Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Astier, Ingrid] Quai des enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "Quai des enfers" d'Ingrid Astier

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 2

[Astier, Ingrid] Quai des enfers

Message par Lisalor le Lun 7 Fév 2011 - 14:52



Quai des enfers

Auteur : Ingrid Astier
Editions : Gallimard
Nombres des pages : 401

Quatrième de couverture :

Paris, l'hiver. Noël s'approche avec l'évidence d'un spectre. Au coeur de la nuit, une barque glisse sur la Seine, découverte par la Brigade fluviale à l'escale du quai des Orfèvres. À l'intérieur, un cadavre de femme, sans identité. Sur elle, la carte de visite d'un parfumeur réputé. Une première dans l'histoire de la Brigade criminelle, qui prend en main l'enquête, Jo Desprez en tête. Mais quel esprit malade peut s'en prendre à la Seine ? Qui peut vouloir lacérer ce romantisme universel ? Exit les bateaux-mouches et les promenades. Le tueur sème la psychose : celle des naufrages sanglants. Désormais, son ombre ne quittera plus le fleuve. S'amorce alors une longue descente funèbre qui délivre des secrets à tiroirs. Jusqu'à la nuit, la nuit totale, celle où se cache le meurtrier. Pour le trouver, nul ne devra redouter les plongées. À chacun d'affronter ses noyades.

Mon appréciation :

Si vous êtes amoureux de Paris et des quais de la Seine, vous allez les visiter en long en large et en travers et je dois dire que pour moi ce fut d'un ennui mortel. Je n'ai pas du tout accroché au style ampoulé de l'écriture, trop imagée et qui sied vraiment mal au thriller cela coupe vraiment le rythme de l'enquête et plombe l'action.

Pourtant j'ai trouvé que l'idée de départ était intéressante. Drapé dans un liceul blanc, le cadavre d'une jeune femme dérivant à bord d'un canot sur la Seine est retrouvé par la brigade fluviale, accosté sous le 36 quai des orfévres. Dépéché sur place la brigade du 36 prend l'affaire.

J'ai beaucoup apprécié le personnage de Rémi, un être original, atypique qui fait partie de la brigade fluviale. J'ai aimé ses amis : les clodos et les originaux qui vivent sur les bords de la seine, de vrais mines de renseignements ; mais j'ai été complétement perdue avec toutes les personnes qui gravitent dans le commissariat. Un coup appellé par leur nom et un coup par leur surnom, je ne savais plus qui était qui.

Nous faisons aussi la connaissance du monde des parfumeurs, des artistes excentriques, des chanteurs mégalos .. mais cela ne m'a pas empêché de trouver ce thriller bien moyen.

Ma note : 6/10
avatar
Lisalor
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 977
Age : 46
Localisation : Haute-Loire
Date d'inscription : 20/11/2008

http://lisalor.loulou.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Astier, Ingrid] Quai des enfers

Message par zazy le Mar 10 Mai 2011 - 14:31

Lisalor, je pense que nous sommes d'accord :

Bon, que dire ???? J’ai eu l’impression de relire un énième polar bas de gamme ou de suivre un épisode des Experts pour certaines parties.
Bien sûr, il y eut quelques fulgurances parmi tout ce fatras de portes ouvertes, de lourdeurs, de description des ponts de Paris….. Ce livre se veut esthétisant parmi le monde de l’art moderne, des demi-mondaines, des stup…. Pour ne pas rompre avec la tradition, les flics sont beaux, courageux, ne regardant jamais leurs montres…. A la recherche du tueur en série tout aussi attendu et copie conforme des précédents. Même la fin, très surprenante, n’arrive pas à me faire palpiter
Bref, je n’ai pas aimé ce polar trop froid, trop esthétisant. Ingrid Astier n’a pas réussi à me faire vibrer, tout paraît surfait, alors que la 4ème de couverture me laissait espérer quelque chose de plus palpitant.
J’espère, puisque c’est un premier roman, que les suivants seront moins convenus.
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum