Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Houellebecq, Michel] Plateforme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Houellebecq, Michel] Plateforme

25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 2 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Houellebecq, Michel] Plateforme

Message par Invité le Lun 14 Mar 2011 - 11:50



Titre : Plateforme
Auteur : Michel Houellebecq (2001)
Editeur : J’ai lu
Nombre de pages : 350

Présentation de l’éditeur :


« Dès qu'ils ont quelques jours de liberté les habitants d'Europe occidentale se précipitent à l'autre bout du monde, ils traversent la moitié du monde en avion, ils se comportent littéralement comme des évadés de prison. Je ne les blâme pas ; je m'apprête à agir de la même manière. »
Après la mort de son père, Michel, fonctionnaire quadragénaire et blasé, décide de partir en Thaïlande pour goûter aux plaisirs exotiques. Il y rencontre Valérie, cadre dans une grande société de voyages, à qui il soufflera sa théorie sur les vraies motivations des Européens en quête de sensations fortes.
Embarqué dans la lutte pour le profit à tout prix, où le corps est plus que jamais une marchandise, Michel jette un regard cynique sur la société occidentale. Il sera peut-être surpris de découvrir que l'être humain est encore capable de sentiments...

Mon point de vue :

Peinture cinglante de la déchéance supposée des sociétés occidentales, Plateforme, au titre d’ailleurs trompeur car aucun programme ne semble plus viable, rassemble, avec plus ou moins de bonheur, quelques-uns des désormais célèbres thèmes houellebecquiens – misère sentimentale et sexuelle des occidentaux (qui vont chercher le plaisir auprès des populations du tiers monde), économie centrée sur le profit immédiat et la prédation, règne des grandes marques, détournements hypocrites du politiquement correct, dérives de l’art moderne…
C’est le tourisme (tourisme de masse, tourisme sexuel, tourisme pseudo-authentique…) et son formidable rendement pour quelques grands groupes bien avisés qui occupent cette fois la place centrale et permettent quelques portraits savoureux de dirigeants rapaces, de cadres surmenés mais bien payés, de prostituées lucides, de touristes imbéciles…

Il y a sans conteste, chez Houellebecq, un don pour capter le fond de bêtise satisfaite qui sommeille en chacun, un petit côté flaubertien en somme, mais qui manque, pour être bien réussi, de la distance nécessaire – entre Michel le narrateur, et Houellebecq l’auteur, les frontières sont perméables et si Michel prend régulièrement soin de s’inclure dans la critique sociale, ses précautions de langage sont peu convaincantes. Certes, le lecteur peut se laisser séduire, devenir complice et se prendre à son tour au jeu du mépris, mais la position n’est guère tenable.
Michel dit avoir connu le bonheur auprès de Valérie, mais rien de ce bonheur ne transparaît dans sa narration – la déprime est relativement égale, de même qu’une agressivité assez mal contrôlée, avant, pendant et après, sans que l’histoire d’amour marque de changement notable, tenant plutôt un rôle de prétexte. Michel dit s’éclater sexuellement, mais les (interminablement détaillées) scènes de sexe sont si pauvrement et si mal écrites que l’on en vient à douter qu’il ait la moindre expérience des extases en question. Cette prétention à la supériorité pourrait être naïvement touchante si elle n’était le plus souvent pathétique. Comble de maladresse, quand Houellebecq veut attaquer l’islam (et pas seulement l’extrémisme islamique), c’est malhabilement dans la bouche d’un personnage arabe de passage qu’il place ses propos, qu’on serait alors tenté de lui demander d’assumer. Cette ambiguïté narrative constante, et d’évidentes faiblesses d’écriture, étonnantes chez un auteur de son talent, nuisent au plaisir que l’on peut prendre à ce roman intéressant mais inabouti.


Dernière édition par Mina le Lun 14 Mar 2011 - 12:38, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Plateforme

Message par Invité le Lun 14 Mar 2011 - 11:57

J'aimerais beaucoup lire cet auteur au moins une fois mais plus je vois des critiques et moins j'ai l'impression qu'il est fait pour moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Plateforme

Message par antibiok le Lun 14 Mar 2011 - 12:25

Merci Mina. Je me souviens du tapage à sa sortie en raison du thème choisi. Tout ce bruit m'en avait tenu éloigné ; je me disais que le livre méritait qu'on prenne du recul, qu'on attende un peu avant de se plonger dedans, le temps que le tintamarre médiatique retombe. Puis j'ai oublié. A te lire, je crois que je vais le laisser dans le coin sombre de ma mémoire. Mauvais cru selon toi ? Peinture ratée de l'hédonisme outrancier ? Trop de Houellebecq et pas assez de Michel (le personnage) ?
avatar
antibiok
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 236
Localisation : Alphaville
Date d'inscription : 25/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Plateforme

Message par Astazie le Lun 14 Mar 2011 - 12:48

Merci Mina. Je n'ai pas lu de livre de cet auteur.
Le dernier que j'ai acheté pour le compte de la bibliothèque, fut emprunté plusieurs fois et les retours furent positifs.
Alors peut-être vais-je le lire ? ..un jour
avatar
Astazie
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1767
Age : 62
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : lectures et autres !
Genre littéraire préféré : Lectures diverses
Date d'inscription : 23/01/2010

https://livresdunjourblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Plateforme

Message par Sarfre le Lun 14 Mar 2011 - 13:28

Ce texte n’est pas désagréable à lire, le style est simple et percutant. L'auteur a un regard critique, caustique et cinglant sur la société, sur les relations modernes homme/femme. L'auteur abuse quelque fois de descrïptions pornographiques superflues même s'elles sontt au cœur de son sujet.

Malheureusement il alterne aussi avec le moins bon. Tantôt pertinent et faisant preuve de fulgurance, tantôt provocateur. Quelque fois tenant des propos déplacés voir racistes. J'aime le coté subversif du texte même si j'ai été déçu par la fin, bâclée et déplacée , que j'ai trouvé plutôt désagréable dans sa teneur. Ce qui me laisse un arrière goût mitigé et contrasté entre un début prometteur et une fin complètement désabusée et nauséabonde.
L'auteur a en tout cas le mérite de déranger et ce n'est pas rien.

A lire pour se faire son propre avis.

7/10
avatar
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 507
Age : 41
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Plateforme

Message par kély le Lun 14 Mar 2011 - 13:29

Merci Mina pour ta remarquable critique. Very Happy Je pense que ce livre ne s'inscrira pas dans ma LAL d'ici longtemps! No Peut-être que je tenterai son dernier, qui au lu d'un certain nombre de critiques, rompt avec tous la tonalité des précédents ouvrages
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Plateforme

Message par chips71 le Lun 15 Aoû 2011 - 19:41

A ne pas mettre entre toutes les mains , personnage principal cynique au possible , scene porno à outrance (les romantiques et les fleurs bleues fuyez!), explications économico-touristico-sociale pas très utiles . On y parle pas d'amour mais de phantasmes. Il est vrai que la fin est peu crédible , mais bon , il fallait bien le finir ce bouquin . Moi j'ai bien aimé le personnage principal , qu'on préfère d'ailleur dans un bouquin que dans la vie réelle. Sur que ce n'est pas écrit pour la gente féminine (même moi je trouvais certaines scenes trop crues).Avec quelques ajustements , c'aurait fait un très bon bouquin.
avatar
chips71
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 39
Age : 46
Localisation : tournai
Emploi/loisirs : ouvrier en cimenterie/motard et lecture
Genre littéraire préféré : tout ce qui se lit
Date d'inscription : 31/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Plateforme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum