Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez -vous apprécié ce livre?

50% 50% 
[ 4 ]
25% 25% 
[ 2 ]
25% 25% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 8

[Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par Invité le Mer 26 Jan 2011 - 0:28

Quelques-uns des cent regrets


Auteur : Philippe Claudel

Philippe Claudel est né en 1962. Il est l'auteur des Âmes grises (prix Renaudot 2003, Grand prix littéraire des lectrices de Elle en 2004, consacré meilleur livre de l'année 2003 par le magazine Lire, traduit dans près de trente pays), et de La petite fille de Monsieur Linh (Stock, 2005). Quelques-uns des cent regrets, initialement paru aux éditions Balland, a reçu le prix Marcel Pagnol en 2000.

Editeur : Folio n° 4357
Nombre de pages : 180 pages
4ème de couverture :

" Elle portait des cheveux un peu plus longs que par le passé. Sa blondeur s'était mêlée d'argent. Son visage gardait la beauté simple qui en était la marque. A peine les rides l'avaient-elles tissé d'un mince réseau de blessures. Le temps s'était déposé en elle, avec sa fatigue et son poids, comme une poussière. Etaient-ce les années vécues sans la voir qui me faisaient la croire plus jeune qu'elle n'était en vérité ? " A la mort de sa mère, le narrateur revient sur les lieux de son enfance, dans une petite ville du Nord inondée par la crue d'une rivière. Durant les trois jours qu'il passera là surgissent les figures disparues, celle de la mère bien sûr, jadis aimée plus que tout, et celle plus inquiétante du père absent dont la légende dit qu'il est mort dans une guerre lointaine. Roman poignant où, par petites touches, Philippe Claudel explore l'amour filial avec une extrême délicatesse et une surprenante réserve.

Mon avis :



Dernière édition par mimi54 le Sam 2 Avr 2011 - 1:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par zazy le Mer 26 Jan 2011 - 0:44

A rajouter sur ma LAL
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par Invité le Mer 26 Jan 2011 - 0:47

zazy a écrit:A rajouter sur ma LAL

De toute urgence lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par zazy le Mer 26 Jan 2011 - 0:48

C'est sûr, je vais finir par avoir toutes ses parutions !!!!
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par kély le Mer 26 Jan 2011 - 12:08

Merci mimi pour ton ressenti sur ce livre. J'aime aussi beaucoup l'écriture de P. Claudel que j'ai découvert par "Le rapport de Brodeck". Je note celui-ci qui traite joliment d'un sujet très sensible! Wink


Dernière édition par kély le Dim 30 Jan 2011 - 15:41, édité 1 fois
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par zazy le Jeu 27 Jan 2011 - 16:39

je l'ai acheté hier !!!!!
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par Invité le Jeu 27 Jan 2011 - 16:58

zazy a écrit:je l'ai acheté hier !!!!!

Un achat rentable lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par gribouille le Dim 30 Jan 2011 - 15:39

merci Mimi. J´avais adoré "la petite fille de mr linh".Demain, je courrrrrrrrs l´acheter....
avatar
gribouille
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 53
Localisation : tubize
Emploi/loisirs : serveuse restaurant. loisirs: le peu de temps que me laisse mon travail...mes chats et mes livres
Genre littéraire préféré : les romans contemporains mais suis ouverte a un peu tout.
Date d'inscription : 23/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par malo le Dim 30 Jan 2011 - 16:20

C'est sur, je ne tarderais pas à l'acheter, pourtant j'ai dis : plus d'achats!!!
avatar
malo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3209
Age : 53
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 02/08/2010

http://lespassionsdemalo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par malo le Lun 31 Jan 2011 - 12:13

Ben voilà, je viens de le commander!!
j'avais dis, plus d'achats. no
avatar
malo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3209
Age : 53
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 02/08/2010

http://lespassionsdemalo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par Invité le Lun 31 Jan 2011 - 12:43

malo a écrit:Ben voilà, je viens de le commander!!
j'avais dis, plus d'achats. no
on se dit toutes ça
mais tu verras, c'est un achat que tu ne regretteras pas....et que tu ne t"empresseras pas de vouloir revendre à tout prix Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par zazy le Lun 31 Jan 2011 - 12:55

malo a écrit:Ben voilà, je viens de le commander!!
j'avais dis, plus d'achats. no
Commandement n°1 : ne jamais promettre ce que l'on ne pourra JAMAIS tenir !!!!! lol!
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par malo le Dim 13 Fév 2011 - 16:56

Une histoire toute simple, emplie de douceur.
Le narrateur retourne sur les lieux de son enfance pour enterrer sa mère, qu'il n'a pas vu depuis 16 ans.
Il nous fait voyager en douceur dans son village natal avec une description telle que j'ai marché à ses côtés.
Le livre aurait pu être violent, compte tenu de certains évènements, bien au contraire, l'auteur, nous inonde de douceur, de poésie.
Un bel hommage aux "mamans".
Que dire de plus, sinon que, je laisse parler mon cœur devant ce "bijou".
Un magnifique roman, dans un décor sombre, mais Monsieur Claudel, a su le rendre étincellent.
Lorsque j'ai refermé ce livre, j'étais encore sous le choc de tant d'émotions, mais tellement apaisée.
Merci Mimi, pour m'avoir fait découvrir cette lecture.
C'est le troisième que je lis, et je ne compte pas m'arrêter là.
A ce rythme, je vais avoir besoin d'une bibliothèque réservée à ses œuvres.
Je vous recommande vivement de le lire.


Dernière édition par malo le Dim 13 Fév 2011 - 17:27, édité 1 fois
avatar
malo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3209
Age : 53
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 02/08/2010

http://lespassionsdemalo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par malo le Dim 13 Fév 2011 - 17:19

Oh,là là, j'ai tellement cafouillé, que mon texte est plein de fautes.
Désolée. ki
avatar
malo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3209
Age : 53
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 02/08/2010

http://lespassionsdemalo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par Invité le Dim 13 Fév 2011 - 17:21

malo a écrit:Oh,là là, j'ai tellement cafouillé, que mon texte est plein de fautes.
Désolée. ki

tu fais " éditer", et tu corriges.......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par stella le Dim 13 Fév 2011 - 18:05

Merci Mimi, ça donne envie de le lire...en général on n'est pas déçu par cet auteur. Petite curiosité, c'est où le Merle Blanc? je suis née à Nancy mais je ne connais pas, elle existe encore cette pâtisserie?
avatar
stella
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 40
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : prof d'italien et de FLE Mes loisirs: lecture, cinéma,théâtre, équitation
Genre littéraire préféré : roman
Date d'inscription : 29/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par Invité le Dim 13 Fév 2011 - 18:09

stella a écrit:Merci Mimi, ça donne envie de le lire...en général on n'est pas déçu par cet auteur. Petite curiosité, c'est où le Merle Blanc? je suis née à Nancy mais je ne connais pas, elle existe encore cette pâtisserie?

Le merle blanc, c'était un salon de Thé, rue St Jean, juste au point central.....hélas il fermé il y a quelques années, c'était une institution, à droite en regardant vers la division de fer...... pour ceux qui connaissent, juste à l'arrêt du bus......alors en rentrant de l'école, je salivais devant la vitrine.......et parfois Wink ......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par stella le Mer 16 Fév 2011 - 13:02

Ah....dommage! j'y serais bien allée ;-)
avatar
stella
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 40
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : prof d'italien et de FLE Mes loisirs: lecture, cinéma,théâtre, équitation
Genre littéraire préféré : roman
Date d'inscription : 29/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par maribalt le Ven 25 Fév 2011 - 23:29

Lecture en cours Very Happy
avatar
maribalt
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 54
Localisation : nord est
Emploi/loisirs : lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout
Date d'inscription : 24/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par maribalt le Sam 26 Fév 2011 - 0:26

Un livre magnifique, merci Mimi de me l'avoir fait découvrir
avatar
maribalt
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 54
Localisation : nord est
Emploi/loisirs : lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout
Date d'inscription : 24/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par Invité le Sam 26 Fév 2011 - 0:39

maribalt a écrit:Un livre magnifique, merci Mimi de me l'avoir fait découvrir

je l'avais proposé pour la lecture commune.........personne n'en a voulu, et pourtant.........

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par stella le Mar 8 Mar 2011 - 13:42

Je viens de le terminer! C'est un beau roman, très bien écrit, plein de poésie et d'émotions. Certains passages sont poignants, comme lorsque le narrateur se rappelle avoir "torturé" sa mère pour qu'elle lui dise ce qu'il voulait tant savoir.
J'ai bien aimé également le "double visage" des personnages secondaires: Bransu, le chauffeur de bus,qui se veut philosophe à ses heures, le curé qui dénonce l'hypocrisie des cérémonies funèbres.
Je cite quelques passages qui m'ont touchée pour mettre l'eau à la bouche des futurs lecteurs:

"L'espoir a cédé à la mélancolie.Les couleurs se fanent, comme les joues et les rires. Je ne peux recueillir les fleurs jadis entr'aperçues".

" Ma morne existence ponctuée par un travail des plus communs ne m'a jamais habitué à pareil tourbillon. Je me surprenais à revenir en arrière, dans ma vie et mes souvenirs, moi qui m'étais fait serment de ne poser mon regard que vers l'avant des choses,
leurs promesses".

"Les années ont roulé comme des gouttes d'eau sur une vitre. Elles m'ont usé sans me satisfaire. Je me suis bien souvent endormi sur de vieux rêves morts. On ne devrait jamais juger les autres".

"Les coquillages, quand ils se blessent dans la mer, pour calmer leur blessure et la guérir, ils font de belles perles tout autour, des perles toutes moirées, de vrais trésors qui possèdent le souvenir, la mémoire de la blessure... Eh bien nous autres les hommes, quand on se blesse, ou qu'on blesse quelqu'un, nos perles à nous ce sont les regrets, on se fabrique de beaux regrets"
avatar
stella
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 40
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : prof d'italien et de FLE Mes loisirs: lecture, cinéma,théâtre, équitation
Genre littéraire préféré : roman
Date d'inscription : 29/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par Christiane 38 le Ven 11 Mar 2011 - 18:16

Je me le note.
Merci Mimi. J'en ai deja beaucoup mais pas celui là
avatar
Christiane 38
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2540
Age : 79
Localisation : Woluwé Saint Pierre. Bruxelles.
Emploi/loisirs : Retraitée,couture, jardinage,dessin.
Genre littéraire préféré : Histoire.Romans.
Date d'inscription : 06/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par zazy le Jeu 14 Avr 2011 - 22:10

Voici ma petite pierre à ce bel édifice :
16 ans sans revenir sur les lieux de son enfance et de son adolescence. 16 ans qu’il a chassé sa mère de sa vie. Maintenant, 16 ans après, il va assister à son enterrement. Tout lui revient, surtout le secret de sa naissance « je suis né dans un très jeune ventre de seize ans … j’ai fait sombrer une enfant dans le monde des mères. Ma venue l’a fait glisser dans la nuit. La nuit de l’abandon et de l’étroite amertume.

La note de couleur est apportée par la robe aux cerises : « Elle était vêtue d’une robe que je connaissais bien, petite robe d’été aux motifs bouquets de cerises dont elle était jadis si fière », comme ce tableau, dont j’ai tout oublié, sauf cette trouée de lumière sous l’orage. Et bien, cette robe c’est cela : une trouée de bonheur dans la grisaille.

Philippe Claudel, tout en retenue et mélancolique nous parle des liens filiaux, de toutes nos lâchetés, le tout sans pathos. Sa description des personnages secondaires, de ces paumés, l’hôtelier, le curé de la paroisse, nous les rend aimable. Par leur intermédiaire, il nous interpelle. Dure question que pose le curé : « Demandez-vous pourquoi votre mère est morte ! Cette question n’a cessé de me tarauder, une fois les draps tirés sur mes épaules et ma journée d’errance » Et Jos, l’hôtelier ruiné et alcoolique de lui sortir cette belle parabole : Et bien nous autres les hommes, quand on se blesse, ou qu’on blesse quelqu’un, nos perles à nous ce sont les regrets, on se fabrique de beaux regrets, et dans une vie, qu’on soit prince, cordonnier ou sénateur, nos regrets sont écrits sur un grand livre, un superbe livre avec beaucoup d’or et d’enluminures, Le livre des dettes qu’il s’appelle, ils sont écrits et comptés, et chaque fois qu’un regret est écrit, on pleure, on souffre en pensant à lui, mais ça nous donne la force d’aller vers le suivant, et ainsi se passe la vie, de regret en regret, comme un saute-mouton, la vie dans laquelle nous avons cent regrets, pas un de plus, pas un de moins, on peut faire des pieds et des mains, on n’aura jamais droit à plus de cent regrets. »

Le narrateur revient dans son village alors que l’inondation gagne du terrain et enserre le petit village. Est-ce une image, une métaphore, mais la crue enfle et inonde une grande partie du village jusqu’à l’enterrement de sa mère et, lorsqu’il accepte de ne pas ouvrir l’enveloppe, où elle a écrit : « Voilà ce que tu voulais tans savoir » la décrue arrive.

Une ode à l’amour maternel, un livre tout en délicatesse que j’ai beaucoup aimé lire et qui aura une place de choix dans ma bibliothèque, comme tous les autres livres de Philippe Claudel

avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par Cassiopée le Sam 17 Aoû 2013 - 22:04

Mon avis

« Il a fallu que ma mère meure, que ma mère meure loin de moi, …., pour que, malgré moi, j’emprunte de nouveau les chemins d’autrefois. »


Ciselée et délicate, emplie de poésie à mots choisis, l’écriture de Philippe Claudel nous livre un texte plein de pudeur contenue et de tendresse.
Nous cheminons aux côtés du personnage principal, doucement, avançons, reculons, observons avec lui… Nous « écoutons » ses pensées, ses remords, ses regrets, découvrons le pan de sa vie qui a échappé à sa mère et qu’il nous livre…

C’est un très bel ouvrage qui fait réfléchir sur le chemin parcouru, sur la relation aux parents, sur les non dits, ces secrets qui une fois dévoilés, ne rendent pas forcément heureux, celui ou celle qui sait maintenant…
Vaut-il mieux se taire, oublier ce qui a été et vivre avec ?
Philippe Claudel n’apporte pas dé réponse mais son roman accompagne à merveille nos propres émotions. Il sait manier la langue française avec brio pour en tirer la substantifique moelle et nous permettre d’aiguiser nos sensations…

NB: sur la dédicace de mon livre "il faut absolument le lire"....
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9078
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum