Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Labbé, Denis] Marelle d'ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de "Marelle d'ombres" de Denis Labbé?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Labbé, Denis] Marelle d'ombres

Message par Spyd Skorpionnan le Mar 15 Mar 2011 - 12:55




"Marelle d'ombres" de Denis Labbé
Recueil de nouvelles
203p, Argemmios, 2010

Lecture:

Ce livre est un recueil de 13 nouvelles, plutôt fantastiques mais toutes sombres. Elles se passent à différentes époques et n'ont pas de lien spécifique si ce n'est un aspect assez gothique. Difficile d'en dire plus sans trop en dévoiler.

Une mention spéciale à la couverture, que je trouve très belle et en totale adéquation avec l'esprit du livre.

Avis

Les premières nouvelles sont un peu décevantes, bien que bien écrites, elles sont assez classiques et trop courtes, si courtes qu'elles en semblent expédiées. On croit sentir une certaine auto limitation comme si elles ne demandaient qu'à s'envoler mais que l'auteur n'avait pu se résoudre à leur couper le fil à la patte.

Heureusement les suivantes sont plus longues. Pas forcément beaucoup au nombre de pages, mais elles sont surtout bien plus denses. Leurs thèmes en sont plus originaux et l'auteur se laisse aller à sa poésie, car on sent qu'il est foncièrement poète. Débridé, il distille des ambiances beaucoup plus lourdes. Il s'attarde plus à ses personnages, laisse l'histoire couler, ou parfois dégouliner, d'elle même. La lecture est alors bien plus savoureuse.

Je ne sais pas si l'auteur a un compte à régler avec la gent féminine mais les personnages de ses histoires sont plus succubes que Cendrillons. Cela nous amène à côtoyer des êtres aussi inquiétants que séduisants.
J'ai particulièrement apprécié "Papillons de nuit", mais surtout "Juste un pincement au coeur": une tranche de réalité découpée dans l'éternité, qui se suffit à elle-même mais laisse entrevoir un univers entier, tout ce que j'aime dans une nouvelle.

De même que la matière augmente passées les premières nouvelles, le style s'affirme, d'épisodes à la Edgar A.Poe, bien faits mais assez cliniques, on passe à la poésie de Dino Buzzati, étrange et pesante, incomplète mais stimulante.

Conclusion :

Une lecture plaisante d'un auteur au verbe riche et agréable. J'espère que M.Denis Labbé nous fera un jour le plaisir d'un roman personnel et décomplexé, je le dévorerai.

Ma Note : 15/20
avatar
Spyd Skorpionnan
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 119
Age : 51
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : Informatique , lecture ciné ...
Genre littéraire préféré : Science fiction, classiques , romans contemporains
Date d'inscription : 29/12/2010

http://www.atelierdantec.com/joomla

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum