Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Lapeyre, Patrick] La vie est brève et le désir sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lapeyre, Patrick] La vie est brève et le désir sans fin

0% 0% 
[ 0 ]
40% 40% 
[ 2 ]
20% 20% 
[ 1 ]
20% 20% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
20% 20% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 5

[Lapeyre, Patrick] La vie est brève et le désir sans fin

Message par jostein le Jeu 9 Déc 2010 - 18:04


Titre : la vie est brève et le désir sans fin
Auteur : Patrick Lapeyre
Editeur: P.O.L.
Nombre de pages: 348
PRIX FEMINA 2010
Résumé (Le mot de l'Editeur):
La vie est brève et le désir sans fin est un livre sur les affres de l’amour, vues du point de vue masculin. Il met en scène deux hommes, l’un marié, à Paris, l’autre pas, à Londres, tous les deux amoureux de la même femme, assez énigmatique, et qui va de l’un à l’autre. Il y a celui qui hésite, et celui qui attend, tous les deux souffrent. Comment choisir ? Qui choisir? Ce roman est l’histoire d’une inépuisable et inéluctable souffrance amoureuse plus forte que tout. Et elle est racontée de l’inimitable manière qu’à Patrick Lapeyre de la vie comme elle ne va pas. Petites touches d’une acuité et d’une intelligence qui laissent confondu. Evénements apparemment anodins qui ne le sont en fait pas du tout. Poétique de la métaphore, métaphores tellement inattendues et qui sont en réalité rien moins, une à une et peu à peu, qu’une pensée du monde. Humour profondément lucide et humain, généreux. D’où vient, lisant ce livre d’une insondable mélancolie que l’on ne puisse faire autrement que sourire, constamment sourire. Peut-être du bonheur d’avoir été reconnu ?
Mon avis:
Voilà un roman qui se ressent plus qu'il ne se lit, parce que l'auteur fait ressentir la légèreté de Nora et la souffrance des hommes et femmes de sa vie. pendant ma lecture, j'ai pensé à la façon d'une phrase du livre "peut-être qu'il y a trop d'amoureux et pas assez d'amour." Nora joue avec les sentiments, Louis Blériot trompe sans arrière-pensée, même Léonard, l'homosexuel, se fait honteusement abandonné. Il n'y a que des passions malheureuses et destructrices. Même les parents de Louis se déchirent et souffrent. Partout et quelque soit la génération, la mort semble la seule issue. C'est ainsi un livre sombre et poignant, malgré la légèreté des personnages. Même si je n'adhère pas à ce genre de romance destructrice, de personnages frivoles et manipulateurs, je trouve que ce roman est bien écrit et touchant.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 56
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lapeyre, Patrick] La vie est brève et le désir sans fin

Message par Invité le Jeu 9 Déc 2010 - 18:08

Dans les romans, j'ai beaucoup de mal avec les femmes volages, avec celles qui jouent avec les sentiments. Venant d'un homme, je déteste également mais je crois que j'ai tendance à mieux comprendre (que les hommes ne le prennent pas mal Smile).

En tout cas, merci pour cette critique Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lapeyre, Patrick] La vie est brève et le désir sans fin

Message par Invité le Dim 19 Déc 2010 - 23:47

Je m'arrête après avoir dépassé la moitié du livre ! Déception ! Je n'accroche sur rien, ni l'histoire, ni l'écriture. Le seul bon point du livre, c'est le titre ! et c'est bien dommage que le reste ne soit pas à la hauteur du titre.
No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lapeyre, Patrick] La vie est brève et le désir sans fin

Message par siana le Mar 28 Déc 2010 - 16:44

Pour ma part j'ai voté pour "Apprécié", je dois dire que j'ai hésité avec "très apprécié" mais je trouve que la fin n'est pas assez engagée.
Spoiler:
L'auteur nous laisse en fin de compte choisir la fin qui nous convient et je ne trouve pas cela très courageux de sa part

J'ai apprécié Louis, Nora, et Sabine qui sont très humains (je n'ai pas accroché avec Murphy, qui selon moi n'apporte rien au récit) . La lecture est aisée, les histoires sont narrées en parallèle les unes aux autres car au final tous les personnages ont un lien.

Ce livre exprime bien les relations amoureuses et leurs complexités. Tous pourraient être heureux, mais leurs désirs les pousses à courir vers un amour impossible plus attrayant.

Toutes les catégories "d'amoureux" sont représentées
Spoiler:
: La femme trompée incapable de quitter son mari, le mari ayant une double vie ne sachant qui choisir de sa femme ou de sa maîtresse, les homosexuelles, la femme fatal qui aime être libre et à la fois très exclusive, le jeune homme amoureux naïf
bref j'ai dévoré ce livre même si je trouve un peu trop commercial.

Effectivement le titre attire (encore le côté commercial) mais pour ma part j'ai trouvé en ces pages ce que ce dernier m'évoquait.
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 31
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lapeyre, Patrick] La vie est brève et le désir sans fin

Message par BESMAR le Dim 5 Juin 2011 - 2:46

J'ai été surprise par cet auteur ! j'ai trouvé son écriture excellente toute de douceur, de simplicité avec parfois quelques mots plus ardus mais toujours dans un équilibre parfait. Ces descriptions autant des personnages que des paysages sont juste ce qu'il faut en longueur... je ne me suis pas ennuyée même si l'histoire en elle même n'a rien de sensationnel. tout est dans les mots et j'avoue que j'ai été sous le charme du début à la fin. Il peut paraitre sombre mais l'auteur a toujours su y mettre une lueur d'espoir. Il explique bien le choix de vie que chacun de nous, nous nous forgeons. A nous de choisir ou non de vivre avec et de savoir quelles sont nos valeurs. J,ai beaucoup apprécié sa lecture mais je serai vigilante d'en conseiller la lecture car selon l'etat d'esprit de la personne il pourrait paraitre déprimant !!
avatar
BESMAR
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 52
Localisation : Au Quebec
Emploi/loisirs : agente de gestion du personnel en invalidité- loisirs : lecture, rénovations-bricolage-décoration.
Genre littéraire préféré : Policiers (PD James, Connelly,Reich), romans historiques, aventure, tres peu de fiction sinon toute lecture m'interesse !!mon coup de coeur actuel est "L'Élégance du Hérisson" de Mureil Barberry
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lapeyre, Patrick] La vie est brève et le désir sans fin

Message par karine le Dim 27 Nov 2011 - 23:30

J'ai beaucoup aimé la lecture de ce roman. Mais moi, je n'ai pas vu l'infidélité, le jeu, le mensonge...
J'ai été embarqué dans une relation passionnelle!
La souffrance et le bonheur que la relation procure va au delà du raisonnable et les personnages de ce roman sont pris dans une relation qu'il ne maitrise plus et qui les empêche de vivre et de construire. Même le personnage de Dora qui s'évertuait à effectuer des allers/retours dans ses relations amoureuses n'a pas pu se protéger longtemps . Au final, la folie l'a atteinte pour Louis.Je n'ai pas trouver ce roman déprimant et j'ai eu beaucoup de mal à le lâcher. Les émotions sont décrites sans fausses notes avec délicatesse, on chute avec eux...
Par contre la fin m'a déçue...J'étais en colère contre l'auteur! Pourquoi finir sur du mélo alors qu'au vu du déroulement de l'histoire de chacun, ca ne pouvait que mal se finir.
La passion ne finit elle pas toujours mal? C'est pour ça qu'elle se vit d'une façon si intense, on sait qu'on va droit dans le mur...
avatar
karine
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 503
Age : 40
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : lecture,peinture et art contemporain
Genre littéraire préféré : romans divers et variés
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lapeyre, Patrick] La vie est brève et le désir sans fin

Message par AnaïsP le Dim 27 Nov 2011 - 23:57

De belles critiques, si vraies, je me le note! Wink
avatar
AnaïsP
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1500
Age : 30
Localisation : Haute-Garonne
Emploi/loisirs : Mandataire judiciaire
Genre littéraire préféré : Littérature, Bandes dessinées indé
Date d'inscription : 19/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lapeyre, Patrick] La vie est brève et le désir sans fin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum