Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Egan, Greg] Axiomatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez vous aimé "Axiomatique" de Greg Egan ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Egan, Greg] Axiomatique

Message par Spyd Skorpionnan le Jeu 21 Avr 2011 - 17:17

"Axiomatique " de Greg Egan



Le Livre de Poche, Science-fiction
512 p, 2009, 18 Nouvelles



4ième de couverture :

Est-il possible de reproduire dans la réalité des tableaux fantastiques célèbres en créant des chimères ?
Une drogue permet-elle de rejoindre et de joindre tous les possibles ?
Le temps qu'on lui reconstruise un corps, un homme peut-il confier au ventre de sa femme le soin d'accueillir son cerveau ?
Autant de questions, avec bien d'autres, que Greg Egan, l'auteur de science-fiction le plus éblouissant et le plus novateur de sa génération, soulève dans dix-huit nouvelles toutes plus originales les unes que les autres. L'oeuvre d'un virtuose dont on n'a pas oublié La Cité des permutants, L'Énigme de l'univers, Isolation et Téranésie, publiés dans la même collection.

Lecture :

Ce livre comporte une vingtaine de nouvelles assez longues. En environ 25 pages chacune, elles traitent de sujets assez différents. Elles relèvent pour la plupart de la "hard-science" : univers parallèles et physique quantique, duplication de l'être et définition de l'âme, eugénisme et être parfait, guerre biologique et expériences médicales. L'atmosphère générale est assez sombre mais jamais désespérée.

Avis

L'auteur place ses pions dans un univers peu différent du nôtre. Ils ont des vies normales, des sentiments et des préoccupations qui rejoignent notre quotidien. Mais à chaque fois, un élément du contexte est totalement différent de notre réalité actuelle. Que ce soient des implants cérébraux programmant les convictions ou des trous noirs se baladant au centre ville, ces originalités sont toujours amenés avec efficacité et naturel, elles s'intègrent avec force dans le monde.

Cette science-fiction, outre ses bases scientifiques théoriques solides, s'appuie sur l'homme. L'étrangeté technologique n'est là que pour exacerber les questionnements d'hommes à la recherche d'un avenir, d'un secours à leurs peines, d'un rôle dans lequel se transcender. Ils pourraient très bien être vous ou moi. Ce sont juste d'autres êtres humains décalés dans un ailleurs proche.

C'est tout l'art de Greg Egan de savoir imbriquer son imaginaire naturellement et en douceur dans notre réalité.

Le style de l'auteur est assez complexe. Il construit réellement son discours sans jamais tomber dans une justification inutile ou à rallonge. Il apparie les éléments qui composent cette réalité. Ces nouvelles étant avant tout humaines, il arrive à brosser une galerie de portraits très convaincants. Même un personnage à géométrie variable en quête de son identité acquière une réelle épaisseur.

Les phrases sont très structurées et agencées. Parfois un peu complexes, elles amènent doucement le lecteur là où l'auteur le guide. Sans jamais achopper, sans brusquerie ni coup d'éclat (ce n'est pas du tout du space opera), elles tracent une route fluide et accueillante mais bien plus tortueuse qu'il n'y paraît.

Certaines des nouvelles présentes sont plus légères ou plus "faibles", la première notamment. Mais elles se répondent souvent en écho en partageant un élément fondateur. l'ensemble reste très cohérent. Bien qu'indépendantes, elles forment un univers crédible, une Australie d'un siècle prochain où rien n'a fondamentalement changé, surtout pas l'Homme.



J'ai beaucoup aimé ce livre parce que , plusieurs des nouvelles ,une fois terminées, continuent à vivre. Les questions posées trouvent leur écho. L'identité, l'humanité, la persistance du soi, continuent de courir le dernier paragraphe lu. C'est aussi pourquoi j'ai pris mon temps pour lire ce livre. J'ai du bien digérer entre chaque tranche de ce livre copieux. Il faut prendre soin de bien mastiquer. La hâte pourrait mener à l'indigestion.

Pourquoi pas un coup de coeur alors? Parce que je trouve quand même qu'il manque une dynamique et un élan qui auraient parfait le livre.

Conclusion:

Une vraie science-fiction de qualité, intelligente et profonde, une écriture solide et construite qui prend le temps de questionner, des regards qui posent une réflexion, j'ai beaucoup aimé ce livre.

ma note :16 /20
avatar
Spyd Skorpionnan
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 119
Age : 51
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : Informatique , lecture ciné ...
Genre littéraire préféré : Science fiction, classiques , romans contemporains
Date d'inscription : 29/12/2010

http://www.atelierdantec.com/joomla

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Egan, Greg] Axiomatique

Message par Saphyr le Mer 27 Avr 2011 - 21:00

Je ne connais pas du tout cet auteur, mais je dois admettre que tu m'as mis l'eau à la bouche...
D'ici à ce que ce recueil rejoigne ma LàL, il n'y a qu'un pas Smile.
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 37
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum