Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Dostoïevski, Fédor ] Le joueur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre ?

20% 20% 
[ 1 ]
20% 20% 
[ 1 ]
60% 60% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

[Dostoïevski, Fédor ] Le joueur

Message par Pinky le Lun 7 Fév 2011 - 21:01

Le joueur



Roman classique

256 pages édité  et réédité au livre de poche

Résumé

Le jeu brûle tout, Il est la passion. Il est le rêve. L'enfer et la démesure. Le révélateur des abîmes de l'âme et l'ignoble concentré de la comédie bourgeoise. Il est l'argent!
Autour de ses tapis, le général déchu se fait l'esclave du marquis et attend le décès de la richissime Baboulinka, sa tante. Hypothèques... Héritages...Intrigues... Corruption morale sur fond de bonnes manières. Qui donc résistera à ce tourbillon de folie ?
Dans ce désordre furieux, Alexis succombe à son tour au cancer du jeu. Le jeune précepteur veut séduire l'intraitable Pauline, belle fille de son employeur. Il est pauvre et doit devenir riche. Il veut surprendre et se tuerait pour ça...
Sur Roulettenbourg, ville d'eau paisible, souffle le vent du gâchis... Une tempête frénétique emportant les derniers fétus d'une vieille Europe en lambeaux..

Mon ressenti

Tout le début du roman est curieux, non pas à cause de l’histoire mais tout simplement  parce que le personnage qui nous raconte cette histoire est à côté de nous. Pas de présentation de sa personne, les autres personnages qu’il côtoie entre en scène sans autre forme de procès. Tout le monde se connaît, à par le lecteur.
Déstabilisé, j’ai relu les premières au moins trois fois, en me disant que j’ai loupé une phrase, un indice, j’ai sauté le nom du conteur… En fait, connaissant en partie, la vie de l’auteur, je me suis dit, « OK, c’est de lui dont il est question… » à partir de là, je me suis laissée porter par l’histoire.

Même si le narrateur n’est pas Fedor, il lui ressemble quand même beaucoup, il fait une analyse de l’addiction au jeu  et ses méandres : le besoin, l’envie, la quête, la chance, la folie, le frisson, la recherche, la compulsion… jusqu’à l’asservissement. Derrière le portrait d’une famille russe venue passer quelques moments de vacances, l’auteur dresse sans concession le caractère de certaines nationalités (russe, française, anglaise et allemande) dans une Europe vieillissante.

Qui les sauvera ? Dieu ? le jeu ? La guerre ? C’est certainement un livre « thérapie » pour l’auteur qui démontre bien avant l’heure le mécanisme de l’addiction. Cependant pour ma part, je dirai, que ce n’est pas un de ses meilleurs livres…

A vous de voir


Dernière édition par Elyuna le Lun 2 Sep 2013 - 11:59, édité 3 fois (Raison : Ajout du sondage!!!)
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5887
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dostoïevski, Fédor ] Le joueur

Message par Saphyr le Lun 7 Fév 2011 - 23:46

Pinky a écrit:
Tout le début du roman est curieux, non pas à cause de l’histoire mais tout simplement parce que le personnage qui nous raconte cette histoire est à côté de nous. Pas de présentation de sa personne, les autres personnages qu’il côtoie entre en scène sans autre forme de procès. Tout le monde se connaît, à par le lecteur.
Déstabilisé, j’ai relu les premières au moins trois fois, en me disant que j’ai loupé une phrase, un indice, j’ai sauté le nom du conteur… En fait, connaissant en partie, la vie de l’auteur, je me suis dit, « OK, c’est de lui dont il est question… » à partir de là, je me suis laissée porter par l’histoire.
Il semblerait donc que Dostoïevski soit un spécialiste des démarrages abrupts, j'ai eu le même ressenti en lisant Le double. On démarre en suivant "notre héros" que nous ne connaissons ni d'Eve ni d'Adam, mais dont l'auteur nous parle comme si nous avions usé nos fonds de culotte sur le même banc d'école ("Comment ? Mais si voyons ! vous le connaissez, ce vieux Goliadkine..."). Un peu perturbant, mais une fois qu'on le sait, on s'y fait Smile.
A noter que les deux sujets semblent avoir de nombreux points communs : exploration d'une névrose (schizophrénie ou addiction) et critique d'une société vieillissante, imbue de sa propre importance. Apparemment, les deux œuvres sont partiellement autobiographiques (ou du moins reflètent ses craintes pour sa propre santé mentale). Fédor devait avoir une personnalité... riche Wink.
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dostoïevski, Fédor ] Le joueur

Message par Pinky le Mar 8 Fév 2011 - 11:39

oui tout à fait Saphyr... armée où il a été formé, bagne pendant 4 ans, il est épileptique... couvert de dettes, il fuit la Russie et erre en Europe pour faire fortune à la roulette...
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5887
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dostoïevski, Fédor ] Le joueur

Message par cremefraiche14 le Mer 9 Fév 2011 - 18:29

je viens de lire ce roman que j'ai bien apprécié !

j'ai aimé le personnage de la grand-mère , très lucide, et sarcastique !

la notion d'addiction au jeu est palpable dés le début, les différents personnages offrent une description des moeurs de l'époque.
et au final, le plus réservé voire renfermé et le plus mystérieux( l'anglais) est celui qui ouvrira les yeux à notre héros.
j'ai eu l'impression en lisant ce livre de lire un Balzac , il y a une forte empreinte de cet auteur.
avatar
cremefraiche14
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 96
Age : 40
Localisation : Caen
Emploi/loisirs : prof cours part
Date d'inscription : 13/04/2010

http://helene14.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dostoïevski, Fédor ] Le joueur

Message par Pinky le Mer 9 Fév 2011 - 20:50

Fédor était un fan de Balzac et d'Hugo en autre ...

si la grand-mère est un personnage lucide et sarcastique, elle se laisse néanmoins prendre au piège et ce n'est que la fuite qui lui permettra de se sauvegarder...
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5887
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dostoïevski, Fédor ] Le joueur

Message par Saphyr le Ven 11 Fév 2011 - 0:12

Pinky a écrit:oui tout à fait Saphyr... armée où il a été formé, bagne pendant 4 ans, il est épileptique... couvert de dettes, il fuit la Russie et erre en Europe pour faire fortune à la roulette...
Je vois Shocked
Merci pour ces intéressantes précisions Smile.
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dostoïevski, Fédor ] Le joueur

Message par Louis ferdinand le Ven 23 Déc 2011 - 21:06

Un des meilleurs courts romans de Dostoïevski.
Toute son univers est là. Un héros antisocial à la recherche de l' amour qui ne peut
être que tragique ou malheureux. La chute, l' avilisement et l' espoir de la rédemption.
Beaucoup de romans de Dostoïevski foisonnent de personnages aux noms slaves donc difficiles pour nous à retenir. Quelques éditeurs ont l' idée de nous aider ,pauvres français, en insérant en début de livre une liste des personnages les plus importants (cf Les Démons en Livre de Poche). Quand ce n'est pas le cas, Wikipédia fait cela trés bien.

Louis ferdinand
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin
Nombre de messages : 5
Localisation : ardennes
Emploi/loisirs : Paramédical
Genre littéraire préféré : Romans classiques
Date d'inscription : 20/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dostoïevski, Fédor ] Le joueur

Message par Elo le Jeu 4 Juin 2015 - 17:08

Mon avis :

C'est le premier roman que je lis de Dostoievski : honte, mea-culpa, etc.
L'entrée du roman est surprenante, directe. J'ai relu plusieurs fois les premières pages avant de comprendre que je n'avais pas loupé de passage. C'est le lecteur qui entre dans l'histoire, séance tenante, et c'est à lui de comprendre qui sont les personnages, pourquoi sont-ils ensemble, quelle est cette histoire de grand-mère, qui profite de qui, qui est qui par rapport aux autres... C'est une lecture complexe qui demande une grande attention.
L'écriture de Fédor Dostoievski est "très étoffée" mais reste aisée à lire. La problématique de l'addiction est bien décrite, de même que les liens entre les personnages. Le caractère autobiographique des deux objets du roman, le jeu et la passion amoureuse, permet de comprendre comment il peut si bien décrire et relater les situations. Par exemple, j'ai trouvé les scènes avec Pauline d'une vérité tranchante et palpable.
Je suis surprise (et assez fascinée) de savoir qu'il a écrit ce roman en seulement 27 jours !
Je pense lire d'autres romans de Fédor Dostoievski après ma lecture de Tolstoi (pour combler mes lacunes Embarassed ).

_________________
Et puis, de toute façon je m'en fiche, je suis une princesse ! king
avatar
Elo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 28
Localisation : 92
Emploi/loisirs : Cuisine, cause animale, jardinage, loisirs créatifs
Genre littéraire préféré : Les romans contemporains. Et beaucoup d'autres !
Date d'inscription : 27/11/2014

http://elo-lit.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dostoïevski, Fédor ] Le joueur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum