Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Berest, Anne] La fille de son père

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur La fille de son père d'Anne Berest

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 2 ]
50% 50% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Berest, Anne] La fille de son père

Message par Sharon le Lun 20 Déc 2010 - 16:48


Titre : La fille de son père.
Auteur : Anne Berest.
Editeur : Seuil.
Nombre de pages : 161.

Quatrième de couverture :

Trois soeurs que la vie a éloignées se retrouvent chez leur père à l'occasion d'un dîner d'anniversaire. dans la maison d'enfance, les souvenirs affleurent. Les gestes deviennent nerveux, les langues fourchent et les rancoeurs s'invitent autour de la table.
Au dessert, un secret de famille est révélé. Une bombe à retardement qui va, sourdement, modifier le quotidien de chacune des filles.
Un premier roman acéré, qui sonde les rapports doux-amers de trois jeunes femmes et d'un père.

Mon avis :

Je n'aime pas écrire un avis négatif sur un premier roman - et pourtant, je n'ai d'autres choix que de l'écrire, ou bien renoncer.

Le roman débute au présent, et énonce les deux fils narratifs qui vont tendre ce récit. Pas de véritable surprise pour moi donc, pas même lors du dénouement : j'avais presque deviné la fin dès le début. Même le fait que la narratrice portât une robe marron ne m'a pas choquée - je ne porte jamais de noir aux enterrements non plus.

Le sujet est simple : trois filles, orphelines de mère, toutes trentenaires, sont invités à un repas de famille chez leur père et belle-mère, qu'elles détestent. La tension monte, et Catherine, la belle-mère maladroite, révèle un secret de famille : Martine, leur mère bien-aimée, trompaient leur père et l'une des filles est illégitime.

L'écriture est sobre, sans émotion. Pas ou peu de communication dans cette famille, donc peu de dialogues. Chacun parle avant tout pour soi, et se garde bien d'attendre les réponses.

J'ai envie de comparer ce livre aux Faux-Monnayeurs, d'André Gide. Là aussi, un personnage découvre que son père n'est pas son père - et le père le sait. La complexité de leurs relations et la force de l'amour de ce père pour ce "fils" y sont narrés avec une profondeur et une émotion rares.

Là, rien. Les seuls moments de quiétudes sont quand les trois sœurs se remémorent leurs souvenirs communs, à trois, sans que vraiment leurs parents interviennent. Les explications aux rapports conflictuels entre les sœurs, puis entre les sœurs et leur père, sont énoncées dans de lourdes sentences à visée généralisatrice. Le père est sur le mode de la colère, voire de la violence, physique et verbale. La mère est morte et désincarnée parce que le père l'a confisquée, gardée pour lui seul, interdisant même à ses filles de regarder les albums de photos ou de prendre les objets qui appartenaient à leur mère. La fille aînée est toute aussi vindicative, persuadée d'être la fille illégitime, et d'avoir donc subi une éducation plus rigoureuse, des châtiments plus sévères que ses sœurs cadettes. La narratrice se complaît dans la neutralité, puisque même ses histoires d'amour sont dénuées d'amour. Elle n'a jamais la force d'agir, elle se laisse porter par les décisions prises par l'une ou l'autre de ses sœurs. Seule Charlie, la benjamine, apporte un peu de fraîcheur, en dépit de son histoire d'amour irréelle. Elle est sans doute moins concernée par cette quête parce qu'elle n'a que peu de souvenirs de sa mère, et parce qu'elle a su créer des liens avec Catherine, plus maladroite que réellement méchante. Par son prénom et son métier, elle est un peu le garçon (manqué) de la famille.

Ce premier roman m'a déçue, j'attends néanmoins la prochaine oeuvre de cette jeune romancière.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7358
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Berest, Anne] La fille de son père

Message par Invité le Lun 20 Déc 2010 - 17:12

J'avais entendu parler de ce livre et le résumé me tentait.
En tout cas, merci pour ton avis Smile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Berest, Anne] La fille de son père

Message par Sharon le Lun 20 Déc 2010 - 17:19

Le résumé m'a tenté aussi. Je regrette surtout que nous n'ayons pas plus d'explications sur ce qui a fait que les rapports entre le père et ses filles en soient arrivés à ce degré de tension ou d'indifférence.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7358
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Berest, Anne] La fille de son père

Message par Invité le Lun 20 Déc 2010 - 17:21

Sharon a écrit:Le résumé m'a tenté aussi. Je regrette surtout que nous n'ayons pas plus d'explications sur ce qui a fait que les rapports entre le père et ses filles en soient arrivés à ce degré de tension ou d'indifférence.

C'est vrai que ça aurait été intéressant de comprendre pourquoi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Berest, Anne] La fille de son père

Message par Sharon le Lun 20 Déc 2010 - 17:40

Voyager-en-lecture a écrit:
Sharon a écrit:Le résumé m'a tenté aussi. Je regrette surtout que nous n'ayons pas plus d'explications sur ce qui a fait que les rapports entre le père et ses filles en soient arrivés à ce degré de tension ou d'indifférence.

C'est vrai que ça aurait été intéressant de comprendre pourquoi.

Comme je l'ai mis dans mon avis, les seules explications données sont des généralisations. Or là, nous sommes vraiment dans une histoire qui aurait dû être particulière. Le vrai secret - à savoir la personnalité de Martine, la maman - n'est pas levé.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7358
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Berest, Anne] La fille de son père

Message par jostein le Ven 21 Jan 2011 - 18:21

Comme son titre le laisse à penser, "La fille de son père" est un roman sur la filiation, sur la famille. Anne Berest distille
au fil des pages les états d'âme de trois sœurs, surtout la seconde qui est la narratrice.


Le livre est savamment construit, puisqu'il débute sur un enterrement que
l'on ne comprendra qu'à la fin du livre. les chapitres
évoquent les souvenirs de réunions de famille (anniversaire, Noël).
Elles sont souvent houleuses car les trois filles ayant perdu leur mère
très tôt, ne supportent leur belle-mère.


Aujourd'hui, l'aînée a l'âge de sa mère à son décès et elle est encore plus fragile. D'autant plus que la belle-mère en profite
pour glisser une petite phrase qui va bousculer le frêle équilibre familial.


Grâce à ce livre, l'auteur fait réfléchir sur le couple, la famille recomposée, l'importance du père (ou de la mère) biologique
ou nourricier.


" Et même si j'étais ton père, ce qui, je te le rappelle, est impossible, qu'est-ce qu'un spermatozoïde? Qu'est-ce que
c'est, à côté des nuits d'inquiétude? A côté des joies? Des heures passées ensemble?
"


Le style est clair et empli d'émotions. Ce livre m'a rappelé "L'échappée belle" d'Anna Gavalda ou "Une pièce montée" de Blandine
Le Callet.


Anne Berest est donc une auteur sensible à suivre.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 57
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Berest, Anne] La fille de son père

Message par jostein le Ven 21 Jan 2011 - 18:25

Sharon a écrit:Le résumé m'a tenté aussi. Je regrette surtout que nous n'ayons pas plus d'explications sur ce qui a fait que les rapports entre le père et ses filles en soient arrivés à ce degré de tension ou d'indifférence.

Selon moi, les rapports entre les filles et le père en sont arrivés là à cause de la belle-mère. Il est très difficile pour des enfants, quelque soit leur âge, de voir leur père ou leur mère refaire leur vie. L'adultère a aussi sûrement créé des tensions dans la famille. Il est vrai que l'auteur n'a pas choisi de développer cet axe parce que c'est le ressenti de la seconde fille qui prévaut dans ce livre.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 57
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

[Berest,Anne] ,la fille de son père

Message par Astazie le Mer 23 Fév 2011 - 11:02



TITRE: La fille de son père
AUTEUR: Anne Berest

Editeur: Seuil
Genre: Roman
Edition: 19/08/2010
Pagination:160
ISBN:9782021027839

Quatrième de couverture :

Trois sœurs que la vie a éloignées se retrouvent chez leur père à l´occasion d´un dîner d´anniversaire. Dans la maison d´enfance, les souvenirs affleurent. Les gestes deviennent nerveux, les langues fourchent et les rancœurs s´invitent autour de la table. Au dessert, un secret de famille est révélé. Une bombe à retardement qui va, sourdement, modifier le quotidien de chacune des filles. Un premier roman acéré, qui sonde les rapports doux-amers de trois jeunes femmes et d'un père."

Mon avis :

Le style est agréable, je me suis laissée entraîner par cette histoire. Trois sœurs, belles et rousses , ont perdu leur mère jeune. La cadette de cette famille déchirée. , semble ne jamais prendre en main son destin. La vie ne cesse de lui jouer des tours mais elle s'en accommode, tantôt déboussolée, tantôt fataliste. Être l'enfant du milieu, entre l'aînée qui décide de tout et la benjamine qui reste l'éternelle petite, voilà son lot. Leur père a de nouveau une compagne qui a du mal à s'intégrer dans cette famille. Catherine, la nouvelle compagne, va dévoiler un secret de famille, lors d'une discussion. l’une des filles n’est pas de ce père-là !
Laquelle ? Personne ne le dira et chaque fille réagira différemment, selon son tempérament.

On s’attache à ces trois sœurs si différentes et si unies. Ce livre est à la fois une belle et complexe histoire d’amour entre un père et ses trois filles, et une réflexion sur la parentalité, la filiation, sur les origines et sur la famille.
On devine très rapidement, la fille illégitime.

Anne Berest est un auteur à suivre. Son écriture m'a plu.




Livre lu dans le cadre du comité de lecture.




avatar
Astazie
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1767
Age : 62
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : lectures et autres !
Genre littéraire préféré : Lectures diverses
Date d'inscription : 23/01/2010

https://livresdunjourblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Berest, Anne] La fille de son père

Message par alexielle63 le Mer 23 Fév 2011 - 13:17

Sujets fusionnés!
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Berest, Anne] La fille de son père

Message par Astazie le Mer 23 Fév 2011 - 16:42

Merci Alexielle Smile
avatar
Astazie
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1767
Age : 62
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : lectures et autres !
Genre littéraire préféré : Lectures diverses
Date d'inscription : 23/01/2010

https://livresdunjourblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Berest, Anne] La fille de son père

Message par ingrid59 le Mer 23 Nov 2011 - 17:56

Ce roman, court mais choc, le premier d'Anne Berest, traite de la filiation et raconte l'histoire d'un lourd secret de famille. L'histoire d'un banal repas de famille au cours duquel rien ne se passe comme prévu et qui tourne rapidement au réglement de comptes. Devant les révélations qui dérangent des souvenirs bien ordonnés de trois soeurs et de leur père, il faut prendre une décision : se taire, tout gommer, ou demander des comptes ?! Et si la belle-mère s'était trompée ?! Le doute est semé. Des questions fondamentales sur les liens familiaux et la filiation sont posées. Chacun des protagonistes puise dans ses souvenirs, tente de clarifier la situation pour que la vérité soit enfin mise au jour. Des phrases courtes, une écriture désinvolte, parfois grossière qui accentue le côté dramatique et la violence des situations, Anne Berest décrit les états d'âme de ces personnages au travers de chapitres évoquant divers souvenirs familiaux (Noël, anniversaires...). Elle livre une réflexion sur la famille, qu'elle soit ou non recomposée, la différence entre liens du coeur et liens du sang, sur le père biologique qu'il faut ou non renier au profit du père nourricier. Autant de sujets très actuels qui ne manquent pas de toucher le lecteur au plus profond et de l'interroger sur la place qu'il détient au sein même de sa propre famille. Une belle découverte !
avatar
ingrid59
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1615
Age : 42
Localisation : Dunkerque (59)
Emploi/loisirs : Maman à temps plus que plein et scrap addict !
Genre littéraire préféré : Un peu tout ce qui me tombe sous la main avec toutefois une préférence pour le roman !
Date d'inscription : 05/08/2011

http://histoiredusoir.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Berest, Anne] La fille de son père

Message par Adelas le Dim 22 Sep 2013 - 13:07

Je vote "moyennement apprécié".

Ce livre est le parfait exemple comme quoi il ne faut pas toujours se fier aux quatrièmes de couvertures. En effet, celle-ci était alléchante et m'intéressait beaucoup ... et au final, j'ai été déçu. L'intrigue du roman n'est pas assez développé : pourquoi ces soeurs se sont éloignées à un tel point ? Pourquoi les rapports avec le père deviennent subitement si conflictuels ?
De plus, on est, pour moi, un peu trop dans le cliché de la belle-mère qui se mêle de ce qui ne la regarde pas, de la belle-mère haï, un peu trop dans le cliché dans des histoires de famille capilo-tracté. Et, pour conclure, l'écriture est assez simpliste, à part une ou deux belles phrases, je n'ai pas été assez touché, assez marqué. Pourtant, il y avait de quoi faire ... C'est dommage.
avatar
Adelas
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 601
Age : 22
Localisation : Aix en Provence
Genre littéraire préféré : Tout.
Date d'inscription : 08/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Berest, Anne] La fille de son père

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum