Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

17% 17% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
17% 17% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 6

[Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par lalyre le Mar 5 Avr 2011 - 15:11

[Eco, Umberto]
Le cimetière de Prague
Grasset mars 2011
550 pages

Le cimetière de Prague Umberto Eco Grasset mars 2011 05/04/2011
550 pages

Quatrième de couverture

Trente ans après Le Nom de la rose, Umberto Eco nous offre le grand roman du XIXe siècle secret. De Turin à Paris, en passant par Palerme, nous croisons une sataniste hystérique, un abbé qui meurt deux fois, quelques cadavres abandonnés dans un égout parisien. Nous assistons à la naissance de l'affaire Dreyfus et à la création de l'évangile antisémite, Les Protocoles des Sages de Sion. Nous rencontrons aussi des jésuites complotant contre des francs-maçons, des carbonari étranglant les prêtres avec leurs boyaux. Nous découvrons les conspirations des renseignements piémontais, français, prussiens et russes, les massacres dans le Paris de la Commune où l'on se nourrit d'illusions et de rats, les coups de poignard, les repaires de criminels noyés dans les vapeurs d'absinthe, les barbes postiches, les faux notaires, les testaments mensongers, les confraternités diaboliques et les messes noires... Les ingrédients sont donc réunis pour faire de ce savoureux feuilleton un diabolique roman d'apprentissage. Tout est vrai ici, à l'exception de Simon Simonini, protagoniste dont les actes ne relèvent en rien de la fiction mais ont probablement été le fait de différents auteurs. Qui peut, cependant, l'affirmer avec certitude ? Lorsque l'on gravite dans le cercle des agents doubles, des services secrets, des officiers félons, des ecclésiastiques peccamineux et des racistes de tous bords, tout peut arriver...

Mon avis

Que dire de ce roman, le plus sulfureux que j’ai jamais lu, ou je me suis souvent égarée car il me reste à savoir si c’est un roman ou un essai...Beaucoup de personnages ayant existé ainsi que des faits réels. Mais il y a un personnage fictif, heureusement d’ailleurs, car cet horrible Simon Simonini est le plus exécrable personnage que j’ai jamais rencontré lors de mes lectures. Ce Lucifer du Piémont, vivant en France, habite tout le livre, est un faussaire, un conspirateur, un antisémite, un manipulateur, un espion à la solde de personnages crapuleux, Il a deux personnalités car il se réincarne sous la soutane d’un curé nommé Dalla Piccola, c’est souvent pour cela que je me suis souvent perdue dans le livre...On croise aussi Garibaldi qui tient une place importante dans l’histoire, Dreyfus victime d’un complot ou Simonini a mis sa patte en tant que faussaire, il y a aussi Charcot, les communards, et les Carbonari. Diverses machinations et complots dont y travaille Simonini, tout est bon pour lui à condition que cela lui rapporte de fortes sommes. En toile de fond , d’extravagants coups de théâtre se produisent, des bateaux qui explosent, des égouts ou l’on jette les cadavres, des curés poignardés, bref un récit à épisodes parsemés de très belles gravures qui sembleraient être des documents d’époque. Ce que je n’ai pas aimé, c’est cette haine des juifs qui transparaît dans tout le livre, Simonini, ce personnage qui est un génie du faux à la botte de qui le paie bien, les fabricants de bombes, mais l’auteur déclare que le romancier a tous les droits et qu’il n’a eu qu’un seul but en écrivant ce livre “ C’est comprendre comment fonctionne le mécanisme de la haine.....Personnellement je n’ai guère pris de plaisir en lisant ce roman.....4/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5838
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par kély le Mar 5 Avr 2011 - 16:07

Merci Lalyre pour ton avis. Malgré les réticences que tu exprimes, ce livre me fait bien envie. J'aime bien l'écriture d'Humberto Eco que j'avais découvert il y a quelques années avec "Le pendule de Foucault". Donc, je le note. Very Happy
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par lalyre le Mar 5 Avr 2011 - 19:34

kély a écrit:Merci Lalyre pour ton avis. Malgré les réticences que tu exprimes, ce livre me fait bien envie. J'aime bien l'écriture d'Humberto Eco que j'avais découvert il y a quelques années avec "Le pendule de Foucault". Donc, je le note. Very Happy
Je serai heureuse de lire ta critique quand tu l'auras lu flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5838
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par louloute le Sam 9 Avr 2011 - 12:16

belle critique Lalyre pour ma part j'hésite fort ayant lu " au nom de la rose " qui fut pour moi un régal et ayant lu ensuite " le pendule de Foucault " où là j'ai pas du tout accroché je l'ai d'ailleurs jamais finis donc je suis assez hésitante à essayer cela me semble au vus de ta critique un livre bien sombre et morbide study
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10225
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par ferritine le Jeu 19 Mai 2011 - 10:21

Bonjour,

J'en suis à la moitié du livre, et une fois n'est pas coutume, je vais abandonner.
Je n'en peux plus de cette haine qui suinte de toutes les pages.
J'ai bien compris que Eco voulait faire toucher du doigt comment fonctionne ce genre de personnage, mais, ça ne me plait pas et ne m'amuse pas du tout.
Comme je lis pour mon plaisir, je passe mon chemin.

Ferritine

ferritine
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 57
Localisation : Saint-Nazaire
Emploi/loisirs : Infirmière
Genre littéraire préféré : Littérature, SF, Policier
Date d'inscription : 14/05/2011

http://ferritine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par kély le Jeu 19 Mai 2011 - 10:36

lalyre a écrit:
kély a écrit:Merci Lalyre pour ton avis. Malgré les réticences que tu exprimes, ce livre me fait bien envie. J'aime bien l'écriture d'Humberto Eco que j'avais découvert il y a quelques années avec "Le pendule de Foucault". Donc, je le note. Very Happy
Je serai heureuse de lire ta critique quand tu l'auras lu flower
Il s'est incrusté dans ma PAL à mon insu Rolling Eyes , mais connaissant l'écriture de Monsieur Eco, je ne pense pas le lire tout de suite! Very Happy
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par siana le Ven 7 Oct 2011 - 22:37

Je viens de le réserver à la bibliothèque car le quart de couverture me plait bien mais il est vrai que sur le net pour le moment les critiques mes laissent perplexe.
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 32
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par AnaïsP le Ven 7 Oct 2011 - 22:41

J'ai bien envie de tenter, Eco reste encore inconnu pour moi. J'aime l'idée d'analyser les tréfonds de l'âme, surtout quand elle est noire...
A suivre donc! Wink
avatar
AnaïsP
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1546
Age : 30
Localisation : Haute-Garonne
Emploi/loisirs : Mandataire judiciaire
Genre littéraire préféré : Littérature, Bandes dessinées indé
Date d'inscription : 19/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par siana le Ven 28 Oct 2011 - 22:55

Bon j'en suis à la page 220 et j'hésite beaucoup à l'abandonner (d'autant que je viens de recevoir mon partenariat kyklos qui est très tentant). Je viens de retirer mon marque-page mais à la lecture du commentaire de lalyre je me dis que j'ai encore des choses à lire qui vont peut être me faire changer d'avis vis à vis de ce livre. Quoi qu'il en soit mes lacunes en histoire me font défaut et j'ai l'impression de passer à côté du livre à cause de ça.
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 32
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par louloute le Sam 29 Oct 2011 - 10:23

rien d'encourageant pour que je le mette dans ma PAL Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10225
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par Aden le Lun 31 Oct 2011 - 16:53

J'ai toujours été un admirateur d'Umberto Eco, mais mon avis sur son dernier roman est assez partagé. Oui, celui-ci est intéressant sur le plan historique, et l'ambiance sombre qui se dégage de ses pages procure un frisson malsain mais, paradoxalement, agréable. Cependant, je me demande si le personnage principal ne devient pas un peu caricatural à force d'incarner tout le Mal du monde...

Après, au niveau littéraire, tout est une question de goût. L'écriture d'Eco a quand même des qualités indéniables.
avatar
Aden
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 60
Localisation : Londres - Paris
Emploi/loisirs : Auteur, passionné de littérature, poésie et histoire
Genre littéraire préféré : Œuvres où se mêlent suspense, drame et poésie
Date d'inscription : 24/06/2011

http://www.facebook.com/pages/Aden-Alastair-author/3037044930638

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par Fleya le Ven 15 Juin 2012 - 12:27

J'ai lu plus de la moitié de cet ouvrage il y a quelques temps déjà et chose très rare chez moi, j'en ai abandonné la lecture.Je viens donc par curiosité voir les avis rendus sur cet ouvrage et cela confirme mon ressenti. On a beau être prévenu de la démarche de l'auteur (démontrer comment s'inocule et fonctionne le mécanisme de la haine), les propos haineux et antisémites à longueur de pages (et c'est un gros ouvrage) m'ont lassés. L'intérêt historique de l'histoire passe malheureusement en second plan. Bref, ce n'est pas une lecture à laquelle j'ai pris plaisir.
avatar
Fleya
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1364
Age : 37
Localisation : Sud de la France
Emploi/loisirs : Cadre
Genre littéraire préféré : je lis de tout...
Date d'inscription : 11/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par Moulin-à-Vent le Dim 4 Mai 2014 - 23:50

Un coup de coeur pour moi que ce roman suggéré par ma bonne amie Nico.  Après cette lecture, nous assaillent diverses réflexions sur la vérité.  Qu'est-ce que la vérité?  Transcende-t-elle tout ce que l'on croit pour n'être que cette sirène de balise qui s'égare souvent dans une glose aléatoire?  Est-elle le centre de tous ces éléments pouvant graviter alentour?  Est-ce tout cela et plus encore?
Le personnage principal de ce roman, Simon Simonini, est dans son essence un assassin, un raciste, un misogyne avéré, un fraudeur de génie, un espion et un épicurien.
Ce récit se déroule dans les années 1830 avec le grand-père pour se terminer en décembre 1898.  Des personnages connus et d'autres moins connus meublent ces pages.
En quatrième de couverture, l'énoncé suivant m'intrigue énormément:
Tout est vrai, à l'exception de Simon Simonini, protagoniste dont les actes ne relèvent en rien de la fiction, mais ont probablement été le fait de différents auteurs.
Ma cote: 7,5/10
Citations

"... ils embellissent leurs souvenirs et une poule devient un aigle."

"J'ai entendu dire que sur la terre vivent plus d'un milliard de personnes.  Je ne sais pas comment ils sont arrivés à les compter, mais il suffit de circuler dans Palerme pour comprendre que nous sommes trop nombreux, que déjà nous nous écrasons les pieds les uns les autres.  Et la plupart d'entre eux pue.  Il y a déjà peu de nourriture maintenant, si nous croissons encore on peut tout imaginer.  Il faut donc des saignées de populations.  Certes, il y a les pestilences, les suicides, les condamnations à la peine capitale, il y a ceux qui se défient en duel, ou qui aiment chevaucher à travers bois et prairies à tombeau ouvert, j'ai entendu parler de gentilshommes anglais qui vont nager dans la mer, et naturellement meurent noyés...  Mais cela ne suffit pas.  Les guerres sont l'exutoire le plus efficace et le plus naturel qu'on puisse désirer pour enrayer la multiplication des êtres humains.  Ne disait-on pas jadis, en parlant de la guerre, que Dieu le veut?  Mais il faut des gens qui le veuillent, qui aient envie de faire la guerre.  Si tout le monde se planquait, à la guerre plus personne ne mourrait.  Et alors, pourquoi la faire?  Par conséquent, des gens comme Nievo sont indispensables, ou Abba ou Bandi, avec ce désir de se jetter au front, sous la mitraille.  Afin que les gens comme moi puissent vivre moins obsédés par l'humanité qui te souffle dessus.
Bref, même si elles ne me plaisent pas, nous avons besoin de belles âmes."

"Quant aux reps, j'avais déniché, rue du Petit-Pont, une taverne où on mangeait pour quatre sous: toutes les viandes avariées que les bouchers des Halles jetaient aux ordures - vertes dans les parties grasses et noires dans les parties maigres - étaient récupérées à l'aube, on leur faisait un brin de toilette, on les arrosait de poignées de sel et de poivre, on les faisait macérer dans du vinaigre, on les suspendait pendant quarante-huit heures au bon air au fond de la cour, et puis elles étaient prêtes pour le client.  Dysentrie assurée, prix abordable."

"-... l'humanité a été dégradée par le double adultère d'Adam avec Lilith et d'Eve avec Samaël (ne me demandez pas qui sont ces personnes parce que moi, mon curé ne m'avait parlé que d'Adam et d'Eve)..."

"-...  Pour servir la loi avec compétence, il faut l'avoir violée."

"-...  L'identité nationale est la dernière ressource des déshérités.  Or le sentiment de l'identité se fonde sur la haine, sur la haine de qui n'est pas identique.  Il faut cultiver la haine comme passion civile.  L'ennemi est dans l'ami des peuples.  Il faut toujours quelqu'un à haïr pour se sentir justifié dans sa propre misère.  La haine est la vraie passion primordiale.  C'est l'amour qui est une situation anormale.  C'est pour ça que Christ a été tué: il parlait contre nature.  On n'aime pas quelqu'un pour toute la vie, de cette espérance impossible naissent adultère, matricide, trahison de l'ami...  Par contre, on peut haïr quelqu'un toute une vie.  Pourvu qu'il soit toujours là à attiser notre haine.  La haine réchauffe le coeur."

"Ce n'est pas qu'il s'aimât particulièrement, mais l'aversion qu'il ressentait pour les autres allait jusqu'à le pousser à se supporter."


(Umberto Eco, "Le Cimetière de Prague")
avatar
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1952
Age : 65
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par louloute le Lun 5 Mai 2014 - 9:02

Merci Moulin à vent pour ta critique   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10225
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par Pinky le Dim 2 Oct 2016 - 10:49

Mon ressenti

Le moins que je puis dire c’est que ce livre est déstabilisant à plus d’un titre.  Mélange de genre, roman d’apprentissage et le portrait d’une époque créant ses lettres de noblesse dans l’art du faussaire.

J’ai eu à plusieurs reprises dans les 100 premières pages, l’envie d’arrêter ce livre tant les propos du personnage étaient diffamants, prônant la haine de l’autre avec des représentations très blessantes à l’encontre de telle ou telle personne. Je ne comprenais pas, je n’arrivais pas à me décaler. Etant une fan de cet auteur, connaissant son œuvre et son travail, cela ne cadrait pas. C’est pour cette raison que j’ai poursuivi et je suis ravie d’avoir pu poursuivre ce fantastique livre.

L’auteur avec maestria nous entraîne dans les dédales des conspirations à grande échelle, le début de l’espionnage, l’impact et le pouvoir de certaines personnes sur les processus de l’Histoire. En fait, l’altruisme semble ne pas exister dans cette galerie de personnages. Ce qui me fait froid dans le dos, c’est que pour bon nombre d’entre eux, ils ont existé. L’auteur s’inspire justement de l’Histoire et des personnes ayant existées… C’est au travers d'un personnage fictif et son journal, que le lecteur accède à   des sphères interdites.  
Un livre machiavélique à souhait qui m’a bien brassée et stupéfiée. Je ne peux m’empêcher de faire des liens avec certaines affaires ou comportements de nos politiques aujourd’hui… je n’en dirai pas plus, cela m’appartient.

En tout cas, si ce n’est pas déjà fait, lisez ce livre


Dernière édition par Pinky le Lun 3 Oct 2016 - 8:47, édité 1 fois
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par louloute le Dim 2 Oct 2016 - 19:08

Merci Pinky pour ta critique    Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10225
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par Pinky le Lun 3 Oct 2016 - 8:47

merci Louloute pour ta visite
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par Step le Lun 3 Oct 2016 - 10:04

Dans ma bibliothèque depuis des années, je dois le lire et je remets toujours, je ne sais pas pourquoi, je fais un blocage?

Merci pour vos avis.

_________________
 study   "Le gout du bonheur (1) Gabrielle" Marie Laberge study

         

Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 4/7 flower Challenge Bis-repetita 7/8 flower Challenge suivi d'auteurs illimité  flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6454
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par Pinky le Mer 5 Oct 2016 - 8:54

c'est le coup de s'y mettre Step, cela faisait aussi un moment qu'il était sur mes étagères...
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eco, Umberto] Le cimetière de Prague

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum