Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Freeman, Pamela] Le langage des pierres - Tome 1: Le dit du sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "Le dit du sang"

0% 0% 
[ 0 ]
67% 67% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Freeman, Pamela] Le langage des pierres - Tome 1: Le dit du sang

Message par Saphyr le Dim 2 Jan 2011 - 18:48



Genre : Fantasy
Editions : J'ai Lu
ISBN : 978-2-290-02352-5
530 pages

Quatrième de couverture :

Il y a vingt mille ans, le peuple d'Acton conquit les Onze Domaines, dont il tua ou chassa les habitants légitimes. Ceux qui ne périrent pas sur les routes furent surnommés les Voyageurs. Aujourd'hui, les Onze Domaines sont gouvernés d'une main de fer par les seigneurs de guerre d'Acton. Pourtant, certaines choses échappent à leur contrôle : les esprits, la magie des éléments... et parfois des êtres humains, lointains descendants des Voyageurs. Comme Ronce, cette jeune fille qui doit fuir les siens ;  comme Frêne, contraint de tuer pour le compte d'un employeur tyrannique ; comme Epervier, le noir enchanteur qui a juré vengeance pour son peuple. Jamais les pierres n'auraient pu prédire qu'un lien puissant unirait un jour ces trois destins.
Mon avis :

Je tiens tout d'abord à remercier PartageLecture et les éditions J'ai Lu pour m'avoir permis de participer à ce partenariat.

Cela faisait un certain temps que je n'avais pas lu de fantasy, et je dois dire que je ne suis pas mécontente d'avoir rompu le jeûne avec cet ouvrage Smile.

Pour ce qui est de l'histoire, il est difficile de rendre un jugement définitif, puisqu'il ne s'agit que du premier tome. Cependant, je dois dire que l'intrigue est plutôt bien menée, alternant les épisodes paisibles, plus axés sur les descriptions et l'introspection, et les scènes de batailles et de poursuites, rythmées et très visuelles. Ce premier volet promet un cycle riche en rebondissements et une réflexion sans prétention sur les mécanismes de la conquête et de la mémoire.

L'ambiance est résolument fantasy - seigneurs de guerre, guildes et nobles dames  en pagaille - mais sans la lourdeur surnaturelle que je reproche en général aux œuvres du genre. Fantômes et dieux ne peuvent influencer le monde physique que si les humains se prêtent au jeu. Quant à la magie, elle nécessite trop d'énergie pour être gaspillée à des usages domestiques et intempestifs. Adeptes du claquement de doigts pour allumer un feu de camp, passez votre chemin.
A noter que la place des femmes dans le récit est loin d'être négligeable, ce qui n'est pas toujours le cas en fantasy (oserais-je dire que ça l'est même rarement ?). L'un des trois héros est une jeune fille, et nombre de personnages centraux font partie du sexe faible. J'ai toutefois un minuscule reproche à formuler sur le sujet : on ne croise guère que d'héroïques célibataires sans enfant, ou des mères au foyer soumises. Apparemment, dans le monde de Pamela Freeman, les mères et les épouses héroïques ou révoltées n'existent pas...

Le style est très agréable, fluide et soigné, même si certaines des phrases les plus longues mériteraient une ponctuation plus présente ou un petit découpage. Dans les moments les plus cruciaux, mon impatience s'accommode mal de trois lignes sans une virgule.

Les descriptions physiques et morales des personnages, délivrées par petites touches plutôt qu'au travers d'interminables descriptions ou de pesantes introspections, nous les rendent à la fois réels et attachants. Mon seul regret est certainement que les personnalités les plus ambiguës, et donc les plus intéressantes, aient été réservées aux éléments secondaires : Doronit, Gorham, Oshyt... Frêne et Ronce sont trop droits à mon goût, alors qu'Epervier ou Thegan font des méchants trop facilement haïssables.

Pour conclure je dirais que, dans le domaine de la fantasy, je me tiens en général prudemment à l'écart des "Tome 1", simplement parce qu'ils sont le plus souvent suivis par une ribambelle de "Tomes n" que ma PàL n'est pas prête à absorber. Dans ce cas précis, j'aurais mieux fait d'écouter mes sages conseils, car je vais avoir bien du mal à résister aux tomes suivants Wink.

Une belle découverte, que je recommande chaudement.
Ma note : 7/10


Dernière édition par Saphyr le Ven 7 Jan 2011 - 0:43, édité 1 fois
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Freeman, Pamela] Le langage des pierres - Tome 1: Le dit du sang

Message par Ryuuchan le Dim 2 Jan 2011 - 20:02

Eh bien, voilà qui donne envie. Il y a un beau battage médiatique en ce moment sur ce livre, sur le net, ce qui en général a tendance à m'énerver. Mais s'il en vaut le coup, pourquoi pas... D'autant que plusieurs éléments de ta critique donnent vraiment envie, notamment ces réflexions que tu fais sur la fantasy et ses clichés, et sur les femmes. Ma PaL n'a pas vraiment besoin de ça, mais je crois que tu as réussi à m'allécher ^_^ A défaut de me faire renouer avec le genre (on a de très bons auteurs français, si tu n'aimes pas les clichés, je te conseille de chercher du côté de Jérôme Noirez et consorts Wink ) peut-être ce livre me réconciliera-t-il avec les auteurs fantasy anglophones, que je ne supporte plus depuis quelques temps.
avatar
Ryuuchan
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 81
Localisation : Kily-Kily Valley
Emploi/loisirs : étudiante-lectrice ;)
Genre littéraire préféré : la SFFF, les polars, les classiques (anglais surtout)...
Date d'inscription : 19/03/2010

http://mondesimaginaires.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Freeman, Pamela] Le langage des pierres - Tome 1: Le dit du sang

Message par Saphyr le Lun 3 Jan 2011 - 12:11

Je ne connais pas du tout Jérôme Noirez, mais je suis plus axée SF que Fantasy (et dans la fantasy, je suis plutôt "Urban" ou "Historique")
Dans les auteurs français, je ne connais guère que Pierre Pevel (et encore, seulement la trilogie de Wielstadt). J'apprécie beaucoup son style, mais il faut bien admettre que ses femmes sont soit des garces soit de fragiles créatures sans défense, et que sa magie sert aussi bien à trucider les démons qu'à allumer sa clope.
Je prends donc bonne note de tes conseils merci.
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Freeman, Pamela] Le langage des pierres - Tome 1: Le dit du sang

Message par alexielle63 le Ven 21 Jan 2011 - 22:56

Mon avis :
Ce premier tome est avant tout un tome de mise en place du décor et des personnages. Le lecteur y fait la connaissance de Ronce, jeune fille rebelle, insoumise et éprise de justice, dans un domaine où les sbires du seigneur usent et abusent de leur autorité, de Frêne, apprenti protecteur au côté de Doronit, qui l’utilise comme un pantin entre ses mains, il est très naïf et ne voit pas le vrai visage de sa maîtresse et Epervier, lequel cherche à assouvir sa vengeance, à faire revivre son peule, les Voyageurs. Tous trois sont des descendants de ce peuple. Or, il ne fait pas bon être Voyageur au sein des Onze Domaines. Ceux-ci sont méprisés par les descendants d’Acton, l’envahisseur, le conquérant. On en apprend beaucoup à leur sujet, leur mode de vie sur la Route, leurs traditions,… même si celles-ci se sont perdues lors du massacre de leurs semblables. Chaque chapitre est consacré alternativement à l’un d’entre eux. J’ai beaucoup aimé les passages avec Ronce, à laquelle je me suis immédiatement attachée (c’est une constante chez moi : j’ai toujours adoré les héroïnes rebelles, qui n’ont peur de rien ni de personne), ceux avec Frêne m’ont parfois parus un peu longs mais je ne me suis jamais ennuyée ! Enfin, les passages avec Epervier sont toujours très (trop !) courts, on n’en apprend très peu sur lui. Parfois, des personnages secondaires interviennent dans le récit (les chapitres commencent alors par « Le Dit de untel ou unetelle »), nous livre leur version des faits. J’ai beaucoup aimé le procédé. Cela permet d’avoir un autre point de vue sur une même situation mais surtout, cela procure plus de consistance encore à ces personnages : eux aussi ont été travaillés et eux aussi ont un rôle à jouer dans l’histoire ! C’est très intéressant !
Bien sûr, le lecteur sait qu’il existe un lien entre nos trois héros, il attend impatiemment le moment de leur rencontre (qui n’intervient qu’à la fin). Tout cela promet une belle suite ! J’espère ne pas être déçue : j’ai hâte de voir où toutes les intrigues posées dans ce premier tome vont nous mener. Car arrivée à la dernière page de ce livre, je suis restée en suspens. Tout s’arrête alors que l’action allait enfin commencer pour de bon (pas que ce premier tome manque d’action, loin de là mais il y a tout de même une certaine routine dans leur vie : chacun est encore en formation pour apprendre un métier (Ronce et Frêne) ou pour parvenir à son but (Epervier). Leur existence n’est bouleversée que tardivement dans le livre ou faite d’errements) !

En conclusion, un grand merci au forum et aux éditions J’ai lu. A quand la parution du tome 2 ???? Je me suis laissée happer par ma lecture et par les personnages, tous plus attachants ou intrigants les uns que les autres. On sent que chacun a de grandes possibilités, juste esquissées ou entrevues et j’ai envie d’en savoir plus, de suivre leurs aventures. Ce premier tome est très engageant, prometteur. Je vous le conseille !

Saphyr : je ne trouve pas Epervier haïssable et je pense que nos héros ont tous leur part d'ombre, ils ne sont pas uniquement "droits" comme Ronce et Frêne ou "méchant" comme Epervier. Pour ce dernier, je l'ai également trouvé touchant : je n'ai aucun mal à le comprendre même si je trouve ses actes répréhensibles. Et j'ai failli pleurer lorsqu'il évoque son dernier souvenir de sa famille (ceux qui liront comprendront!).
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Freeman, Pamela] Le langage des pierres - Tome 1: Le dit du sang

Message par Saphyr le Sam 22 Jan 2011 - 19:00

alexielle63 a écrit:
Saphyr : je ne trouve pas Epervier haïssable et je pense que nos héros ont tous leur part d'ombre, ils ne sont pas uniquement "droits" comme Ronce et Frêne ou "méchant" comme Epervier. Pour ce dernier, je l'ai également trouvé touchant : je n'ai aucun mal à le comprendre même si je trouve ses actes répréhensibles. Et j'ai failli pleurer lorsqu'il évoque son dernier souvenir de sa famille (ceux qui liront comprendront!).
Haïssable n'exprime pas exactement ma pensée, je vais donc rajuster le tir.
Je suis tout à fait d'accord pour dire que Epervier n'est pas basiquement présenté comme "méchant", pas plus que Thegan d'ailleurs. Ce sont des hommes que leur histoire douloureuse ou leurs craintes profondes ont remplis de haine, de colère et de violence.
Il n'en reste pas moins que l'auteur ne leur prête aucun remords ou noble sentiment : ils exécutent froidement leur plan, écrasant tout sur leur passage. A l'inverse, Frêne et Ronce sont animés des intentions les plus pures : s'ils blessent ou mettent en danger quelqu'un, c'est immanquablement parce qu'ils sont menacés, ou de façon involontaire.
Ça n'a rien de dramatique : je m'accommode très bien des héros au cœur vaillant. Mais l'ambiguïté, des deux côtés, aurait pu être davantage creusée.

Ce qui n'empêche absolument pas ce premier tome d'être très prometteur, tu as raison Smile
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Freeman, Pamela] Le langage des pierres - Tome 1: Le dit du sang

Message par craklou le Mer 26 Jan 2011 - 12:56

Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'ai été un peu sceptique envers sa construction : des courts chapitres qui s'enchaînent sans que j'en ai bien compris l'organisation, notamment les interactions avec des personnages que l'on ne retrouve plus forcément ensuite. Néanmoins, le récit de chacun des personnages m'intriguait. De fait, après quelques chapitres, on comprend les différentes interactions narratives et on est plus à l'aise pour la lecture.
J'aime le principe selon lequel un roman raconte différents destins qui finissent (ou non) par se croiser ou du moins influer les uns sur les autres. Je trouve que cela dynamise la narration et ici c'est très clairement le cas. Nous suivons les aventures de trois personnages principaux, qui tous subissent un destin qu'ils n'ont pas désiré : comment vont-ils s'en sortir et réussir à en jouer, c'est la surprise que vous réserve la lecture.
Je me suis attachée plutôt à certains personnages qu'à d'autres, d'ailleurs pas forcément ceux à qui la narration fait la plus belle part. Quant aux lieux, dommage pour certains qu'ils n'existent que dans l'imaginaire de l'auteur!
Pour ce qui est du suspense et du déroulement du récit, si j'ai mis un petit moment à vraiment me laisser emporter, j'ai refermé ce roman en me demandant ce qui pourrait bien arriver ensuite.

En bref, vous l'aurez compris, une sympathique lecture d'hiver !

craklou
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/01/2010

http://chez-craklou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Freeman, Pamela] Le langage des pierres - Tome 1: Le dit du sang

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum