Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Huet, Philippe] L'ivresse des falaises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur L'ivresse des falaises de Philippe Huet.

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Huet, Philippe] L'ivresse des falaises

Message par Sharon le Mar 24 Aoû 2010 - 11:41


Titre : L'ivresse des falaises
Auteur : Philippe Huet.
Editeur : Rivages/Noir.
Nombre de pages : 345.

Quatrième de couverture :

Pourquoi les feux de la Saint-jean ont-ils un éclat inquiétant dans le pays de Caux ? Soupçonne-t-on ce qui se trame sur les plages de galets de Val-le-Bains ? La Madeville, près d'Evreux, n'est-elle pas, en effet, une ville de fous ? L'Aiguille Creuse n'est-elle pas hantée par un meurtrier ? Et quel cauchemar peut-on rencontrer dans les maisons du vieux Granville ?

Mon avis :

La nouvelle est un genre littéraire peu représenté dans la production actuelle, la nouvelle policière l'est encore moins. Le seul recueil contemporain qui me vient à l'esprit est Coule la Seine de Fred Vargas. Pourtant, la nouvelle policière a connu son heure de gloire avec Sir Arthur Conan Doyle ou Maurice Leblanc. Ce recueil, qui vient d'être réédité, mérite d'être lu et connu. C'est parce que l'action se déroulait en Normandie que j'ai choisi ce livre. J'ai immédiatement lu une nouvelle, puis une autre, et encore une autre...

Le cadre de chaque nouvelle est un lieu normand différent. L'auteur nous fait découvrir la côte normande (Etretat, Granville, Trouville), y compris pendant la morte saison, les terres (Routot), les villes (Evreux), et revisite les hauts lieux du Débarquement. Il s'autorise même un retour dans le passé, en montrant la vogue naissance des bains de mer. Philippe Huet connaît bien la Normandie et la décrit avec justesse, sans la flatter ni la dévaloriser.

Chaque intrigue est rondement menée, la chute est souvent saisissante ; enquêteurs, meurtriers ou (futures) victimes sont tour à tour les narrateurs d'une nouvelle. Narrateurs, mais pas héros : les personnages sont banals, quand ils ne sont pas des laissés-pour-compte. Leur point commun est que rien n'est remarquable chez eux - jusqu'à ce que le crime fasse irruption dans leur vie.

Une très belle découverte, grâce au Salon du livre de Rouen.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7510
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum