats, une réflexion sur l'écriture en elle-même et surtout sur le rapport qu'entretien l'écrivain avec ses lecteurs. Amélie Nothomb répond aux correspondances, elle explique sa vision des choses et, à plusieurs reprises, revient son horreur pour les trop grandes épîtres, brièveté que l'on retrouve également dans tous ces romans. Alors certes, ils sont courts, certains diront qu'elle pourrait écrire de plus longues œuvres mais, cependant, cette brièveté fait partie de son style.

Quant à la fin... Il est vrai qu'elle surprend, mais je n'en attendais pas moins de l'auteur. Certes, celle-ci est loin d'être morale, elle fuit "lâchement" et préfère même passer pour une terroriste (j'ai d'ailleurs ri lorsque l'auteur évoque les fameuses cases à cocher et la réaction des voyageurs...) mais finalement, cela lui donne une petite dose de folie que j'apprécie. Elle ne mâche pas ses mots, comme lorsqu'elle décrit sa réaction face à la photographie du mythomane, mais n'en ressent pas moins une profonde sympathie pour lui et s'inquiète réellement de son manque de réponse.

Je ne suis absolument pas déçue de ce Nothomb, et je vote "beaucoup apprécié."
avatar
Mounain
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1188
Age : 26
Localisation : 51
Emploi/loisirs : professeure de français et étudiante cynopsy (formation en éducation et comportement canins)
Genre littéraire préféré : tout ce qui me tombe sous la main
Date d'inscription : 23/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Invité le Mer 18 Mai 2011 - 19:35

J'ai moi aussi "beaucoup apprécié" ce Nothomb. Cela faisait longtemps que cette auteure ne m'avait plus surprise, et la manière dont elle aborde le thème si moderne de l'obésité est très intéressant. Seul bémol : la fin qui, par son rocambolesque même, casse la profondeur du récit. On reproche souvent à Amélie Nothomb de s'arrêter trop tôt dans ses romans, ici je trouve qu'elle s'arrête trop tard : la révélation de l'identité de son correspondant était, de mon point de vue, assez surprenante pour faire un beau final.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Invité le Mer 18 Mai 2011 - 19:36

Octavia a écrit:J'ai moi aussi "beaucoup apprécié" ce Nothomb. Cela faisait longtemps que cette auteure ne m'avait plus surprise, et la manière dont elle aborde le thème si moderne de l'obésité est très intéressant. Seul bémol : la fin qui, par son rocambolesque même, casse la profondeur du récit. On reproche souvent à Amélie Nothomb de s'arrêter trop tôt dans ses romans, ici je trouve qu'elle s'arrête trop tard : la révélation de l'identité de son correspondant était, de mon point de vue, assez surprenante pour faire un beau final.

Je suis tout à fait d'accord avec ce dernier point.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Entre Les Pages le Mer 18 Mai 2011 - 23:09

Mon avis :
Amélie Nothomb reçoit un grand nombre de lettres. Mais celle qui a permis la construction de ce roman est particulière. Un soldat américain basé en Irak écrit à l'intention de l'écrivaine dont il pense que l'esprit saura le comprendre. Ses douleurs, ses doutes, ses résolutions déclenchent un long processus épistolaire.
L'ouvrage présente un échange de lettres manuscrites ainsi qu'une narration à la première personne de Mademoiselle Nothomb elle même et un homme (que l'on espère) fictif. Habituée à mettre en scène son personnage, Amélie Nothomb en poursuit l'implication dans ses écrits ici. Lucide et touchante, la narratrice étudie l'homme et sa recherche du bonheur.
A partir d'un questionnement sur les formes de l'art et d'une nouveau genre de message de paix, le texte en vient à s'inquiéter de l'influence que génère les artistes et leurs œuvres. Les défis que l'être s'inflige à lui même pour se sentir vivant motivent et couronnent le Nothomb 2010.
Amusant, cocasse et surprenant, ce nouveau cru est également animé par une touche biographique, celle de l'amour que porte l'auteure aux correspondances écrites.
Toujours piquantes et attendrissantes, l'écrivaine et son œuvre continuent d'envoûter avec charme, style et réflexion.
avatar
Entre Les Pages
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 251
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Formatrice
Genre littéraire préféré : Jeunesse
Date d'inscription : 30/11/2010

http://areader.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par audreyzaz le Lun 27 Juin 2011 - 17:57

Mon avis :

Un véritable coup de coeur, et dire que j'ai failli passer à côté parce qu'à la base celui-ci me tentait moins que les précédents, l'erreur monumentale que j'aurais faite...

Je n'ai pas lâché ce livre du début à la fin, j'ai été entrainée dans un véritable tourbillon. Dans l'intimité de cette correspondance entre un homme américain apparemment basé en Irak et Amélie Nothomb elle-même.

C'est très bien écrit, comme d'habitude on retrouve une Amélie Nothomb, piquante, incisive et en même temps prise de compassion pour cet homme qui cherche à devenir quelqu'un.

Contrairement aux autres critiques que j'ai pu lire, j'ai pour ma part apprécié la fin, je ne m'attendais pas à cette chute, et quelle chute, on tombe de haut.
avatar
audreyzaz
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3339
Age : 32
Localisation : Région parisienne (92)
Emploi/loisirs : En recherche d'emploi
Genre littéraire préféré : Un peu de tout
Date d'inscription : 04/06/2008

http://le-monde-de-la-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par stephanie-plaisir de lire le Ven 2 Mar 2012 - 17:17

Que penser d’une telle 4ème de couverture ? Comme souvent Amélie Nothomb a le chic pour attiser la curiosité et avec un tel résumé il est bien difficile de se douter de quoi peut parler ce livre. Pour ceux qui ne l’ont pas lu, je vais lever le voile en vous disant qu’il s’agit d’un roman épistolaire dont voici la base : fin 2008, Amélie Nothomb reçoit une étrange lettre d’un soldat américain basé en Irak, lui demandant de l’aide. Intriguée, elle répond et entame une correspondance pour le moins fantaisiste.

On entre très vite dans l’histoire car Amélie Nothomb maitrise le suspens et stimule notre curiosité, autant que cette lettre de Melvin Mapple a su stimuler la sienne. Une forme de vie est une fiction drôle qui tient le lecteur en haleine. On s’attache au personnage (pourtant si repoussant) et à sa masse de graisse, qui est magnifiquement personnalisée. Durant tout le récit l’auteure joue avec les émotions du lecteur. On passe de la consternation au rire avec plaisir.

Une forme de Vie est la hauteur de ses plus grands succès : on y retrouve son style original, la maitrise de la langue avec l’utilisation d’un vocabulaire soigné et son humour subtil qui rend la lecture si agréable. On (re)découvre sa personnalité drôle et surtout très critique aussi bien des autres que d’elle-même. Peu importe le contenu, Amélie Nothomb nous bluffe par son contenant et son écriture précise très personnelle truffée d’autodérision. Pour les fans, tout est là et pour les inities c’est un bon moment aussi bien sur le plan de la fiction (une histoire originale et surprenante) que sur le plan narratif. Il s’agit d’un roman « hors norme », dans tous les sens du terme !

Les romans d’Amélie Nothomb semblent parfois autobiographiques comme s’ils se nourrissaient de son quotidien ou de son passé. Je ne l’ai pas du tout trouvé narcissique, comme j’ai pu le voir dans certains articles, même si le sujet de fond est un prétexte à parler d’elle (de sa relation aux autres, de son succès…). Ici il s’agit d’une correspondance entre elle et un soldat américain, entrecoupée de récits internes. Où commence la réalité ? Où s’arrête la fiction ? Tout est question de point de vue, mais pour ma part, Une forme de vie est une belle fantaisie qui oscille entre les deux. Je trouve que c’est un livre étonnant, un récit intelligent plein de cruelles vérités, avec des anecdotes et réflexions personnelles qui le rendent plus léger et surtout très risible.
avatar
stephanie-plaisir de lire
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 81
Age : 39
Localisation : pas loin de la capitale
Genre littéraire préféré : vaste, j'aime les belles découvertes
Date d'inscription : 02/03/2012

http://stef93330plaisirdelire.blog4ever.com/blog/index-522250.ht

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par lili78 le Mer 14 Mar 2012 - 16:47

Une fois de plus le lecteur fait une intrusion dans la vie d’Amélie Nothomb, vrai ou pas je l’ignore, toujours est-il que nous partageons quelques mois de son existence à travers la correspondance entre un supposé soldat basé en Irak et Amélie Nothomb. Plus que la guerre en Irak, c’est l’obésité le centre de la conversation. J’ai parfois trouvé les propos un peu dur, mais je suis très politiquement correct ne soyez donc pas surpris ! J’ai beaucoup aimé ce roman court et intense, même si la fin m’a laissé sur ma faim !
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2451
Age : 46
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Invité le Mer 11 Avr 2012 - 1:09

Un bon Amélie Nothomb Smile Les deux précédents m'avaient laissé insatisfaite. Comme toujours la qualité d'écriture est présente, le vocabulaire riche. Les parties autobiographiques concernant Amélie m'ont beaucoup plu, je me suis toujours demandée comment elle s'y prenait pour entretenir autant de correspondances avec ses lecteurs et aussi bien les connaitre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Invité le Mer 28 Nov 2012 - 21:28

C'est le vrai "premier" Amélie Nothomb que j'ai lu (ayant vu stupeur et tremblements en film étant plus jeune, je ne le considère pas comme le premier Amélie Nothomb que j'ai lu) et qui m'a encouragé à poursuivre la lecture des romans de cette auteure (et qui fait qu'aujourd'hui j'adore ^^)

C'est un bon livre à lire study

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Au fil des plumes le Ven 22 Aoû 2014 - 10:35

Ce que j'en pense:  Avec Une forme de vie, Amélie Nothomb s'essaie au genre épistolaire. Les lettres s'échangent entre l'auteur elle- même et un GI Américain basé en Irak. Encore une fois, l'auteure se met en scène dans une situation décalée comme seule Amélie Nothomb sait les écrire. Il n'y a pas vraiment d'intrigue dans ce roman. Le lecteur assiste plutôt à la naissance d'une amitié entre deux correspondants qui jusque- là n'avaient rien en commun. Cela pourrait paraître barbant mais sachez juste que lorsque le roman a atteint sa vitesse de croisière, un retournement de situation tardif crée la surprise (je ne peux en dire plus sans spoiler le roman).

Les personnages sont en complet décalage avec la réalité et ont ce petit grain de folie bien spécifique à l'écriture de la romancière. Avec le personnage du GI américain obèse, Amélie Nothomb fait un pied de nez majestueux aux clichés de la société américaine.
Dans ce livre, l'auteur parle beaucoup d'elle- même et tout le long de la lecture je me suis demandée où était la frontière entre le réel et la fiction. Le traitement de sa personne comme un personnage est fréquent chez Amélie Nothomb mais je ne peux m'empêcher de croire que certaines choses sont vraies dans ce qu'elle raconte sur elle. Il reste à savoir quoi.
Le style en lui-même est fidèle à l'auteur. Une écriture simple et agréable mais sans plus. Pourtant, je note que ce livre m'a beaucoup plus plu que les deux derniers sortis.
Bref: Une lecture agréable qui regroupe les caractéristiques d'écriture de l'auteur.


Dernière édition par alexielle63 le Sam 23 Aoû 2014 - 12:28, édité 1 fois (Raison : suppression du lien)
avatar
Au fil des plumes
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 17
Localisation : France
Emploi/loisirs : Professeur des écoles
Genre littéraire préféré : Thriller
Date d'inscription : 18/07/2014

http://aufildesplumes.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Une forme de vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum