Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "La rivière noire"

0% 0% 
[ 0 ]
57% 57% 
[ 4 ]
14% 14% 
[ 1 ]
14% 14% 
[ 1 ]
14% 14% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

[Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par shamash le Dim 6 Mar 2011 - 17:59

Présentation de l'éditeur

Dans un appartement à proximité du centre de la ville, un jeune homme gît, mort, dans un bain de sang sans qu’il y ait le moindre signe d’effraction ou de lutte. Aucune arme du crime, rien que cette entaille en travers de la gorge de la victime, entaille que le médecin légiste qualifie de douce, presque féminine. Dans la poche de Runolfur, des cachets de Rohypnol, médicament également
connu sous le nom de drogue du viol… Il semblerait que Runolfur ait violé une femme et que celle-ci se soit ensuite vengée de son agresseur. Un châle pourpre trouvé sous le lit dégage un parfum puissant et inhabituel d’épices, qui va mettre Elinborg, l’inspectrice, amateur de bonne cuisine, sur la piste d’une jeune femme. Mais celle-ci ne se souvient de rien, et bien qu’elle soit persuadée d’avoir commis ce meurtre rien ne permet vraiment de le prouver. La fiole de narcotiques trouvée parmi d’autres indices oriente les inspecteurs vers des violences secrètes et des sévices psychologiques. En l’absence du commissaire Erlendur, parti en vacances, toute l’équipe va s’employer à comprendre le fonctionnement de la violence sexuelle, de la souffrance devant des injustices qui ne seront jamais entièrement réparées, et découvrir la rivière noire qui coule au fond de chacun.


300 pages
Editeur : Editions Métailié (3 février 2011)
Collection : Bibliothèque nordique
Prix : 19 €

Mon avis sur le livre


Sans  y avoir mis les pieds, j’ai toujours eu un faible pour l’Islande. Ça doit remonter aux  temps lointains  de ma lecture de Voyage au centre de la Terre, quand les héros de Jules Verne, arrivant au pied du volcan Sneffels,  se préparent à y pénétrer pour explorer un monde inconnu  au cœur  de notre planète. Il était donc normal qu’Arnaldur Indridason, son pays de volcans et de glaciers  et ses polars parfaitement fabriqués bénéficient  d’un préjugé favorable de ma part. Et c’est heureux, car au fil  de la lecture de « La rivière noire », l’aperçu  que l’auteur nous donne  de  la cuisine islandaise traditionnelle, avec son cortège de poisson faisandé à la graisse de mouton fondue,  a de quoi faire frémir d’horreur le plus inconditionnel  admirateur de ce pays si contrasté !  
Mais foin des préjugés culinaires, je reviens au polar qui, lui, est loin d’être faisandé.

Il n’y a jamais de déception avec Indridason. C’est  un auteur solide, qui sait construire une histoire et la raconter sans temps mort.  Il  travaille ses personnages principaux ou secondaires pour les rendre crédibles et intéressants, ses dialogues sont vifs, enlevés, précis.  De plus, la façon dont les enquêteurs  s’approchent  au plus près de la vérité  psychologique des personnages,  jusqu’au dénouement final, est un modèle du genre.  Seuls les plus grands arrivent à une telle maîtrise.  Depuis ses débuts dans le polar en 1997, Arnaldur  Indridason  s’est hissé au niveau de  Connelly  et Mankell. Comme eux il est   capable de parsemer ses intrigues d’indices subtils, puis  de les décortiquer  avec habileté et sagacité  pour le plus grand plaisir du lecteur.  Dans ce nouveau roman, c’est Elinborg,  l’adjointe d’Erlandur, qui est au premier plan. Celui-ci, parti en vacances dans les fjords de l’Est de l’Islande, ne donne aucune nouvelle à son équipe. Elinborg est donc chargée d’élucider un meurtre : un certain Runolfur, retrouvé à son domicile la gorge tranchée, avec dans sa poche des cachets de Rohypnol, la « drogue du violeur ».

Le fait de mettre une femme au cœur  de l’histoire était un défi intéressant à relever pour Indridason.  Ses lecteurs connaissent déjà Elinborg, qui apparaissait dans les enquêtes précédentes. Elle est  une mère de famille ordinaire, qui a des problèmes, des plaisirs et des joies, une femme qui aurait voulu être géologue et s’est finalement  retrouvée flic dans la criminelle sans jamais le regretter.
Comme il le faisait pour le personnage d’Erlandur, l’auteur va, au fil des pages,  nous faire pénétrer dans  sa vie, ses habitudes,  nous la montrer  sous un jour nouveau.  Des observations sur ses relations avec son mari Teddi et ses quatre enfants parcourent le livre et permettent au lecteur de s’évader agréablement des aspects parfois techniques de l’enquête. Beaucoup de lectrices (ou de lecteurs) se reconnaîtront dans les rapports tendus qu’elle entretient avec son adolescent de fils, Valthor,  toujours fourré sur Internet où il  a créé un blog sur lequel il donne ses sentiments sur les  membres de sa famille, au grand dam de sa mère et de sa jeune sœur Theodora.
Sans  porter de jugement, Indridason nous fait découvrir une femme qui ne doute pas d’elle-même, se remet rarement en question, considère que si quelque chose se passe mal avec ses proches, la raison doit être avant tout cherchée chez les autres et non chez elle.  Elinborg est passionnée de cuisine, et en particulier de cuisine orientale et des épices qui accompagnent celle-ci. Elle a publié  sur ce sujet  un livre qui a obtenu un certain succès, et  son enquête va lui permettre d’utiliser ses compétences culinaires :
Spoiler:
un parfum de Tandoori  qui  imprègne un châle trouvé à proximité du corps,  va être  un des indices qui lui permettra de faire progresser l’enquête.
 
 
Elinborg creuse dans  le passé de  Runolfur, probable violeur et possible victime d’une vengeance.  La personnalité de ce dernier est  difficile à saisir d’emblée. Ses collègues de travail, ses connaissances, le présentent comme un homme avenant, sympathique et  charmeur. Une partie du travail d’Elinborg consistera  à rencontrer sa mère et ses rares  amis d’enfance,  à regarder au-delà des apparences et ce mécanisme  mis  en route par Indridason, avec son cortège de personnages scrutés par l'enquêtrice, fait  penser aux meilleurs Simenon.  Elinborg va se plonger dans tous ces témoignages et rencontrer aussi des jeunes femmes violées et leur famille. Ses observations constituent le cœur du roman puisque les indices qu’elle relève forment une spirale qui  l’amène  méthodiquement  vers le centre, le lieu  qui constitue la solution de l’énigme : le passé trouble de Runolfur.  La mort de celui-ci  pourrait-elle avoir un rapport avec la  disparition d’une jeune lycéenne,   Lilja, quelques années plus tôt ? Comme dans la « vraie vie » où le succès n’est pas toujours au rendez-vous, Elinborg va pressentir la vérité sur la disparition de Lijla sans jamais pouvoir l’atteindre.  Son enquête ne sera donc résolue qu’à moitié, et les détails seront essentiels dans la résolution.
Spoiler:
C’est l’odeur de tandoori qui la met sur la piste de la jeune femme violée par Ronolfur la nuit de son assassinat. C’est une odeur de cambouis ou d’huile de vidange flottant sur les vêtements de son mécanicien de mari qui va aussi lui permettre de comprendre ce qui s’est passé cette nuit-là.
 

Le mécanisme mis en place par l’auteur est implacable, impeccable. Il n’y a pas dans ce roman le grain de folie que l’on peut trouver chez une  Fred Vargas ou l’humour caustique d’un Harlan Coben, mais tout s’articule parfaitement, le mécanisme de résolution de l’enquête est aussi bien huilé  que les personnages sont cohérents et finement observés.

Au final, « La rivière noire » est un excellent polar, écrit par un artisan de  l’écriture talentueux. Le   succès d’Arnaldur Indidason, qui se confirme au fil de ses romans,  n’est pas un phénomène lié à la  mode des  polars nordiques, il est  amplement  mérité.


Dernière édition par Elyuna le Lun 18 Nov 2013 - 21:46, édité 4 fois (Raison : Suppression image non hébergée!!!!!!!)
avatar
shamash
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 106
Age : 15
Localisation : Cévennes
Emploi/loisirs : jeu d'échecs, écriture, astronomie, chasser les souris, grimper aux arbres
Genre littéraire préféré : romans, avec un goût particulier pour les polars
Date d'inscription : 23/05/2010

http://www.un-polar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par Invité le Dim 6 Mar 2011 - 18:01

peut-être aurais -tu du attendre avant de poster cet avis, qui pouvais convenir pour notre lecture commune...... auteurs islandais....
Dommage, c'est un livre que nous aurions pu découvrir.trop tard

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par vally le Dim 6 Mar 2011 - 18:06

Merci pour cet avis, ce livre a l'air vraiment bien !
avatar
vally
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2041
Age : 30
Localisation : moselle
Emploi/loisirs : secrétaire médicale
Genre littéraire préféré : policier !
Date d'inscription : 17/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par shamash le Dim 6 Mar 2011 - 18:29

mimi54 a écrit:peut-être aurais -tu du attendre avant de poster cet avis, qui pouvais convenir pour notre lecture commune...... auteurs islandais....
Dommage, c'est un livre que nous aurions pu découvrir.trop tard

Désolé Mimi, on peut toujours supprimer cet avis si tu le souhaites, après tout pratiquement personne ne l'a lu, non ?
avatar
shamash
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 106
Age : 15
Localisation : Cévennes
Emploi/loisirs : jeu d'échecs, écriture, astronomie, chasser les souris, grimper aux arbres
Genre littéraire préféré : romans, avec un goût particulier pour les polars
Date d'inscription : 23/05/2010

http://www.un-polar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par Invité le Dim 6 Mar 2011 - 18:37

shamash a écrit:
mimi54 a écrit:peut-être aurais -tu du attendre avant de poster cet avis, qui pouvais convenir pour notre lecture commune...... auteurs islandais....
Dommage, c'est un livre que nous aurions pu découvrir.trop tard

Désolé Mimi, on peut toujours supprimer cet avis si tu le souhaites, après tout pratiquement personne ne l'a lu, non ?

vois avec petite princesse, qui est en ligne.Elle est modo, et elle peut prendre une décision, pas moi Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par vally le Mar 14 Juin 2011 - 19:16

J'ai fini de lire ce livre, et je l'ai moyennement apprécié.
J'ai trouvé l'enquête un peu trop longue (ou disons, ce qui m'a paru long, je pense que c'est plutôt les scènes de détails inutiles à mon goût, style quand l'auteur parle cuisine. J'ai trouvé ces scènes pas particulièrement intéressantes, j'ai donc un peu survolé).
Sinon dans l'ensemble, ça va, quoi que je trouve que la fin ne tient pas forcément la route (je ne vais pas dévoiler la clé de l'énigme pour ceux qui n'ont pas lu le livre, mais j'ai trouvé qu'elle se tenait vraiment à de sacrées coïncidences, assez improbables, c'est dommage).
Livre non indispensable d'après moi.

Ma note : 12/20
avatar
vally
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2041
Age : 30
Localisation : moselle
Emploi/loisirs : secrétaire médicale
Genre littéraire préféré : policier !
Date d'inscription : 17/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par LOUBHI 49 le Dim 4 Déc 2011 - 21:27

Avis et commentaires :

Et voilà à nouveau un auteur de polar du grand nord que je découvre et que j'adore.

Brilant, ce polar l'est surement, alors que dès la première page on sait qu'un viol va être commis, on a un premier rebondissement et ce ne sera que cela durant tout le livre.

Du grand talent et une nouvelle héroïne attachante et brillante avec l'inspectrice Erlinborg. Ce n'est pas une affaire criminelle mais trois que l'on suit et que seules la perspicacité, la ténacité et la réflexion d'Erlinborg va mener à quasiment son terme. Les victimes sont retrouvés et deviennent suspectes, le criminel devient quasiment une victime.

Bref toutes les cartes sont re battues et c'est un régal, voilà longtemps que je n'avais pas été aussi emballé par un polar.

Je vais très vite me plonger dans les oeuvres de cet auteur talentueux..

_________________
Lectures en cours :

- "Pauca Mea " de Victor Hugo.
- "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin.
- " Les Mains Lachées" d'Anaïs Llobet.
- "Marguerite" de Jacky Durand".

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2219
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par Le motard le Ven 6 Jan 2012 - 20:13

Contrairement à la cuisine Indienne du personnage principal du roman, l'inspecteur Elinborg, ce policier manque cruellement de saveur. Pourtant l'intrigue est originale et la chute bien amenée, mais il manque le petit je ne sais quoi qui fait que l'on a envie de connaitre la fin de l'histoire. Quelques adjoints de l'inspecteur sont placés de ci de là sans rien apporter, quel intérêt ?
De plus, cela pourrait se passer n'importe où, l'atmosphère Islandaise n'est pas rendue ce qui aurait pu donner un certain charme à ce roman.
En résumé, à oublier, il y a beaucoup mieux chez les auteurs du Nord.

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 61
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par renaud6659 le Lun 24 Sep 2012 - 21:59

bon je l'ai finis hier soir, et dans l'ensemble c'est un bon polar, seul bémol, l'enquête traîne un peu en longueur, l'aspect cuisine me dérange pas , et au contraire est essentielle à la résolution de l'enquête, intrigue où j'ai pas deviné le coupable;et puis une intrigue complexe où on ne sait pas où l'on va, non un bon polar bien sympa!

renaud6659
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 411
Age : 33
Localisation : Perpignan
Emploi/loisirs : rugby, foot, lecture, animaux( je viens de me mettre à mon compte ), sortie, bouffes entres amis, etc...
Genre littéraire préféré : policier/thriller et des fois un peu autre chose(Levy, Musso, Douglas kennedy, et peut être bien autre chose ;-)
Date d'inscription : 05/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par renaud6659 le Mar 25 Sep 2012 - 1:05

shamash a écrit:
mimi54 a écrit:peut-être aurais -tu du attendre avant de poster cet avis, qui pouvais convenir pour notre lecture commune...... auteurs islandais....
Dommage, c'est un livre que nous aurions pu découvrir.trop tard

Désolé Mimi, on peut toujours supprimer cet avis si tu le souhaites, après tout pratiquement personne ne l'a lu, non ?

moi je l'ai lu et heureusement j'ai pas lu ta critique avant, car je suis pas sur que je l'aurais lu, enlève les précisions sur ce qui emmène l'enquêtrice à aller interroger les suspects, t'as voulu bien faire hein mais je t'incrimine pas

renaud6659
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 411
Age : 33
Localisation : Perpignan
Emploi/loisirs : rugby, foot, lecture, animaux( je viens de me mettre à mon compte ), sortie, bouffes entres amis, etc...
Genre littéraire préféré : policier/thriller et des fois un peu autre chose(Levy, Musso, Douglas kennedy, et peut être bien autre chose ;-)
Date d'inscription : 05/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par christa noel le Dim 7 Avr 2013 - 12:07

Je viens de finir ce livre et je suis de l'avis de beaucoup d'entre vous: L’enquête est un peu longue et se perd dans des détails pas forcement intéressant.
A part de cela, j'aime énormément la façon d'écrire de Indridason et je vais en lire d'autres.
avatar
christa noel
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 535
Age : 77
Localisation : St. Dizier Leyrenne
Emploi/loisirs : jardin, chiens, musique et lecture
Genre littéraire préféré : romans anglais, historiques et polars
Date d'inscription : 04/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par chocolette le Sam 21 Sep 2013 - 18:34

Le personnage habituel de l'auteur Erlendur Sveinsson est en congé et c'est donc l'inspectrice Elinborg qui mène l'enquête.
J'ai beaucoup apprécié cette énigme où l'on passe de l'enquête à la vie privée de l'inspectrice, bien que ce roman est loin de valoir "La femme en vert" qui reste mon préféré.
avatar
chocolette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 66
Localisation : Hainaut.Belgique.
Emploi/loisirs : lecture,promenade,cinéma,mots fléchés.
Genre littéraire préféré : Policier et un peu de tout...pas de SF!
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par LOUBHI 49 le Sam 21 Sep 2013 - 19:25

Comme dans ma chronique plus haut, c'est vraiment un top de lecture.

_________________
Lectures en cours :

- "Pauca Mea " de Victor Hugo.
- "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin.
- " Les Mains Lachées" d'Anaïs Llobet.
- "Marguerite" de Jacky Durand".

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2219
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par louloute le Sam 21 Sep 2013 - 21:28

Merci Chocolette pour ta critique   Very Happy  Merci Loubhi je me languis de le lire   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10320
Age : 49
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par louloute le Jeu 26 Déc 2013 - 20:03

Malgré un début que j'ai trouvé trop long à mon gout, je me suis fait happer par l’enquête aux odeurs de Tandoori et de garage. Enquête où le moindre petit indice a son importance. La ténacité d'Elimborg l'a menée jusqu'au bout de cette affaire, alors qu'on a cru que c’était résolu.
La personnalité d'Elimborg est bien décrite, prise entre sa vie de famille et ce besoin d'aller jusqu'au bout des choses dans son dur métier.   

Note: 8/10
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10320
Age : 49
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Indridason, Arnaldur] Erlendur Sveinsson - Tome 7: La rivière noire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum