Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Mazzeri, Silvia Alberti de] La reine vénitienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MAZZERI, Silvia Alberti de ] La reine vénitienne

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Mazzeri, Silvia Alberti de] La reine vénitienne

Message par lalyre le Mar 24 Aoû 2010 - 15:21

[ MAZZERI, Silvia Alberti de ]
La reine vénitienne
Pygmalion octobre 2008
388 Pages

Présentation de l'éditeur

C'est un destin inouï que raconte Silvia Alberti de Mazzeri dans ce roman somptueux: l'histoire authentique de Catherine Cornaro, fille d'un noble marchand appartenant à l'une des plus anciennes et illustres familles de Venise. Novice au couvent de Padoue, elle devient soudain reine lorsque le roi de Chypre, tombé amoureux de son portrait, lui envoie son ambassadeur pour la demander en mariage. La belle adolescente aux cheveux blonds comme le miel et aux yeux d'azur embarque alors pour un périple. A Chypre, elle découvre bientôt que les amours les plus pures se mêlent aux intrigues politiques les plus noires. Devenue veuve après un an de mariage et proclamée régente au nom de son fils, elle se retrouve, amante et sirène, plongée au cœur d'un jeu politique compliqué: le royaume de Naples et la République de Venise voulant tous deux s'emparer de l'île pour mieux lutter contre les Turcs. Dans un paradis terrestre, au milieu de jardins tapissés de roses rouges de Byzance et sous un ciel toujours bleu, la passion amoureuse et le sens de l'honneur la déchirent tandis que la cruauté règne autour d'elle: les meurtres par empoisonnement s'accumulent, le sang coule à flots, les trahisons se multiplient. Dans une langue riche et envoûtante, Silvia Alberti de Mazzeri ressuscite un monde tantôt musical et enchanteur, tantôt âpre et cruel, niais toujours captivant. La Renaissance vénitienne, fastueuse et guerrière, n'en finit pas de nous éblouir!

Mon avis
L'époque de la Renaissance italienne, voila ce qui change un peu de mes lectures habituelles, nous sommes en 1510, un premier châpitre ou je fais la connaissance de Catherine Cornaro sur son lit de mort. A partir de là, on remonte le temps, j'apprends que cette jeune femme qu'on appellait Sirène à cause de sa très ensorcelente beauté fut Reine de Chypre mais à la mort de son époux elle fut Régente. Avec elle, on découvre l'amitié , l'amour, la passion, l'honneur, les peintres mais aussi les assassinats, les complots, les trahisons, les espions, les poisons, les intrigues et les prédilections. Elle va aussi être la victime du cynisme et les vices des hommes et de la jalousie des femmes qui l'entourent.Cette femme a dû vivre avec la perte et la séparation de ceux qu'elle aime, entourée de gens assoiffés de pouvoir et d'argent.Un beau roman avec quelques longueurs sans doute mais ce fut une lecture agréable et le destin inouï de cette femme dont j'ignorais tout, m'a fascinée....Un très beau portrait de femme. 4/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5836
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mazzeri, Silvia Alberti de] La reine vénitienne

Message par lalyre le Mar 24 Aoû 2010 - 19:48

Catherine Cornaro fut enterrée en grande pompe dans l'église des Saints-Apôtres de Venise, en présence des membres de sa cour.
En son hommage, les sénateurs ordonnèrent que tous les clochers de Saint-Marc sonnent neuf fois, un honneur réservé aux méritants de la République.
A la fin du XVlème siècle, sa dépouille fut transfèrée dans l'église de san salvatore et déposée dans un magnifique sépulcre en marbre, oeuvre de Bernardino Contino.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5836
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum