Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Quiriny Bernard] Les Assoiffées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Quiriny Bernard] Les Assoiffées

Message par Nanou22 le Ven 22 Oct 2010 - 23:05


Titre: Les assoiffées
Auteur: Bernard Quiriny
Editions: Seuil
Parution: août 2010
Pages: 396

L'auteur:
Bernard Quiriny est né en 1978 en Belgique. Il est l'auteur d'essais et de nouvelles dont notamment Les contes carnivores, couronnées par plusieurs prix. Les assoiffées est sont premier roman.

Quatrième de couverture:
En 1970, la Belgique est le théâtre d'une révolution d'inspiration prétendument féministe, excluant les hommes de toute vie sociale et instituant une dictature d'un nouveau genre.
En France cependant, des militants des causes extrêmes considèrent ce petit enfer totalitaire comme un modèle d'égalité. Quelques-uns, parmi les plus convaincus - d'où se détache la figure drolatique de Pierre-Jean Gould, intellectuel germanopratin -, seront conviés à un premier voyage officiel dans l'Empire des femmes, dirigé d'une main de fer par les " Bergères ", Ingrid et sa fille Judith. Sur place, ils seront " promenés " dans des décors en carton-pâte dressés par les propagandistes du pouvoir.
Une farce politico-touristique où le tableau ubuesque d'un régime délirant s'accompagne d'une description cocasse de mondains en liberté surveillée, persuadés de participer à un voyage historique. On suit, en parallèle, sous la forme d'un journal, l'histoire d'Astrid, une sujette anonyme, qui découvre la réalité paranoïaque du pouvoir, les privilèges des apparatchitzas et leurs caprices insensés. Dans ce récit burlesque, qui mêle le sarcasme à la gravité, Bernard Quiriny nous livre une réflexion mordante sur les excès du fanatisme et du pouvoir absolu.

Mon avis:
Les assoiffées est un roman hors du commun qui nous entraîne dans un Benelux dirigé d'une main de fer par des femmes tyranniques, paranoïaques et obsédées par le pouvoir absolu. Les hommes sont exclus de la société, réduits à l'esclavage; ils servent la plupart du temps de domestiques ou de jouets aux femmes. Personne ne peut entrer ou sortir de cet Empire, les autres pays ne savent rien de ce qui s'y passe sauf par la propagande que l'Empire laisse flitrer extra-muros.
Grâce au journal intime d'une jeune femme belge, le lecteur découvre un pays à deux vitesse: les citoyennes "libres" travaillant sans relâche et les femmes du gouvernement modelant le pays selon leur image et leurs envies.
Tout bascule le jour où des journalistes français sont autorisés à séjourner quelques temps en Belgique. Ne leur sera montré que ce que l'Empire veut et tout sera surjoué, trafiqué. Malgré tout, leur visite ne se passera pas exactement comme prévu...
Bernard Quiriny emploie un ton amer et goguenard qui donne encore plus d'impact à son texte. Un livre détonant et très original malgré une fin quelque peu brutale.


Dernière édition par Thot le Ven 22 Oct 2010 - 23:44, édité 1 fois (Raison : image non hébergée+ ajout sondage)
avatar
Nanou22
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 88
Age : 32
Localisation : 73
Emploi/loisirs : Libraire
Genre littéraire préféré : Littérature Française/Loisirs créatifs
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum