Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Rendell, Ruth] P comme Piranha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur P comme Piranha

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Rendell, Ruth] P comme Piranha

Message par Invité le Jeu 16 Oct 2008 - 20:15

P comme Piranha et autres nouvelles

Résumé de couverture :
Dans « P comme piranha», la nouvelle qui ouvre ce recueil, Ambrose Ribbon est un célibataire affligé d'une manie des plus bizarres : obsédé par les coquilles qu'il déniche dans les livres récemment parus, il passe son temps à envoyer des lettres d'insultes aux auteurs et aux éditeurs. Il déteste particulièrement un ouvrage intitulé Demogorgon. Or, ce dernier semble détenir d'étranges pouvoirs... Dans « Un marché honorable», un homme fait appel, sans trop y croire, aux pouvoirs psychiques d'une guérisseuse. Il espère ainsi sauver sa femme, atteinte d'un cancer. Dans un moment d'égarement, il accepte un curieux pacte : la vie de son épouse contre celle de sa petite-fille... Tout au long de ces onze nouvelles, Ruth Rendell s'interroge sur les frontières parfois trompeuses entre réel et imaginaire, normalité et folie. Quand un cadre au chômage se persuade de l'existence du jardin d'Éden, quand un «lien hautement mystérieux» pousse des villageois à menacer de mort un nouvel arrivant, ou quand une femme tente de communiquer avec l'au-delà, tout peut arriver...


J'ai trouvé que certaines histoires se terminaient trop brusquement, mais il y a peu j'ai eu la même impression avec un autre recueil de nouvelles d'une auteure différente donc peut être que les nouvelles ce n'est pas pour moi tout simplement. Je crois que pour me faire une véritable opinion de cette auteure il faudrait que je lise un de ces romans mais comme j'ai trouvé le style plutôt ordinaire je n'ai pas vraiment envie de poursuivre avec Ruth Rendell. Par contre le sujet du réel et de l'irréel était intéressant.

3/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum