Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Radiguet, Raymond] Le diable au corps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'en avez-vous pensé?

0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Radiguet, Raymond] Le diable au corps

Message par Invité le Dim 20 Fév 2011 - 22:52



Le diable au corps
Raymond Radiguet
Editions Le Livre de Poche
189 pages

Quatrième de couverture :

Raymond Radiguet parage avec Arthur Rimbaud le terrible privilège d’être un phénomène des lettres françaises.

Jean Cocteau



Résumé :

Un adolescent tombe amoureux d'une jeune femme sur le point de se marier. Manipulateur, égoïste, mais précoce et charmeur, il arrive à se faire aimer en retour par Marthe. Alors qu'elle est mariée et que son époux est parti pour de longs mois à la guerre 14-18, il en fait sa maîtresse. Seulement, cela ne le rend pas heureux. Jaloux, possessif, cruel, et sans doute encore un peu trop jeune, il n'arrive pas vraiment à gérer cette relation qu'il juge soit étouffante, soit trop quelconque. Tout se complique davantage quand, dans leur entourage, leur relation commence à se savoir...


Mes impressions :

Terribles sont les attentes des lecteurs ! J’ai souvent entendu parler de ce livre, souvent en bien et j’avoue que je m’attendais à quelque chose qui remue. Ce qui n’a pas réellement été le cas.

Cependant, j’ai apprécié ce roman. Histoire d’amour qui unit un adolescent manipulateur, égoïste, immature et une jeune femme naïve à la limite de la niaiserie. Certes, le narrateur est énervant mais il est surtout jeune, trop jeune pour l’histoire d’amour qu’il vit. Marthe semble une femme plutôt indépendante face à son mari, ou alors c’est lui qui semble totalement soumis face à elle. Quoiqu’il en soit, au début du roman, lors de leur rencontre, elle apparaît comme une femme qui sait ce qu’elle veut. Pourtant, dès qu’elle commence à parler avec François, ce dernier tente de la manipuler et réussit son coup.
Mais au fil des pages, on en vient à se demander si c’est Marthe qu’il désire ou juste le sentiment de la désirer. Avec lui, c’est un jour blanc, un jour noir. Quelquefois possessif, quelquefois distant, il souffle le chaud et le froid sans arrêt. Et cette pauvre Marthe continue à s’accrocher ! Pourtant il semble l’aimer, très fort même, mais semble également trop jeune pour une histoire d’amour de cette envergure, entrainant dans son sillage un adultère et tous les commérages qui peuvent s’en suivre. Alors il est vrai qu’au début du roman, c’est un personnage exaspérant mais au fil des pages, j’ai plutôt trouvé que c’était un personnage maladroit. Ne sachant pas vraiment comment faire, il fait un peu n’importe quoi. En espérant toujours faire pour le mieux.
Malgré leur travers, ils vivent tout de même des moments très forts qui m’ont touché mais je n’ai pas été bousculée comme je l’aurais aimé.

La fin, quant à elle m’a un peu déçue ou plutôt elle a laissé une question en suspend. Pourquoi ? Pourquoi cela se passe-t-il comme ça ? Pourquoi cela arrive-t-il d’un seul coup ? Je crois que je ne saurais jamais.

Bien qu’ayant apprécié ce roman, je ne l’ai évidemment pas trouvé parfait mais je dois dire que j’ai beaucoup aimé l’écriture de Raymond Radiguet. Tout étant en simple, le style est travaillé, construit et j’ai eu un grand plaisir à lire ce livre.

Un livre que je relirais peut-être dans quelques années, pour voir les choses autrement, avec un œil plus adulte. Qui sait ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Radiguet, Raymond] Le diable au corps

Message par keywest le Lun 21 Fév 2011 - 2:15

je l ai lu il y a quelques mois,on me l avait offert,et bien je n ai pas accroché du tout!!
J ai trouvé ce livre trop lent,sans aucune saveur,mais ca n engage que moi hein!
Je n ai meme pas ete jusqu au bout tant je m ennuyais!
avatar
keywest
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 167
Localisation : bretagne
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 21/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Radiguet, Raymond] Le diable au corps

Message par Invité le Lun 21 Fév 2011 - 14:30

keywest a écrit:je l ai lu il y a quelques mois,on me l avait offert,et bien je n ai pas accroché du tout!!
J ai trouvé ce livre trop lent,sans aucune saveur,mais ca n engage que moi hein!
Je n ai meme pas ete jusqu au bout tant je m ennuyais!

De mon côté, je ne me suis pas ennuyée mais je m'attendais à être un peu plus bousculée. J'aurais aimé lire une histoire plus intense.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Radiguet, Raymond] Le diable au corps

Message par Véronique M. le Dim 24 Juin 2012 - 22:57

Un très bon roman de jeunesse. Des amours adolescentes, avec tout ce que cela comporte : recherche de sensations, découverte du corps de l'autre et du pouvoir des sentiments mais aussi relation adultère sur fond de première guerre mondiale. Un style très classique pour un thème encore subversif, seulement quelques années après l'armistice!

Je suis toujours épatée par le parcours littéraire de Raymond Radiguet, auteur qui a touché à tous les genres alors qu'il n'a vécu que 20 ans. Quel parcours!
avatar
Véronique M.
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1657
Age : 48
Localisation : 04
Emploi/loisirs : prof d'écoles/ lecture randonnée jeux de société, puzzles
Genre littéraire préféré : un peu de tout, romans en tous genres,biographies, essais mais pas trop la science fiction.
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Radiguet, Raymond] Le diable au corps

Message par Saphyr le Lun 24 Déc 2012 - 19:26

Lu dans le cadre de mon Challenge Grands Classiques

Mon avis :

Un livre très court mais très dense, au style très sensuel dans le sens premier du terme : le toucher, les sensations, sont mis en avant, occultant notamment les impressions visuelles - inexistantes - et le sentiments - que l'auteur analyse uniquement a posteriori. Cela donne à l'histoire une dimension irréelle, onirique, où "les autres" comptent pour rien, existent à peine, dans cette relation inégale entre deux êtres entravés par des liens différents : l'immaturité pour l'un, la morale bourgeoise pour l'autre.
Les sentiments inspirés par le narrateur sont effectivement ambigus : compassion devant ses incertitudes d'enfant et ses douleurs d'adulte, dégoût de ses cruautés et de ses manipulations, bambin arrachant innocemment ailes et pattes à un papillon avant de pleurer toutes les larmes de son corps devant ce jouet cassé.
Dans l'ensemble, un roman de grande qualité et qui a l'avantage de se lire très vite.

Ma note : 7/10
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Radiguet, Raymond] Le diable au corps

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum