Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Gallay, Claudie] L'amour est une île

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ GALLAY, Claudie ] L'amour est une île

38% 38% 
[ 3 ]
62% 62% 
[ 5 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 8

[Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par lalyre le Mar 7 Sep 2010 - 19:46

[ GALLAY, Claudie ]
L'amour est une île
Actes Sud août 2010

348 pages

Présentation de l'éditeur

C'est une saison singulière pour Avignon et les amoureux du théâtre : la grève des intermittents paralyse le festival. Un à un les spectacles sont annulés. Les visiteurs déambulent sous un soleil de plomb, à la recherche des rares lieux où joueront quand même quelques comédiens. Comme Mathilde, dite la jogar : devenue célèbre depuis qu'elle a quitté Avignon, elle est enfin de retour dans cette ville où elle a grandi, et pour un rôle magnifique. L'homme qu'elle a tant aimé, et qui l'a tant aimée, Odon Schnadel, a appris sa présence par la rumeur. Lui-même vit ici en permanence, entre sa péniche sur le fleuve et le petit théâtre qu'il dirige. Cette année-là, avec sa compagnie, Odon a pris tous les risques. Il met en scène une pièce d'un auteur inconnu, mort clans des circonstances équivoques : un certain Paul Selliès dont la jeune soeur Marie - une écorchée vive - vient elle aussi d'arriver à Avignon, un peu perdue, pleine d'espérances confuses... ou de questions insidieuses. Car autour de l'oeuvre de Paul Selliès plane un mystère que ces personnages dissimulent ou au contraire effleurent, parfois sans faire exprès, souvent clans la souffrance. Plongée au coeur des passions, des rêves et des mensonges, des retrouvailles sans lendemain, des bonheurs en forme de souvenirs, des amours que l'on quitte, des îles qu'on laisse derrière soi, le nouveau roman de Claudie Gallay noue et dénoue les silences d'un été lourd de secrets.

Mon avis

Cerné par les remparts d'Avignon, ce roman trempe dans la chaleur moite de l'été, mais le Rhône n'est pas loin et là, une péniche habitée par Odon, il est libre et ne veut pas  vivre à l'abri étouffant des remparts. Cet homme vit seul, est hanté par une femme, Mathilde qui est devenue une comédienne reconnue. Elle est pourtant revenue jouer " La route de Madison " pour le festival d'Avignon, mais la grève des intermittents crée un climat étrange dans le monde du théâtre, mais qu'importe, elle jouera Francesca, l'épouse esseulée de la pièce. Odon ira t-il la voir jouer ? Car lui aussi possède un théâtre et une troupe, pas facile de se produire avec les grévistes qui tambourinent à la porte. Un nouveau personnage fait irruption dans le roman, c'est Marie qui porte contre son ventre les cendres de son frère, mais qui est cette jeune femme aux multiples griffures sur les bras et garnies de nombreux percings. Que veut-elle ? Pourquoi rôde t-elle le long des murs du théâtre d'Odon ? D'une plume grinçante, Claudie Gallay a écrit ce roman asphyxiant ou l'on a peine à respirer, tant les phrases sont courtes, un peu comme des notes de musique créant une symphonie mythique, nous enfermant dans une ville étouffante ou seul littérature et théâtre ont leur place, ou se cachent  sous les paillettes, des hommes et des femmes marqués par la solitude et cela au milieu de la foule présente à cette nuit du festival. J'ai eu peine à entrer dans le roman mais mon intérêt s'est accru au fil des pages, me retrouvant dans l'ambiance des nuits du festival, je suis contente d'avoir lu ce livre .  


Dernière édition par alexielle63 le Mer 9 Juil 2014 - 11:35, édité 2 fois (Raison : correction titre)
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par Invité le Mar 7 Sep 2010 - 20:52

Sur une émission, j'avais entendu un libraire dire que ce livre était une déception après Les déferlantes. Mais n'ayant lu aucun de ses livres, je n'ai aucun point de repère.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par lalyre le Mar 7 Sep 2010 - 21:02

Voyager-en-lecture a écrit:Sur une émission, j'avais entendu un libraire dire que ce livre était une déception après Les déferlantes. Mais n'ayant lu aucun de ses livres, je n'ai aucun point de repère.

Oui bien sûr que ce livre ne vaut pas " Les déferlantes " mais j'ai retrouvé l'ambiance des nuits du festival et cela joue sans doute sur mon opinion,ensuite j'ai aimé l'histoire de ces gens du théâtre
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re. Claudie Gallay.

Message par alouette le Mar 7 Sep 2010 - 23:37

Voyager-en-lecture a écrit:Sur une émission, j'avais entendu un libraire dire que ce livre était une déception après Les déferlantes. Mais n'ayant lu aucun de ses livres, je n'ai aucun point de repère.

Je n'ai pas lu''L'amour est une île'' mais je viens de terminer ''Les déferlantes'',et il est vrai que je l'ai beaucoup apprécié. Claudie Gallay est une auteure que je ne connaissais pas du tout ! Même son nom m'était inconnu. Cela vaut la peine d'être lu !
En général Actes sud éditent de bons textes, je n'ai eu qu'à m'en louer jusqu'à présent. Very Happy
avatar
alouette
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 362
Age : 82
Localisation : Belgique Tournai
Emploi/loisirs : pensionnée chiens canaris violoncelle
Genre littéraire préféré : Romans Essais Philosophie Astronomie
Date d'inscription : 13/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par Sharon le Mer 8 Sep 2010 - 18:41

Voyager-en-lecture a écrit:Sur une émission, j'avais entendu un libraire dire que ce livre était une déception après Les déferlantes. Mais n'ayant lu aucun de ses livres, je n'ai aucun point de repère.

J'ai adoté Les déferlantes. Je vais donc attendre un peu avant de découvrir ce livre-ci.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7363
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[GALLAY, Claudie]

Message par Michel33 le Ven 1 Oct 2010 - 10:32

Le bonheur est une île (Claudie GAllay)


Quelques mots sur l'auteur (d'après la 4è de couverture)

Née en 1961, Claudie Gallay vit dans le Vaucluse. Elle a publié aux éditions du Rouergue "L'office des vivants" (2000), "Mon amour, ma vie" (2002) > parus en Babel. "Les années cerises" (2004), "Seule Venise" (2004) > aussi en Babel de même que "Dans l'or du temps" (2006) et "Les Déferlantes (2008) qui a reçu le prix des Lectrices de "ELLE" et fera tout prochainement l'objet d'une adaptation cinématographique.

De quoi est-il question dans ce livre

Les êtres au coeur de ce "vécu" sont essentiellement :
Odon Schnadel, le directeur du théâtre "Le chien fou", père de Julie qui joue dans la troupe qu'il dirige, Ex mari de Nathalie, mère de Julie et rédactrice d'un journal avignonnais. Il a brisé son couple pour vivre un amour fou il y a cinq ans avec
Mathilde, aujourd'hui "La Jogar". Elle n'aime pas l'inquiétude. Le théâtre, c'est son territoire, sa patrie, rien que de la belle illusion mais avec ça, elle est chez elle. C'est le seul plancher sur lequel elle est capable de marcher (p. 231)
Odon et Mathilde ont connu une passion folle, insensée il y a cinq ans, au coeur de laquelle est née une oeuvre théâtrale puissante, née d'une trahison qui va couver insidieusement dans le coeur et dans l'âme de Odon, qui va le hanter au point qu'il commettra un "faux en écriture" pour tenter, en vain de les exorciser, lui et Mathilde. Seul le dénouement de l'histoire lui apportera une paix du coeur et de l'âme toute relative..
Marie, la soeur de Paul Selliès. Paul savait où ils allaient, il guidait pour deux. Depuis sa naissance, Marie navigue à vue. Elle est sortie du ventre de sa mère un jour d'automne, en plein brouillard. Née dans les feuilles. Le première odeur, celle du bois à Versailles. Des cerfs en chaleur qui bramaient pas loin. Elle a hurlé dans cette nuit et son frère s'est baissé. Ses yeux doux et confiants, un bandeau autour de la tête, c'est lui qui l'a ramassée. Tant que Paul a été là, elle n'a plus jamais hurlé. (pp.61/62)
Elle, elle ne voit que les déchirures. Elle a du charbon dans la tête. Alors que lui avait la lumière (p. 297)
Pour Marie, Paul était un prince, il était capable de trouver des mots pour dire la beauté du monde. Il savait en voir les couleurs, les forces. Au temps qui passe, il voyait le temps qui reste (p. 297)
Paul Selliès mort "accidentellement quelques jours après avoir envoyé la pièce qu'il venait d'écrire : "Nuit rouge". Marie ne s'en souvient pas. Par contre elle se souvient d'un autre texte "Anamorphose" que Paul avait envoyé à Odon Schneider, et dont celui-ci dit ne pas se souvenir lorsque Marie l'interroge. Ce texte va plomber la vie de ces trois êtres de chair et de sang.

Et puis il y a Odile, la soeur de Odon. Elle élève seule 4 fils de pères différents. Il y a Jeff. Par privilège, il a pu garder une cellule dans la prison désaffectée. Il fait des petits boulots pour Odon. Il fait aussi 'l'ange" dans le cadre du festival, car il a une dette énorme à rembourser à Odile. Et Isabelle, qui connaît le festival, envers et endroit depuis ses origines avec Jean Vilar et Gérard Philippe. Tous les ans, elle se rend sur sa tombe à Ramatuelle. Quiconque est toujours accueilli chez elle.
J'allais oublier : il y a Big Mac, le gros vieux crapaud qui vit à proximité de la péniche.

Mon ressenti

Une vie humaine se résume à quatre petites choses, l'amour, la trahison, le désir et la mort. "Nuit rouge" creuse tout cela (p. 69)
C'est aussi ce que creuse Claudie Gallay dans cette l'histoire qu'elle nous fait vivre dans ce livre d'une densité exceptionnelle.
D'emblée, on est "en plein" dans l'atmosphère qui règne à Avignon en cette année 2003, à la fois de grande canicule et de chaos sans précédent en raison de la grève des intermittents et de l'annulation du festival "IN". On connaît la nonchalance qu'éprouvent les artistes et les spectateurs. on sent la lassitude des corps et des esprits. On vit avec Odon, Marie, Mathilde. On les vit "en eux".
L'histoire se déplie, morceau par morceau au fil des chapitres dont certains apportent un petite touche "en a-parte" qui n'entrave pas le fil conducteur.
Comme je l'ai fait, prenez la peine de faire attention aux petits détails, insignifiants au premier abord. Ce sont eux qui rendent les êtres et les choses réels. Ils caractérisent une situation, un personnage
Faites l'expérience : prenez le temps de vous arrêter un instant et pensez à ce que vous venez de lire. C'est étonnant parfois !
Quelle intensité dans le tête-à-tête entre Marie et Odon, dans son bureau, lorsqu'elle parle d'un manuscrit que son frère avait envoyé il y a cinq ans ! (pp. 84 à 88) Les pages 305 à 307 (La Jogar et Marie) dont je ne dévoile pas le contenu. La dernière soirée entre La Jogar et Odon (pp. 343 à 345) et bien d'autres encore.
Le récit fourmille de ces "petites touches de peinture", comme de brefs coups de pinceau qui soulignesdes scènes "gratuites" toutes empreintes de charme et de poésie. Elles aussi construisent l'oeuvre petit à petit.
Les tête-à-tête sont profonds et ne laissent pas indifférent. L'histoire est puissante.
C'est un livre qui m'a littéralement pris aux tripes. J'espère qu'il en sera de même pour vous qui le lirez peut-être. Quant à moi,je le relirai certainement.

Particulièrement remarqué

Claudie Gallay a su donner à son récit un ton haletant grâce à la forme, au style qu'elle a choisi, des chapitres courts, très courts parfois. La tension monte, les êtres s'aiment et se déchirent dans la touffeur d'un été particulièrement intenable. Les mots et les phrases sont choisis qui font qu'on est "dans" les événements..

Quelques phrases au hasard :
Vieillir, ce n'et rien quand on se souvient. C'est l'oubli qui fait la souffrance... (p. 177)
Paul disait : tu dois avoir des rêves qui soient comme de grands paquebots. Il prenait Marie par la main, elle avait l'impression que jamais rien de mal ne pourrait arriver (p.53)
Il prend sa main, pose un baiser dans le creux chaud de la paume. ses lèvres retrouvent le goût de la peau (p. 125)
Son frère disait ça, avec la vie tu es sur les rails, tu vois le mur en face, tu ne peux rien faire ni freiner ni sauter, ni même aller plus vite. Alors, tu attends
Les colères s'apaisent, ce qui paraissait insupportable devient soudain familier. On s'habitue, d'autres sentiments prennent la place, quand on se retourne, ce qui faisait si mal est devenu du passé (p. 244)

Je pourrais allonger la liste de toutes ces pépites qui parsèment "l'Amour est une île".

Une anecdote : Marie avait trouvé la réponse à l'énigme de Einstein que Jeff lui avait posée !
(Le texte est trop long pour que je le transcrive ici. Vous le lirez dans le livre).
avatar
Michel33
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 83
Localisation : Woluwe Saint Pierre (Bruxelles-Belgique)
Emploi/loisirs : Pensionné - Lecture - Théâtre - Musique Classique - Bonne chanson française - Jazz
Genre littéraire préféré : Romans-Nouvelles sauf Fantastique et S.F.
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par Michel33 le Ven 1 Oct 2010 - 10:41

Encore un petit mot, mais est-il bien nécessaire ? J'ai trouvé le dernier livre de Claudie Gallay bien supérieur au précédent qui, pourtant, était déjà d'une densité appréciable.
Lalyre,
Je ne sais pas si tu as déjà lu Henri Bauchau (Boulevard périphérique ou Déluge, les deux derniers notamment) : j'ai retrouvé dans ce livre de Claudie Gallay une même profondeur d'écriture
avatar
Michel33
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 83
Localisation : Woluwe Saint Pierre (Bruxelles-Belgique)
Emploi/loisirs : Pensionné - Lecture - Théâtre - Musique Classique - Bonne chanson française - Jazz
Genre littéraire préféré : Romans-Nouvelles sauf Fantastique et S.F.
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par lalyre le Ven 1 Oct 2010 - 12:43

Michel33 a écrit:Encore un petit mot, mais est-il bien nécessaire ? J'ai trouvé le dernier livre de Claudie Gallay bien supérieur au précédent qui, pourtant, était déjà d'une densité appréciable.
Lalyre,
Je ne sais pas si tu as déjà lu Henri Bauchau (Boulevard périphérique ou Déluge, les deux derniers notamment) : j'ai retrouvé dans ce livre de Claudie Gallay une même profondeur d'écriture

De Bauchau, je n'ai lu que " L'enfant bleu " et " Le déluge, deux très belles lectures flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les déferlantes. de Claudie Gallai

Message par alouette le Ven 1 Oct 2010 - 14:16

C'est avec plaisir que j'ai lu "Les déferlantes",et je viens de recevoir son premier roman:" L'office des vivants" Collection La Brune des éditions du Rouergue. Je cite:"Ce mot,aujourd'hui peu usité,marque le passage subtil du jour à la nuit,du bruit de nos vies au silence du soir,de l'agitation du quotidien au repli sur soi.
La brune est sûrement un de ces moments propices à la solitude et au plaisir de la lecture. Le livre peut s'ouvrir quand la lumière décline".


Dernière édition par alouette le Sam 2 Oct 2010 - 21:49, édité 1 fois (Raison : erreur de frappe)
avatar
alouette
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 362
Age : 82
Localisation : Belgique Tournai
Emploi/loisirs : pensionnée chiens canaris violoncelle
Genre littéraire préféré : Romans Essais Philosophie Astronomie
Date d'inscription : 13/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par Michel33 le Ven 1 Oct 2010 - 16:48

alouette a écrit:C'est avec plaisir que j'ai lu "Les déferlantes",et je viens de recevoir son premier roman:" L'office des vivants" Collection La Brune des éditions du Rouergue. Je cite:"Ce mot,aujourd'hui peu usité,marque le passage subtil du jour à la nuit,du bruit de nos vies au silence du soir,de l'agitation du quotidien au repli sur soi.
La brune est sûrement un de ces moments propices à la solitude et au plaisir de la lecture. Le livre peut s'ouvrir quand la lumière décline.
C'est un mot particulier, je crois à certaine région, mais j'ignore laquelle. C'est un beau mot, plus poétique encore que "entre chien et loup" qui est courant.
Si tu as l'occasion de lire "L'amour est une île", ne la rate pas. Surtout si tu as aimé "Les déferlantes".
avatar
Michel33
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 83
Localisation : Woluwe Saint Pierre (Bruxelles-Belgique)
Emploi/loisirs : Pensionné - Lecture - Théâtre - Musique Classique - Bonne chanson française - Jazz
Genre littéraire préféré : Romans-Nouvelles sauf Fantastique et S.F.
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par Invité le Ven 1 Oct 2010 - 16:57

Ben justement, j'ai adoré les déferlantes......mais le sujet de son nouveau livre ne m'attire guère; Elle l'a pourtant bien défendu, chez Busnel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par Michel33 le Ven 1 Oct 2010 - 17:25

mimi54 a écrit:Ben justement, j'ai adoré les déferlantes......mais le sujet de son nouveau livre ne m'attire guère; Elle l'a pourtant bien défendu, chez Busnel.
Il ne faut surtout pas s'arrêter à ce qui est écrit sur la 4è de couverture. Je l'ai mise parce que c'est demandé dans les comptes-rendus, mais le texte ne reflète absolument pas la richesse du contenu du livre.
Comme le dit si bien Germain, dans "La tête en friche" de Marie-Sabine Roger, "ce qu'ils mettent au dos des romans, je vais vous le dire, c'est à se demander si c'est vraiment écrit pour vous donner l'envie". (Editions du Rouergue, collection "La brune")
J'ai lu aussi un commentaire dans le bulletin du "Grand Livre du Mois" et là aussi, c'est à côté de la plaque ! On met l'accent sur le mystère. C'est loin d'être l'essentiel du livre. C'est le vécu des trois personnages + le personnage de Paul Selliès qui fait la qualité du texte.

Je défend le livre "bec et ongles", je sais. Mais je ne voudrais pas paraître intransigeant : des goûts et des couleurs, ça ne se discute pas
lol!
avatar
Michel33
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 83
Localisation : Woluwe Saint Pierre (Bruxelles-Belgique)
Emploi/loisirs : Pensionné - Lecture - Théâtre - Musique Classique - Bonne chanson française - Jazz
Genre littéraire préféré : Romans-Nouvelles sauf Fantastique et S.F.
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par Pinky le Ven 1 Oct 2010 - 19:29

j'aime beaucoup cette auteure mais je ne connais pas celui-ci, il est noté en tout cas
merci à vous
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par Michel33 le Sam 2 Oct 2010 - 10:30

Pinky a écrit:j'aime beaucoup cette auteure mais je ne connais pas celui-ci, il est noté en tout cas
merci à vous
Tu peux me tutoyer, tu sais ! Sad
avatar
Michel33
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 83
Localisation : Woluwe Saint Pierre (Bruxelles-Belgique)
Emploi/loisirs : Pensionné - Lecture - Théâtre - Musique Classique - Bonne chanson française - Jazz
Genre littéraire préféré : Romans-Nouvelles sauf Fantastique et S.F.
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par BESMAR le Sam 2 Oct 2010 - 18:31

J,ai aussi beaucoup aimé les Déferlantes et c'est par ce livre donc, que j'ai connu cette auteure. Michel, tes critiques m'inspirent beaucoup et même si ma LAL commence à être pas mal longue je vais le rajouter dessus. Merci !!
avatar
BESMAR
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 53
Localisation : Au Quebec
Emploi/loisirs : agente de gestion du personnel en invalidité- loisirs : lecture, rénovations-bricolage-décoration.
Genre littéraire préféré : Policiers (PD James, Connelly,Reich), romans historiques, aventure, tres peu de fiction sinon toute lecture m'interesse !!mon coup de coeur actuel est "L'Élégance du Hérisson" de Mureil Barberry
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par Michel33 le Sam 2 Oct 2010 - 18:48

C'est tout simple, tu cours (vite vérifier dans Becherelle) l'acheter et tu le lis après avoir terminé celui qui est en cours pour le moment study lol!
avatar
Michel33
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 83
Localisation : Woluwe Saint Pierre (Bruxelles-Belgique)
Emploi/loisirs : Pensionné - Lecture - Théâtre - Musique Classique - Bonne chanson française - Jazz
Genre littéraire préféré : Romans-Nouvelles sauf Fantastique et S.F.
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par LOUBHI 49 le Sam 2 Oct 2010 - 19:59

j'ai les Déferlantes dans ma PAL à suivre
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2208
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Claudie Gallay.

Message par alouette le Sam 2 Oct 2010 - 21:44

Merci Michel !
J'ai pris note sur mes "tablettes" et lui ai décerné moult petites étoiles . C'est certain,je vais me le procurer. Pour l'instant j'ai reçu son tout premier roman: L'office des vivants.
Collection "La brune" de Rouergue.
Quant à l'expression 'la brune' je l'ai souvent entendue étant petite. Par exemple:La brune va tomber: La soirée arrive . J'arriverai avant la brune :avant la nuit .Cette expression est,je pense ,tombée en désuétude. Bonne soirée! Very Happy
avatar
alouette
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 362
Age : 82
Localisation : Belgique Tournai
Emploi/loisirs : pensionnée chiens canaris violoncelle
Genre littéraire préféré : Romans Essais Philosophie Astronomie
Date d'inscription : 13/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par Pinky le Dim 3 Oct 2010 - 10:28

Michel, c'est sans souci que je te tutoie mais il me semblait que vous étiez plusieurs à avoir parler de ce livre... c'est dans ce sens le vous...

merci à toi, pour avoir partager ce livre que je lirai
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par Layna le Sam 5 Fév 2011 - 22:01

Je viens de terminer la lecture du livre et celle du commentaire de notre cher Michel...Que d'émotions...Je ne peux que partager son avis et vous inviter à lire ce livre, surtout si vous avez, comme moi, apprécié "les Déferlantes". Et si par chance, vous connaissez un peu la belle ville d'Avignon, vous apprécierez d'autant plus l'ambiance qui transpire dans cette histoire.
avatar
Layna
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 188
Age : 56
Localisation : Belgique, province de Liège
Emploi/loisirs : emploi dans l'enseignement pour adultes; j'adore les voyages, la montagne, la lecture, le scrap, le chant, le ski, le tennis
Genre littéraire préféré : romans historiques avant tout puis de tout sauf SF et romans policiers trop durs
Date d'inscription : 19/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par keywest le Dim 6 Fév 2011 - 0:59

je l ai dans ma PAL, donc a suivre.... Very Happy
avatar
keywest
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 167
Localisation : bretagne
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 21/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par zazy le Sam 27 Aoû 2011 - 22:56

Le décor est posé : Avignon, au pire moment de sa vie de festival : l’année de la grève du « in » et le « off » qui balance entre ouverture - fermeture. Les intermittents du spectacle font grève, défilent, se consultent, se réunissent…. Tiens, un petit air de 68 !!!! La chaleur écrasante et le mistral ajoutent ce qu’il faut de folie. Le théâtre du Chien-Fou dirigé par un certain Odobn Schnadel. Pardon, j’allais oublier : la péniche de Schnadel amarrée le long du Rhône, seul espace « en dehors ». Unité de temps, unité de lieu, tout est en place, la représentation peut commencer, sans risque de grève tant Claudie Gallay sait nous faire vibrer.

Passons aux personnages principaux. Marie débarque à Avignon, gamine paumée, pour assister à la représentation d’une pièce de Paul Selliès, son frère mort de façon tragique et, surtout, retrouver Odon afin de régler ses comptes. En effet, Paul lui avait envoyé un manuscrit et avait attendu, en vain, une réponse. Mathilde, grand amour et ancienne maîtresse de Odon, devenue grande interprète sous le nom de La Jogar revient sur les lieux où elle a vécu et rencontré Odon. Isabelle, qui hébergera Marie, mémoire vivante du Festival . La fille d’Odon, Julie, comédienne sans trop de talent, joue la fameuse et seconde pièce du frère de Marie.

Tout ce petit monde va se croiser, se défier, s’aimer, se déchirer. Beaucoup de violence que ce soit les scarifications que s’inflige Marie, l’amour entre Odon et la Jogar, les manifestations des intermittents et leurs irruptions dans les théâtres non grévistes.

Comme dans d’autres romans lus, il y a une ancre à laquelle l’on s’accroche. Ici, c’est Isabelle « l’âme » du festival. C’est chez elle que chacun va se confier, respirer, faire une pause ou se confier.

Par son écriture nerveuse, des chapitres courts, voire très courts, Claudie Gallay nous enserre dans ces petits drames, ces passions et dévoile petit à petit, les fils qui relient chacun et chacune, la face cachée derrière les paillettes.

Un très beau roman qui, tout comme les Déferlantes, est un réel coup de cœur.

avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par la grande astrance le Lun 16 Juil 2012 - 11:18

j'avais bien aimé le livre , mais détesté la fin !
j'ai eu la chance de le dire à Claudie Gallay qui est venue à la médiathèque de notre ville .... elle était presque de mon avis !
elle nous a parlé de son travail, de ses nombreux petits carnets où elle note tout ce qui fera ces détails précis et précieux qui font la qualité de ses livres , de son amour des chats ...
mon préféré reste les déferlantes mais j'ai bien aimé Seule Venise
Claudie Gallay nous donne envie d'aller à Avignon, Venise ...


Dernière édition par la grande astrance le Jeu 24 Jan 2013 - 21:04, édité 1 fois
avatar
la grande astrance
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 349
Age : 61
Localisation : isere
Emploi/loisirs : psychomotricienne //le scrabble en ligne- astrance chez Word Biz
Genre littéraire préféré : les auteurs nordiques surtout les policiers
Date d'inscription : 15/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par yaki le Lun 16 Juil 2012 - 11:48

J'ai beaucoup apprécié ce roman. L'histoire est déjà très intéressante en soi, surtout l'histoire de Paul et de sa soeur qui cherche à aller au fond des choses... les personnages sont très attachants, avec leurs sentiments, leurs faiblesses, leurs amours, c'est bien décrit avec beaucoup de sensibilité. Mais ce qui m'a le plus plu dans ce roman c'est vraiment l'ambiance. Je n'ai jamais eu la chance d'aller au festival d'Avignon mais je connais la ville et je m'y sentais vraiment. J'avais chaud, je sentais l’atmosphère étouffante, un vrai dépaysement ! C'est le premier roman que j'ai lu de cet auteur et je ne compte pas m'arrêter là Smile
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par Yunali le Lun 16 Juil 2012 - 12:07

Petit aparté: pour faire plaisir aux provençaux il vaut mieux dire en Avignon plutôt qu'à Avignon, la petite particularité est bien plus sympathique n_n'

Je ne connais ni l'auteur ni le livre, mais je connais très bien Avignon et un peu le festival. Faut dire que pendant la période du festival les gens "du coin" évitent le plus possible la ville (sauf pour voir les pièces/spectacles etc), c'est vraiment le grand bazar...
Évitez juillet pour visiter la ville Wink

Si j'en ai l'occasion je pense que je lirai ce livre en tous cas Smile
avatar
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 33
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gallay, Claudie] L'amour est une île

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum