Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Anderson, Scott] Triage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Anderson, Scott] Triage

Message par marsiho le Ven 14 Jan 2011 - 20:22



Quatrième de couverture

Mark Walsh est photographe de guerre. Il a failli laisser sa peau lors de son dernier reportage au Kurdistan, où, séparé de son ami Colin dans la zone des combats, il a été blessé par un éclat d'obus. De retour aux Etats-Unis, et malgré l'attention d'Elena, sa compagne, son état se dégrade, il paraît hanté par des fantômes. Que s'est-il vraiment passé là-bas ? À cette question, Mark ne peut ou ne veut pas répondre.
C'est alors qu'entre en scène Joaquin Morales, le grand-père d'Elena, venu spécialement d'Espagne pour offrir ses services. Le vieux monsieur, chargé de soigner des officiers franquistes après la guerre civile espagnole, se dit psychiatre. Un fasciste, aux yeux d'Elena, qui a cessé toute relation avec lui et sait qu'il c herche seulement à se rapprocher d'elle, sous couvert d'aider Mark à guérir. Cependant, le dialogue va peu à peu s'instaurer entre les deux hommes, tous deux témoins, en des circonstances différentes, des horreurs de la guerre. Ensemble, ils vont s'engager dans une longue introspection qui, du passé au présent et de New York jusqu'en Espagne, les conduira dans les recoins sombres de l'âme, là où ils ont enfoui leurs secrets les plus douloureux...

Ma critique

Il y a déjà un moment que je voulais vous parler de ce livre passé, à tort, presque inaperçu en France. Je suis rapidement entré dans cette histoire où l'on cherche la vérité avec Mark. Que s'est-il vraiment passé dans cet hôpital de fortune ? Que lui cache donc ce médecin si expéditif avec les blessés ?Qu'est-ce qui se joue ensuite exactement dans cette relation entre le vieux franquiste et le jeune reporter ? Les questions morales se précipitent ; la rédemption est-elle un droit, et peut-on se pardonner à soi-même en priorité ? Voir la mort en face est une expérience traumatisante et pour sauver son âme, et retrouver l'usage de ses jambes, Mark devra se regarder dans le miroir, sans objectif pour faire écran. Un livre bouleversant qui bouscule au passage la morale facile et les jugements lapidaires.
10/10
Adapté en film sous le titre Eyes of War avec Colin Farrell (pas vu)

Edité chez Belfond, 342 pages.
avatar
marsiho
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 52
Localisation : Béarn
Emploi/loisirs : Responsable d'un foyer de l'enfance. Loisirs : sport, montagne, moto, musique...
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 29/09/2010

http://www.politique-jeunesse.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum