Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Christie, Agatha] Black coffee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
67% 67% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Christie, Agatha] Black coffee

Message par vally le Dim 20 Fév 2011 - 23:15



Collection : Le livre de poche n°14707
Éditeur : Librairie des Champs Elysées
Nombre de pages : 220
Année de parution : 1998

4ème de couverture :
"Une demeure isolée dans la campagne anglaise.  Un physicien et atomiste de renom, sir Claud Amory, qui vient de mettre au point une redoutable invention guerrière. Autour de lui, son fils Richards et Lucia, sa bru, désargentés et qu'il maintient sous une tutelle autoritaire; sa soeur, son secrétaire, le valet de chambre et un mystérieux médecin italien de passage.
Voilà ce que découvre Hercule Poirot, invité par le savant, à son arrivée à Market Cleeve. Sans oublier, bien sûr, Claud Amory lui-même.
Mort empoisonnée, après la disparition de sa formule.
Ce Black Coffee longtemps inédit fut d'abord une pièce de théâtre. Biographe et fin connaisseur de la reine du crime, Charles Osborne relève brillamment le défi de le transposer de la scène au roman. Il en résulte un de ces huis clos oppressants où le détective belge aux "moustaches superlatives" démontre une fois encore les capacités de ses "petites cellules grises"."

-------------------------------------------------------------------------
Mon avis :
Encore un petit livre bien sympa à lire ! Ce n'est pas directement Agatha Christie qui l'a écrit vu que c'est au départ une pièce de théâtre, mais on reconnait là tous les éléments qui séduisent les lecteurs.
Du suspens, plusieurs suspects, Hercule Poirot et le colonel Hastings ... petit mélange pour un grand intrigue au final !

Ma note : 17.75/20
avatar
vally
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2048
Age : 30
Localisation : moselle
Emploi/loisirs : secrétaire médicale
Genre littéraire préféré : policier !
Date d'inscription : 17/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Christie, Agatha] Black coffee

Message par Sharon le Lun 28 Mai 2012 - 18:52

Mon avis :

Nous avons ici une enquête d'Hercule Poirot classique, mais alors vraiment très classique. Il ne manque aucun ingrédient, je dirai même qu'Agatha Christie a pris plaisir à rassembler des éléments disséminés dans d'autres enquêtes. Nous avons, par ordre d'entrée en scène :

- sir Claud. Il est un inventeur de génie. Sa passion ? Les explosifs. Peu importe ce qu'ils feront explosés, du moment qu'ils explosent bien. Il est aussi un tyran pour sa propre famille, qu'il mène à la baguette. Même sa propre soeur ne le regrette pas - il faut dire qu'elle le supporte depuis plus longtemps que tout le monde.
- Caroline Armory. Soeur du précédent. Charmante vieille fille victorienne. Essaie encore de faire croire que les bébés naissent dans les choux. Bavarde impénitente.
- Richard Armory. Fils unique de la victime. Bridé par son père qui lui a interdit de faire carrière dans l'armée. A des dettes.
- Lucia Armory. Femme du précédent. Très belle italienne. Orpheline. A eu le coup de foudre pour Richard et réciproquement. Etouffe à Market Cleve.
- Barbara Armory. Nièce de la victime. Jeune femme moderne, très moderne. Sa spécialité : kidnapper Hastings et l'emmener au fond du jardin. A une soeur aînée, Edna, qui vit en Inde avec son mari et ses jumeaux. Demande ingénument à sa tante comment elle a pu les avoir puisqu'il n'y a pas de choux en Inde.
- Tredwell. Fidèle majordome.
- Raynor. Fidèle secrétaire.
- Dr Carelli. Italien. Affirme être l'ami de Lucia Armory.

Prenez tous ses personnages, enfermez-les dans une bibliothèque, ajoutez Hercule Poirot, Hastings, un peu terne et l'inspecteur Japp qui passait justement par là, et vous obtiendrez une intrigue pas désagréable mais sans vraiment de surprise. Hercule Poirot reconnaît lui-même que le dénouement n'est pas sans lui rappeler celui d'une précédente intrigue.
Black Coffee est une oeuvre à lire pour les inconditionnels d'Agatha Christie, les autres passeront leur chemin.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7506
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum