Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Faye, Eric] Nagasaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

comment avez-vous trouvé ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
38% 38% 
[ 3 ]
38% 38% 
[ 3 ]
24% 24% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 8

[Faye, Eric] Nagasaki

Message par Bénédicte le Mer 20 Oct 2010 - 13:47


Auteur : Eric Faye
Titre : Nagasaki
Editions : Stock
Année : 2010
Nombre de pages : 108

Résumé de l'éditeur

Tout commence par des disparitions, des déplacements d'objets. Shimura-san vit seul dans une maison silencieuse qui fait face aux chantiers navals de Nagasaki. Cet homme ordinaire rejoint chaque matin la station météorologique de la ville en maudissant le chant des cigales, déjeune seul et rentre tôt dans une retraite qui n'a pas d'odeur, sauf celle de l'ordre et de la mesure. Depuis quelque temps déjà, il répertorie scrupuleusement les niveaux et les quantités de nourriture stockée dans chaque placard de sa cuisine. Car dans ce monde contre lequel l'imprévu ne pouvait rien, un bouleversement s'est produit. «Comme je l'apprendrais plus tard lorsqu'un inspecteur me rappellerait, les agents avaient trouvé porte close chez moi. Aucune fenêtre ouverte, ce qui les avait étonnés. Après avoir forcé la serrure, ils avaient été plus intrigués encore de ne mettre la main sur personne à l'intérieur. Or tout était bien fermé. Croyant à une farce, ils avaient failli repartir tout de suite. L'auteur de cette plaisanterie l'aurait payé cher, monsieur Shimura, me ferait-il remarquer. Par acquit de conscience, toutefois, ils avaient fouillé chaque pièce. C'est dans la dernière, la chambre aux tatamis...»



Mon avis

Shimura-san est un météorologue de 56 ans célibataire, domicilié à la lisière de Nagasaki. Un jour, en rentrant chez lui plus tôt que d'habitude, il s'aperçoit que quelqu'un s'est servi dans son frigo. Depuis plusieurs semaines, il remarque que des objets sont déplacés. Il n'en dort plus et décide d'installer une webcam chez lui avant de se rendre à son travail. Il entrevoit une femme qui traverse la pièce. Lorsqu'il rentre chez lui, la serrure n'a pas l'air fracturée. Il s'entretient avec Ota, sa voisine qui n'a rien remarqué d'anormal chez lui si ce n'est une silhouette féminine, le mois précédent. Le lendemain, lorsque l'ombre de la femme apparait sur l'écran de son ordinateur, il appelle la police. Elle est retrouvée pétrifiée, blottie dans la pénombre du placard à futons. La clandestine est une chômeuse de longue durée en fin de droits, qui vit chez lui à son insu depuis près d'un an. Au tribunal, elle risque trois ans ferme et 500.000 yens d'amende. Elle écope finalement de cinq mois sans amende. Mais Shimura-san ne se sent plus chez lui et vend son appartement. Elle décide alors de lui écrire. On découvre ainsi les raisons de sa présence, comment elle est entrée et a vécu durant presqu'une année dans la clandestinité.

Ce roman est très court. Le style est sobre et concis. L'histoire est inspirée d'un fait divers japonais. Elle traite de l'intrusion et de la dépossession de chez soi. Ces deux êtres solitaires ne se rencontrent pas vraiment. Au procès, ils ne se regardent pas. Pourtant, elle connait tout de lui, son régime alimentaire, ses habitudes, la marque de ses sous-vêtements et sans le vouloir, elle le perturbe profondément. C'est une histoire singulière. Le narrateur qui pendant presqu'un an ne s'est rendu compte de rien, change au cours du roman. Shimura-san cède la parole à la clandestine.

C'est un bon moment de lecture, agréable et surprenant. Ce roman figure dans la sélection du prix Wepler. Le jury rendra son verdict le 22 novembre.
avatar
Bénédicte
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 96
Age : 49
Localisation : YVELINES
Genre littéraire préféré : Romans
Date d'inscription : 24/01/2010

http://pragmatisme.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Faye, Eric] Nagasaki

Message par jostein le Lun 8 Nov 2010 - 13:03

Il a reçu le Prix de l'Académie française. Il me parait effectivement original. Je le lirais si je le trouve à ma bibliothèque. merci pour ta chronique
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 57
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Faye, Eric] Nagasaki

Message par FrançoisG le Lun 8 Nov 2010 - 14:44

J'ai déjà entendu cette histoire...

Merci pour ta critique.
avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Faye, Eric] Nagasaki

Message par jostein le Mer 1 Déc 2010 - 12:57

Bien au-delà de cette histoire d'effraction du domicile de Mr Shimura, Éric Faye évoque l'histoire du Japon et de ses relations mondiales. La maison est comparée au Japon. C'est surtout une mise en image de la mémoire et du souvenir.
Lorsque cette clandestine évoque son souvenir des maisons où elle a vécu dans sa jeunesse, elle évoque la mémoire des membres de sa famille morts lors des bombes atomiques et de ses parents décédés sur la route lors d'un glissement de terrain. " J'aimais ma chambre, balcon sur le monde, sur la renaissance d'un monde où étaient morts plusieurs de mes aïeux, un 9 août lointain." "Le renouvellement du pacte de sécurité entre notre pays et les États-Unis perpétuait le lien avec ceux qui avaient largué une bombe atomique sur ma famille." C'est aussi un témoignage sur la société déclinante japonaise avec cette dame sans-emploi et ce météorologue solitaire. On ressent d'ailleurs entre eux un lien d'amitié et de respect au-delà de l'affaire judiciaire.
Le dénouement du livre me laisse un peu en attente. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur l'histoire évoquée en fin de livre.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 57
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Faye, Eric] Nagasaki

Message par agathe le Lun 6 Déc 2010 - 17:59

je l'ai dévoré, faut avouer aussi qu'il n'est pas très épais.
En tous cas j'ai vraiment beaucoup apprécié!
Roman très bien écrit, psychologique à la fin surprenante!
avatar
agathe
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 398
Age : 34
Localisation : France
Emploi/loisirs : lecture, musique, cuisine, cinéma, art
Genre littéraire préféré : le roman
Date d'inscription : 03/08/2010

http://leslivresdagathe.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Faye, Eric] Nagasaki

Message par Kenzy Malone le Sam 11 Déc 2010 - 22:09

Comment avec un sujet aussi alléchant et un très beau style d'écriture parvenir à un résultat mi-figue mi-raisin ? On ressort de ce qui aurait pu être un très grand moment de lecture avec un sentiment d'inachevé tant le sujet n'est qu'effleuré et semble ne jamais être traité totalement.
Finalement, on a la bizarre impression que l'auteur a voulu esquiver et contourner le sujet tout en évitant également d'aller en profondeur dans la psychologie des personnages ...
Autre question : pourquoi couronner du grand prix du roman de l'académie française ce qui n'est finalement qu'une nouvelle ?
Tout cela est bien dommage ...
avatar
Kenzy Malone
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 172
Localisation : Là bas
Emploi/loisirs : Etudiante chevronnée
Date d'inscription : 10/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Faye, Eric] Nagasaki

Message par alexielle63 le Dim 12 Déc 2010 - 18:22

Kenzy Malone a écrit:Comment avec un sujet aussi alléchant et un très beau style d'écriture parvenir à un résultat mi-figue mi-raisin ? On ressort de ce qui aurait pu être un très grand moment de lecture avec un sentiment d'inachevé tant le sujet n'est qu'effleuré et semble ne jamais être traité totalement.
Finalement, on a la bizarre impression que l'auteur a voulu esquiver et contourner le sujet tout en évitant également d'aller en profondeur dans la psychologie des personnages ...
Autre question : pourquoi couronner du grand prix du roman de l'académie française ce qui n'est finalement qu'une nouvelle ?
Tout cela est bien dommage ...

J'ai supprimé ton premier message qui faisait doublon, Kenzy.
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Faye, Eric] Nagasaki

Message par yaki le Sam 18 Déc 2010 - 16:48

Voilà un petit roman original mais un peu court... on reste d'ailleurs un peu sur sa faim même si la fin se tient bien !
La construction est bien faite dans le sens où on a d'abord la vision du propriétaire de l'appart et son ressenti par rapport à l'intrusion de cette femme dans son logement et surtout dans sa vie, puis on a la vision de l'intruse et les raisons pour lesquelles elle a agit de la sorte.
L'idée de départ est bien vue, dommage que ce soit si peu approfondi. J'ai bien aimé mais j'ai été un peu déçue par rapport à ce que j'avais lu ou entendu...
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Faye, Eric] Nagasaki

Message par Kenzy Malone le Ven 31 Déc 2010 - 14:23

yaki a écrit:Voilà un petit roman original mais un peu court... on reste d'ailleurs un peu sur sa faim même si la fin se tient bien !
La construction est bien faite dans le sens où on a d'abord la vision du propriétaire de l'appart et son ressenti par rapport à l'intrusion de cette femme dans son logement et surtout dans sa vie, puis on a la vision de l'intruse et les raisons pour lesquelles elle a agit de la sorte.
L'idée de départ est bien vue, dommage que ce soit si peu approfondi. J'ai bien aimé mais j'ai été un peu déçue par rapport à ce que j'avais lu ou entendu...

Et oui, pour moi le sujet n'a pas été assez développé.
avatar
Kenzy Malone
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 172
Localisation : Là bas
Emploi/loisirs : Etudiante chevronnée
Date d'inscription : 10/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Faye, Eric] Nagasaki

Message par odile le Ven 25 Mar 2011 - 18:26

Petit livre sans grand intérêt pour moi, l'idée était originale mais le traitement est assez insipide.

Les personnages manquent d'épaisseur et la fin m'a laissée dubitative.
avatar
odile
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 271
Age : 58
Localisation : entre Chatillon (92) et Voiron (38)
Emploi/loisirs : Ingénieur / Voyages, sport, couture
Genre littéraire préféré : Romans contemporains et policiers de temps en temps
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Faye, Eric] Nagasaki

Message par Iris le Ven 14 Oct 2011 - 20:24



Nagasaki

Auteur: Eric Faye
Edition: France Loisirs
Pages: 133

Quatrième de couverture

« Tout commence par des disparitions, des déplacements d’objets. Shimura-san vit seul dans une maison silencieuse. Cet homme ordinaire rejoint chaque matin la station météorologique de la ville, déjeune seul et rentre tôt dans une retraite qui n’a pas d’odeur, sauf celle de l’ordre et de la mesure. Depuis quelque temps déjà, il répertorie scrupuleusement les niveaux de quantités de nourriture stockée dans chaque placard de sa cuisine. Car une découverte pour le moins inattendue va pour le moins bouleversé son monde bien réglé… »

Mon appréciation

Shimura-san commence à s’inquiéter, depuis déjà quelques temps il a repéré que certains objets changeaient de place, que de la nourriture disparaissait. Au début il mettait ça sur le compte de sa mémoire, de son inattention, mais au bout d’ingénieuses astuces, comme mesurer avec une règle le jus d’orange, il se rend compte que quelque chose cloche. Il va alors installer une caméra dans sa cuisine et de son bureau il va espionner sa propre maison pour comprendre. Et il va vite apprendre la vérité.

Je ne gâcherais rien en disant que c’est une femme, la clé de toute cette histoire. C’est elle qui mangeait et se faisait un thé en l’absence du propriétaire. On va donc voir les réactions contradictoires de Shimura-san. Il lui en veut bien sûr, de s’être ainsi appropriée sa maison, son espace vital.

C’est l’histoire de deux personnes qui ont vécu dans la même maison, sans qu’un des deux le sache. Ce livre est inspiré d’un fait divers, on peut le lire au début du bouquin, et j’ai beaucoup apprécié la façon dont Eric Faye a décidé de se l’approprier. Tout en pudeur, en douceur et pourtant le contexte n’est pas propice à cela. On va voir de deux façons l’histoire, du côté de Shimura-san et de cette femme. Bien sûr leurs versions vont différer.

J’ai beaucoup apprécié ce petit livre qui se lit facilement, sans pourtant être sans intérêt, bien au contraire. Petit livre, mais grande histoire, belle et triste à la fois. Le point de vue des deux personnages est très intéressant et nous permet de comprendre bien des choses.

8/10
avatar
Iris
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Roman contemporain, amour, les livres d'Agatha Christie...
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Faye, Eric] Nagasaki

Message par AnaïsP le Sam 15 Oct 2011 - 0:14

Je trouve l'approche de vie originale, merci pour cette découverte je me le note Wink
avatar
AnaïsP
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1553
Age : 30
Localisation : Haute-Garonne
Emploi/loisirs : Mandataire judiciaire
Genre littéraire préféré : Littérature, Bandes dessinées indé
Date d'inscription : 19/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Faye, Eric] Nagasaki

Message par Iris le Dim 16 Oct 2011 - 12:28

Apparemment je ne suis pas de l'avis de tous en disant que j'ai beaucoup aimé ce livre.
J'espère qu'il te plaira. Bonne lecture à toi !
avatar
Iris
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Roman contemporain, amour, les livres d'Agatha Christie...
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Faye, Eric] Nagasaki

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum