Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Giscard d'Estaing, Valéry] La victoire de la Grande Armée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'en pensez-vous

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Giscard d'Estaing, Valéry] La victoire de la Grande Armée

Message par louloute le Mar 8 Fév 2011 - 22:55

La victoire de la Grande Armée
de: Valéry Giscard d'Estaing de l'Académie française



Édition: Plon
Nombre de pages: 321

4ieme de couverture:

Le 14 septembre 1812, Napoléon fait son entrée dans Moscou. Il pressent qu'à rester trop longtemps, il risque de courir à la catastrophe. Il donne alors à ses maréchaux un ordre stupéfiant : dés demain, la Grande Armée quittera Moscou et regagnera la France. Il ne s'agit pas d'une fuite, mais d'une manœuvre par laquelle il veut écraser Koutouzov en le contraignant à l'offensive. Le héros de ce livre, le général François Beille, est chargé de rester en contact avec l'ennemi de manière à lui faire croire qu'il s'agit de l'arrière garde de la Grande-Armée et que celle-ci est toute proche. Une fois la méprise dissipée, Koutouzov se précipitera sur les traces de l'Empereur pour l'empêcher de quitter le pays. Le lieu de la bataille est choisi par Napoléon, près de Vilna, non loin du Niemen. Les Russes sont écrasés et s'ouvre alors une nouvelle période : Napoléon, de retour en France, décide d'abdiquer et de se consacrer à la paix. Il transmet le pouvoir à son fils adoptif, Eugène de Beauharnais.

Deux cents ans après, l'auteur récrit l'histoire dans un roman original et convaincant où la vie de l'époque, la guerre et deux amours passionnées captivent l'attention.

Résumé:

Après avoir gagné la guerre de la Moskova, la Grande Armée de Napoléon Bonaparte arrive le 14 septembre 1812 dans un Moscou abandonné et brulé comme tous les villages rencontrés. Mais le 18 septembre l'Empereur Napoléon 1er décide d'écourter son séjour et de rentrer en France sur un pressentiment pour réussir sa rentrée il nomme le colonel François Beille général et lui donne des hommes qui assureront ses arrière et pourront prendre à revers l'armée Russes prête à tous pour empêcher le retour triomphal de Napoléon. Le départ est fixé au 21 septembre 1812, alors que Beille et ses hommes attendrons une semaine pour quitter Moscou.
La vie s'organise à Moscou, quelques sorties histoire de faire croire aux Russes qu'une grande partie de l'Armée y séjourne, trouver la nourriture indispensable aux chevaux, aux hommes avec Marie-Thérèse à la cuisine . Pendant se séjours François Beille rencontre une princesse Polonaise Krystyna Kalinitzy y habitant avec sa fille Olga après le décé de son mari. Contre tout attente une idylle passionnée née de leur rencontre. Au bout d'une semaine et après l'attaque surprise d'un messager de l'empereur l'armée de Beille se met en route accompagné de ressortissants russes, de Marie-Thérèse et au dernier moment le carrosse de Krystyna se joint à eux malgré la désapprobation de François mais celle-ci veux rejoindre Varsovie où vis encore une partie de sa famille. Cette petite armée rejoint la Grande Armée à Vilna où elle se bat contre l'armée russes dirigé par Koutousov, au moment de la débâcle de l'armée russe François Beille part à la charge pour empêcher toute retraite et fait prisonnier Koutousov et ses généraux. Napoléon vas en Pologne afin d'établir et renforcer les frontières et envoie le général Beille à Paris afin de dirigé un bataillon. Il passeras par la Pologne avec ses généraux et Marie-Thérèse avec qui il vivra le temps du voyage une belle histoire d'amour en secret. A Weimar il assiste à la déclaration de la paix en Europe rédigé par Napoléon et lut par Goethe en personne.
En cours de route il apprends que l'Empereur Napoléon 1er arrivé à Paris abdique et nomme Eugène de Beauharnais son fils adoptif comme son successeur. Napoléon décide de s'occuper uniquement de maintenir la paix en créant un congres réunissant les Grands des pays alliés pour maintenir la paix et lutter passivement contre la Prusse et l'Angleterre.
François Beille retrouve Paris et sa famille notamment sa mère et sa sœur Angélique. Il hérite aussi d'un mas sur Aix-en-Provence d'un oncle ayant perdu ses deux fils lors de la guerre en Russie. Il est nommé par Napoléon duc de Smolensk. Régulièrement il se rends dans sa maison de campagne où en 1814 il vois arriver Krystyna qui fait un tour d'Europe avec sa fille et en 1815 il l'épouse.

Mon avis:
Très beau roman, très bien écrit. J'ai été happée par l'histoire au point d'en oublier la terrible vérité. On se sent très proche du général Beille on se prends d'affection pour se grand soldat au cœur tendre qui après avoir gagné la bataille aurais espérer d'autres missions d'importance hormis rentré simplement en France pour entendre l'abdication de l'empereur. On est émus par ses deux histoires d'amour. L'essentiel du roman c'est la vie à Moscou jusqu'à la bataille de Vilna. Le reste du livre étant un résumé de se qu'aurait pu réaliser Napoléon si comme dans se roman il était partis à temps de Moscou.

Note: 10/10
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10231
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giscard d'Estaing, Valéry] La victoire de la Grande Armée

Message par FrançoisG le Mer 9 Fév 2011 - 20:38

merci pour cette critique.

Face au livre d'un homme politique, je me pose toujours la question de savoir si c'est bien lui qui l'a écrit.
avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giscard d'Estaing, Valéry] La victoire de la Grande Armée

Message par louloute le Jeu 10 Fév 2011 - 12:19

suis d'accord avec toi mais Valéry Giscard d'Estaing fais quand même partie de l'académie française et je trouve que ca façon de parler de son livre dans une émission que j'ai pu voir ( d'où mon envie de le lire ) on retrouve dans son écriture cette passion qui l'anime lorsqu'il en a parlé
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10231
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Giscard d'Estaing, Valéry] La victoire de la Grande Armée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum