Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Clermont-Tonnerre, Adélaide (de)] Fourrure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis:

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Clermont-Tonnerre, Adélaide (de)] Fourrure

Message par siana le Dim 12 Déc 2010 - 0:14

Titre: Fourrure
Auteur: Adélaïde de clermont tonnerre
Nombre de pages: 573
Editeur: Roman stock



Biographie de l'auteur :
Née une année de sécheresse historique, Adélaïde, ancienne élève de l'École normale supérieure, s'essaya à la banque d'affaires en France et au Mexique avant de devenir chroniqueuse et journaliste. Après avoir écrit bien des, histoires restées sans dénouement, elle publie Fourrure, son premier roman.

4ème de couverture :
C’est en passant devant un kiosque à journaux du boulevard Pierre-Seymard, à Nice, qu’Ondine apprend le suicide de sa mère, la grande écrivaine Zita Chalitzine. On l’a retrouvée dans une voiture enveloppée dans un magnifique manteau de fourrure blanc. Zita, qui avait passé sa vie à faire scandale, ne se départ pas de sa réputation. Et juste avant de disparaître, elle faisait encore parler d’elle : elle n’aurait été qu’un prête-nom aux livres qui ont fait son succès. Ondine ne veut rien savoir de sa génitrice qui n’a été qu’une pâle imitation de ce que devrait être une mère et qui n’a jamais voulu lui dire qui était son père.
Et pourtant, en rangeant les affaires de Zita, après l’enterrement, Ondine découvre le dernier livre de sa mère, non publié, son autobiographie.
Le lecteur entre alors de plein fouet dans la vie extraordinaire de Zita, petite fille pauvre, élevée dans la loge de son énorme mère, Madame Lourdes. Devenue la protégée de la famille propriétaire de l’immeuble dans lequel elle vit, elle découvre la haute société, la vie facile de ceux qui ont les moyens, la culture, la finesse. Après son bac, elle gagne son indépendance en devenant une des filles de Madame Claude et par la même occasion la maîtresse du grand auteur Romain Kiev. Coqueluche du tout-Paris des années 1970, elle illustre ce temps où tout était possible. Les fêtes, les drogues, Yves Saint-Laurent, les belles voitures, on suit Zita dans un tourbillon d’avant crise. Mais aussi dans sa chute, dans sa déchéance. Lorsque l’on est monté si haut, on ne peut que redescendre très bas.


Ce roman est lauréat du prix maison de la presse 2010

Mon avis :

C'est un vrai coup de cœur pour moi. C'est un roman, on le sait, mais les personnages sont si réels que l'on se demande si cela a été inventé. J'ai aimé le coté érotique de l'ouvrage, des descriptions justes très porteuses d'émotions. L'autobiographie d'une femme qui se bat pour gravir les barrières des classes sociales, femme, qu'à la fois on méprise par instant et que l'on admire à la seconde suivante.
La relation conflictuelle entre mère et fille est très bien décrite.
Pas une seconde je ne me suis ennuyée je ne voulais pas lâcher ce livre.
L'écriture à une place très importante ainsi que l'analyse que l'on peut avoir sur soi même.
Je le recommande vivement et suivrais les prochaines sorties littéraire de ce formidable écrivain qui excelle pour son 1er roman. :<;9:


Dernière édition par PetitePrincesse le Dim 8 Avr 2012 - 15:31, édité 3 fois (Raison : Correction titre)
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 31
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum