Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Christie, Agatha] Le train de 16 h 50

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur Le train de 16 h 50

0% 0% 
[ 0 ]
67% 67% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Christie, Agatha] Le train de 16 h 50

Message par Sharon le Sam 15 Jan 2011 - 1:00


Titre : Le train de 16 h 50.
Auteur : Agatha Christie.
Editeur : France Loisirs.
p. 9 à 338 (volume double).

Quatrième de couverture :
Roulant dans la même direction et presque à une vitesse égale, les deux trains semblaient disputer un match. Mrs McGillicudy, pour se distraire, regardait les occupants qui s'offraient à sa vue, mais ce qu'elle vit lui arracha un cri. Debout, le dos tourné, un homme serrait la gorge d'une femme : il l'étranglait.

Mon avis :
Comme le temps a passé depuis L'affaire Protheroe ! Rappelez-vous Griselda, la femme du pasteur, elle était enceinte à la fin de l'intrigue : son fils est désormais adulte et passionné de cartographie. Rappelez-vous Raymond West, neveu de Miss Marple: son fils cadet est employé au chemin de fer et tous deux, à leur mesure, vont aider la vieille demoiselle dans son enquête.

Elle doit cependant résoudre un problème majeur : son état de santé ne lui permet plus d'enquêter activement sur le terrain. Elle se trouve trop vieille, trop fatiguée pour se lancer dans de nouvelles aventures. Pourtant, celles qui s'offrent à elle a de quoi exacerber son sens de la justice. Non seulement le criminel a quitté la gare en toute impunité, mais le corps n'a pas été retrouvé. Comme chacun sait, pas de corps, pas de crime, donc pas d'enquête.

Va-t-elle renoncer  et laisser un crime impuni ? Non. Miss Marple se charge de la première partie de l'enquête, à savoir découvrir où le cadavre a pu être dissimulé, et la seule possibilité est l'immense propriété des Crackenthorpe. Pour la seconde partie, elle va donc devoir se trouver une jeune femme qui puisse l'aider, sans craindre le danger - pour avoir réussi un meurtre aussi audacieux, le criminel ne doit pas être sous-estimé. Etonnante personnalité que celle de Lucie Eleyesberrow : dotée de nombreux talents, elle préfère est une intendante intérimaire, afin de concerver sa liberté et de gagner largement sa vie. Elle se montre sur le terrain aussi efficace dans son métier que dans son enquête, et ce n'est pas peu dire.

Mais dans quelle famille est-elle tombée ! Mis à part le tout jeune Alexander, que la mort de son père, et l'immaturité de son père ont fait mûrir plus tôt que prévu, et Emma, qui se sacrifie au bien-être de son père, aucun Crackenthorp n'est sympathique. Ce n'est pas l'amour qui les unit, mais la haine qui les réunit, au point que les décès successifs n'affectent guère les survivants. Dans cette maison, le temps n'a pas de prises. Il semble s'être arrêté après la guerre pour certains, et même bien avant pour le propriétaire des lieux, qui macère dans sa rancoeur. Chacun semble enveloppé d'un faisceau de brumes, le tueur en série (un concept qui n'a pas été inventé par nos modernes romanciers) a toute latitude pour poursuivre ses funestes oeuvres. Heureusement, je tiens à vous rassurer : le courage de Lucie Eleyesberrow et celui de Miss Marple, réunies pour un dénouement ô combien théâtral, mettront fin à ses oeuvres.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7513
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Christie, Agatha] Le train de 16 h 50

Message par vally le Mar 1 Fév 2011 - 9:59

Je n 'ai pas encore lu ce livre mais il est dans ma PAL.
Merci pour ta critique !
avatar
vally
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2050
Age : 30
Localisation : moselle
Emploi/loisirs : secrétaire médicale
Genre littéraire préféré : policier !
Date d'inscription : 17/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Christie, Agatha] Le train de 16 h 50

Message par Sharon le Mar 1 Fév 2011 - 13:21

Merci Vally.
A mon sens, ce roman est vraiment l'un des plus sombres d'Agatha Christie. Quand je lis une enquête d'Hercule Poirot, je n'ai pas l'impression que celui-ci soit vraiment en danger. Là, ce n'est pas le cas, l'enquêtrice prend des risques, et la liste des victimes est déjà assez conséquente.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7513
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Christie, Agatha] Le train de 16 h 50

Message par Invité le Mar 1 Fév 2011 - 14:29

C'est vrai qu'il est très sombre - comme tous ceux, il me semble, où Christie met en scène un huis clos familial.
Par ailleurs, j'aime beaucoup le personnage de Lucie Eyesbarrow - comme dans mon adolescence, j'avais surtout lu des enquêtes de Poirot, j'étais passée à côté de tous ces personnages de jeunes anglaises énergiques, indépendantes et drôles qui foisonnent pourtant dans l'œuvre (Anne Beddingfeld, Frances Derwent, Tuppence Beresford, etc.).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Christie, Agatha] Le train de 16 h 50

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum