Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Farges, François & Piantanida, Thierry] Le diamant bleu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ FARGES, François & PIANTANIDA, Thierry ] Le Diamant Bleu

33% 33% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

[Farges, François & Piantanida, Thierry] Le diamant bleu

Message par lalyre le Dim 21 Nov 2010 - 15:46

[ FARGES François & PIANTANIDA Thierry ]
Le diamant bleu
Ed.Michel Lafon octobre 2010
318 pages

Présentation de l'éditeurEn 1664, un Intouchable découvre dans les mines du royaume mythique de Golconde un diamant bleu d'une taille exceptionnelle. Bientôt, celui-ci arrive à la cour de France où le joaillier du Roi-Soleil en fait le plus beau diamant du monde. Mais il disparaît mystérieusement lors du vol insensé des joyaux de la Couronne en 1792... Il passera de main en main et fascinera tous ses propriétaires. Pour le posséder, un banquier londonien va devenir receleur, obligé de le retailler - véritable sacrilège - pour qu'on ne puisse pas le reconnaître... Il traverse alors l'Atlantique, rendant fous les nouveaux riches en quête de bijoux aristocratiques. La pierre porte malheur, semble-t-il : elle n'en est que plus attirante aux yeux de tous ces excentriques. Désormais véritable icône de la société américaine sous le nom de " Hope ", elle s'expose aux regards extasiés des foules, aussi admirée à Washington que La Joconde au Louvre. Idolâtrie, superstition, goût du pouvoir, insolences de milliardaires mais aussi génie des artistes qui ont révélé sa splendeur : laissez-vous entraîner à la recherche du, diamant bleu qui, sur trois siècles et sur trois continents, fut le catalyseur de toutes les passions humaines.


Mon commentaire
Je pense que l'on peut appeler ce livre, document très historique car il m'a permis d'apprendre beaucoup. Oui je savais qu'au XVlllème siècle, les gros diamants étaient encore très rares en Occident, qu'ils demeuraient l'apanage des rois et des grands de ce monde. C'est à l'époque du règne du Roi-Soleil et l'on découvre le café, un boulanger invente le croissant, ou commence le périple du diamant bleu et voici que le strass fait son apparition chez les joailliers. C'est aussi le long voyage de Jean-Baptiste Tavernier , grand aventurier qui fut reçu par le Shâ Jahân qui dirige l'empire Mongol, il a une jeune maîtresse qui fut vitriolée sur ordre du fils héritier du Grand Mongol ,déchu et exilé par ce dernier. Mais parlons du diamant bleu qui fut taillé par Pittan, un grand artisan oublié qui fut le joaillier attitré du Roi-Soleil, il taille de mille facettes le fabuleux diamant qui est destiné à devenir le joyau de la Toison d'or. Lors de la révolution, les joyaux de la couronne furent placés au Garde-Meuble créé pour permettre au public d' admirer les trésors une fois par semaine, Une bande de voyous ont repèré les belles pièces dont le diamant ,une nuit profitant de l'ébriété des gardes, ils escaladèrent le bâtiment, s'enfuirent avec leur butin dont la Toison d'or qui fut démantelée. Le Diamant lors de son périple fut retaillé et serti dans le fameux collier de la Reine Antoinette. Je n'en dirai pas plus car ce serait dévoiler trop de détails mais il est certain que le Diamant Bleu avait la réputation d'être maléfique et repose maintenant en paix ayant retrouvé ses lettres de noblesse.N'oublions pas de remercier l'auteur, le professeur François Farges et tous les chercheurs sur l'histoire du diamant.....
Je remercie l'Edition Michel Lafon et toute l'équipe de Partage Lecture qui m'ont permis de connaître l'histoire du Diamant Bleu.


Dernière édition par Nephtys le Dim 21 Nov 2010 - 20:35, édité 1 fois (Raison : correction titre)
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Farges, François & Piantanida, Thierry] Le diamant bleu

Message par louve le Jeu 25 Nov 2010 - 20:07

J'avais déjà entendu parler de l'histoire incroyable de ce diamant. Seulement j'étais loin de me douter de son voyage et des aventures qu'il a traversé avant de revenir à sa place légitime : en France. Dans ce roman, l'auteur a su aller à l'essentiel. Il nous explique comment ce diamant a été trouvé, comment il en est venu à faire parti des joyaux de la Couronne et comment il en a disparu.

Les premiers chapitres nous expliquent comment Monsieur Tavernier lors de l'un de ses nombreux voyages, finit par découvrir totalement par hasard ce fameux diamant et comment il parvient à le ramener en France. Son voyage est très intéressant, on découvre beaucoup de choses, beaucoup de l'histoire de notre monde. On découvre les coutumes de Mongolie , de la Turquie et de nombreux autres pays orientaux.

Puis enfin, le diamant arrive en France et après de nombreuses discussions et grâce à Jean pittan, Louis XIV décide d'acquérir ce diamant retaillé par M. Pittan.

J'avais peur de tomber dans un simple roman documentaire, avec profusion de faits et de dates et de noms. Seulement l'auteur sait nous intéresser au sort de cet étrange bijoux qui fera le malheur de beaucoup de ses propriétaires. Simples coïncidences? Superstitions? C'est aux lecteurs de ce faire leur avis sur la nature du diamant, à savoir s'il porte vraiment malheur comme tout le monde le croit.

En tout cas j'ai été conquise par ce roman historique qui nous permet de voyager pendant trois siècles et d'en apprendre un peu plus sur notre propre histoire. Un style efficace, une manière de raconter ensorcelante, ce roman reste une très belle découverte pour ma part.

Je remercie le forum partage-lecture et les éditions Michel Lafon pour ce partenariat!
avatar
louve
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 174
Age : 30
Localisation : Dans une grotte obscure et humide
Genre littéraire préféré : fantastique/horreur/fantasy
Date d'inscription : 05/09/2010

http://lamie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Farges, François & Piantanida, Thierry] Le diamant bleu

Message par FrançoisG le Ven 26 Nov 2010 - 2:32

En cours de lecture...

Je suis assez d'accord avec toi...

La critique pour bientôt.
avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Farges, François & Piantanida, Thierry] Le diamant bleu

Message par louloute le Sam 27 Nov 2010 - 20:50

Superbes critiques que dire de plus que mes amies aient dit.
Ce livre brille de milles feux écrit par deux hommes : François Farges, professeur au Muséum d'histoire naturelle de Paris et à l'université de Stanford et Thierry Piantanida, auteur et réalisateur de films documentaires à la passion dévorante. Quel boulot pour trouver toutes ces infos sur ce diamant qui, après avoir été trouvé dans les mines en Inde, arrive en France grâce à Jean-Baptiste Tavernier en 1663 et fut travaillé pendant 2 ans par Jean Pittan, joaillier du Roi Soleil.
Au fil des pages on s'attache à ce joyau, on ressent ce qu'a pu ressentir Louis XIV lors de sa présentation en 1673, on est déçu qu'après sa mort il tombe dans l'oubli au profit de diamants blancs somme toute magnifiques tel le " Régent " et le " Sancy ". Puis on envie les Français de l'époque qui grâce à Louis XV ont pu voir tous ces joyaux du Royaume de France exposés au Garde-Meuble place de la Concorde. Et quel tristesse de les voir voler par une bande de Malandrins en 1792. On se dit c'est fini on le retrouvera plus ce beau diamant et bien on le retrouve en Angleterre vingt ans plus tard dans les mains de Daniel Eliason mais quelle déception pour pouvoir le revendre il a été retaillé. Tout le travail de Pittan envolé. Au départ il pesait 112 carats, le travail de Pittan lui en fait perdre seulement 46 carats et là il pèse plus que 45 carats.
Et là ce diamant va vivre par monts et par vaux. En 1839 on le découvre aux mains d'Henry Philip Hope d'où il prendra le nom de Diamant " Hope " après l'Angleterre, il part vers les États-Unis où sa vie est mouvementée avec une superstition de diamant maudit. Personnellement vu ce qui arrive à tous ceux qui l'ont possédé à partir de son vol en 1792, même si ce n'est que concours de circonstance j'ai bien envie de me laisser tenter à penser qu'il est maudit.
Finalement au bout du compte actuellement il se trouve au Smithsonian Muséum qui en a fait son acquisition par donation le 10 novembre 1958. Et grâce à Jackie Kennedy il a fait un séjour en France au Louvre lors d'une exposition en échange de la Joconde.
Et grâce à la recherche de Farges et à son étude du moule en plomb du diamant bleu et à la 3 D il a pu recréer une réplique exacte du diamant bleu du Roi Soleil donc je dis chapeau pour tous ces travaux de recherche.
Mais qu'est ce que j'aimerais que ce diamant retrouve la France là où son histoire a commencé après les mines d'Inde.
Donc je dirais qu'une chose c'est un livre à lire absolument, d'une grande facilité à lire, pas de superflu on va a l'essentiel, on apprend beaucoup de choses, on retrouve des parties de notre histoire qu'on apprenait à l'école. C'est un livre brillant où on apprend tout ce qu'il faut savoir sur les diamants, leurs origines, leurs histoires et la vie qu'ils ont une fois sortis des mines d'Orient. Le cheminement depuis les mines, l'arrivée en France dans les poches des aventuriers, le passage obligé chez un joaillier pour finir sur une parure pour un roi, une reine ou une noble dame.

S'il faut le noter sans hésitation pour moi 10/10

Merci beaucoup au forum et aux Éditions Michel Lafon pour ce partenariat
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10225
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Farges, François & Piantanida, Thierry] Le diamant bleu

Message par chatnoir le Sam 27 Nov 2010 - 21:49

Quelle critique!!!! :<;9:
avatar
chatnoir
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 139
Age : 60
Localisation : Cap Vert
Emploi/loisirs : restauration, dormir, lire, balade la nuit
Genre littéraire préféré : eclectique
Date d'inscription : 18/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Farges, François & Piantanida, Thierry] Le diamant bleu

Message par FrançoisG le Lun 29 Nov 2010 - 17:50

La quatrième de couverture ayant déjà été présentée par lalyre, je passe directement à ma présentation du livre :

François Farges est professeur de biominéralogie au muséum d’histoire naturelle de Paris et à l’université de Stanford (Palo Alto, Californie). Responsable des collections du musée Parisien, il y découvre en 2007, à la faveur d’un inventaire de routine, un vilain morceau de plomb. Il s’agit de l’un de ces moulages réalisés par les joailliers pour garder une trace de leurs plus belles pièces. Ce plomb est celui d’un diamant de soixante-neuf carats...

Il pense que cela peut être le plomb du joyau préféré de Louis XIV : le diamant bleu.

Pour en avoir le cœur net, il va mener une enquête qui embrassera trois siècles d’histoire et trois continents. Au final, toutes ses découvertes lui permettront de reconstituer en trois dimensions toutes les facettes de ce diamant. La résurrection du diamant, prouesse à la fois technique, scientifique et historique sera immortalisée dans un documentaire pour Arte et National Geographic. Ce livre, sans doute rédigé par Thierry Piantanida en conserve la trace écrite.

Le livre de François Farges et Thierry Piantanida, de 330 pages, a été publié le 28 Octobre 2010.
Je remarque que le 9 novembre 2010 les éditions François Bourin ont publié un livre de 164 pages, écrit par Patrick Voillot, qui s’intitule « Les mystères du diamant bleu ». Ce livre retrace aussi l’histoire de ce diamant.
Mon avis :

Pour moi, ce livre se compose de deux parties : Le premier chapitre et les chapitres suivants.

Chapitre Premier :
En lisant le premier chapitre, j’ai eu l’impression que Thierry Piantanida, en charge de l’écriture du livre, avait retranscris les données brutes que lui avaient communiqué François Farges. Et ces traductions mises bout à bout forment le chapitre. On avance dans l’histoire par soubresauts. Il manque le souffle, le liant, qui aurait réuni toutes ces infos dans une perspective linéaire racontant un destin. Les informations sur le sort de ce diamant n’émaillent pas ce premier chapitre. Elles le hachent, de manière artificielle.
Exemple : l’histoire commence en page 11 puis s’interrompt brutalement en page 15. Pages 15 à 18 : présentation de données historiques. Page 18 : L’histoire reprend, mais on ne sait ni où ni quand. Elle s’interrompt page 21, reprend page 23.

Toutes ces données historiques ne sous-tendent pas le récit. On a l’impression qu’elles y ont été introduites de force. Et, au fil des pages, on saute du coq à l’âne. Ex : fin de la page 25, début de la page 26.

L’histoire est décousue : Page 28, le héros a un rendez-vous important dans huit jours. Page 29 : on se retrouve trois semaines plus tard ! On a loupé le rendez-vous !

- J’aurais aimé avoir une explication plus précise, dès le début, de ce qu’est ce fameux « plomb ».
- Anachronisme : la scène se passe au début de l’année 1669 (indiqué page 29). Page 35, Colbert voit le grand diamant bleu. « Colbert tire le premier tiroir. Et voici la star ». C’est un anachronisme, en 1669, ce mot n’existait pas. Il a été inventé au théâtre en 1844 et est entré dans le dictionnaire français comme un anglicisme en 1919 !

- Le pseudo document d’époque de la page 39 n’aurait-il pas été mieux à sa place en fin d’ouvrage ?, en annexe ? Là où il est placé, il interrompt l’histoire.

- Peu crédible : Page 18, il est dit que Louis XIV s’empresse de faire appel aux services d’un tailleur de pierres précieuses à la mort de son oncle. Le roi n’avait-il pas suffisamment de pouvoir pour contraindre ce tailleur de pierres précieuses à travailler pour lui du vivant de son oncle ?

- Erreur : page 41 : « contemple sans le voir ». Contempler, c’est considérer attentivement, s’absorber dans l’observation. Il est donc impossible de contempler sans voir.

En revanche, rien de tout cela dans les chapitres deux et suivants.


Chapitres deux et suivants :

L’histoire se déroule sans aucune interruption, les données historiques sont bien intégrées, le texte excellemment rédigé. C’est un bonheur que de tourner les pages.

Je remarque simplement :
- L’expression « fixe son fils du regard » en page 47. Il me semble que « fixer du regard » est un pléonasme.

Ce qui m’a plu :

- La couverture du livre, très belle à mon goût.

- Le texte est conjugué au présent, c’est agréable. Le vocabulaire d’époque employé.

- La correspondance entre la somme payée par le roi pour les diamants et les kilos d’or que cela représente en page 40.

- La rédaction de grande qualité et très facile à lire.

- La description de la pression qui pèse sur le joaillier avant et pendant la taille (pages 133 et ss.)

- L’explication des moulages en plomb des diamants (p. 141.)


Ce qui m'a moins plu :

- J’ai eu l’impression de survoler une histoire qui m’était étrangère. Ça va trop vite. Il y a trop de détails ou pas assez.

- Beaucoup de pages m’ont semblé hors-sujet, surtout dans le dernier tiers du livre. L’auteur donne beaucoup de détails qui n’ont pas de lien direct avec le diamant bleu.

- J’aurais aimé quelques illustrations des différentes tailles du diamant bleu.


En conclusion : un sujet passionnant, un livre assez bien fait même si je crois que cette histoire et toutes ces données auraient mérité un livre d’un millier de pages beaucoup plus fouillé, quitte à inventer des personnages, quitte à bâtir un lien entre eux qui aurait permis de suivre le sort de ce diamant au travers d’une saga. Cela m’aurait permis de me mettre dans l’histoire, ce que je n’ai pas pu réellement faire avec ce livre, sans cesse contraint, chapitre après chapitre, de faire des bonds dans le temps pour finalement juste survoler la destinée de ce diamant. Je comprends néanmoins que l’éditeur (livre de 300 pages) et les auteurs (s’en tenir aux données vérifiables) aient pu attribuer une autre perspective à ce projet. Dans ces conditions, j’ai senti que les auteurs ont fait de leur mieux. Et, mis à part ce premier chapitre complètement raté à mon sens, le résultat est assez bon. On passe un bon moment avec ce livre à l’écriture précise et légère.

Ma note : 7/10

Je remercie le forum partagelecture et les éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Farges, François & Piantanida, Thierry] Le diamant bleu

Message par LOUBHI 49 le Lun 29 Nov 2010 - 19:19

brillante et intéressante critique
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2208
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Farges, François & Piantanida, Thierry] Le diamant bleu

Message par chatnoir le Lun 29 Nov 2010 - 20:55

Merci pour ta critique. J'avais vu le documentaire qui m'a laissé le souvenir de "people á travers les ages" no. Toutes vos critiques me laisse á penser que le livre traite le sujet plus en profondeur.
avatar
chatnoir
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 139
Age : 60
Localisation : Cap Vert
Emploi/loisirs : restauration, dormir, lire, balade la nuit
Genre littéraire préféré : eclectique
Date d'inscription : 18/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Farges, François & Piantanida, Thierry] Le diamant bleu

Message par eric le Mer 8 Déc 2010 - 0:04

Bonsoir

Voici donc ma critique pour cet ouvrage, que j'ai littéralement dévoré en quelques jours..Un grand merci aux Editions Michel LAFON et au forum pour ce partenariat.

Mon avis ( Décembre 2010)

Ce livre est –en ce qui me concerne – une première, puisqu’après l’avoir terminé, en quelques jours, j’eus l’envie soudaine et irrépressible d’ouvrir la télé et de voir les films documentaires et autres reportages sur ce thème.
Les auteurs nous livret ici une leçon (méconnue) de l’Histoire, non pas d’un pays ou d’une époque mais d’un diamant. Sur plus de 3 siècles, nous passons d’un continent à l’autre, d’une société à une autre, … pour suivre ce diamant bleu, qui, avant de devenir le diamant Hope, sera le joyau de la Couronne française. Fort bien documentée, l’histoire nous est clairement dévoilée ici, et dans un style léger, avec un découpage par « période », permettant une avancée limpide dans le récit et une compréhension aisée.
Les personnages sont nombreux et différents, depuis ce grand Mogol jusqu’à Evalyn Walsh McLean, et les pays traversés couvrent la presque totalité du monde, et cet ouvrage nous donne –comme, je vous l’ai dit en commençant – l’envie d’en savoir plus… Le but de l’ouvrage semble donc être rempli, puisqu’il a passionné le lecteur…Oui, sauf que…Le Diamant Bleu reste plus un livre d’Histoire qu’un véritable roman. Les personnages, trop nombreux pour être suivis – par exemple, on veut savoir ce que devient, dans le détail, Jean Baptiste TAVERNIER - évoluent dans trop de mondes différents, pour qu’ils soient décrits….
Si j’ai beaucoup appris en découvrant ce livre, je le conseillerai à ceux et celles, souhaitant découvrir cet univers des diamants, mais il ne figurerait pas dans une liste adressée à des amateurs de romans historiques.
Félicitations néanmoins aux deux auteurs, avec un grand coup de chapeau à Mr FARGES François pour la résolution officielle de cette énigme…

eric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 47
Localisation : LYON
Date d'inscription : 06/07/2009

http://lemondedelecrit.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Farges, François & Piantanida, Thierry] Le diamant bleu

Message par louloute le Dim 12 Déc 2010 - 0:26

FrançoisG et Éric merci pour vos critiques très instructive pour celle de FrançoisG :5<e:
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10225
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Farges, François & Piantanida, Thierry] Le diamant bleu

Message par FrançoisG le Dim 12 Déc 2010 - 12:50

LOUBHI 49 a écrit:brillante et intéressante critique

chatnoir a écrit:Merci pour ta critique. J'avais vu le documentaire qui m'a laissé le souvenir de "people á travers les ages" no. Toutes vos critiques me laisse á penser que le livre traite le sujet plus en profondeur.

louloute a écrit:FrançoisG et Éric merci pour vos critiques très instructive pour celle de FrançoisG :5<e:

merci à vous d'être passés flower
avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Farges, François & Piantanida, Thierry] Le diamant bleu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum