Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Vast, Patrick-S] Béthune, 2 minutes d'arrêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis après lecture?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Vast, Patrick-S] Béthune, 2 minutes d'arrêt

Message par Cassiopée le Dim 20 Mar 2011 - 20:32



Titre: Béthune, 2 minutes d'arrêt
Auteur: Patrick-S Vast
Editions: Ravet-Anceau (Mars 2011)
Nombre de pages: 134

Quatrième de couverture:

Un soir, en rentrant chez elle, Charline Wartel oublie son sac à main dans le train. Ses papiers, ses clés, son téléphone... tombent entre les mains d'un individu peu scrupuleux qui va s'en servir pour s'immiscer dans sa vie. L'homme la suit, l'espionne, puis passe aux actes. Pour Charline et ses proches, le quotidien va basculer dans l'horreur. Jusqu'où ce déséquilibré a-t-il l'intention d'aller ? Le jeu pervers dont il tire les ficelles va connaître une issue fatale.


Mon avis :

Deux minutes d’arrêt en gare de Béthune, n’ont pas suffi à Charline pour récupérer le sac à main qu’elle avait oublié dans le train …
Deux minutes d’arrêt ont suffi pour que le destin de plusieurs personnes bascule inexorablement …

Qui, ne s’est pas écrié un jour ou l’autre « Mince, mon sac (mes clefs, mon portable …) ? »
Nous avons tous, à un moment ou un autre, été confrontés à une telle inattention, à un oubli de ce type …. Espérons que, la plupart du temps, tout se soit terminé sans encombre, en retrouvant les objets perdus ...

Ce ne sera pas le cas de Charline. Malgré sa demande rapide auprès du contrôleur du train, le sac ne sera pas retrouvé, récupéré par un individu, qui traversant une mauvaise passe sentimentale et professionnelle, va « s’amuser ». Une fois qu’il aura commencé, la spirale l’entraînera et il ne pourra plus s’arrêter.

"Le jeu reprenait de plus belle, et c’était toujours lui qui en établissait les règles."

Un engrenage infernal, bien pensé par l’auteur, va se mettre en place. Une fois encore, un individu « lambda » va, seul, se prendre au jeu de la violence et du taux d’adrénaline qui monte, gravissant les échelons vers un non-retour, brouillant les pistes, lançant les uns et les autres dans de fausses directions, tirant les ficelles, distillant des informations « transformées » pour pousser les autres à penser « autrement ». Et nous, pauvres lecteurs, assistons, impuissant, à toutes ces manipulations, sans pouvoir rien faire, pestant contre les événements qui se déchaînent, espérant que l’un des protagonistes, va comprendre et agir avant qu’il ne soit trop tard.

C’est de la vie de tous les jours qu’il s’agit dans ce livre. Il y a simplement des rencontres qui se font, des gens qui se croisent, comme « dans la vraie vie » » et dont découlent des situations qui échappent aux différents personnages rencontrés.
La stabilité d’une vie ne tient qu’à un fil, moins de dialogue, une mini-cachotterie, un oubli, et tout devient différent. Les événements s’enchaînent et ne nous emmènent pas forcément là où on pensait aller …..
Après ? Après, il est trop tard ….. On n’a rien dit, on s’est tu, on est parti, on a triché, on a dénoncé, on a tué …. Et plus rien, plus rien ne sera jamais comme avant ….

Régis Massin a été, pour moi, le personnage le plus attachant. Les non-dits le brisent, le hantent, il ne sait plus comment agir avec sa femme, les enquêteurs, il est très humain.
Patrick-S. Vast aurait pu mettre à profit ce personnage pour le développer un peu plus ainsi que quelques autres sur le plan psychologique. Mais cela n’est pas une obligation et aurait peut-être alourdi la lecture.


Le langage employé par Patrick-S. Vast est adapté au ton du roman, familier parfois, courant à d’autres moments. Les dialogues sont bien amenés entre les différents personnages.
Les chapitres sont courts et rythmés.
Les 134 pages filent entre nos mains à la vitesse d’un TGV. Un seul bémol : la fin est peut-être un peu « escamotée », deux ou trois chapitres de plus auraient pu étoffer ce roman sans nuire à l’intrigue.


Une lecture offrant quelques heures de pure détente.
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8808
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vast, Patrick-S] Béthune, 2 minutes d'arrêt

Message par kély le Dim 20 Mar 2011 - 21:40

Merci Cassiopée pour ton avis, ce livre m'intrigue, je le note!
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vast, Patrick-S] Béthune, 2 minutes d'arrêt

Message par Invité le Dim 20 Mar 2011 - 21:51

Ton avis est terriblement tentant!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vast, Patrick-S] Béthune, 2 minutes d'arrêt

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum