Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Guillot, Bertrand] b.a-ba, la vie sans savoir lire

Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Guillot, Bertrand] b.a-ba, la vie sans savoir lire

Message par Invité le Mar 29 Mar 2011 - 20:31

b.a-ba, la vie sans savoir lire de Bertrand Guillot, rue Fromentin, 2011


Quatrième de couverture : En 2008, Bertrand Guillot pousse la porte d’un cours d’alphabétisation pour adultes, dans le 20e arrondissement de Paris. Il s’apprête à donner son premier cours. Sa motivation est la même que celle de milliers de bénévoles en France : se rendre utile et abandonner les œillères du quotidien. Ecrit à la première personne, rythmé par des chapitres courts, B.a.-ba a tout d’un récit d’aventure. Celle d’un « professeur » débutant, tout d’abord. L’auteur est poussé dans le grand bain sans méthode, ni conseils. Après tout, il sait lire, non ? B + A = ba ? Pas si simple. Le costume de « professeur » taille soudain grand face à des « élèves » qui ont bien souvent vécu mille vies et Guillot prend soudain conscience de l’ampleur de la tâche. Le plus sage serait sans doute d’abandonner sur le champ. Il y pense. Pourtant… Sans vraiment se l’expliquer, il va poursuivre ses cours (il en donne toujours aujourd’hui) et vivre un an avec ses élèves, au rythme des joies et des désillusions. Une année dont il a tiré un livre : B.a. -ba.

Cette force de volonté anime le livre. B.a.-ba n’est jamais larmoyant ou accusateur. Les cours sont l’occasion de dialogues drôles. Les situations sont vues avec un regard réaliste, jamais simplificateur, qui évoque parfois Entre les murs.

Car B.a.-ba est avant tout le récit d’une aventure humaine. La majorité des élèves travaillent, sans papiers, en France. Au fil des cours, l’auteur découvre leurs destins. Chômage, identité nationale, intégration… c’est l’actualité du pays qui défile avec un éclairage nouveau : celui d’hommes et de femmes qui pensent que tout peut changer s’ils apprennent à lire et à écrire.

Mon avis : Une histoire vraie tout ce qu'il y a de plus authentique, agréable à lire, légère souvent malgré les sujets traités. Aucun mal à suivre le rythme, le style de l'auteur. Cependant, deux critiques : le côté trop pédagogique, « professeur », qui mène quelquefois à des pages d'explications (la différence entre la méthode globale et syllabique) dont on se serait bien passé ; le côté trop témoignage « j'ai l'impression que », « et moi qui »... On a bien compris qu'il s'agissait d'un témoignage, le style carnet de bord en devient inutile et un peu obsédant par endroit. (donne l'impression d'un premier jet peu ou pas travaillé qu'on n'attend pas d'un auteur de talent)
Malgré tout, mon impression reste positive, une lecture fort agréable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guillot, Bertrand] b.a-ba, la vie sans savoir lire

Message par Invité le Mar 29 Mar 2011 - 20:49

Ca a l'air bien !

J'admire les adultes qui ont le courage d'apprendre à lire et à écrire et aussi ceux leur enseigne !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guillot, Bertrand] b.a-ba, la vie sans savoir lire

Message par Invité le Mer 30 Mar 2011 - 13:43

Il faut beaucoup de courage pour oser avouer que l'on ne sait pas lire et décider d'y remédier. Livre qui a l'ait intéressant en tout cas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guillot, Bertrand] b.a-ba, la vie sans savoir lire

Message par Saphyr le Jeu 31 Mar 2011 - 23:09

Je ne pense pas le lire, mais je vais glisser le titre à quelqu'un de ma connaissance (ma maman en fait Razz) qui a travaillé longtemps dans le domaine de la formation pour adultes, notamment dans des cours d'alphabétisation.
Merci pour cette critique, Stern Smile.
Petit question en passant : combien de pages ?
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 39
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guillot, Bertrand] b.a-ba, la vie sans savoir lire

Message par Invité le Ven 1 Avr 2011 - 9:42

Et bien, je l'aurais mis si j'avais le chiffre sous la main mais le livre est chez moi et moi... ailleurs. Dès que je suis rentrée chez moi, j'édite pour vous le dire. Ce n'est pas excessivement long.
Voilà, voilà. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guillot, Bertrand] b.a-ba, la vie sans savoir lire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum