Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Donner, Christophe] Vivre encore un peu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ DONNER, Christophe ] Vivre encore un peu

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Donner, Christophe] Vivre encore un peu

Message par lalyre le Dim 23 Jan 2011 - 15:50

[ DONNER, Christophe ]
Vivre encore un peu
Grasset janvier 2011
189 pages
2011 23/01/2011

Quatrième de couverture

Vivre encore un peu « Elias Chamoun a cent quatre ans. Arrivé à cette extrémité, il n'aspire plus qu'à une chose, vivre encore un peu. Ce n'est pas seulement un espoir, c'est un projet. Sa femme en a assez, elle voudrait que Dieu l'emporte, tandis que les enfants, les petits-enfants le voient comme une créature éternelle, n'ayant plus aucune raison de mourir. Ça va être à moi, son gendre, de trancher. » Un conte cruel qui mêle la famille et ses hystéries, un centenaire bien valide et l'ambivalence de l'amour qu'on lui porte, les secrets de la mémoire, les haines ancestrales dans un pays éternellement en guerre, le Liban.

Mon avis

L’auteur est le narrateur de ce roman, il en est même le personnage principal sans pour cela que ce soit autobiographique.Il part avec sa femme Dora pour le Liban, pour revoir Elias Chamoun, le père de Dora, un patriarche libanais âgé de 104 ans. Toute la famille va se retrouver autour du vieillard, des personnages dont certains sont attachants et d’autres dont sa femme Farah, qui ne cachent pas leur impatience à le voir mourir, mais il faut bien admettre qu’Elias n’a pas l’intention de laisser sa place aux autres, oui il est déja un peu détaché du monde, mais pas suffisamment pour partir, il veut vivre encore un peu et c’est tant mieux comme le pense Dora et son frère qui sont aux petits soins pour lui. Quand au narrateur, il a un faible pour le vieil homme qui est pourtant capricieux et qui semble avoir des trous de mémoire lorsque ça l’arrange, il n’a plus toute sa tête mais assez pour être pénible pour Farah et la jeune bonne qui s’occupe de lui. Le narrateur nous livre diffèrentes versions de la vie du vieil homme qui fut souvent odieux, mais aussi certaines faiblesses de la famille, ses haines, ses joies, ses jalousies et l’amitié entre certains d’entre eux....L’auteur me donne l’impression de se poser des questions sur la vieillesse car....Qu’est ce que d’être vieux mais surtout qu’est ce que d’être trop vieux et devenir une charge ??Ce qui exaspèrent certains membres de la famille qui souhaitent qu’il tire sa révérence et qu’il emporte avec lui ses secrets, ses humeurs et sa dépendance.....Un roman sur le Liban, la famille et la mort écrit avec de l’ironie mais aussi de la tendresse, Franchement j’ai aimé.......5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5844
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donner, Christophe] Vivre encore un peu

Message par Invité le Lun 24 Jan 2011 - 13:42

Pas vraiment tentée mais merci pour cette critique Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum