Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Kemal, Yachar] Une histoire d'île - Tomes 1 & 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

[Kemal, Yachar] Une histoire d'île - Tomes 1 & 2

Message par Invité le Mer 19 Jan 2011 - 20:08


- Une histoire d'île, Tome 1 : Regarde donc l'Euphrate charrier le sang - 412 pages
- Une histoire d'île, Tome 2 : La tempête des gazelles - 622 pages

Auteur : Yachar Kemal
Edition : Editions Gallimard (17 juin 2004)-Collection : Du monde entier
Nombre de pages : 1 034 pages


Quatrièmes de couverture :

Une histoire d'île, Tome 1 : Regarde donc l'Euphrate charrier le sang

La petite population grecque de l'Ile-Fourmi - sorte de paradis miniature sur terre - vit en bonne intelligence avec les villages turcs de la côte. Mais nous sommes en 1923, et le traité de Lausanne prévoit un gigantesque échange des populations pour mettre fin à la guerre. Le roman de Yachar Kemal débute au moment où la nouvelle de l'exil forcé éclate sur l'île, comme partout en Asie Mineure, où plus d'un million de Grecs doivent faire leurs bagages, tandis qu'un demi-million de musulmans doivent quitter la Grèce. Le jeune Vassilis, survivant de l'enfer des Dardanelles et du front du Caucase, refuse de partir. Il se cache, seul dans l'île désertée par tous, ayant juré sur la Bible de tuer le premier qui y mettra les pieds. C'est un étrange personnage, Poyraz Musa, jeune officier ottoman, lui aussi héros de la guerre et fuyant visiblement son passé, qui débarque le premier sur l'île, décidé à s'y installer. Les deux hommes vont alors se croiser au fil d'un étrange jeu du chat et de la souris, où les horreurs de la guerre qu'ils ont partagée ne sont jamais absentes. Ce dernier roman de Yachar Kemal revient sur un chapitre oublié de l'histoire du XXe siècle, d'une actualité malheureusement intacte, et impressionne le lecteur par son souffle épique exceptionnel.

Une histoire d'île, Tome 2 : La tempête des gazelles
L'île Fourmi, sur la mer Égée, est un îlot paradisiaque, mais désert depuis que la population grecque en a été chassée après la Première Guerre mondiale. Peu à peu, de nouveaux arrivants débarquent, groupes bigarrés venus de tous les coins de l'ancien Empire ottoman. Tous ces migrants portent en eux le goût pour l'aventure, mais aussi les traumatismes et les cauchemars engendrés par les conflits armés. Chacun d'eux tente de recréer une patrie sur ce morceau de terre, tandis que des millions de fugitifs errent encore à travers l'Anatolie. Le roman s'ouvre sur l'arrivée d'un inconnu à la recherche de Poyraz Musa et qui semble vouloir le tuer... Au fil du texte, de nombreux personnages apparaissent, de toutes origines et confessions, formant une véritable arche de Noé d'une humanité rescapée. Ils apprendront à se connaître, et formeront peu à peu, dans un irrépressible besoin de fraternité, une sorte de conjuration amenée à subir de dures épreuves. La tempête des gazelles, récit limpide et d'une beauté sereine, révèle une fois encore le regard pénétrant que Yachar Kemal porte sur l'histoire du XXe siècle et le coeur des êtres humains.

Mon appréciation :

un roman luxuriant, qui nous fait découvrir des paysages magiques, c'est une longue épopée à travers l'Histoire de populations ballottées entre les horreurs des guerres, l'exil, le déracinement, la perte des siens et de sa terre, et l'envie de vivre, de survivre, de recommencer un nouveau monde fait de paix et d'humanisme.

A la lecture du premier volume, j'ai crains de me lasser de la lenteur du texte et surtout de la répétition des mêmes actes de barbaries. et puis, j'ai compris que les personnages étaient la proie de leurs cauchemars, et que ces souvenirs reviendraient de nouveau au cours du récit. Et c'est bien ainsi que ça se passe... à chaque nouvel arrivant, chacun raconte sa guerre... choque ses souvenirs à ceux des autres.

Reste maintenant que j'attends avec impatience le tome 3... car le secret de Poiraz est toujours à venir. Qui sont ses gens qui veulent le tuer ? pourquoi viennent-ils jusqu'à son île pour le défier du regard ?

Ma note : 18.5/20

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum