Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Dickner, Nicholas] Nikolski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Dickner, Nicholas] Nikolski

Message par Natttyyy le Jeu 30 Déc 2010 - 4:18


A l'aube de la vingtaine, Noah, Joyce et un narrateur non identifié quittent leur lieu de naissance pour entamer une longue migration. Fraîchement débarqués à Montréal, ils tentent de prendre leur vie en main, malgré les erreurs de parcours, les amours défectueuses et leurs arbres généalogiques tordus. Ils se croient seuls; pourtant, leurs trajectoires ne cessent ne se croiser, laissant entrevoir une incontrôlable symétrie au sein de leur existence.

Ma critique :


Je ne savais pas à quoi m’attendre en voyant la couverture qui abordait 3 jolis poissons colorés. Au début, il m’a fallu bien du temps à embarquer dans l’histoire, car je trouvais que la description des trois personnages principaux était franchement trop longue. J’attendais l’action, j’attendais le mystère, l’intrigue. L’histoire de « ces trois petits orphelins (car chaque personnage, est seul au monde, mais de manière différente) m’a attendrie et même réconfortée. L’histoire est douce et agréable, je me suis reconnue dans la personnalité des protagonistes! Le roman n’est pas basé sur une personne, mais sur plusieurs histoires. J’avoue que j'ai eu un petit penchant vers le personnage de Noah et tout ce qui l’entoure. Je le trouve touchant et j’ai senti son cœur battre à travers ses aventures. C’est un genre de roman qu’on lit bien entouré de coussins; avec un bon thé. L'écriture est agréable et bien ficelé. Soyez courageux, car environ 50 pages sont nécessaires pour s’installer dans l’histoire de ces trois exilés, enfuis à Montréal.


Dernière édition par Natttyyy le Jeu 30 Déc 2010 - 22:52, édité 2 fois (Raison : correction titre+ ajout sondage + suppression d'image non hébergée)
avatar
Natttyyy
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 81
Age : 30
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : psychologie,éducateur, plein air
Genre littéraire préféré : fantastique, littérature,historique,etc.
Date d'inscription : 26/11/2010

http://natcritique@hotmail.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dickner, Nicholas] Nikolski

Message par Invité le Jeu 30 Déc 2010 - 12:31

La couverture est intrigante en tout cas. Merci pour ta critique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum