Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Kepler, Lars] L'hypnotiseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'en pensez-vous ?

0% 0% 
[ 0 ]
71% 71% 
[ 5 ]
14% 14% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
14% 14% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

[Kepler, Lars] L'hypnotiseur

Message par Bernard le Dim 14 Nov 2010 - 21:16


Actes Sud - 2010 - 510 pages


Résumé :

Une famille entière est massacrée horriblement. La mère et la petite fille ont été poignardées, mutilées, dépecées. Seul le fils, quoique terriblement blessé, est vivant. On retrouve le corps du père pareillement assassiné dans un vestiaire sportif, le modus operandi est le même, démembré, éviscéré, poignardé. La fille aînée, selon l'inspecteur Joona Linna, aurait échappé au massacre. Ce dernier demande à un psychiatre hypnotiseur, Erik Maria Bark de pratiquer l'hypnose sur Josef, le fils rescapé, dans le but de trouver la jeune fille et tenter de la sauver du monstre rôdant.

Mon avis :

Stockholm, Suède, époque contemporaine

Voilà un livre que l'on peut qualifier d'étrange, ça part sur les chapeaux de roues et l'intrigue s'étiole, tranquillement, doucement pour arriver à un dénouement relatif à tout autre chose. Honnêtement, je dois reconnaître que l'une et l'autre ne sont étrangers et que le dénominateur commun est ce psychiatre, Erik. Le voleur d'âme, l'homme qui sonde et dérobe les pensées des autres, les fait siennes, vous connait mieux que vous même. Alors cela peut gêner certains. Et c'est le cas, c'est la sève de l'intrigue.
L'homme est, bien sûr, le meilleur dans sa spécialité, s'il avait été nul, il n'y aurait pas de bouquin, c'est clair ! Cependant suite à un débordement plus que douteux, il se voit dans l'obligation d'arrêter l'hypnose, en fait la promesse, promesse qu'il tiendra dix ans.
Joona Linna, l'inspecteur de la criminelle de Stockholm, pense qu'en hypnotisant Josef, on peut, d'une part connaître les faits et, d'autre, part, qui sait, avoir le nom du coupable et espérer sauver la grande soeur ?
On tergiverse, non je ne peux pas, j'ai promis, pensez qu'un assassin court et au risque encouru par la gamine, non je ne peux pas, pensez au...oui, j'y vais, dont acte !
Le gamin révèle que c'est lui l'auteur du massacre et si je dévoile ce fait, c'est que c'est la base de l'intrigue, l'hypnose, tout ça, c'est l'ouverture, comme un opéra, faut toujours une ouverture dans un bon polar, ensuite il y a les conséquences et la suite sanguinolente de l'histoire. Vous l'aimez comment votre steak ? Saignant ! Bien, alors ne partez pas, vous êtes au bon endroit, vous serez bien servis.
Le gamin, Josef, complétement à la ramasse, sait que le médecin lui a volé son secret, alors, comme s'il venait juste de concourir pour les éliminatoires de la star'ac, le voilà debout et prêt à assouvir une vengeance terrifiante, doublée d'un course poursuite haletante où il vaut mieux être champion olympique du marathon, car ça déménage et il cavale le garçon, envolés les blessures, les sondes, les cathéters et le reste, oublié tout ça.
Tremblez, tremblez, braves gens, il est minuit ou c'est tout comme, il fait nuit à quinze heures, en hiver, en suède.
Bien, ce n'est pas fini, j'en vois qui suivent pas, nom d'un p'tit bonhomme en bois !
Benjamin, c'est un nouveau, j'en ai pas encore écrit, parlé vous dites, oui parlé, d'ac, donc Benjamin le gamin du toubib est enlevé, or il est hémophile et oui, s'il avait été skin ou goth, aucun intérêt, allons, donc piqure pour épaissir le sang (je ris, mais si ça m'arrivait, je ferais moins le malin, pour sûr), soins constants et surtout, surtout pas de blessures entraînant un saignement.
Joona Linna n'a pas terminé sa partie de cache-cache avec Josef, qu'il exige de s'occuper de l'enquête sur la disparition de Benjamin, après tout ce n'est que justice, c'est lui qui a forcé le psy à hypnotiser et à recevoir sur lui et sur sa famille l'opprobre de tout un peuple, enfin des journalistes surtout, le Josef ayant porté plainte pour violation de domicile crânien.
Ajoutez à cela un flash-back sur la période de thérapie de groupe du bon docteur, intéressant, si, si, c'est pas mal et bien écrit, une partie de Pokémon, violente, avec les voyous du quartier, quelques ossements découverts dans le jardin d'une ancienne patiente, je te trompe, tu me trompes et des descriptions inutiles, dans l'avancement de l'intrigue, de jouons au papa et à la maman et le grand-père de benjamin, ancien flic, qui arrive à la rescousse tel Goldorak pour dynamiser l'enquête. Prenez un grand shaker, jetez tout dedans, secouez lentement quinze minutes, versez, deux rocks, un peu de sucre glace, une paille et un parapluie miniature, c'est prêt. Consommez avec modération.
Bien entendu Joona, après bien des péripéties et quelques decujus de plus, une balade dans le nord de la Suède, démêlera l'écheveau et la vie reprendra son cours tel qu'elle n'aurait jamais dû le quitter.
L'écriture est conventionnelle, pas de prise de risque ou est-ce la traduction ? Je ne saurais le dire, ce n'est pas ennuyeux, ce n'est pas le nirvana non plus, bref un petit bouquin sans prétention qui se laisse lire avec, cependant, quelques invraisemblances difficiles à gober. Le côté initiatique de l'hypnose et ses conséquences est bien rendu pour le profane que je suis. Il est difficile de se positionner pour ou contre l'utilisation de cette pratique dans un cas de conscience, tel que celui relaté ci-dessus, d'approuver ou non une méthode qui violerait le psychisme des patients, alors qu'ils sont consentants (sauf le gamin), maintenant on opère sous hypnose et l'hypnose thérapeutique semble avoir des partisans. Il faudrait un homme de l'art pour en débattre et, comme dit plus haut, ce n'est pas mon cas.

3,5/5

B
avatar
Bernard
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 519
Age : 72
Localisation : Pays d'Auge
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Polars
Date d'inscription : 22/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Kepler, Lars] L'hypnotiseur

Message par Sara2a le Sam 26 Nov 2011 - 19:27

J’ai toujours un peu de mal à m’immerger dans des romans suédois, j’ai comme une appréhension vis-à-vis des noms des lieux et des personnages , même si cela n’a pas été le cas pour l’excellente de trilogie Millenium de Stieg Larsson que j’ai adorée.

C’est donc avec un mélange d’appréhension et de curiosité que j’ai commencé ce roman dont la quatrième de couverture a tout de suite piqué ma curiosité.

J’aime beaucoup les alliances entre flics et médecins dans les intrigue policière et celle qui s’établit entre Erick Maria Bark, psychiatre spécialisé dans les choc et traumas aigus et l’inspecteur Joona Linna est particulièrement réussie.

Bernard a longuement commenté l’intrigue je ne m’y attarderai donc pas , néanmoins je soulignerai juste que l’histoire est captivante, terrifiante et que j’ai été totalement absorbée par le rythme effréné des coups de théâtre. Les personnages sont complexes et bien décrits et le thème de l'hypnose est bien inséré dans l'histoire.

L’écriture à quatre mains d’Alexander et Alexandra Abndoril un couple d’écrivains mariés dans la vie, est efficace et tranchante à tous points de vue.

En bref un excellent thriller pour les amateur du genre qui ne craignent pas de rencontrer des personnages plus angoissants les uns que les autres…

Un petit bémol pour le final que j’aurai souhaité un peu moins à la sauce Hollywoodienne.
avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Kepler, Lars] L'hypnotiseur

Message par marie do le Dim 10 Mar 2013 - 11:38

Je l'ai trouvé excelent aussi ! pas un coup de cœur, il manque un p'tit quelque chose, mais j'ai été prise par l'histoire très rapidement.
Pas de comparaison avec Camilla Läckberg ou la série "Millenium", c'est différent, mais non moins captivant !
Je le recommande pour un bon moment de lecture !
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3807
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Kepler, Lars] L'hypnotiseur

Message par inconnu31 le Sam 1 Juin 2013 - 22:13

Très bon livre. J'ai adoré le duo entre le policier et l'hypnotiseur. Bref pour moi un livre lu en 2 jours car un bon thriller on ne peut pas attendre plus longtemps pour connaitre la suite. En revanche j'ai trouvé un peu dommage la fin.. Malgré tout très bon livre que je recommande pour un bon moment et beaucoup de suspens.

Mon vote: Beaucoup apprécié
avatar
inconnu31
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 24
Localisation : Ramonville St Agne
Date d'inscription : 30/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Kepler, Lars] L'hypnotiseur

Message par vally le Lun 10 Juin 2013 - 18:37

J'ai fini ce livre, et je l'ai beaucoup apprécié !
Mais comme Marie Do, il m'a manqué un petit truc, je ne saurais dire quoi exactement, qui m'a empêché de le classer dans les coups de coeur !

Après, c'est vrai que l'histoire est originale. A plusieurs reprises, je pensais deviner la suite, mais l'auteur a pris d'autres directions, des directions auxquelles je n'aurais pas pensé ! J'ai bien apprécié ce côté.

Ma note : 16/20
avatar
vally
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2033
Age : 30
Localisation : moselle
Emploi/loisirs : secrétaire médicale
Genre littéraire préféré : policier !
Date d'inscription : 17/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Kepler, Lars] L'hypnotiseur

Message par 4moumoune le Dim 4 Aoû 2013 - 16:01

Je suis de l'avis de Bernard. Josef qui court partout alors qu'il est mourant ça ne passe pas.

Est-ce l'intrigue ? L'écriture ? Je n'ai pas accroché et fait rarissime pour moi, je ne le finirai pas.

Rien à voir avec Camïlla Lekbers ou Millénium.

Mais ce n'est que mon avis.

4moumoune
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin
Nombre de messages : 6
Localisation : jura
Emploi/loisirs : Femme au foyer. Je sais, ça agace.
Genre littéraire préféré : Tout sauf SF.
Date d'inscription : 21/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Kepler, Lars] L'hypnotiseur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum