Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Zola, Emile] Pot-Bouille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Zola, Emile] Pot-Bouille

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 2 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Zola, Emile] Pot-Bouille

Message par Invité le Mar 22 Mar 2011 - 12:42



Titre : Pot-Bouille
Auteur : Emile Zola (1882)
Editeur : Le Livre de poche
Nombre de pages : 512

Présentation de l’éditeur :


Zola est entré partout, chez les ouvriers et chez les bourgeois. Chez les premiers, selon lui, tout est visible. La misère, comme le plaisir, saute aux yeux. Chez les seconds, tout est caché. Ils clament : « Nous sommes l’honneur, la morale, la famille. » Faux, répond Zola, vous êtes le mensonge de tout cela. Votre pot-bouille est la marmite où mijotent toutes les pourritures de la famille.
Octave Mouret, le futur patron qui révolutionnera le commerce en créant « Au Bonheur des Dames », arrive de province, et loue une chambre dans un immeuble de la rue de Choiseul. Beau et enjoué, il séduit une femme par étage, découvrant ainsi les secrets de chaque famille. Ce dixième volume des Rougon-Macquart, qui évoque la vie sous le Second Empire, montre ici la bourgeoisie côté rue et côté cour, avec ses soucis de filles à marier, de rang à tenir ou à gagner, coûte que coûte. Les caricatures de Zola sont cruelles mais elles sont vraies.


Mon point de vue :


On découvre, à travers les yeux d’Octave Mouret, jeune homme arrivé de sa Provence pour faire carrière dans le commerce à Paris, la vie d’un immeuble parisien telle qu’elle se présente à la Belle Epoque – les grands bourgeois aux premiers étages, les petits au-dessus, les employés plus haut encore (là où le tapis rouge s’est arrêté) et les bonnes dans leurs petites chambres. Mais à chaque étage sa misère - sociale, morale, intellectuelle, spirituelle - que, derrière la respectabilité haussmannienne, Zola débusque avec une joie féroce.

Jeune homme séduisant et ambitieux, Octave plaît aux femmes et c’est grâce à elles qu’il s’immisce dans tous les milieux et en découvre, d’abord stupéfait puis vite blasé, les peu ragoutants mystères. Les jeunes femmes courent après les maris avec une rage désespérée puis s’ennuient une fois mariées et prennent un amant qui les ennuiera à son tour – tenir son rang et marier ses filles devenant l’objectif de toute une vie (le portrait de Madame Josserand en tyran domestique est ici particulièrement réussi).
Les hommes semblent partager la même lassitude, font néanmoins des affaires et, tout en s’affichant bons maris et bons pères de famille, assouvissent des pulsions brutales auprès de maîtresses plus ou moins officielles, de demi-mondaines entretenues ou même, faute de mieux, de la petite bonne de la maison.

Avec talent, Zola oppose le silence respectable et bourgeois du grand escalier à une autre façade de l’immeuble, la cour où donnent les cuisines et où se déversent, au propre comme au figuré, toutes les saletés de la maison. Envers du décor sordide où résonnent les propos orduriers des domestiques ravis d’exhiber les vices de leurs maîtres.

On apprend aussi qu’une famille étrange vit au 2ème étage, qui ne parle à personne et ne vit pas comme tout le monde – ô horreur, le mari est écrivain et il écrit de ces choses…

Dépeignant des réalités moins douloureuses à affronter que d’autres romans de Zola, Pot-Bouille est souvent drôle par ses aspects de comédie sociale aux personnages finalement pathétiques, mais son allant comique comporte également une autre face, plus noire – ces êtres endurcis, obsédés par l’argent et le sexe, se font du mal à eux-mêmes et en font aussi beaucoup aux autres…
Un très bon roman, à la belle construction, qui se sert subtilement de l’humour pour initier des réflexions plus amères.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zola, Emile] Pot-Bouille

Message par Invité le Mar 22 Mar 2011 - 12:45

Zola, un auteur que je n'ai pas encore osé lire. Je crois que je m'attends à un style complexe à lire.
En tout cas, ta critique est très agréable à lire et pousserait même à se lancer Smile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zola, Emile] Pot-Bouille

Message par alexielle63 le Mar 22 Mar 2011 - 13:01

Voyager-en-lecture a écrit:Zola, un auteur que je n'ai pas encore osé lire. Je crois que je m'attends à un style complexe à lire.
En tout cas, ta critique est très agréable à lire et pousserait même à se lancer Smile.

Lance -toi, Voyager : je ne me souviens pas avoir galéré en le lisant (pas celui-ci mais j'ai lu La Bête humaine et Germinal et j'ai beaucoup aimé, peut-être plus le premier que le second d'ailleurs) : le style n'est pas alambiqué ou compliqué si c'est ce qui te fait peur! Et je l'ai lu beaucoup plus jeune : en 3è pour La Bête humaine et 1ère pour Germinal...

Merci Mina, je ne connaissais pas celui-ci : est-ce un Rougon Macquart ou pas ? En tout cas, ton avis donne envie de le lire Wink
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zola, Emile] Pot-Bouille

Message par Sarfre le Mar 22 Mar 2011 - 13:19

Voyager-en-lecture a écrit:Zola, un auteur que je n'ai pas encore osé lire. Je crois que je m'attends à un style complexe à lire.
En tout cas, ta critique est très agréable à lire et pousserait même à se lancer Smile.

Je trouve perso que Thérèse Raquin est idéal pour commencer avec cet auteur.
avatar
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 507
Age : 41
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zola, Emile] Pot-Bouille

Message par Invité le Mar 22 Mar 2011 - 13:20

Sarfre a écrit:
Voyager-en-lecture a écrit:Zola, un auteur que je n'ai pas encore osé lire. Je crois que je m'attends à un style complexe à lire.
En tout cas, ta critique est très agréable à lire et pousserait même à se lancer Smile.

Je trouve perso que Thérèse Raquin est idéal pour commencer avec cet auteur.

J'ai justement Germinal et Thérèse Raquin dans ma PAL, plus d'excuses!
Merci pour vos conseils Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zola, Emile] Pot-Bouille

Message par Invité le Mar 22 Mar 2011 - 13:23

alexielle63 a écrit:Merci Mina, je ne connaissais pas celui-ci : est-ce un Rougon Macquart ou pas ?
Oui, c'est le dixième des Rougon-Macquart (Octave va diriger le magasin Au bonheur des dames dans le onzième, qui est plus connu).

D'accord avec toi pour encourager Voyager ! Zola est toujours très accessible (il tenait à pouvoir être lu par tout le monde) et il ne faut pas avoir peur de se lancer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zola, Emile] Pot-Bouille

Message par alexielle63 le Mar 22 Mar 2011 - 13:27

Mina a écrit:
alexielle63 a écrit:Merci Mina, je ne connaissais pas celui-ci : est-ce un Rougon Macquart ou pas ?
Oui, c'est le dixième des Rougon-Macquart (Octave va diriger le magasin Au bonheur des dames dans le onzième, qui est plus connu).

D'accord avec toi pour encourager Voyager ! Zola est toujours très accessible (il tenait à pouvoir être lu par tout le monde) et il ne faut pas avoir peur de se lancer.

Merci Mina : je ne les lis pas dans l'ordre mais ce n'est pas gênant (enfin c'est l'impression que j'ai eu en lisant les deux autres). Je le mets dans ma lal Very Happy
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zola, Emile] Pot-Bouille

Message par christa noel le Sam 6 Aoû 2011 - 15:54

Je conseille absolument de lire: [b]Au Bonheur des Dames
toujours aussi critique, ZOLA semble ici moins 'noir' qu’en décrivant la misère ou les débordements des bourgeois.
C'est un écrivain éminemment important et jamais lassant, même pour nous actuellement.
avatar
christa noel
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 535
Age : 77
Localisation : St. Dizier Leyrenne
Emploi/loisirs : jardin, chiens, musique et lecture
Genre littéraire préféré : romans anglais, historiques et polars
Date d'inscription : 04/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zola, Emile] Pot-Bouille

Message par virgule le Mar 27 Déc 2011 - 21:13

J'ai lu toute la série des Rougon-Macquart lorsque j'étais ado. J'adore le style de Zola.
Je ne me souviens pas de tous les volumes.
Mais celui-ci m'avait beaucoup plu, tant il dépeint bien les différences de classes sociales à cette époque et les difficultés de "cohabitation" de tous ces individus au sein d'un même immeuble.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zola, Emile] Pot-Bouille

Message par erina92 le Dim 31 Mai 2015 - 21:09

Je n'ai pas grand-chose à ajouter à la très pertinente première critique.
En effet Zola brode sur l'hypocrisie de la bourgeoisie en prenant comme décor cet hôtel particulier, les personnages se croisent à la manière d'une pièce de théâtre.
J'adore Zola et j'ai lu presque la totalité des Rougon-Macquart. Alors ça m'embête de constater que pour la première fois je me suis ennuyée à la lecture de ce "Pot-Bouille", et j'ai bien eu de la peine à le terminer. Certes l'humour est très présent, mais il m'a manqué la tension dramatique.
avatar
erina92
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 45
Localisation : saint-gilles-pligeaux
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : roman, thé@tre,poésie
Date d'inscription : 14/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zola, Emile] Pot-Bouille

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum