Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Doyle, Sir Arthur Conan] Le signe des quatre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "Le signe des quatre"

20% 20% 
[ 1 ]
40% 40% 
[ 2 ]
40% 40% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

[Doyle, Sir Arthur Conan] Le signe des quatre

Message par Saphyr le Lun 4 Avr 2011 - 23:00



Genre : Policier
Editions : Récit tiré du Tome 1 des Aventures de Sherlock Holmes - Edition intégrale bilingue aux éditions Omnibus
ISBN : 978-2-258-06721-9
190 pages

Quatrième de couverture :

Il vit à Londres, au 221 B Baker Street à la fin du dix-neuvième siècle. Il a des idées un peu bizarres... Il se passionne pour certaines branches de la science. Il est assez calé en anatomie, est un chimiste de premier ordre qui, malgré des études très décousues et excentriques, a amassé un tas de connaissances peu ordinaires. Il n'est pas aisé de le faire parler, bien qu'il puisse être assez expansif quand l'envie lui en prend. Il joue du violon.
Il a un métier : dénouer des énigmes étranges auxquelles il est le seul à pouvoir apporter une solution.
Il a un défaut : il affectionne les drogues.
Il a un ami : le docteur Watson, témoin et narrateur de ses aventures.
Son créateur, Arthur Conan Doyle, a inventé le récit policier moderne.
Il s'appelle Sherlock Holmes.
Mon avis :

Après Le chien des Baskerville, Le signe des quatre est probablement la plus connue des aventures de Sherlock Holmes, notamment grâce à une ribambelle d’adaptations télévisées.
Il faut dire que l’histoire dispose de tous les atouts pour exciter la curiosité du lecteur, ou de spectateur : une charmante et innocente jeune fille, une carte mystérieuse marquée d’un non moins mystérieux «signe des quatre», un mauvais génie, des meurtres en apparence insolubles, et le parfum enivrant d’un trésor venu tout droit des Indes lointaines. Un défi de taille que ne pouvait que relever le plus célèbre des détectives londonien.

Comme toujours, Arthur Conan Doyle a soigné les détails.
En ce qui concerne l’enquête, c’est plutôt un avantage car la science de Sherlock Holmes ne se nourrit que de détails : traces de pas, cendre de cigare, gouttes de sang et fibres en tous genres. Pour ce qui est de l’histoire, cela tourne parfois au pompeux et a tendance à faire retomber l’excitation de la chasse. Quant aux personnages, si leur aspect physique est décrit avec une précision qui frise l’anatomique, leur psychologie n’est guère qu’effleurée.
Pourtant, s’appuyant sur la personnalité extravagante de son héros et l’ambiance brumeuse et obsédante du Londres nocturne, Arthur Conan Doyle parvient admirablement à rattraper les petites faiblesses du récit. Il est bien difficile de ne pas se laisser happer par la page suivante, puis la suivante, puis la suivante, jusqu’à enfin toucher du doigt la solution de l’énigme.

Plus sobre qu’Une étude en rouge alourdie par des digressions pesantes, Le signe des quatre est un roman policier à l’intrigue fluide et bien menée. De quoi passer un agréable moment de lecture.
Spoiler:
Parenthèse de midinette : en plus, c’est au cours de cette aventure que Watson va rencontrer sa femme, c’est trop chou Razz
Oui, bon, d’accord, je sors lol!
Ma note : 7,5/10
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 37
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Doyle, Sir Arthur Conan] Le signe des quatre

Message par Yunali le Jeu 4 Oct 2012 - 15:56

Mon avis:
Seconde aventure de Sherlock Holmes que j'ai lu, je l'ai beaucoup appréciée.
L'énigme à résoudre apportée par Mary Morstan est très intéressante en elle-même, et on a tous les ingrédients pour plaire à tous les amateurs de policier, à commencer par une jolie demoiselle en détresse qui craint de se rendre à un rendez-vous avec un homme mystère.
Se mêle à ça une histoire d'héritage, d'argent, et il n'en faut pas plus pour intéresser Sherlock.

D'ailleurs j'aime bien cette histoire, on découvre notre Sherlock en "manque" d'excitation intellectuelle, qui se réfugie dans la cocaïne, et comme pour le spoiler d'avant
Spoiler:
Watson qui tombe amoureux est vraiment trop "chou". ^^

On rencontre là aussi des personnages vraiment très typés, et la promenade dans Londres est très agréable, menée par Toby un chien au flair très développé.

Ma note: 4 /5 Very Happy
avatar
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 33
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Doyle, Sir Arthur Conan] Le signe des quatre

Message par Entre Les Pages le Jeu 31 Jan 2013 - 22:53

J'ai lu ce roman en VO dans le cadre d'une LC et du challenge A vos nombres!

Voici mon avis :
The Sign of Four, en français Le signe des quatre, est la deuxième histoire dans laquelle apparaît Sherlock Holmes. Elle a été écrite en 1889 par Sir Arthur Conan Doyle et fait partie des quatre romans qu'il a dédié à son célèbre enquêteur. Le reste du canon Holmésien est composé uniquement de nouvelles.

Dans ce récit, Sherlock Holmes et son ami John Watson doivent retrouver un trésor et innocenter un homme accusé à tort du meurtre de son frère. Cette aventure débute en Asie bien des années avant et elle mène Mary Morstan au 221b Baker Street, la jeune femme voulant éclaircir le mystère sur la mort de son père. C'est donc dans les circonstances d'une enquête complexe et périlleuse qu'elle fait la connaissance de celui qui deviendra son époux.

Ce n'est pas tous les jours que Holmes entame une poursuite sur la Tamise ! Heureusement d'ailleurs qu'une investigation vient perturber son ennui car quand le lecteur retrouve Sherlock, il se nourrit presque exclusivement... de cocaïne. Son pouvoir peut enfin être mis à l'épreuve. Sa déduction est comme à son habitude, c'est à dire sans faille aucune. Et quand d'explications et de précisions tous ont besoin pour remettre les pièces du puzzle au bon endroit, c'est en Inde qu'ils sont embarqués, dans le décor du fort rouge d'Agra. L'homme d'un rajah est tué, ses assassins sont emprisonnés, un trésor est à la merci d'un être peu scrupuleux et tout s'enchaîne à travers une plume mordante et distinguée.
Sherlock Holmes fait partie d'un autre monde, certes, mais d'un monde où il fait indéniablement bon séjourner dès que l'occasion se présente. Un classique à ne pas manquer pour savoir ce qu'est le vrai désir de vengeance !
avatar
Entre Les Pages
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 251
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Formatrice
Genre littéraire préféré : Jeunesse
Date d'inscription : 30/11/2010

http://areader.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Doyle, Sir Arthur Conan] Le signe des quatre

Message par Sharon le Mar 19 Fév 2013 - 12:07


Mon avis :

Cette enquête de Sherlock Holmes - la deuxième dans l'ordre chronologique - nous mène encore sur les traces d'un mystère qui puise son origine bien des années plus tôt, entremêlant les fils de l'intrigue avec le Londres contemporain (de Sherlock Holmes).
En effet, en suivant Watson, Mary Morstan et Holmes, nous visitons différents quartiers de Londres, du plus cossu au plus plus populaires, pour finir sur les quais de la Tamise. Nous retrouvons, comme dans Une étude en rouge de Sir Arthur Conan Doyle Wiggins et sa petite bande d'enquêteurs, gamins des rues fort débrouillards pour trouver des renseignements pour Sherlock Holmes. Nous rencontrons des personnalités tout d'un bloc, comme celle de l'avare Bartholomeuw Sholto (ou l'avarice comme héritage empoisonné) ou son jumeau Thaddeus, plus sympathique, plus excentrique aussi.
Le ton est un peu différent, également, car Watson
Spoiler:
est amoureux de Mary, et n'a pas grand chose à lui offrir. Il est préoccupée par sa santé, son bonheur, son avenir, et la résolution de l'enquête ne devient importante que parce qu'elle l'est pour l'avenir de Mary.
Le signe des quatre n'est pas mon enquête préférée, mais j'ai eu plaisir à la redécouvrir.[/justify]
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7223
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Doyle, Sir Arthur Conan] Le signe des quatre

Message par alexielle63 le Mar 18 Juin 2013 - 15:21

Mon avis :
C’est désormais pour moi un vrai plaisir de plonger dans une nouvelle enquête de Sherlock Holmes. Deviendrais-je une inconditionnelle ? Je n’en suis pas encore là mais en tout cas, j’aime de plus en plus et Holmes me parait de plus en plus sympathique alors que ce n’était pas gagné au départ ! Il a toujours ce petit côté prétentieux, sûr de lui et de son intelligence et pourtant, je m’attache progressivement au personnage, d’autant qu’il semble aussi avoir une face sombre. Il ne supporte pas l’inactivité, « l’oisiveté cérébrale ». Il est d’ailleurs étrange de le voir tomber aussi rapidement dans les drogues alors même qu’il n’y touchait pas du tout dans le premier tome, celui qui précède directement celui-ci. C’est très rapide et ça m’a étonnée, peinée aussi il faut le dire mais j’ai également l’impression que l’on se rapproche de plus en plus du Sherlock Holmes avec qui j’ai fait connaissance pour la toute première fois dans le film de Guy Ritchie et que j’ai beaucoup aimé, notamment dans ses répliques pleines d’ironie ou son petit sourire sarcastique et ça me plait ! Je sais, il est postérieur au Holmes original mais c’est pour moi ma première référence du personnage donc je fais forcément la comparaison… Ce que j’ai apprécié ici aussi c’est que l’on mène l’enquête en même temps que le détective, profitant au fur et à mesure de ses lumières et non pas à la toute fin, comme dans Une Etude en rouge, ce qui permet plus d’interactivité avec l’histoire et ne donne pas l’impression que l’explication sort de nulle part car là encore, les indices nous sont présentés en temps et en heure, aucun ne nous est caché. On est donc à même de chercher et de trouver le coupable dans les mêmes conditions que nos héros. J’ai aussi beaucoup aimé le personnage de Mary Morstan et sa relation qui se développe tout juste avec Watson. J’ai hâte de la retrouver par la suite, en espérant qu’elle prendra part aux enquêtes de nos acolytes, même si j’en doute… Enfin, cette nouvelle énigme prend également des airs de chasse au trésor, ce qui n’est pas non plus pour me déplaire. Bref, j’ai tout aimé ! Et j’ai hâte d’ouvrir un autre mystère porté à la connaissance de Sherlock Holmes…
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Doyle, Sir Arthur Conan] Le signe des quatre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum