Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Gilmour, David] Une nuit rêvée pour aller en Chine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur le livre de David Gilmour

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Gilmour, David] Une nuit rêvée pour aller en Chine

Message par Invité le Mer 29 Oct 2008 - 20:41

Titre : Une nuit rêvée pour aller en Chine
Auteur : David Gilmour
Edition :Actes Sud
Date de parution : 02/11/2007
Nombre de pages : 146

Quatrième de couverture :
Au lendemain d'une nuit d'insomnie, Roman, seul à la maison avec son fils, se sent pris de vague à l'âme : il n'est pas d'humeur à s'occuper de Simon, pas d'humeur à lui lire une histoire. Après avoir mis l'enfant au lit, il sort fumer une cigarette et se laisse attirer par la musique qui sort d'un bar, non loin. Quand, peu de temps après, Roman revient chez lui, Simon a disparu. La quête paternelle pour retrouver le jeune garçon prend bientôt les allures d'une inquiétante dérive : qui pourrait concevoir que la vie de Roman se résume désormais à dormir et à revoir son fils en rêve sur une île des Caraïbes ?
Dans la prose simple et retenue de Gilmour plane l'ivresse de la perte et le détachement irréversible du reste du monde : parents, amis, travail.
Comme un bruit de fond léger mais obsédant, la culpabilité hante de sa présence diffuse chaque page de ce roman chaviré.

Mon avis :
Ce roman est une très belle histoire, triste, mais belle, et touchante. En règle générale je n'aime pas trop ce genre de roman. Mais là j'ai trouvé ça très intéressant. C'est une véritable descente aux enfers pour ce père qui va essayer de trouver une sorte d'échappatoire pour essayer (ou non) de vivre malgré la perte de son fils, pour laquelle il se sent coupable. Tout au long de ce roman (court, certes, mais intense) plane au dessus de nous une espèce de mal - être, comme si on était ce père. C'est poignant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum