Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Vacca, Paul] La petite cloche au son grêle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

notre avis:

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Vacca, Paul] La petite cloche au son grêle

Message par Véronique M. le Mer 2 Mar 2011 - 16:56

Auteur: Paul VACCA
Titre: La petite cloche au son grêle
Editeur: Philippe REY
182 pages
2008
ISBN 978-2-84876-112-1



Quatrième de couverture:

"Un soir, tu entres dans ma chambre alors que je me suis endormi. Le livre m'a échappé des mains et gît sur ma descente de lit. Tu t'en saisis, comme s'il s'agissait d'un miracle.
"Mais tu lis, mon chéri!" souffles-tu en remerciement au ciel.
Incrédule face à ce prodige, craignant quelque mirage, tu palpes l'objet. Non, tu ne rêves pas: ton fils lit.
Intimidée, tu ouvres le livre, fascinée à ton tour..."

Quand la découverte de Marcel Proust bouleverse la vie d'un garçon de 13 ans, de ses parents cafetiers et des habitants de leur petit village du Nord de la France.

Des jeux innocents aux premiers émois de l'amour, de l'insouciance à la tragédie: l'histoire tendre et drôle des dernières lueurs d'une enfance colorée par le surprenant pouvoir de la littérature...

Mon avis:

Voilà un premier roman prometteur!

Le narrateur raconte quelques mois de son enfance en s'adressant à sa mère.
Le récit commence par le souvenir d'une promenade du jeune garçon avec sa mère. Celle-ci est passionnée par les fleurs qu'elle nomme, hume, cherche avec délectation. Le narrateur nous fait part de son attirance pour la fille d'une célèbre cantatrice installée dans le voisinage. Il l'aperçoit en train de lire dans son jardin, quand un orage salvateur éclate: la jeune personne rentre précipitamment, oubliant son livre que notre petit amoureux s'empresse d'aller récupérer. Dès lors "du côté de chez Swann" entre dans la vie de l'adolescent. Imprégné d'un délicat parfum d'iris, ayant été touché, feuilleté, parcouru par celle qu'il aime, l'ouvrage prend une valeur démesurée à ses yeux et lui donne le goût de la lecture!

Dès lors, la vie de la famille va être bouleversée. La mère comprend tout de suite que la vie de son fils a basculé et que de nouvelles perspectives s'ouvrent à lui. Elle le soutient d'une manière très touchante. D'ailleurs, ce roman dans son ensemble est très émouvant. Les liens qui unissent le jeune garçon à sa mère sont très forts, ils partagent de nombreuses choses, se réservent des moments à deux. Le père est attachant lui aussi mais un peu en décalage.

Dans cette atmosphère presque de conte de fées, un drame se prépare. Le cancer s'abat sur la mère de famille. Par solidarité, la passion proustienne va s'étendre à tout le village. Ce n'est guère réaliste mais cela réserve de nombreuses émotions.

Les atouts de cet ouvrage:

- une belle approche de la lecture, et de l'impact de la découverte de la littérature dans la vie de ceux qu'elle touche. Voici quelques mots de la libraire pour vous faire comprendre l'avis de l'auteur "Si votre fils ne comprend pas tout, quelle importance? Est-ce que nous-mêmes nous comprenons tout ce que nous lisons? Je n'en suis pas persuadée. Au fond, n'est-ce pas mieux comme cela? Lire, c'est aller vers l'inconnu, c'est chercher à découvrir de nouveaux mondes, à percer de nouvelles énigmes... Sans garantie de succés. D'ailleurs, on ne fait jamais le tour d'un livre, on n'épuise jamais la totalité de ses mystères. C'est peut-être même ce qui nous échappe qui est le plus important."
Les héros réexplorent le monde qui les entoure avec leur nouvelle expérience proustienne. Ils établissent des liens entre la réalité et le roman, entre les personnages fictifs et les êtres qu'ils côtoient. Ainsi leur quotidien devient bien plus savoureux! Paul Vacca s'attache à montrer que la littérature est émotion avant tout et qu'à ce titre, elle est accessible à tous.
- un regard tendre sur la famille confrontée à la maladie, le parti-prix du vivre pleinement tant qu'il est encore temps. J'avoue qu'ayant moi-même été confrontée à cette situation (à 18 ans pas à 13 mais bon...) j'ai été particulièrement sensible à ces passages, d'autant plus que le moment où le narrateur découvre la vérité est quasiment semblable à la façon dont cela s'est produit pour moi! J'ai donc fini en larmes mais d'émotion pas de tristesse car ce roman est beau, touchant mais pas triste à proprement parler.

Voilà si le coeur vous en dit, un livre que je vous conseille.


Dernière édition par Véronique M. le Mer 2 Mar 2011 - 22:49, édité 2 fois (Raison : correction titre puis ajouts divers)
avatar
Véronique M.
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1657
Age : 48
Localisation : 04
Emploi/loisirs : prof d'écoles/ lecture randonnée jeux de société, puzzles
Genre littéraire préféré : un peu de tout, romans en tous genres,biographies, essais mais pas trop la science fiction.
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vacca, Paul] La petite cloche au son grêle

Message par Céline72 le Mer 2 Mar 2011 - 17:29

Très belle critique qui donne envie de lire ce roman. Merci Véronique Very Happy
avatar
Céline72
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1911
Age : 31
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Emploi : Chargée d'assistance / Loisirs : lecture, musiques, photos (la nature particulièrement), films
Genre littéraire préféré : Je lis un peu de tout....
Date d'inscription : 03/03/2010

http://univers-des-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vacca, Paul] La petite cloche au son grêle

Message par Pinky le Mer 2 Mar 2011 - 20:24

merci Véronique pour cette présentation passionnante, je ne connais pas, à voir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5886
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vacca, Paul] La petite cloche au son grêle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum