Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Enard, Mathias] Parle-leur de batailles,de rois et d'éléphants

16% 16% 
[ 3 ]
32% 32% 
[ 6 ]
37% 37% 
[ 7 ]
5% 5% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
10% 10% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 19

[Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par jostein le Lun 18 Oct 2010 - 15:44

 
Titre :    Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants
       Auteur : Mathias Enard
        Éditeur: Actes Sud
       Nombre de pages: 153
                         Résumé:
       13 mai 1506, un certain Michelangelo Buonarotti débarque à Constantinople. A Rome, il a laissé en plan le tombeau qu'il dessine    pour Jules II, le pape guerrier et mauvais payeur. Il répond à l'invitation du Sultan qui veut lui confier la conception d'un pont sur la Corne d'Or, projet retiré à Leonardo da Vinci. Urgence de    la commande, tourbillon des rencontres, séductions et dangers de l'étrangeté byzantine, Michel Ange, l'homme de la Renaissance, esquisse avec l'Orient un sublime rendez-vous manqué. Par l'auteur    du très remarqué "Zone" (prix Décembre 2008 et prix du livre Inter 2009).
                Mon avis:
       Comme le titre me le laissait supposer, Mathias Enard nous raconte une merveilleuse histoire en Orient. Et le lecteur est sous    le charme, devant cette écriture poétique et enchanteresse.        Non seulement, j'ai découvert une page historique de la vie de Michel-Ange et ainsi compris une partie de son inspiration lors    de son oeuvre sur La chapelle Sixtine, mais j'ai suivi les passions d'un homme;        Les relations humaines sont ici parfaitement décrites. Michel Ange est un artiste colérique et jaloux.        Déçu par l'intérêt du pape Jules II, il quitte l'Italie à la demande du sultan de Constantinople, ravi d'y construire un pont et    de dépasser le génie de Léonard de Vinci.        Avec lui, on rêve à chaque débarquement des navires marchands, on découvre  l'architecture de Sainte-Sophie, on erre dans    les quartiers d'immigrés espagnols.        J'ai vibré sous ses accès de colère, souri devant sa passion pour cette jeune danseuse espagnole et j'ai été émue par la passion    du poète Mesihi.        Le passage où la danseuse se questionne avant sa tentative de meurtre est remarquable ainsi que tous les chapitres sur le    questionnement humain (amour, ambition, jalousie, conspiration).        Ce livre est incontestablement un des meilleurs de la rentrée littéraire.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 56
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par Astazie le Sam 23 Oct 2010 - 0:35

Merci pour ta critique, Jostein.
J'avais lu le livre "Zone" de Mathias Enard, un très très long livre. lol!
avatar
Astazie
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1755
Age : 62
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : lectures et autres !
Genre littéraire préféré : Lectures diverses
Date d'inscription : 23/01/2010

https://livresdunjourblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par Caesonia le Sam 23 Oct 2010 - 0:41

Un excellent titre en tout cas !
avatar
Caesonia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 753
Age : 43
Localisation : Moselle
Emploi/loisirs : Directrice bibliothèque
Genre littéraire préféré : Tous sf espionnage et romans sentimentaux
Date d'inscription : 14/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par LOUBHI 49 le Sam 23 Oct 2010 - 13:03

hop dans ma lal
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2207
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par Cassiopée le Jeu 28 Oct 2010 - 0:49

Mon avis :

« Puisque ce sont des enfants, parle-leur de batailles, de rois, de chevaux, de diables, d’éléphants et d’anges, mais n’omets pas de leur parler d’amour et de choses semblables. »

« Comme toujours lorsqu’il est sur le point d’achever un projet, il est heureux et triste ; heureux d’avoir terminé et triste que l’ouvrage ne soit pas aussi parfait que si Dieu l’avait créé. »


Dès les premières lignes, le ton est donné, une écriture lyrique, poétique, fouillée, alternant la « vie » de Michel Ange et les réflexions d’une personne qui s’adresse à lui, qui le tutoie. Il est à noter que cette deuxième « partie » est nettement moins importante en nombre de pages mais tout aussi forte dans l’écrit.

Deux croquis, quelques lignes écrites de la main de Michel Ange illustrent cet ouvrage ainsi que des lettres réelles qui sont reprises et intégrées dans cette œuvre de fiction.

Dans ce livre, on découvre un Michel Ange tourmenté, peu sûr de lui, se posant des questions, humain finalement si humain ... On le voit en colère, en recherche, au travail, hésitant … Il n'est pas dans un milieu qu'il connaît, où il a ses codes et ses habitudes et c'est seulement lorsqu'il dessine, conçoit des plans qu'il "se retrouve" ....

Les sentiments, les émotions, les ressentis sont formidablement décrits. Les descriptions sont
« ciselées » … On lit mais c'est comme si on regardait un tableau, feuilletait un album de croquis ou de photos .... les couleurs, les odeurs, la musique, tout est là comme pour mieux nous faire pénétrer dans les secrets de l'artiste.

Ce court roman est presque à lui seul, une œuvre d’art, d’ailleurs le format « Actes Sud » et la couleur de pages lui conviennent tout à fait ....
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8818
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par Invité le Jeu 28 Oct 2010 - 8:33

tu arriverais à donner envie de lire un livre dont au départ je n'avais pas envie.... ( le sujet bof bof, l'auteur vu à la grande librairie qui ne ne m'avait pas convaincue) A voir donc si je le croise à la bibliothèque...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par LOUBHI 49 le Dim 14 Nov 2010 - 16:59


Critique du livre "Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants" de Mathias En
ard


Histoire, avis et critique :
En préambule, ce livre de Mathias Enard m'a plu suffisamment pour que je renoue avec cet auteur, dont le précédent livre "Zone" m'avait au minimum dérouté pour ne pas dire déçu après les éloges qui l'avaient couverts à l'époque de sa sortie.
Histoire, je devrais dire plutôt histoires tant les pistes de réflexion et narratives sont nombreuses.
Fiction historique d'abord puisque les éléments qui pourraient attester de la présence de Michel Ange à Constantinople restent minces.
Roman descriptif des affres de la création artistique dans la difficulté de cet artiste de génie à trouver le projet ambitieux et unique qui plairait à son hôte, tout cela sur fond de sombre de jalousie entre lui, Leonard De Vinci, Bramante entre autres.
Chronique des moeurs de l'époque en Turquie, un bouleversement des valeurs occidentales, catholiques et italiennes qu'il incarne et dont il est issue pour Michel Ange, plongé et confronté à d'autres valeurs et une autre religion.
Chronique aussi politique avec les us et coutumes de la Subblime Porte au sein du Palais où les hommes et les cultures s'affrontent en manoeuvres discrètes, d'où semble venir un sombre complot visant la vie du sculpteur.
Roman d'amours enfin entre le poète Mésihi, amoureux en secret de Michel Ange et allant jusqu'au sacrifice ultime pour une histoire sans suite, et l'amour de Michel Ange pour un ou une belle danseuse orientale, nourrissant pourtant de biens sombres projets à l'égard du sculpteur, l'associant à l'oppresseur qui détruisit sa famille.
Une très belle écriture, des chapitres courts et percutant, des phrases si bien écrites que l'on a l'impression de se trouver à la place du narrateur, rarement des oeuvres d'art ou des paysages ont été si bien décrites avec des mots.
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2207
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par Cassiopée le Dim 14 Nov 2010 - 21:21

Prix Goncourt des lycéens qui ont apprécié sa poésie...
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8818
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par Invité le Dim 14 Nov 2010 - 21:27

Cassiopée a écrit:Prix Goncourt des lycéens qui ont apprécié sa poésie...
je vais finir par le lire, c'est sur mdr

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par beagle le Mer 24 Nov 2010 - 19:16

Ce livre permet de faire un merveilleux voyage dans le Constantinople du 16ème siècle en compagnie de Michel-Ange. Un dépaysement complet, une histoire captivante, bref un très bon moment de lecture.

Bravo aux lycéens qui l’ont choisi pour leur Goncourt.
avatar
beagle
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 111
Age : 50
Localisation : isere
Emploi/loisirs : lecture, randonnées, cinema
Genre littéraire préféré : romans contemporains, policiers
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par chatnoir le Mer 24 Nov 2010 - 21:28

LOUBHI 49 a écrit:

Chronique des moeurs de l'époque en Turquie, un bouleversement des valeurs occidentales, catholiques et italiennes qu'il incarne et dont il est issue pour Michel Ange, plongé et confronté à d'autres valeurs et une autre religion.

Une très belle écriture, des chapitres courts et percutant, des phrases si bien écrites que l'on a l'impression de se trouver à la place du narrateur, rarement des oeuvres d'art ou des paysages ont été si bien décrites avec des mots.

:<;9: pour cette critique, voila les arguments pour me convaincre de noter ce livre dans ma liste de commande. merci
avatar
chatnoir
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 139
Age : 60
Localisation : Cap Vert
Emploi/loisirs : restauration, dormir, lire, balade la nuit
Genre littéraire préféré : eclectique
Date d'inscription : 18/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par Invité le Jeu 9 Déc 2010 - 0:54

Avec toutes mes plus plates excuses pour mon avis discordant.
Les clinquantes premières pages sont plates, sans les odeurs et les saveurs d'orient. Encensé par la presse ce livre ne m'attirait pas au départ, j'aurais mieux fait d'en rester sur cette non impression.
Dommage, j'aurais bien refait le voyage d'Istanbul pour revoir Ste Sophie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par siana le Mer 26 Jan 2011 - 21:04

Tout comme mimi ce roman ne m'attirait pas spécialement, le 4ème de couverture n'ayant plutôt laissée de marbre. J'ai cependant tenté l’expérience et je ne le regrette pas. J'ai beaucoup de mal à exprimer mon ressenti sur cet oeuvre car je n'ai pas pu le quitter, quand bien même je l'ai trouvé assez fade au début. Heureusement j'ai été séduite par l'aventure humaine exposée en fin d'ouvrage. J'ai voté pour "apprécié"
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 31
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par Lisalor le Jeu 17 Mar 2011 - 22:34

Mon avis : Chaque année, j'essaye de lire au moins un livre qui a reçu un prix. j'ai lu Purge de Sofie Oskanen qui a reçu le Fémina et j'ai décidé de me lancer dans celui ci car j'ai beaucoup aimé le titre mais c'est quand même avec un peu d'appréhension car j'ai encore un trop mauvais souvenir du pavé de mille pages des Bienveillantes.

Un livre historique : Michel-Ange en bise en bise avec le Pape Jules II décide de répondre favorablement à l'invitation du sultan Turc. Le voilà partit à Constantinople (actuellement Istanbul) pour construire un pont sur la Corne d'Or. Il arrive dans un pays qui va l'envouter, le charmer où il va s'oublier, s'enliser dans la torpeur de cette ville orientals. Il va côtoyer l'amour, la haine, la vengeance, l'art et la poésie et fuir ce pays avec autant d'empressement qu'il est arrivé.
Il va vouloir aussi défier Léonard De Vinci à qui le projet a été refusé.

Un livre écrit tout en douceur, en poésie. C'est lent et on a un peu le sentiment d'étouffer. Des phrases faites d'adjectifs et de mots : voile latine, tourmentin, balancine, drisse, déferlage, garcette, cabestan ou poivre en grains, bâtons de cannelle, muscade, piments séchés, pistils de safran, herbe du turc etc ...

C'est avec beaucoup d'étonnement que je me suis mise à aimer ce livre et que je me suis laissée balader dans les échoppes, dans les tavernes avec leurs danseuses orientales où le vin couleur rubis coule à flot où l'opium indispensable passe de main en main.

Difficile de dire quand même que ce livre est le prix Goncourt des Lycéens, je ne crois pas qu'à cet âge on puisse l'apprécer pleinement. Le conseiller ? on aime ou on n'aime pas. A vous de faire votre opinion
avatar
Lisalor
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 977
Age : 46
Localisation : Haute-Loire
Date d'inscription : 20/11/2008

http://lisalor.loulou.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par Le motard le Jeu 21 Avr 2011 - 12:25

C'est un petit livre que j'ai apprécié, beaucoup plus bercé par la description d'Istanbul que par les personnages. Ils manquent sérieusement d'épaisseur et le travail de création, les hésitations ou émois amoureux de Michel Ange, ses relations avec les autres protagonistes auraient mérités plus d'attention de la part de l'auteur.

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 60
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par odile le Dim 24 Avr 2011 - 12:28

Lecture rapide et distrayante, essentiellement lié au fait que l'histoire se déroule à Istanbul et apporte un petit air de dépaysement.

Les chapitres sont courts ce qui donne un rythme agréable au livre.

Par contre, pour ma part, j'ai trouvé que les descriptions des différents personnages et de leurs relations restaient très (trop) superficielles.

Donc, en définitive, un peu déçue par ce Goncourt des lycéens 2010 alors qu'en général j'apprécie les livres choisis : j'ai encore très présent à l'esprit "La mort du roi Tsongor" de Gaudé ou "Farrago" de Yann Apperry.
avatar
odile
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 271
Age : 57
Localisation : entre Chatillon (92) et Voiron (38)
Emploi/loisirs : Ingénieur / Voyages, sport, couture
Genre littéraire préféré : Romans contemporains et policiers de temps en temps
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par katiaa8 le Dim 4 Aoû 2013 - 2:27

J'ai ce livre depuis longtemps,j'avais peur de le lire,le sujet ne m'intéressait pas,j'avais peur de m'ennuyer...

Mais ce livre m'a surpris,dans le bon sens.
Court,pause toutes les deux pages,changement de situation fréquente,ce livre est agréable a lire,sans plus.

avatar
katiaa8
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 21
Localisation : France
Emploi/loisirs : Etudiante
Genre littéraire préféré : A vrai dire je lis de tout,je suis très ouverte par rapport à ça mais j'ai des penchants pour la science fiction (comme Bradbury par exemple),les ouvrages philosphiques,la littérature anglophone telle que Jane Austen,les soeurs Brontë.
Date d'inscription : 04/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par Françoise le Dim 2 Mar 2014 - 12:56

Ce livre me tentait depuis longtemps et je me suis laissée tenter ce week end. Finalement je l'ai lu en quelques heures tant au fait qu'il soit assez court que par la qualité de l'histoire qui nous entraîne sur les traces d'une tranche de vie de Michel Ange. La forme du livre donne du rythme à l'histoire et il est aisé de se laisser envoûter par Istanbul au XVI eme siècle. Pour moi, c'est à nouveau un bon cru dans le choix du Goncourt des lycéens.
avatar
Françoise
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 314
Age : 47
Localisation : 69
Emploi/loisirs : bénévole dans une bibliothèque
Genre littéraire préféré : romans, biographie, sciences sociales, polars
Date d'inscription : 24/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par erina92 le Lun 23 Fév 2015 - 12:13

Cette lecture a été aussi agréable que rapide. J'ai aimé cet exotisme et cette poésie. L'écriture retranscrit à merveille toute la magie de l'orient (réelle ou fantasmée?)
C'est un bonne surprise, car j'évitais cet auteur avec soin depuis "Zone", roman pour lequel je n'avais pas dépassé la 50ième ligne à cause de l'absence de ponctuation.
avatar
erina92
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 45
Localisation : saint-gilles-pligeaux
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : roman, thé@tre,poésie
Date d'inscription : 14/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par Polarjazz le Sam 2 Jan 2016 - 17:54

La nuit ne communique pas avec le jour. Elle y brûle. On la porte au bûcher à l'aube. Et avec elle ses gens, les buveurs, les poètes, les amants.

Voila, tout est dit.
Découverte de Constantinople en 1506 avec Michel-Ange comme guide. Son peuple cosmopolite, ses odeurs, ses couleurs, son bourdonnement, sa profusion, son raffinement.
Petit roman où la petite histoire rejoint la grande.
J'ai aimé l'écriture en courts chapitres. Des extraits de lettres entre Michel-Ange et ses proches et des  intermèdes relater par un narrateur s'intercalent tout au long de l'histoire.
avatar
Polarjazz
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 54
Age : 45
Localisation : Pays de Loire
Emploi/loisirs : Secrétaire Ressources Humaines / culture et sport
Genre littéraire préféré : roman policier
Date d'inscription : 21/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par lili78 le Dim 3 Juil 2016 - 16:54

Voilà un petit bout de roman fort sympathique. L’auteur nous embarque à Constantinople, où Michelangelo doit concevoir un pont. Nous suivons l’artiste pendant son séjour sur place, nous partageons ses rencontres, ses errances et réflexions, jusqu’à l’étincelle !
C’est un très beau roman que j’ai bien apprécié, Mathias Enard nous offre un moment de dépaysement total.
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2208
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par Libellule le Sam 22 Oct 2016 - 7:38

Il y a quelques annees, on a traduit en bulgare Parle-leur de batailles, de rois et d'elephants et j'en ai encore ete enchatee par ce "conte" orientale sur Michel-Ange a Constantinople. Beaux et spacieux tableau detaille de l'epoque de sultan Bajazet ou les coups des poignards et les decapitations sur les buchers sont le fond d'une troublante et magique amitie romantique entre le geant de la culture de la Renaissance italienne et un poete de lEmpire ottoman.
Un livre poetique, passionnant, exquis, j'avais l'impression de regarder un filigrane.

J'attends d'autres "rencontres" avec Enard que j'apprecie enormement pour ce que j'ai lu de lui.
avatar
Libellule
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 971
Age : 64
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enard, Mathias] Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum