Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Caillet, Marie] L'héritage des Darcer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre impression sur ce livre ?

40% 40% 
[ 2 ]
20% 20% 
[ 1 ]
40% 40% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

[Caillet, Marie] L'héritage des Darcer

Message par titepomme le Ven 29 Oct 2010 - 9:53



L'HERITAGE DES DARCER :
Lorsqu'on s'appelle Mydria, qu'on est la fille unique et chérie des puissants Siartt, et qu'on a pour objectif principal d'accéder à un pouvoir plus grand encore en épousant le prince héritier du royaume, la vie ne peut pas être ennuyeuse. Jusqu'au jour où Mydria découvre ses vraies origines. Elle n'est nullement Siartt, mais l'ultime héritière d'une dynastie renversée depuis des générations ! Horreur : à la suite de ses ancêtres, elle est tenue de se lancer à la recherche du trésor familial, recevant pour seules aides un sifflet et le Don d'Aile, cet étrange pouvoir capable de vous métamorphoser à volonté... Le pire danger ne l'attend peut-être pas derrière l'errance, la bataille et les cloques aux pieds. Le pire danger pour un cœur confiant ne tient peut-être qu'en un seul nom : Orest.

Broché: 415 pages
Editeur : Michel Lafon (14 octobre 2010)
Langue : Français
ISBN-10: 2749913152
ISBN-13: 978-2749913155
(amazon.fr)


**Un livre reçu par les éditions Michel Lafon grâce à un partenariat avec le site Livraddict que je remercie pour la chance de découvrir une nouvelle auteure.
Premier livre d'une toute jeune auteure qui a remporté le concours du nouvel auteur jeunesse organisé par les éditions Michel Lafon en 2009.

Malgré une couverture assez kitsch (ne pas fuir devant ce détail), on entre dans le récit par les hésitations d'un souverain condamné à l'exil. Le chapitre suivant enchaîne sur cette dynastie des Darcer où chaque héritier se voit attribué d'un Don d'aile et doit partir en quête du trésor des Darcer pour replacer son héritier légitime sur le trône.
Et puis, on fait la connaissance de Mydria, jeune comtesse Siartt, choyée, vivant dans un palais où tout n'est qu'amusement, facilité, privilèges et fastes. Jusqu'au jour où My reçoit le Don et où elle découvre qu'elle est l'ultime héritière des Darcer. Elle décide donc de partir (s'enfuir) à la recherche du trésor qui lui revient de droit, et ainsi restaurer la dynastie Darcer.
Mais en chemin, elle rencontrera Orest, assassin notoire qui décide de faire profiter sa Guilde de cette bonne aubaine. My se retrouve ainsi prisonnière de la Guilde alors que le chef des brigands organise une expédition pour retrouver ce trésor.

Un style très fluide. Pas de temps morts dans ce récit qui nous emporte au fil de ses lignes. C'est frais, aucune lourdeur dans les descriptions.

J'ai aimé suivre le cheminement de cette petite comtesse qui ouvre les yeux sur la vie et sur elle-même. Suivre l'évolution de la relation entre My et Orest, de leurs escarmouches.

Par contre, il y a certains personnages dont on ne parle que très peu alors qu'ils sont là jusqu'à la fin. Les jumeaux, par exemple. J'aurais aimé en savoir plus sur eux. Certains autres disparaissent un peu trop rapidement à mon goût. Ca m'aurait plu de mieux connaître les compagnons de route de My alors que certains ne sont qu'effleurés par l'auteure. Surtout que leur périple dure longtemps.

La fin est un peu abrupte... et l'épilogue nous laisse sur notre faim. J'aurais aimé savoir ce qu'il advient de My et d'Orest.
Mais j'ai appris dans une interview de l'auteure qu'une suite serait en préparation.

Un récit de fantasy original et frais. Une quête intéressante qui nous invite au voyage. Une petite touche de magie. Une certaine poésie dans les descriptions. Une belle découverte !

Note : 2.5/3
avatar
titepomme
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2258
Age : 44
Localisation : Suisse
Emploi/loisirs : adjointe bibliothécaire
Genre littéraire préféré : fantasy, bit-litt, polar, BD, littérature jeunesse, littérature ado, romance, etc.
Date d'inscription : 24/11/2009

http://kymati.blogspot.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Caillet, Marie] L'héritage des Darcer

Message par Pinky le Ven 29 Oct 2010 - 10:37

merci Titepomme pour cet avis

à l'occasion pourquoi pas
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Caillet, Marie] L'héritage des Darcer

Message par arutha le Ven 29 Oct 2010 - 23:33


Édition Michel Lafon (407p)

Résumé :
Lorsqu’on s’appelle Mydria, qu’on est la fille unique et chérie des puissants Siartt, et qu’on a pour objectif principal d’accéder à un pouvoir plus grand encore en épousant le prince héritier du royaume, la vie ne peut pas être ennuyeuse. Jusqu’au jour où Mydria découvre ses vraies origines. Elle n’est nullement Siartt, mais l’ultime héritière d’une dynastie renversée depuis des générations ! Horreur : à la suite de ses ancêtres, elle est tenue de se lancer à la recherche du trésor familial, recevant pour seules aides un sifflet et le Don d’Aile, cet étrange pouvoir capable de vous métamorphoser à volonté…
Le pire danger ne l’attend peut-être pas derrière l’errance, la bataille et les cloques aux pieds. Le pire danger pour un cœur confiant ne tient peut-être qu’en un seul nom : Orest.

Ce que j’en ai pensé :

C’est un premier roman étonnant de maîtrise que nous livre Marie Caillet. Oscillant entre le féerique et la fantasy, L’héritage des Darcer nous plonge derechef dans un monde original magnifiquement construit. Partant pourtant d’une trame de base tout ce qu’il y a de plus classique (une princesse, une guilde de voleurs, une quête, un trésor, etc.), on finit par se laisser emporter avec plaisir dans la quête de My qui nous devient vite sympathique. Boudeuse, têtue et hautement impulsive, la jeune fille fonce tête baissée dans les ennuis pour le plus grand plaisir du lecteur…S’enfuir de chez soi pour échapper à sa destinée, certes, mais partir avec juste quelques robes et chaussée d’escarpins, c’est à coup sûr amonceler des ennuis en perspective. En effet, sans argent, ni aide extérieure, My finira par se laisser enivrer à coup de gnôle immonde dans un bar des mauvais quartiers et raconter sa vie à tout l’avenant (la scène m‘a beaucoup fait rire, je dois avouer). Ces propos ne tomberont pas dans l’oreille d’un sourd et voici notre héroïne lancée de force dans la quête qu’elle cherchait tant à fuir…
Les compagnons de My, des assassins et des voleurs, sont plutôt rustres et violents vis-à-vis de notre héroïne, mais au fur et à mesure de leur aventure, des liens se tisseront entre eux. L’auteure développe avec beaucoup de rythme et de piquant les interactions entre les différents personnages, principalement la relation singulière My-Orest qui nous tient en haleine par sa complexité (chose rare dans ce type de récit). Les descriptions sont soignées et détaillées, une belle réussite pour un premier roman. L’écriture de Marie Caillet est très harmonieuse, on entre dans le récit d’autant mieux. Quelques points négatifs, qui ne gênent en rien le plaisir de lecture cependant : j’aurai aimé en apprendre un peu plus sur le passé de certains protagonistes, notamment sur l’usurpateur et les ancêtres de Mydria. L’ensemble manque également un peu d’humour, on sent une tentative de ce côté-là, mais l’auteure semble s’être un peu bridée (oui, j’avoue, je suis une fan des blagues de potache). La fin m’a semblée un peu abrupte également. Néanmoins, ayant appris en visionnant une interview de Marie Caillet qu’elle comptait écrire une suite à L’héritage des Darcer, ces petits défauts se voient justifiés : l’intrigue se verra très certainement plus approfondie dans le tome à venir. J’ai hâte !

En conclusion :

Un premier roman très sympathique, mêlant féerie et fantastique dans une intrigue classique. De jolies descriptions dans un style harmonieux qui se lit avec facilité. L’héritage des Darcer plaira aux adolescents et aux jeunes adultes qui veulent mettre un peu de merveilleux (et de piquant) dans leur vie. Une nouvelle jeune auteure française à suivre…
avatar
arutha
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 203
Age : 35
Localisation : Nord
Emploi/loisirs : lecture, cuisiner, mon chat, l'Asie...
Genre littéraire préféré : Thriller, Fantasy, Roman romanesque
Date d'inscription : 05/05/2010

http://avideslectures.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Caillet, Marie] L'héritage des Darcer

Message par alexielle63 le Sam 30 Oct 2010 - 12:43

Arutha, j'ai fusionné le sujet avec celui de titepomme Wink
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Caillet, Marie] L'héritage des Darcer

Message par Invité le Sam 6 Nov 2010 - 20:13

Mon avis:

Un mot tout d’abord sur la couverture de ce livre que je trouve absolument superbe par ses couleurs et son illustration! Elle colle parfaitement avec l’histoire du livre et comporte des indications subtiles sur le contenu de l’histoire. Toujours à propos d’illustrations, à chaque nouveau chapitre, une jolie illustration orne le coin de la page et rend le visuel très agréable! J’ai hautement apprécié toutes ces illustrations qui, pour moi, ont donné un aspect élégant et raffiné au livre.

Mon avis sur l’histoire est très positif puisque c’est un grand coup de coeur! Dès les premières pages, l’auteur nous plonge dans le commencement de l’histoire avec Madael et ses descendants, réunissant tous les détails et les faits importants pour comprendre la suite du livre. J’ai beaucoup aimé le personnage de Mydria qui, au début du livre, avait un caractère hautain et ne pensait qu’à élever sa condition à celle de princesse, mais qui au fil du livre et de sa quête, mûrit et devient toujours plus courageuse et combative. Autre personnage que j’ai beaucoup apprécié, celui d’Orest secret, froid, distant, qui lui aussi, changera au long de sa quête pour enfin laisser tomber sa carapace et ouvrir son coeur à Mydria. D’autres personnages, qui sont également les compagnons de route de Mydria, comme Krud, Allian et les jumeaux m’ont plu également avec leurs interventions et leur caractère qui rythmait le voyage.

Le style d’écriture est fluide et très agréable à lire j’ai vraiment passé un excellent moment et eu du mal à reposer le livre une fois que j’y étais plongé! Malgré le jeune âge de l’auteur, (Marie Caillet a remporté le concours du nouvel auteur jeunesse a 18 ans), j’ai vraiment aimé le déroulement de l’histoire, la magie qui entoure l’histoire et les lieux mais aussi le dénouement bien que je ne m’attendais pas à cela.Vous l’aurez compris c’est un gros coup de coeur pour moi!! Je ne vous en dirai pas plus pour éviter de spoiler mais je vous le recommande chaudement!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Caillet, Marie] L'héritage des Darcer

Message par louve le Dim 12 Déc 2010 - 17:01

Marie Caillet a remporté le concours du nouvel auteur jeunesse à 18 ans. Un jury prestigieux l'a élu à l'unanimité. Au départ ce roman elle devait l'écrire avec une amie pour au final le faire seule, son amie n'ayant pas le temps.
L'héritage des Darcer raconte une rencontre entre une jeune comtesse et un assassin. Mydria Siartt apprend qu'elle a en fait été adopté par ses parents. Elle apprend également le jour de ses seize ans qu'elle est l'héritière du trône des Darcer, dynastie disparue depuis des siècles suite à une guerre menée par la Déléane. Mydria, My pour les intimes apprend de ses parents adoptifs qu'il lui faut retrouver le trésor de ses ancêtres pour remonter sur le trône. La jeune fille refuse, elle veut devenir reine certes, mais par le mariage. Elle va donc s'enfuir pour éviter d'avoir à commencer une aventure qu'elle estime dangereuse et inutile, lorsqu'un jour, ayant un peu trop bu, elle révélera à deux inconnus sa destinée. Orest est un assassin et un voleur. Et lorsqu'il découvre que la jeune femme qu'il a fasse à lui n'est autre que Mydria Siartt, une comtesse renommée et qu'elle est en plus l'héritière des Darcer, il ne peut s'empêcher de la ramener dans sa guilde pour la prendre en otage et la forcer à les amener au trésor.
Le style de l'auteur est vraiment plein de fraîcheur. On sent que c'est dû au jeune âge de celle-ci. Son style est simple, assez poétique lors des descriptions qui ne sont aucunement lourdes et c'est un bonheur de tourner petit à petit les pages du roman.
Concernant les personnages j'ai beaucoup apprécié la complexité d'Orest et de Krud. Ils sont durs et paraissent froid, sans coeur mais au fond on sait qu'Orest n'est pas ce qu'il montre, seulement son métier d'assassin l'a rendu ainsi. Et tant mieux! Cela évite toute relation mièvre entre lui et My. Concernant My, on suit vraiment son évolution. D'une jeune fille de l'aristocratie, puéril et pleine d'élégance, elle deviendra une jeune femme franche, droite et surtout voulant apprendre à se battre. Je pense que c'est davantage la présence d'Orest qui va la rendre ainsi plutôt que la quête en elle-même.
Concernant l'histoire je l'ai trouvé originale, bien pensée. On suit une quête vraiment intéressante et surtout c'est un véritable voyage qui s'offre à nous. On est captivé par la recherche du trésor, et on espère sincèrement que My va le retrouver. La magie est présente certes, mais pas abusive. On a le droit à une métamorphose de l'héroïne en Papillon quand elle le souhaite , et son pouvoir sera un véritable apprentissage.
Bref j'ai trouvé ce livre très bien écrit et l'histoire très intéressante mais j'ai trouvé la fin abrupte. Décevante. Je pensais en apprendre davantage sur ce qu'il allait advenir des deux personnages principaux et non, c'est à peine sous-entendu. Même le prologue m'a un peu déçu...
Et lorsque j'ai appris par le biais d'une interview de l'auteur qu'une suite allait voir le jour, j'ai alors compris. Mais la fin aurait pu être tout de même plus satisfaisante!
avatar
louve
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 174
Age : 30
Localisation : Dans une grotte obscure et humide
Genre littéraire préféré : fantastique/horreur/fantasy
Date d'inscription : 05/09/2010

http://lamie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Caillet, Marie] L'héritage des Darcer

Message par LOUBHI 49 le Sam 2 Mar 2013 - 14:12

Quête identitaire dans un monde partagé entre plusieurs seigneuries dont le roi auto proclamé n'est autre qu'un usurpateur. La dynastie des Darcers en la personne de Madael, à la tête du royaume d'Edrilion, la seule légitime, semble s'être éteinte sans raison particulière en laissant en témoignage et héritage le Don d'Aile à ses descendants et un mystérieux trésor royal.

Après plusieurs passages de témoin c'est Mydria Siartt, jeune femme noble passionnée de contes, qui si elle se destinait à faire le meilleur mariage possible, ne s'imaginait surement pas être obligée de voir tout ce monde définitivement voler en éclats en se découvrant héritière des Darcers.
En fuite, à la recherche de ses racines, en rejet de ce testament Darcer, elle se retrouve prisonnière puis associée à la Guilde , sorte de société secrète de voleurs et d'assassins en les personnes principales d'Allian, Krud et de l'assassin Orest à la recherche de ses origines, de la maîtrise de son Don, de l'union improbable de ses forces contre la Déléane et bien évidemment du trésor.

Quête d'apprentissage pour Mydria, de maturité, de ses origines, de la maîtrise de son Don et des rapports amoureux dans la traversée de contrées plus hostiles les unes des autres. Véritable roman picaresque et fantastique. Un beau moment de lecture. Si au gré de mes pérégrinations en librairie, médiathèque et boutiques d'occasion, je tombe sur les épisodes suivants, je poursuivrai volontiers la série.

Une première initiation qui me fut bénéfique.....

_________________
Lectures en cours :

- "Pauca Mea " de Victor Hugo.
- "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin.
- " Les Mains Lachées" d'Anaïs Llobet.
- "Marguerite" de Jacky Durand".

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2205
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Caillet, Marie] L'héritage des Darcer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum