Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Murcie, Georges] Un jour, l'oubli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est votre avis sur "Un jour, l'oubli"?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

[Murcie, Georges] Un jour, l'oubli

Message par Pinky le Mer 22 Déc 2010 - 19:29

Un jour, l'oubli



SF

214 pages édité au fleuve noir en 1976

Résumé

Que vous arrive-t-il, Paul ? Le ton de sa voix ne traduisait ni surprise ni reproche. Il semblait plutôt l'interroger avec l'espoir de provoquer des confidences. Galag secoua légèrement la tête, sans répondre. II fixait le Professeur Caspar en cherchant désespérément à reprendre pleinement contact avec ce qui les entourait... - Je vous observe depuis quelques jours, reprit Cas-par et, sincèrement, vous semblez avoir beaucoup de mal à fixer votre attention sur des choses qui, pourtant, vous passionnaient pas plus tard que la semaine dernière... - Oui, je... ne sais pas, Professeur... J'éprouve en effet quelque peine à me concentrer... Les lèvres du Professeur se serrèrent sur une moue chagrine. - Je vois..., fit-il. Notre vieil ami Kodar vous aurait-il chargé d'une mission délicate et désagréable ? Galag en demeura sans voix. - Par exemple, de me supprimer..., ajouta presque aussitôt le Professeur Caspar, imperturbable...

Mon ressenti

La planète terre est surveillée par des humanoïdes dans l’espoir de prendre un jour notre place. Leur monde se meurt faute de place, il leur faut trouver une solution. ( et si demain, nos chercheurs nous proposaient cela…. A la surpopulation de la terre !) Leurs chercheurs mettent au point une technique qui leur permettent d’habiter notre corps… pour voir si le procédé est viable, ils tentent sur plusieurs années ce processus…

Paul se trouve être un des leur mais il ne le sait pas, il faut dire qu’il vit dans le corps d’emprunt depuis les 2 ans du petit Paul (il habite des corps sur le point de mourir, enfin pour le moment car à un moment donné….) et qu’aujourd’hui à trente ans, on lui explique qu’il n’est pas Paul mais Galag… le choc est difficile ?
Autour de la quête d’identité (qui n’est pas à mon sens assez développé) et de la recherche atomique et des avancés de la science, une course poursuite contre la montre s’engage entre nos deux mondes…

Il y a des grosses ficelles parfois mais bon… l’oubli est au centre du livre, donc le lecteur peut lui aussi faire un effort…
[u]
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5886
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum