Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "L'ombre du vent" de Carlos Ruiz Zafón

56% 56% 
[ 68 ]
24% 24% 
[ 29 ]
10% 10% 
[ 12 ]
5% 5% 
[ 6 ]
1% 1% 
[ 1 ]
4% 4% 
[ 5 ]
 
Total des votes : 121

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par LAURALINE le Mer 21 Sep 2011 - 23:25

Il a été un de mes livres préférés du début 2011 et je l'ai proposé à l'apéro-livres de mai avec grand plaisir pour le faire découvrir à d'autres lecteurs.
avatar
LAURALINE
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 448
Localisation : LA ROCHELLE
Emploi/loisirs : Dans l'Educ.Nat./lecture, écriture, zik, rando... and so on
Genre littéraire préféré : romans, mais pas que...
Date d'inscription : 13/08/2011

http://la-clef-des-mots.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par zazy le Jeu 20 Oct 2011 - 23:05

Je l'ai lu dans le cadre du Challenge Partage-Lecture et ..... lisez, vous verrez Smile
Un matin de l’été 1945, à la suite de Daniel et de son père, nous entrons dans « le cimetière des livres oubliés » gardé par Isaac et, je ne sais pourquoi s’impose à moi la bibliothèque du film « Au nom de la rose ».
Là, Daniel, qui, selon les espoirs de son père libraire, prendra sa suite, doit choisir un livre au hasard, pardon « l’adopter ». Sa main saisit « l’ombre du vent » d’un certain Julian Carax. A partir de cet instant, il convient de laisser chez Isaac, sa logique, ses notions de temporalité, enfin tout cartésianisme. Les vies Julian Carax et de Daniel vont se trouver inextricablement mélangées, tressées.
Nous nous promenons dans Barcelone de 1945 à 1966 à la poursuite de cet écrivain maudit que personne ne connait mais dont les livres sont très recherchés et ou brûlés. Aidé par Fermin, sorte d’ange-gardien-enquêteur qui lui est dévoué « à la vie à la mort », ils dévident ce fil d’Ariane et se trouveront, avec beaucoup d’années de distance, en face des mêmes personnes dont le fameux Fumero, sorte de Minotaure moderne, l’homme masqué. Nous suivons la quête initiatique de Daniel, sa découverte de l’amour avec, en arrière-fond, la guerre d’Espagne, la seconde guerre mondiale, le franquisme. Daniel, sans le savoir, marche dans les pas de Julian, sera attiré par les mêmes femme, vivra les mêmes peurs, mais heureusement pour lui, ses anges-gardiens veillent.
Carlos Ruiz Zafon a une imagination débordante et nous prend dans le filet de ses lignes. Pourtant le début fut assez poussif pour moi ; des longueurs, quelques langueurs, mais au 2/3 l’action s’envole. Comme les Matriochkas, chaque découverte ouvre sur une nouvelle énigme jusqu’à la chute finale. Cela pourrait ressembler à ces feuilletons du 19ème siècle de Dumas père.
Plus que les héros, c’est « l’ange-gardien » que j’ai apprécié : Fermin Romero de Torres. Ses réparties toutes en ironie, pleine d’humanité. Quelques exemples
« Si vous voulez le fond de ma pensée, le cinéma, ça n’est que des fariboles. Pour moi, il s’agit simplement d’un moyen d’abrutir la plèbe, pire encore que le football ou les taureaux. Le cinématographe a été inventé pour amuser les masses analphabètes et cinquante ans après sa naissance il n’a pas beaucoup évolué »
« Ne m’offensez pas Daniel. Je vous rappelle que vous vous adressez à un professionnel de la séduction et le baiser c’est bon pour les amateurs et les dilettantes en pantoufles. La femme se conquiert petit à petit. Tout est affaire de psychologie, comme dans une bonne passe de torero. »
Il n’y aura pas d’autres citations car j’ai rendu le livre à la bibliothèque.
Ce n’est pas un livre coup de cœur, mais un bon livre détente avec une écriture efficace de scénariste. Cela ferait un bon film. Vu les avis dithyrambiques que j’ai lus, je suis restée un peu sur ma faim, il a quand même fallu que j’attende les 2/3 du livre pour ne plus lâcher l’histoire !
« Un jour, j’ai entendu un habitué de la librairie de mon père dire que rien ne marque autant un lecteur que le premier livre qui s’ouvre vraiment un chemin jusqu’à son cœur »
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par seriephile le Dim 20 Nov 2011 - 12:25

L'ombre du vent fait parti de ces livres dont on entend énormément parler tant les avis sont positifs à son sujet. Cependant je ne m'étais pas encore décidé à le lire, pensant qu'un jour l'envie viendrait.

Au début, je me suis dit qu'un livre sur les livres me plairait forcément, et je me suis plutôt bien accrochée. L'idée d'une bibliothèque à l'abri des regards « le cimetière des livres oubliés », le fait de devoir y choisir un livre, pour qu'il ne tombe pas dans l'oubli... En bref, de très bonnes idées que m'ont fait me prendre d'affection pour le jeune Daniel.

Et pourtant...malgré de très bons ingrédients, j'avoue que l'histoire a commencé à m'ennuyer au bout de 200 pages. Je n'ai pas pris autant de plaisir que je l'aurais cru. Entre chaque rebondissements je n'avais qu'une envie, refermer le livre. Je n'ai pas pour habitude de ne pas finir mes lectures, j'ai donc lu ce livre dans son entier. J'ai ainsi constater que la fin est celle que l'on peut imaginer.

En bref, je n'ai pas détesté ce livre, loin de là, mais je n'ai pas réussi à me plonger dans cette lecture alors même que l'histoire me paraissait intéressante. La seule explication pour moi et que l'écriture de Zafon me laisse assez indifférente et qu'elle est certainement à l'origine de mon ennuie.

Je réitèrerais l'expérience de lire des livres de Carlos Ruis Zafon, je ne vaux pas rester sur une impression si mitigée.
avatar
seriephile
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 33
Localisation : près de la mer
Genre littéraire préféré : presque tous les genres...!
Date d'inscription : 29/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par mariejo le Ven 27 Jan 2012 - 1:18

Un très bon livre avec un suspens qui ne faiblit pas, mêlant il est vrai différents genres (thriller, fantastique,romanesque, drame) mais tous avec bonheur .
J'ai eu l'impression de me retrouver dans une intrigue digne des feuilletons rocambolesques du XIXème siècle. le récit est baroque et l'on suit avec entrain les aventures du narrateur : Daniel Sempere.
Et tout commence dans un lieu mystérieux et romanesque, « le cimetière des livres oubliés ». le père de Daniel, libraire, désire le mettre dans le secret de cet endroit fantastique et unique, et lui faire adopter un livre pour l'occasion. Et c'est là qu'il va découvrir –et donc adopter- le roman d'un inconnu, Julian Carax, et dont le titre est « L'ombre du Vent »
L'histoire se déroule à Barcelone, et commence peu après la 2ème Guerre Mondiale, c'est à dire peu après la fin de la Guerre Civile espagnole. L'enfant va se plonger dans ce livre, et dans le mystère qui entoure son auteur, apparemment disparu pendant la guerre civile. Un livre à la lisière du fantastique, sans en être vraiment non plus.
Ce qui m'a le plus plût est la description de l'atmosphère de Barcelone où règne la chape de plomb de l'époque Franco et où l'on sent le malaise ambiant dans la population. C'est aussi un livre romanesque, mais aussi historique par certains côtés.
J'ai trouvé que Zafon est vraiment un très bon raconteur d'histoires ...avec des personnages mystérieux, de l'humour, des gens qui disparaissent, qui réapparaissent, et un mystère qui s'éclaircit peu à peu. J'ai trouvé Fermin génial avec ses formules lapidaires et philosophiques sur la nature humaine ainsi que son bon sens, bien qu'il porte sur lui les cicatrices d'un passé douloureux .
Le personnage du père de Daniel, loin des premiers rôles est très attachant et très touchant.
Au final un livre que j'ai beaucoup apprécié et que j'ai plus apprécié que « le jeu de l'ange » qui a un côté plus fantastique dans l'histoire.
avatar
mariejo
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1297
Age : 59
Localisation : Bretagne Morbihan
Emploi/loisirs : Lecture, tricot, broderie
Genre littéraire préféré : Historique, Fantasy/Fantastique, romans
Date d'inscription : 10/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par ingrid59 le Ven 27 Jan 2012 - 14:11

J'attendais ton ressenti avec impatience, Mariejo ! Merci pour cette intéressante critique ! Smile
avatar
ingrid59
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1615
Age : 42
Localisation : Dunkerque (59)
Emploi/loisirs : Maman à temps plus que plein et scrap addict !
Genre littéraire préféré : Un peu tout ce qui me tombe sous la main avec toutefois une préférence pour le roman !
Date d'inscription : 05/08/2011

http://histoiredusoir.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par mariejo le Ven 27 Jan 2012 - 17:23

ingrid59 a écrit:J'attendais ton ressenti avec impatience, Mariejo ! Merci pour cette intéressante critique ! Smile

Je pensais à toi justement en la rédigeant. Comme tu disais que tu n'avais pas aimé le côté fantastique de "Le jeu de l'ange", je crois que là tu peux y aller, "L'ombre du vent" est bien plus rationnel et près de la réalité de l'époque avec un côté roman/polar qui est sympa. study Very Happy
avatar
mariejo
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1297
Age : 59
Localisation : Bretagne Morbihan
Emploi/loisirs : Lecture, tricot, broderie
Genre littéraire préféré : Historique, Fantasy/Fantastique, romans
Date d'inscription : 10/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par ingrid59 le Ven 27 Jan 2012 - 19:03

Oui, c'est ce dont j'avais peur mais ta critique m'a complètement rassurée et dès que je serai retapée de mes vilains bobos d'hiver, je pense que ce roman de Zafon sera une de mes prochaines lectures ! Smile
avatar
ingrid59
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1615
Age : 42
Localisation : Dunkerque (59)
Emploi/loisirs : Maman à temps plus que plein et scrap addict !
Genre littéraire préféré : Un peu tout ce qui me tombe sous la main avec toutefois une préférence pour le roman !
Date d'inscription : 05/08/2011

http://histoiredusoir.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Un bon livre

Message par Madame de Bovary le Jeu 16 Fév 2012 - 3:46

J'ai beaucoup aimé ce livre et le mystère qui plane tout au long du roman. On a l'impression de marcher dans les pas du narrateur. Je le conseille fortement.
avatar
Madame de Bovary
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 120
Age : 53
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Gestion scolaire
Genre littéraire préféré : Un peu de tout Policier- Roman historique- Fantastique
Date d'inscription : 16/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par zazy le Jeu 16 Fév 2012 - 17:15

J'en garde un bon souvenir quoique je l'ai trouvé, par moments, un peu longuet
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par CECLIC le Jeu 16 Fév 2012 - 17:42

Personnellement j'en ai lu 1/3 l'année dernière et je n'ai pas pu continuer... je n'arrivait pas à accrocher. Il faudrait que j'essaie de recommencer du début dans un moment + propice...
avatar
CECLIC
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 10
Localisation : var
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par zazy le Jeu 16 Fév 2012 - 17:50

J'ai arrêté 2 semaines au milieu du bouquin, saturation, puis je l'ai repris
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par mariejo le Jeu 16 Fév 2012 - 20:00

zazy a écrit:J'ai arrêté 2 semaines au milieu du bouquin, saturation, puis je l'ai repris

Tu n'aimes pas : l'histoire ou le style ?
avatar
mariejo
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1297
Age : 59
Localisation : Bretagne Morbihan
Emploi/loisirs : Lecture, tricot, broderie
Genre littéraire préféré : Historique, Fantasy/Fantastique, romans
Date d'inscription : 10/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par zazy le Jeu 16 Fév 2012 - 20:34

Je vois que je n'ai jamais mis mon avis sur ce livre que j'ai lu l'an passé. Je répare mon oubli
Un matin de l’été 1945, à la suite de Daniel et de son père, nous entrons dans « le cimetière des livres oubliés » gardé par Isaac et, je ne sais pourquoi s’impose à moi la bibliothèque du film « Au nom de la rose ».
Là, Daniel, qui, selon les espoirs de son père libraire, prendra sa suite, doit choisir un livre au hasard, pardon « l’adopter ». Sa main saisit « l’ombre du vent » d’un certain Julian Carax. A partir de cet instant, il convient de laisser chez Isaac, sa logique, ses notions de temporalité, enfin tout cartésianisme. Les vies Julian Carax et de Daniel vont se trouver inextricablement mélangées, tressées.
Nous nous promenons dans Barcelone de 1945 à 1966 à la poursuite de cet écrivain maudit que personne ne connait mais dont les livres sont très recherchés et ou brûlés. Aidé par Fermin, sorte d’ange-gardien-enquêteur qui lui est dévoué « à la vie à la mort », ils dévident ce fil d’Ariane et se trouveront, avec beaucoup d’années de distance, en face des mêmes personnes dont le fameux Fumero, sorte de Minotaure moderne, l’homme masqué. Nous suivons la quête initiatique de Daniel, sa découverte de l’amour avec, en arrière-fond, la guerre d’Espagne, la seconde guerre mondiale, le franquisme. Daniel, sans le savoir, marche dans les pas de Julian, sera attiré par les mêmes femme, vivra les mêmes peurs, mais heureusement pour lui, ses anges-gardiens veillent.
Carlos Ruiz Zafon a une imagination débordante et nous prend dans le filet de ses lignes. Pourtant le début fut assez poussif pour moi ; des longueurs, quelques langueurs, mais au 2/3 l’action s’envole. Comme les Matriochkas, chaque découverte ouvre sur une nouvelle énigme jusqu’à la chute finale. Cela pourrait ressembler à ces feuilletons du 19ème siècle de Dumas père.
Plus que les héros, c’est « l’ange-gardien » que j’ai apprécié : Fermin Romero de Torres. Ses réparties toutes en ironie, pleine d’humanité. Quelques exemples
« Si vous voulez le fond de ma pensée, le cinéma, ça n’est que des fariboles. Pour moi, il s’agit simplement d’un moyen d’abrutir la plèbe, pire encore que le football ou les taureaux. Le cinématographe a été inventé pour amuser les masses analphabètes et cinquante ans après sa naissance il n’a pas beaucoup évolué »
« Ne m’offensez pas Daniel. Je vous rappelle que vous vous adressez à un professionnel de la séduction et le baiser c’est bon pour les amateurs et les dilettantes en pantoufles. La femme se conquiert petit à petit. Tout est affaire de psychologie, comme dans une bonne passe de torero. »
Il n’y aura pas d’autres citations car j’ai rendu le livre à la bibliothèque.
Ce n’est pas un livre coup de cœur, mais un bon livre détente avec une écriture efficace de scénariste. Cela ferait un bon film. Vu les avis dithyrambiques que j’ai lus, je suis restée un peu sur ma faim, il a quand même fallu que j’attende les 2/3 du livre pour ne plus lâcher l’histoire !
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par siana le Jeu 16 Fév 2012 - 21:14

Heu sisi zazy tu avais déjà mis ta critique le 20 octobre sur la page précédente Smile
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 31
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par zazy le Jeu 16 Fév 2012 - 22:54

vous en aurez donc deux pour le même prix Very Happy
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par dada780 le Jeu 16 Fév 2012 - 23:48

Ah oui ,c'est ce livre qui est au CDI en version espagnole... (C'est cramé vu que je fais allemand... Rolling Eyes ). Je vais l'emprunter lors de mon prochain passage à la bibliothèque (ça fait beaucoup de livres que je dois emprunter, il me faudra un semi-remorque lol! )
avatar
dada780
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1799
Age : 21
Localisation : 91
Emploi/loisirs : khâgne / tennis, escalade, lecture
Genre littéraire préféré : romans historiques/policiers/etc...
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par lou40 le Mar 3 Avr 2012 - 15:20

J'ai beaucoup de mal à faire la critique de ce livre.
Contrairement à pratiquement tous les avis, je n'ai pas aimé ce livre. Daniel m'a agacé au plus haut point très rapidement (je le trouvais limite méchant avec son père qui m'a inspiré beaucoup de compassion), Clara et Béa sont complètement insipides, Fuméro tellement mauvais qu'on a envie qu'il souffre terriblement, les personnages du passé (Julian, Miguel,...) ne sont pas non plus très attirants. Seuls Fermin a sauvé un peu tous ces protagonistes !
Quant à l'atmosphère, certainement très proche de la réalité de l'époque, je l'ai trouvé vraiment très glauque (la description des habitations, du temps,...).
Il y a des passages que j'ai trouvé très flous (la mort de Fuméro m'a paru vraiment très bizarrement décrite), je n'ai pas aimé les chapitres (certains se chevauchaient et j'ai eu un peu de mal avec ça) et puis plus que tout, j'ai trouvé ce roman long, mais long... pour pas grand chose !
En fait, à part quelques passages que j'ai trouvé motivants (très peu, tout de même), je me suis ennuyée à lire ce livre.
Je n'en garderai pas un bon souvenir... à moins que je n'en garde aucun souvenirs carrément.

Ma note : 3/10
avatar
lou40
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1859
Age : 44
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 03/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par zazy le Mar 3 Avr 2012 - 19:44

Il faut aimer le style un peu fantastique
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par sybelline le Lun 7 Mai 2012 - 21:37

J el'ai fini hier : Sublime !
avatar
sybelline
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin
Nombre de messages : 7
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : En rech d'emploi
Genre littéraire préféré : Contemporain
Date d'inscription : 07/05/2012

http://dutempspourlire.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par Invité le Mar 5 Juin 2012 - 22:19

J’ai choisi de lire « L'Ombre du vent » après avoir lu un certain nombre de critiques dithyrambiques. En général, je le sais, je suis déçu (et c’est d’ailleurs ces déceptions qui m’ont conduit à ouvrir ce blog), c’est donc sur la défensive que je commence la lecture de ce livre et de ses 524 pages.

Mais cette fois-ci, la chimie (pour ne pas dire l’alchimie) de Carlos Ruiz Zafón fonctionne. Dès les premières pages on est embarqué. Pourtant le sujet n’est pas léger, loin s’en faut. À la fin de la 2ème guerre mondiale un petit garçon d’à peine 10 ans, Daniel Sempere, vient de perdre sa mère. Son père, libraire spécialisé dans le commerce de livres anciens, l’emmène dans un lieu caché, connu d’un nombre très limité de personnes : le cimetière des livres oubliés. De ce passage initiatique, il en ressortira avec un livre choisi au hasard, « L'Ombre du vent » écrit par un inconnu, Julian Carax, qu’il n’aura de cesse de rechercher et qui marquera définitivement sa vie.
A mi chemin entre les romans d’horreur de Stephen King (« Christine » : une voiture maléfique aliène le libre arbitre d’un jeune qui en fait l’acquisition, ça ne vous rappelle rien ?) et les romans érudits d’Umberto Eco (« Le Pendule de Foucault » : de jeunes éditeurs et universitaires travaillent sur les Rose-Croix, une secte ésotériques a priori disparue, et se retrouvent pris dans le tourbillon de l’Histoire cachée, ça ne vous rappelle toujours rien ?), il y a du souffle dans cette œuvre, beaucoup de souffle.

Les personnages sont biens campés et l’histoire qui les a façonnés ne nous est dévoilée qu’à la fin. Tout est fait pour nous maintenir en haleine et ça marche. Les personnages secondaires, le père bienveillant mais dépassé par les événements et par l’adolescence de son fils, Fermin Romero de Torres, l’ami fidèle que Daniel a sorti de sa condition de clochard, le terrible policier Francesco Javier Fumero qui n’est pas sans rappeler les pires agents zélés de la Gestapo, l’énigmatique Julian Carax mythe ou réalité sont là, se croisent, entrent en collision, étayent l’histoire.

En bref, je ne me suis pas ennuyé une seconde à la lecture de ce livre que je recommande chaudement.


Dernière édition par alexielle63 le Mer 6 Juin 2012 - 12:26, édité 1 fois (Raison : suppression du lien)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par zazy le Mar 5 Juin 2012 - 22:45

Je suis un peu passée à côté
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par Piplo le Jeu 28 Juin 2012 - 0:48

Quel beau livre! J'ai énormément apprécié cette lecture!

J'ai découvert avec ce roman l'écriture de Carlos Ruiz Zafon que j'ai trouvée très belle, très poétique.
L'auteur nous offre une galerie de personnages incroyables, chacun apportant au texte une sensibilité particulière. Son père est chargé du poids du souvenir, Fermin qui va devenir son meilleur ami nous offre des réflexions et des réparties truculentes, l'Inspecteur Fumero nous terrorise...
J'ai avancé page à page avec délectation tant l'histoire est bien ficelée. Les interactions entre les différents personnages sont riches tant dans le présent que dans le passé. Tout prend un sens petit à petit. Daniel se découvre lui aussi au fur et à mesure qu'il avance dans son enquête et apprend à connaître Carax.
J'ai trouvé ce roman extrêmement bien écrit, alternant le suspense de l'enquête aux moments forts, ou tous simples de la vie. Ses rapports à son père sont poignants, ses aventures avec Fermin cocasses, son amour pour Clara initiatique, celui pour Béa passionné. Il a grandi au fil des pages et est devenu un homme. Les différentes pièces du puzzle s'assemblent au bon moment et exactement comme il faut.

L'auteur a très bien pensé et mis en scène la fin de son roman.
Les dernières pages en ont définitivement fait pour moi un coup de coeur.
avatar
Piplo
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 143
Age : 38
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par virgule le Jeu 28 Juin 2012 - 21:48

Merci pour cette superbe critique, Piplo. chapeau

Il est dans ma LAL depuis longtemps... et maintenant dans mon challenge.
J'ai hâte de le lire, mais il n'est pas disponible à la bibliothèque pour l'instant.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par creuse le Mar 3 Juil 2012 - 18:38

Je me suis laissée happer par l’écriture de cet auteur et transporter dans les méandres de l’enquête menée par Daniel pour retrouver la trace du mystérieux auteur du livre qu’il a découvert dans le non moins mystérieux « cimetière des livres oubliés ».

Au milieu de la cruauté de certains personnages, des mensonges, des trahisons, des peurs l’on rencontre , le dévouement, la tendresse et l’amour. C'est un roman que je qualifierais de difficile, la description des bas fonds, de la cruauté humaine sont criantes de vérité .
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2420
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par lili78 le Mer 4 Juil 2012 - 13:02

Il fait partie de mon challenge celui-là, vos critiques sont très encourageantes.
party

avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2204
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zàfon, Carlos Ruiz] L'ombre du vent

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum