Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Deas, Stephen] Les rois dragons - Tome 1: Le palais Adamantin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

25% 25% 
[ 1 ]
25% 25% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Deas, Stephen] Les rois dragons - Tome 1: Le palais Adamantin

Message par takac le Lun 11 Avr 2011 - 14:06

Les rois dragons
Le palais adamantin
Stephen Deas
Editions Pygmalion Fantasy
356 pages



Quatrième de couverture :
Le Palais Adamantin se dresse au cœur d'un empire né sur les cendres d'un monde autrefois dominé par les dragons. La race des hommes faillit bien disparaître sous les crocs de ces êtres tyranniques, mais ils découvrirent un jour un procédé alchimique grâce auquel ils soumirent leurs prédateurs. Les terribles créatures de jadis servent aujourd'hui de montures aux chevaliers impériaux et de monnaie d'échange dans le jeu de pouvoir auquel se livrent les grandes maisons aristocratiques. L'empire a prospéré, attirant bien des convoitises, comme celle de cet homme qui rêve de le diriger. Un homme prêt à empoisonner l'empereur comme il a empoisonné son propre père. Un homme prêt à assassiner sa maîtresse et à coucher avec la fille de cette dernière. Mais, bien qu'il l'ignore encore, des flammes vont lui barrer la route du pouvoir. Un dragon s'est échappé. Or, un dragon insoumis retrouve ses pleines capacités intellectuelles, toute sa fureur... A lui seul, il pourrait déjà bien causer la perte de l'empire. Et il n'est pas seul...

Mon avis :


J’ai découvert le style fantastique depuis un an environ. J’ai eu le plaisir de me rendre compte que ce style n’est pas seulement une histoire mais comporte une réflexion sur notre monde, notre société. Pour le découvrir, il faut apprendre à lire entre les lignes et analyser les choix de l’auteur. A travers ce nouveau roman, j’ai retrouvé cet aspect qui me plaît beaucoup.

L’histoire est assez différente de mes précédentes lectures de fantasy. En général, il y a un héros qui doit apprendre à maîtriser quelques pouvoirs afin de sauver son monde. On pourrait éventuellement retrouver cette notion à travers les yeux du dragon échappé, mais je ne pense pas qu’il s’agit de l’objectif de l’auteur.

J’interprète plutôt la rébellion du dragon comme une critique de la gestion de l’humain par rapport à la nature. Les alchimistes et les rois croient pouvoir utiliser leur savoir pour maîtriser leur nature mais il ne s’agit que d’une utopie. Une utopie qui risque un jour de se retourner contre eux. Question au combien d’actualité !

Ce roman traite également de beaucoup d’histoires de pouvoirs, d’ambition dévastatrice. Certains personnages sont prêts à énormément de manipulations, de trahisons, de sacrifices afin d’arriver à leur fin. D’autres se croient au dessus de ces manipulations, avant de se rendre compte qu’ils se sont fait prendre au piège, tout comme les autres. Je trouve ici une analyse de des dérives de l’humain assez justes. Il a un grand nombre de manipulations, de retournement de situations qui m’ont su me surprendre et m’ont tenus en haleine.

La construction de ce premier roman est assez particulière également. Le narrateur se place à travers différents personnages, différentes situations, tout en utilisant que la troisième personne du singulier. Pourtant, j’ai réussi à m’y retrouver et me suis pas perdue. Je note quand même que l’arbre généalogique est plus que nécessaire car il y a un très grand nombre de personnages. J’ai senti une construction un peu en toile d’araignée où l’on aborde l’histoire de différentes phases, pour arriver à un final grandiose qui me donne vraiment envie d’ouvrir le tome 2 (qui est sorti depuis janvier). J’ai apprécié le rythme soutenu surtout pour un premier tome. Il y beaucoup d’actions (sans grosse guerre non plus), de mouvements.

J’ai donc beaucoup apprécié cette lecture. Merci au forum et aux éditions pygmalion pour cette nouvelle découverte. Petit clin d’œil si jamais l’auteur passe par ici, j’ai beaucoup aimé quand le lecteur rentre dans la tête de Neige.
lol!
avatar
takac
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Emploi/loisirs : les chiens, la nature, lecture, musique
Genre littéraire préféré : romans nouveaux, historiques, autobiographies,
Date d'inscription : 21/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deas, Stephen] Les rois dragons - Tome 1: Le palais Adamantin

Message par Olorin le Lun 11 Avr 2011 - 22:31

Merci pour ta critique très agréable à lire. Je n'ai pas eu le livre, mais j'aime beaucoup la façon dont tu en parles, et dont tu parles également de la fantasy: bien trop souvent, les gens s'arrêtent aux "histoires d'elfes et de petits lutins", sans chercher à aller voir plus loin. Ce qui est bien entendu encore amplifier par le fait que toute une série d'auteurs ne vont effectivement eux-mêmes pas plus loin dans leurs textes. Mais en tout cas, tu viens de relancer mon intérêt pour ce livre, que j'avais déjà noter au moment de sa parution... Smile
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5401
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deas, Stephen] Les rois dragons - Tome 1: Le palais Adamantin

Message par takac le Mar 12 Avr 2011 - 10:48

Merci beaucoup Olorin, je pense qu'il te plaira Smile
avatar
takac
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Emploi/loisirs : les chiens, la nature, lecture, musique
Genre littéraire préféré : romans nouveaux, historiques, autobiographies,
Date d'inscription : 21/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deas, Stephen] Les rois dragons - Tome 1: Le palais Adamantin

Message par alexielle63 le Mar 12 Avr 2011 - 14:15

Merci Takac : il est dans ma Pal : je l'ai acheté un peu au hasard, parce que la quatrième de couv me plaisait mais j'avais un peu peur tout de même car toutes les oeuvres de fantasy ne se valent pas : certaines ne sont pas de très bonne qualité! Tu ravives mon intérêt pour ce livre Very Happy
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deas, Stephen] Les rois dragons - Tome 1: Le palais Adamantin

Message par Sharon le Sam 30 Avr 2011 - 19:13

Mon avis :

Tout d'abord, un grand merci à Thot, aux modérateurs de Partage-lecture et aux éditions Pygmalion fantasy pour ce partenariat.

Je me suis aventurée dans un genre littéraire dont je maîtrise peu les codes : la fantasy. Je reconnais avoir un peu paniqué quand j'ai vu les généalogies royales écrites sur les premiers pages. J'ai cru que jamais je ne parviendrais à me reconnaître dans ce dédale de personnage et je dois dire que parfois, je suis retournée consulter cette page parce que je ne savais plus du tout qui étaient certains personnages.

Je vous rassure, certains sont inoubliables : les dragons. Je vous mets au défi de confondre la Blanche, qui est réellement la cause de toute l’intrigue, Cendre et Silence, monture aimée de la princesse Jaslyn. Si, pour vous les dragons sont de grosses bestioles gentilles, toutes dévouées à leur dragonnier (voir Saphyra et Eragon) ou bien des gros monstres assoiffés de sang qui ne pensent qu’à dévorer le moindre être vivant qui passe par là (la série des Chevaliers d‘Emeraude), passez votre chemin. Le palais Adamantin présente des dragons à la personnalité bien plus complexe. Ils ne sont pas simplement réduits en esclavage par les alchimistes pour servir les hommes, à la chasse ou à la guerre ils sont surtout privés de leurs capacités de réflexion. J’ai beaucoup aimé les passages où nous entendons les pensées et les souvenirs de la Blanche, et j’espère que dans le tome 2, cet aspect de l’œuvre sera développé.

La société dans laquelle évoluent les dragons m’a fait penser à la société médiévale car elle est extrêmement cloisonnée et hiérarchisée. Le premier ordre est le petit peuple. Il ne compte pas, pour tout dire, il n’apparaît que pour être aussitôt tué ou réduit en esclavage par les écuyers-dragons, à la solde des roi-dragons. Ils doivent déployer des trésors d’ingéniosité, de souplesse, subir pour survivre. Kémir, mercenaire, et Nadira en sont les deux représentants et se retrouvent à soutenir presque malgré eux la révolte de la dragonne. A l’exact opposé, nous trouvons les rois et les reines, liés à une nature magique (ils sont roi de l’Océan infini, roi des Collines ou encore roi des Rochers, ce dernier est sans doute le plus mystérieux de tous). Ils nouent et dénouent des alliances sans aucun état d’âme, s’offrent des présents somptueux et rares. Dernier ordre de cette société : les prêtres-dragons, entourés d’une aura de mystère. Ils apportent à ce roman une dimension surnaturelle (qui existe aussi dans la littérature médiévale), par leur potion et l’origine sanglante de leur ordre.

Nous découvrons un complot d’ampleur, orchestré par le prince Jehal, le méchant de l’histoire. Il est un méchant que j’ai adoré détester. Il est remarquablement intelligent, machiavélique, charmeur, beau parleur, bref, il n’a que des qualités pour répondre à la candidature de «méchant de l’année». En plus, sa stratégie est bien rôdée : il a toujours plusieurs longueurs d’avance sur ceux qu’il veut vaincre, et il parvient toujours à ses fins, j’ai presque envie de dire : pour mon plus grand plaisir puisque je n’ai que peu de sympathie pour ses rivaux.

Au final, j'ai découvert grâce à ce roman que la fantasy n'était pas forcément un univers avec des personnages manichéens, une intrigue prévisible et un style très simple. L’intrigue est aussi rocailleuse que les montagnes d’où s’élancent les dragonniers, et le dénouement me donne fortement envie de découvrir la suite.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7360
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deas, Stephen] Les rois dragons - Tome 1: Le palais Adamantin

Message par Ahotep le Lun 16 Mai 2011 - 20:36

Mon avis :
J'ai adoré ce roman de science - fiction plein d'intrigues et de suspense. C'est un véritable coup de coeur.
Un livre sur les dragons, c'est rare, surtout quand les dragons sont les héros. Les chapitres sont très bien découpés. C'est un livre pas trop long, on a envie que l'histoire continue.
Effectivement, heureusement qu'il y a un arbre généalogique pour se repérer un peu, car on a tendance à se perdre un peu dans les noms. Mais, on s'attache très vite aux personnages.
J'aime beaucoup les couple Jehal et Lystra et Hiram et Zafir!! Blanche est mon dragon préféré évidemment. La fin est trop en suspense, alors vivement le tome 2 pour en apprendre plus sur tous ces personnages et surtout pour savoir ce qu'il deviennent tous!!
avatar
Ahotep
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1323
Age : 30
Localisation : Aurillac
Emploi/loisirs : Libraire
Genre littéraire préféré : Romans historiques, policiers, terroirs, fantastiques...
Date d'inscription : 13/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deas, Stephen] Les rois dragons - Tome 1: Le palais Adamantin

Message par Céline72 le Mer 18 Mai 2011 - 12:17

Mon avis :

L'histoire de ce premier tome est divisée en deux : d'un côté nous suivons les membres de plusieurs familles nobles où se mêlent complots et trahisons et d'un autre, on suit la vengeance d'une dragonne nommée Neige. Une action bien dosée et un rythme bien soutenu tout au long du livre font que l'on ne s'ennuie à aucun moment.
Quant aux personnages, ils sont complets et bien décrits, on ressent aussi de la haine envers Jehal, jeune prince arrogant, égocentrique et vicieux. Sinon pour mieux s'y retrouver dans les différentes dynasties, des arbres généalogiques figurent au début de ce tome.
Pour conclure, c'est un bon livre d'introduction pour une série prometteuse si l'auteur continue dans cette lancée.
avatar
Céline72
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1911
Age : 31
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Emploi : Chargée d'assistance / Loisirs : lecture, musiques, photos (la nature particulièrement), films
Genre littéraire préféré : Je lis un peu de tout....
Date d'inscription : 03/03/2010

http://univers-des-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deas, Stephen] Les rois dragons - Tome 1: Le palais Adamantin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum