Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Michon, Pierre] Vies Minuscules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[MICHON, Pierre] Vies Minuscules

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Michon, Pierre] Vies Minuscules

Message par LOUBHI 49 le Jeu 28 Oct 2010 - 20:59



Quatrième de couverture : Trois récits de vie ; la Vie d'André Dufourneau, la Vie du père Foucault et la Vie de Georges Bandys. Trois récits de destins sans gloire et sans lumière, destins brisés par la luxure, la honte ou l'ambition. Ces vies minuscules, ce sont celles d'un aïeul aventurier, d'un vieil homme illétré, d'un abbé trop sensuel ; des vies qui ont traversé celle du narrateur avec la fulgurance de la modestie et dessinent en filigrane son propre portrait.
Avis et critique : Après avoir découvert cet écrivain avec "Les Onze", j'avoue avoir apprécié son style très élaboré et son usage exceptionnel du français, c'est ce qui m'a amené à poursuivre l'expérience avec ces vies minuscules. Un concept simple, partir de don histoire personnelle ou familiale pour raconter une partie de vie ou la vie entière de personnages totalement inconnus.
Trois récits de vie ciselés dans un français parfait, parfois trop ampoulé ou précieux mais un régal.
Georges Bandys, aventurier qui va à force d'entêtement, faire fortune en pratiquant et utilisant l'esclavage dans sa plantation et qui après avoir usé la force et le mépris, finira par y perdre sa vie et tout sens humain.
Le Père Foucault, trop beau curé, courtisé mais qui va devenir un homme aigri, alcoolique et solitaire.
André Dufourneau, un parcours d'un homme coureur et gros consommateur qui va se détruire par les excés et la luxure.
Ces trois destins bouleversant, en pleine déchéance, sont, ici, décrits avec détails et minutie dans une langue académique, riche et forte.

Ma note : 15/20
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2205
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum