Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Russo, Albert] Sang-mêlé ou ton fils Léopold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 2

[Russo, Albert] Sang-mêlé ou ton fils Léopold

Message par alexielle63 le Mar 22 Fév 2011 - 20:50


Editeur : Ginkgo éditeur
Collection "Lettres d'ailleurs"
1ère édition : février 2007
Nombre de pages : 201

Quatrième de couverture :
Elisabethville, Congo belge, fin des années cinquante. Léopold Kitoko Wilson, le jeune métis, adopté par Harry Wilson, « un Blanc » et Mama Malkia, la nourrice, africaine au cœur d'or et « forte gueule » forment une famille improbable et singulière.
Roman à trois voix, « Sang mêlé » aborde avec délicatesse et réalisme l'univers colonial tel que le vivent les trois protagonistes. (…)

Mon avis :
Comme nous l'indique la quatrième de couv, ce roman se décompose en quatre parties, les trois premières ayant tour à tour pour narrateur Léo, Harry et enfin, Mama Malkia, la quatrième étant consacrée à l'épilogue.
Les premières lignes m'ont beaucoup plu, notamment grâce au style de l'auteur, impeccable, travaillé, de la « belle langue » en somme. Puis, au fur et à mesure de mon avancement, j'ai eu de plus en plus de mal à continuer ma lecture : la première partie, celle consacrée à Léo est très longue : Léo évoque son enfance, son adolescence dans une succession de souvenirs, ce qui m'a laissée totalement à l'extérieur de l'histoire : on passe de l'un à l'autre, au fil de ses pensées. Du coup, je n'ai pas accroché aux personnages, j'aurais aimé qu'ils soient plus développés, j'aurais aimé ressentir ce qu'ils ressentaient et au lieu de cela, je suis restée au bord du chemin, totalement étrangère à cette histoire. Certains thèmes auraient gagné à être plus développés comme la quête d'identité de Léo : il ne sait pas vraiment qui il est, à moitié blanc et à moitié noir, il ne se sent à l'aise dans aucune des deux communautés, rejeté par les blancs et pourtant élevé comme un européen, il ne parle pas très bien le kiswahili, la langue des Congolais d'origine. On passe très rapidement sur cette interrogation, de même sur la « différence » de Harry, son homosexualité, qu'il semble ne pas assumer totalement (du moins devant Léo, à qui il n'en a jamais parlé mais lequel n'est pas dupe et s'en rend compte de lui-même). Cette lecture m'a laissé une impression de « creux », d'une réflexion juste là en arrière fond mais jamais poussée. Malgré toute la bonne volonté du monde, j'ai abandonné à la page 140 (sur 201) : je m'ennuyais vraiment et n'étais plus du tout dedans !

Une lecture à laquelle je n'ai donc pas été réceptive, malgré un style fluide et agréable, qui donne envie tout de même de retenter l'aventure avec l'auteur !

Une petite remarque : l'éditeur a choisi de mettre les termes en kiswahili dans un lexique en fin d'ouvrage, afin de ne pas gêner la lecture du livre, selon ses dires. Or, moi, cela m'a gênée de devoir tourner les pages jusqu'à la fin à chaque fois qu'un terme étranger apparaissait et n'a pas aidé non plus à me faire entrer dans l'histoire (puisque du coup, à chaque fois qu'un tel terme était noté, je devais sortir de ma lecture et me reporter au lexique en fin d'ouvrage pour en trouver la signification : j'aurais préféré qu'ils soient expliqués en note de bas de page !)
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Russo, Albert] Sang-mêlé ou ton fils Léopold

Message par lalyre le Mer 30 Nov 2011 - 16:20

Sang mêlé ou ton fils Léopold
Albert Russo
Gincko Editeur 2007
201 pages

4ème de couverture
Présentation de l'éditeur
Elisabethville, Congo belge, fin des années cinquante. Léopold Kitoko Wilson, le jeune métis, adopté par Harry Wilson " un Blanc " et Mania Malkia, la nourrice, africaine au cœur d'or et " forte gueule " forment une famille improbable et singulière. Roman à trois voix, " Sang mêlé " aborde avec délicatesse et réalisme l'univers colonial tel que le vivent les trois protagonistes. Il nous parle de la quête d'identité de Léo, pris entre deux mondes. Il nous parle aussi de l'homosexualité de Harry, cause de son exclusion du cercle des colons. Il nous parle de Mama Malkia, plus tout à fait africaine, mais noire aux yeux de tous. Il nous parle aussi de la décolonisation et évoque de manière saisissante l'atmosphère du Congo belge à la veille de l'indépendance. Chacune de ces voix nous parle de la difficulté à vivre sa différence. Chacune de ces voix nous livre sa vision de l'époque coloniale dans un questionnement sans outrance mais, sans compromis.
Mon avis
Ce que je pense des trois personnages principaux
Harry Wilson, homme au grand coeur mais quelle faiblesse vis à vis de Giorgos, son amant jaloux et violent.
Mama Malkia, africaine opulente au service de Harry, une femme qui ne mâche pas ses mots qui aime Léopold comme un fils.
Léopold à la recherche de son identité, essaye de trouver ses repaires car il vit entre deux personnes totalement différentes, l’africaine et son père blanc homosexuel.
Ce que je pense du roman
Ecrit avec un certain réalisme, je pense que pour l’auteur c’est un retour vers le Congo de son enfance, le fond et la forme par les thèmes abordés ( racisme, homosexualité, l’exclusion et la différence m’ont accrochée mais la fin m’a parue inachevée et m’a laissée assez perplexe. J’ai tout de même apprécié cette lecture...4/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5928
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum