Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Corneille, Pierre] Le Cid

Aller en bas

Votre avis sur Le Cid de Pierre Corneille

[Corneille, Pierre] Le Cid Vote_lcap0%[Corneille, Pierre] Le Cid Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Corneille, Pierre] Le Cid Vote_lcap100%[Corneille, Pierre] Le Cid Vote_rcap 100% 
[ 3 ]
[Corneille, Pierre] Le Cid Vote_lcap0%[Corneille, Pierre] Le Cid Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Corneille, Pierre] Le Cid Vote_lcap0%[Corneille, Pierre] Le Cid Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Corneille, Pierre] Le Cid Vote_lcap0%[Corneille, Pierre] Le Cid Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Corneille, Pierre] Le Cid Vote_lcap0%[Corneille, Pierre] Le Cid Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Corneille, Pierre] Le Cid Empty [Corneille, Pierre] Le Cid

Message par Sharon le Sam 11 Déc 2010 - 11:46

[Corneille, Pierre] Le Cid Ff_cid10

Titre : Le Cid.
Auteur : Pierre Corneille
Editeur : GF-Flammarion.
Nombre de pages : 189.

Cette édition comprend un dossier qui revient sur la querelle du Cid et qui comporte un groupement de textes sur le duel.

Quatrième de couverture :

"Rodrigue, as-tu du coeur ?" Par cette question,Don Diègue éprouve le courage de son fils avant de lui demander d'affronter en duel le Comte de Gormas, qui l'a giflé.
S'il tue le Comte, Rodrigue sauve son honneur mais perd son amour - la belle Chimène, fille de l'offenseur.
Au moment de sa création, en 1637, l'oeuvre suscite les passions les plus vives. Les rivaux de Corneille attaquent la pièce, dénoncent ses invraisemblances et crient au plagiat. Mais déjà "tout Paris pour Chimène a les yeux de Rodrigue". Depuis, Le Cid n'a cessé d'être joué.

Mon avis :

J'ai redécouvert le Cid véritablement lorsque je l'ai vu jouer à la Comédie-Française en 2006. Je relis cette œuvre aujourd'hui, parce que je la fais étudier à mes élèves (ou plutôt j'essaie...).

Tout avait pourtant bien commencé : Chimène et Rodrigue s'aiment, Rodrigue va demander Chimène en mariage, après que le roi a choisi un gouverneur pour son fils. Leur amour et leur avenir sont compromis, à cause de l'orgueil démesuré et du tempérament colérique du comte de Gormas, le père de Chimène. Il n'a pas supporté de ne pas devenir le gouverneur du Prince, donc il humilie son rival, d'abord par ses paroles, ensuite par ses actes. A travers Don Diègue, c'est le roi lui-même qu'il remet en cause. Il n'est pas anodin de constater qu'il est nommé par son titre, alors que Don Diègue l'est par son nom. L'un défie le pouvoir royal, à chacune de ses apparitions, l'autre se soumet aux décisions du roi. Difficile de ne pas voir une transposition de la cour de Louis XIII, et de son indiscipline. Don Fernand, dans des vers d'une grande beauté, rappelle le devoir des rois, et aussi celui de ses sujets, et surtout, le met en application à chacune de ses apparitions. Vous l'aurez compris, il reste mon personnage préféré.

Les duels ponctuent l'action. Les duels sanglants, entre Rodrigue et le Comte, puis entre Rodrigue et Don Sanche. La bienséance interdisait leur représentation ? Qu'à cela ne tienne : nous avons deux superbes joutes verbales d'abord entre le Comte et Don Diègue, ensuite entre le Comte et Rodrigue.

Tout comme Rodrigue a vengé son père, Chimène doit venger le sien - dès qu'elle est libérée du poids de cet honneur trop lourd, elle n'hésite pas à clamer son amour pour Rodrigue, son désespoir face à sa mort supposée et sa haine face à Don Sanche. Pourtant, celui-ci respecte scrupuleusement le même code de l'honneur qu'elle - l'aurait-il respecté s'il ne l'avait pas aimé ?

La tragi-comédie se terminera (presque) bien. Mais par quelles épreuves ses deux tout jeunes gens ne seront-ils pas passés, avant de se retrouver
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9085
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Corneille, Pierre] Le Cid Empty Re: [Corneille, Pierre] Le Cid

Message par Annesof le Sam 11 Déc 2010 - 12:31

Ma première rencontre avec Corneille! Very Happy J'ai beaucoup aimé cette pièce autour du Cid Rodrigo Díaz de Vivar (1043-1099), dit El Cid Campeador, chevalier chrétien, héros de la Reconquista espagnole.

Un classique incontournable!


Annesof
Annesof
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1436
Age : 32
Localisation : Pont-à-Celles (Belgique)
Emploi/loisirs : Rédacteur, Régent en Histoire et Sciences Humaines, moniteur de voile
Genre littéraire préféré : Romans historiques, classiques, contemporains, thrillers historiques, fantasy, mythologie...
Date d'inscription : 31/08/2008

http://picasaweb.google.be/annesofconotte

Revenir en haut Aller en bas

[Corneille, Pierre] Le Cid Empty Re: [Corneille, Pierre] Le Cid

Message par Invité le Sam 11 Déc 2010 - 13:04

Un des nombreux classiques de ma bibliothèque que je n'ai pas encore ouvert. Honte à moi!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Corneille, Pierre] Le Cid Empty Re: [Corneille, Pierre] Le Cid

Message par Sharon le Sam 11 Déc 2010 - 15:45

Il n'y a pas de honte, Voyager-en-lecture. La lecture doit rester un plaisir, et ne surtout pas générer ce type de sentiments.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9085
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Corneille, Pierre] Le Cid Empty Re: [Corneille, Pierre] Le Cid

Message par lili78 le Lun 8 Oct 2012 - 10:25

J’ai beaucoup aimé. J’éprouve un profond respect pour cette écriture tout en vers, je trouve ça remarquable.
L’histoire de Rodrigue et Chimène est grandiose, entre amour et honneur. Mais en parallèle, j’ai aussi été touché par le sacrifice que fait l’Infante, pour renoncer à son amour.
Ce livre est truffé de citations, de tirades célèbres, c’est un réel bonheur de les retrouver dans leur contexte original.


« La valeur n’attend pas le nombre des années »
« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire »
« Ô rage ! Ô désespoir ! Ô vieillesse ennemie !
N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? »
lili78
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2562
Age : 47
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Corneille, Pierre] Le Cid Empty Re: [Corneille, Pierre] Le Cid

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum