Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cleeves, Ann] Blanc comme la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis :

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Cleeves, Ann] Blanc comme la nuit

Message par yaki le Jeu 27 Jan 2011 - 13:03

Blanc comme la nuit / Ann Cleeves – Ed. Belfond, 360 p., ISBN : 978-2714444943



Mon résumé : Dans un petit village des Shetland, Biddista, le fermier Kenny Thomson découvre dans sa cabane de pêcheur un homme pendu, fait étrange il a sur le visage un masque de clown. L'homme n'a pas de papiers et personne au village ne semble le connaître. Le policier Jimmy Perez mène l'enquête sous la direction de Roy Taylor. Bientôt un deuxième corps est découvert, toujours par Kenny Thomson. Il s'agit cette fois d'un jeune violoniste célèbre, un enfant du pays, Roddy Sinclair. Les deux meurtres sont-ils liés ?

Mon avis : Ce livre est le deuxième tome d'une série, le Shetland Quartet, mais il peut se lire indépendamment. Il s'agit d'une enquête plutôt classique avec des enquêteurs assez caricaturaux : Jimmy Perez, un inspecteur plutôt taciturne et Roy Taylor qui ne pense qu'à une chose résoudre l'enquête avant son collègue et soi-disant ami. Il n'y a pas vraiment de suspens et l'intrigue piétine pendant une bonne partie du livre avant que l'enquête ne s'accélère dans les dernières pages. La fin n'est pas du tout prévisible mais un peu tirée par les cheveux... De plus, l'écriture est assez plate...
Le principal intérêt de ce polar, à mon avis, c'est la description des Shetland.
En résumé, un polar qui se lit bien mais qui n'a rien d'exceptionnel.

Ma note : 12/20
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cleeves, Ann] Blanc comme la nuit

Message par Céline72 le Jeu 27 Jan 2011 - 13:20

Ton résumé donne envie mais si l'intrigue piétine comme tu le dis alors j'ai peur de m'en ennuyer avec ce polar.

merci pour cette critique !
avatar
Céline72
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1911
Age : 31
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Emploi : Chargée d'assistance / Loisirs : lecture, musiques, photos (la nature particulièrement), films
Genre littéraire préféré : Je lis un peu de tout....
Date d'inscription : 03/03/2010

http://univers-des-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cleeves, Ann] Blanc comme la nuit

Message par Salsera15 le Lun 6 Aoû 2012 - 2:58

Voici mon avis:
Tout d'abord, un gros merci au forum Mort-Sure et aux éditions Pocket pour m'avoir fait découvrir ce thriller tout à fait intéressant et du même coup, une auteure que je ne connaissais pas.

Son style est très clair et elle ne s'embourbe pas dans des descriptions sans fin. J'ai trouvé qu'elle avait un talent particulier pour décrire l'atmosphère et les paysages dans les Shetland; là ou la plage rencontre les collines. Un petit village bien tranquille dans lequel tout le monde se connait et ou il n'y a pratiquement aucune intimité. On a l'impression que le roman avance tout le temps et que l'auteure nous met volontairement des indices pour qu'on soupçonne le meurtrier, mais en fait, on est en général toujours dans l'erreur peu importe qui nous paraît louche.

Les personnages sont très bien décrits dans leur caractère respectif, mais aussi dans leurs habitudes de vie. Au départ, il y a les deux inspecteurs qui dirigent l'enquête; Perez et Taylor. L'un est calme, réfléchi et posé alors que l'autre carbure à l'insomnie et au café. Perez prend le temps de bien analyser les détails et les preuves alors que Taylor souhaite voir aboutir l'enquête le plus rapidement possible. Sans oublier la rivalité que ces deux enquêteurs ont ensemble à savoir qui découvrira l'identité du meurtrier en premier! Un autre personnage important est la diva Bella, artiste peintre qui adore être félicitée et admirée. Elle est un peu imbue de sa personne, attirée fortement par les hommes qui tombent à ses pieds, mais quand elle va découvrir que son neveu est mort, son attitude va changer considérablement, car elle ne vivait que pour lui. Peter, l'écrivain renommé qui passe presque l'entièreté de sa journée à regarder les gens par la fenêtre, a une façon de répondre aux questions des enquêteurs qui fait en sorte que ces derniers n'aiment pas vraiment sa personnalité En fait, tous les gens habitant aux Shetland ont une façon d'agir et des réponses aux questions louches qu'ils pourraient presque tous être soupçonnés des meurtres survenus dans la région. Les enquêteurs ont constamment l'impression qu'ils omettent volontairement des informations pour cacher la vérité.

L'intrigue est menée de façon graduelle et on peut constater que l'auteure ne précipite pas les indices. Elle prend le temps de bien mettre en scène les habitants des Shetland et leur quotidien et de bien établir les relations de parenté entre chacun d'eux. Les circonstances entourant le meurtre sont très mystérieuses. Un homme se met soudainement à pleurer à genoux en pleine séance de vernissage et quelques heures plus tard, cet homme est retrouvé pendu dans une cabane avec un masque de clown. Cet homme est un étranger de la région et n'est pas connu de personne à priori. Cependant, c'est à force d'interrogatoire et de souvenirs refoulés que certaines choses vont sortir et permettre de connaître l'identité de l'homme, mais aussi ceux qui l'auraient fréquenté auparavant dans la région. Certains personnages sont mis de l'avant dans l'histoire, mais ils ne sont nullement impliqués. Chacun semble vivre sa petite vie bien rangée au quotidien, mais les ragots courent vite. Parfois, certaines choses qu'on veut faire croire aux autres et qui ne sont pas vraies finissent par convaincre non seulement les autres de leur véracité, mais finalement nous-même du même coup. C'est comme un fait qu'on considère comme réel et accompli et que tout le monde en vient à partager. C'est notamment le cas sur la raison de la disparition du frère de Kenny, Lawrence.

Ce roman est la preuve que tout petit village qui parait tranquille et sans histoire peut être le théâtre d'événements terrifiants dans lesquels chacun se met à douter de ses semblables. C'est tout de même un bon message que ce roman véhicule; celui de ne pas faire confiance rapidement, mais aussi de prendre le temps de bien connaître les gens qui nous entourent même si on a grandi avec eux!

Ce que j'ai le plus aimé c'est le mystère qui est bien préservé du début à la fin. Dans un bon roman thriller, j'aime bien avoir une fin surprenante à laquelle je ne m'attendais pas, ce qui est bien réussi dans ce roman. La description des personnages les rend aussi pour la plupart tous soupçonneux ce qui rend la déduction difficile pour le lecteur.

Ce que j'ai le moins aimé, c'est que Fran ne prend pas assez de place dans l'histoire. J'aurais apprécié qu'elle participe plus à l'enquête!

Je conseille ce roman à tous ceux qui aiment les romans policiers dans lesquels la fin est imprévisible. Après l'avoir connue je me suis dite: j'aurais du y penser, ça a du sens! Mais sur le coup, tout semble si bien imbriqué que toute déduction est presque impossible (à mon avis!) À lire absolument, même si ce n'est pas un coup de coeur! Je compte bien aussi découvrir d'autres romans écrits par l'auteure.
avatar
Salsera15
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : St-Jérôme
Emploi/loisirs : Étudiante en communication
Genre littéraire préféré : Drames romantiques, jeunesse et fantasy
Date d'inscription : 18/07/2011

http://salsera15.blogspot.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cleeves, Ann] Blanc comme la nuit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum