Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Waberi, Abdourahman A.] Passage des larmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

comment avez-vous trouvé ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Waberi, Abdourahman A.] Passage des larmes

Message par Bénédicte le Lun 21 Mar 2011 - 4:13


Auteur : Abdourahman A. Waberi
Editeur : JC Lattes
Année d'édition : 2010
Nombre de pages : 250

Résumé de l'éditeur


Djibril a quitté Djibouti depuis de longues années. A Montréal, il est devenu un homme neuf : le pays de son enfance n’est plus pour lui qu’une terre étrangère, poussiéreuse, un terrain vague. Employé par une agence de renseignement, il doit pourtant y retourner pour une mission de quelques jours. Djibouti est devenu un enjeu géostratégique majeur : la France, les États-Unis, Dubaï, les islamistes se disputent ce morceau de basalte. Djibril n’a que faire de leurs querelles mais il se sent trahi par ce pays né, comme lui, un 17 juin 1977, jour de l’Indépendance. Les plaies s’ouvrent, les fantômes des siens viennent le hanter, son enquête piétine. Chaque jour, il se laisse entraîner sur les chemins dangereux de la mémoire. De sa prison cachée sur les îlots du Diable, au large de Djibouti, Djamal, le frère jumeau de Djibril, né quelques minutes après lui, a appris le retour de son aîné prodigue : il le suit en pensée où qu’il aille, l’interpelle, ne le laisse pas en paix. On ne revient pas impunément sur les traces de son passé.



En quelques mots


"Passage des larmes" est avant tout un roman d'espionnage. Le titre a été choisi en référence au détroit séparant la péninsule arabique et l'Afrique, reliant la Mer Rouge au golfe d'Aden dans l'Océan Indien : Bab el Mandeb, la porte des larmes.

A 29 ans, Djibril vit à Montréal. Il est de retour à Djibouti, le pays de son enfance, pour raisons professionnelles. Il prend des notes, des photos, il scrute le pays à l'endroit et à l'envers, il mène une enquête et vérifie la stabilité de la situation dans le pays. Il travaille pour une société d'intelligence économique installée à Denver dans le Colorado, spécialisée dans le repérage des sites. Djibouti, vitrine des Emirats Arabes Unis dans la Corne de l'Afrique, a séduit les stratèges américains et les hommes d'affaire du Golfe persique, par sa position et sa stabilité. La construction d'un pont y est programmée, enjambant la Mer Rouge et reliant le Yemen et Djibouti, l'Asie et l'Afrique. Le troisième complexe portuaire du pays sort des gravats du village de Doraleh. Les américains se sont installés dans un centre de commandement, deserté par l'armée française et protégé par les Marines pour repérer et défaire les groupes terroristes transnationaux. La région est tenue pour la plus grande poudrière du monde après l'Afghanistan et l'Irak.

Le livre se compose de carnets de voyage, dans lesquels Djibril inscrit les évènements, les renseignements qu'il obtient, ses rendez-vous et ses contacts.

Il complète cette intrigue de récits d'enfance autobiographiques. Djibril est né en Côte française des Somalies, le 26 juin 1977, la veille de l'Indépendance. Djamal est son frère jumeau, Assod son grand-père, qui lui parlait de ses ancêtres, de leurs croyances et de leur mode de vie, honorant la terre "sans chercher à la posséder". Djibril se souvient de sa mère qui lui préférait son frère jumeau et de son choix de suivre seul son chemin, de son ami David. Tout l'éloigne de son frère et son ami avait définitivement pris sa place. Il s'était très jeune intéressé aux médias. Il avait été projectionniste et avait trouvé dans le cinéma une véritable famille. il avait fait de solides études scientifiques. Il lui fallait "de puissants rails, des bases fixes, pour que la vie cesse d'être un flottement permanent." A Montréal, il avait étudié les sciences de l'information. C'est à la Cité internationale de Paris qu'il avait rencontré sa femme Denise, une québécoise de père autrichien, émigré en pleine Révolution de velours. Elle lui avait parlé du philosophe juif Walter Benjamin. L'auteur raconte tout au long du roman le parcours d'exilé de cet homme jusqu'à son suicide dans les Pyrénées.

Le livre est assez complexe. Outre la passionnante intrigue d'espionnage, l'auteur nous fait partager l'expérience de Walter Benjamin fuyant l'oppression nazie et l'inscrit dans un contexte actuel . Il nous fait entendre aussi la voix de son frère, islamiste emprisonné. il décrit le terrorisme au quotidien, les martyrs, les projectiles, les bombes humaines, malgré le déploiement des forces de sécurité internationales. Il parle en des termes extrêmement poétiques et sensibles de son ami David, de leur passion commune pour la plage et la mer, de leurs rituels d'écriture. Il se souvient de son père, de sa pauvreté, de la honte qu'il lui inspirait et avec laquelle il est obligé de composer. La voix de son frère, le poursuit et le hante. Il lui parle de Dieu, de son pays, de ses coutumes, de son évolution, de son rapport à la religion, aux croyances millénaires. Il le prend à parti, le juge et le menace. Les souvenirs de Djibril l'envahissent, malgré les distances qu'il a mises et on perçoit peu à peu une montée de l'insécurité globale de ce personnage plongé dans le contexte troublé de Djibouti. C'est un livre surprenant car il est construit de manière originale et complexe à la fois. L'écriture est belle. Le lyrisme de certains passages ne laisse pas indifférent. Il manque quelque chose toutefois au récit de ces voix et le rapport au frère ne se comprend que tardivement. Malgré tout, l'intrigue est palpitante et les repères tant géographiques que politiques sont extrêmement instructifs sur la situation actuelle de ce pays.
avatar
Bénédicte
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 96
Age : 49
Localisation : YVELINES
Genre littéraire préféré : Romans
Date d'inscription : 24/01/2010

http://pragmatisme.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Waberi, Abdourahman A.] Passage des larmes

Message par alexielle63 le Lun 21 Mar 2011 - 13:45

Est-il bien placé ici, Bénédicte ?
S'il s'agit d'un roman d'espionnage, ne devrait-il pas être dans policiers/ thrillers ou autres romans ?
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Waberi, Abdourahman A.] Passage des larmes

Message par Bénédicte le Lun 21 Mar 2011 - 18:03

effectivement Comment modifier sa classification ?
avatar
Bénédicte
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 96
Age : 49
Localisation : YVELINES
Genre littéraire préféré : Romans
Date d'inscription : 24/01/2010

http://pragmatisme.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Waberi, Abdourahman A.] Passage des larmes

Message par PetitePrincesse le Lun 21 Mar 2011 - 18:49

Bénédicte a écrit:Comment modifier sa classification ?
C'est le rôle des modos Wink
Je l'ai déplacé vers la section "Autres romans", est-ce que cela te va? ou penses-tu qu'il a plus sa place du côté "Policiers/Thrillers"?
avatar
PetitePrincesse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4403
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Editrice scientifique / lecture (évidemment ^^)
Genre littéraire préféré : surtout SF et fantastique, jeunesse, mais ouverte à plein d'autres choses
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Waberi, Abdourahman A.] Passage des larmes

Message par Bénédicte le Lun 21 Mar 2011 - 19:10

je pense que autres romans sera parfait , mieux que policiers
Merci
avatar
Bénédicte
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 96
Age : 49
Localisation : YVELINES
Genre littéraire préféré : Romans
Date d'inscription : 24/01/2010

http://pragmatisme.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Waberi, Abdourahman A.] Passage des larmes

Message par kély le Mar 22 Mar 2011 - 0:20

Merci Benedicte pour ton avis, ce livre traitant d'autant de sujets d'actualité a l'air réellement captivant! Je le note pour plus tard Very Happy
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Waberi, Abdourahman A.] Passage des larmes

Message par alexielle63 le Mar 22 Mar 2011 - 12:45

PetitePrincesse a écrit:
Bénédicte a écrit:Comment modifier sa classification ?
C'est le rôle des modos Wink
Je l'ai déplacé vers la section "Autres romans", est-ce que cela te va? ou penses-tu qu'il a plus sa place du côté "Policiers/Thrillers"?

merci Petite Princesse Very Happy
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Waberi, Abdourahman A.] Passage des larmes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum