Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Beau, Nicolas & Toscer, Olivier] Une imposture française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis:

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Beau, Nicolas & Toscer, Olivier] Une imposture française

Message par eric le Sam 26 Fév 2011 - 18:19


Une Imposture Française.
BEAU Nicolas et TOSCER Olivier
Paris. 2006. LES ARENES. 214 p.

Présentation de l’éditeur :

Grâce à ses relations dans les médias, Bernard – Henri Lévy n’hésite pas à corriger, voire à empêcher la parution d’articles qui lui déplaisent. Ce livre donne les recettes de cet attaché de presse toujours sur le pont, si efficace pour lui – même et pour ses amis.
Profitant de cette impunité médiatique, Bernard – Henri Lévy se permet beaucoup de liberté dans ses « enquêtes » au Pakistan, en Afghanistan ou en Algérie. Ce livre raconte ses plus beaux trucages.
Modeste, Bernard – Henri Lévy reste étonnamment discret sur son goût pour la finance et les jeux d’influence. Ce livre dresse le portrait d’un héritier, qui aime autant les affaires que les livres…même si il en parle nettement moins.
D’histoires cruelles et dérangeantes en anecdotes choquantes ou simplement drôles, cette enquête nous entraîne au cœur des réseaux médiatiques français, avec leurs arrangements et leurs petites lâchetés, sur les traces de leur plus belle imposture : Bernard – Henri Lévy.
Nicolas BEAU est journaliste au Canard enchainé
Olivier TOSCER est journaliste au Nouvel Observateur

Table des Matières :

Prologue : «  Flatté ou inquiet »
1ère partie : Les réseaux.
1. L’homme qui censurait…même Jean – François KAHN !
2. L’Homme qui surveillait les médias, vissé à son portable
2ème partie : Les Affaires
3. L’homme, qui exploitait la forêt africaine, mais qui ne voulait pas que cela se sache
4. L’homme qui ne crachait pas sur l’argent public, même celui d’Elf
5. L’homme qui ne savait pas qu’il était riche, surtout devant les juges.
6. L’homme qui aimait au moins atant les affaires que les livres
7. L’Homme qui plombait le cinéma d’auteur mais pas les films d’Arielle Dombasle
3ème Partie : Les idées…enfin
8. L’homme qui écrivait tout et son contraire, sur à peu près tout
9. L’homme qui a inventé le « romanquête » avec les généraux amgériens
10. L’homme qui s’est approprié la mémoire de Daniel Pearl
11. L’homme qui prétendait conquérir l’Amérique à coups de cocktails

Epilogue : Terribles instincts
Revue de Presse américaine d’American Vertigo

Mon avis ( Février 2011) :

Le prince de Saint Germain des Près, l’  « ami Bernard » - comme le désignent les deux auteurs de cette enquête – nous apparait sous un aspect peu enviable et peu reluisant. Terrifié de découvrir l’ampleur des réseaux, servant à BHL mais, on le suppose, à tant d’autres nous amenant à découvrir un autre monde, celui des « puissants ». Car, qu’on ne se méprenne pas, le mari d’Arielle DOMBASLE demeure un héritier, qui a su , avec des méthodes plus ou moins avouables, faire fructifier sa fortune, et la cuillère d’argent est devenue un carrosse d’or.
Combattre la « barbarie » , alors que l’on doit sa position à une exploitation effrénée de la forêt africaine et de ses habitants – forme moderne de l’esclavage – s’avère moins glorieux qu’on ne pourrait le croire. Les passes droits et la recherche de la compagnie des puissants sont décortiqués ici et o ne s’émeut plus des contradictions affichées du philosophe, dont les propos ne cessent de s’opposer à ses actes.
Usant de son prestige et de ses relations, BHL apparaît plus compétent pour user des deniers publics , voire recourir au chantage pour décrocher un profit, plutôt que de défendre – et surtout légitimer – ses propos.
Délicieux, cette enquête nous donne envie d’en savoir plus, de découvrir plus en avant cette supercherie institutionnalisée en véritable système de pensées..


Dernière édition par Elyuna le Mer 16 Avr 2014 - 20:42, édité 2 fois (Raison : correction titre)

eric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 47
Localisation : LYON
Date d'inscription : 06/07/2009

http://lemondedelecrit.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Beau, Nicolas & Toscer, Olivier] Une imposture française

Message par Invité le Sam 26 Fév 2011 - 18:50

Je connais très peu le personnage mais le thème de ce livre paraît tout de même intéressant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum