Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Tuszynska, Agata] Une histoire familiale de la peur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Tuszynska, Agata] Une histoire familiale de la peur

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Tuszynska, Agata] Une histoire familiale de la peur

Message par lalyre le Dim 24 Avr 2011 - 15:06

[Tuszynska, Agata]
Une histoire familiale de la peur
Points mars 2011
558 pages

4ème de couverture
Quand on apprend à 19 ans que sa mère est juive, qu'elle a vécu dans le ghetto de Varsovie et perdu une partie de ses proches durant la guerre, un choix s'impose : nier le passé depuis longtemps occulté ou convoquer la mémoire. Agata Tuszynska a choisi de lever le voile. De l'ancien ghetto au camp de Woldenberg, elle défie la peur et parcourt la Pologne pour reconstituer l'effroyable passé familial.

Résumé et avis
Cela va être difficile de parler de ce livre ou l’auteur commence par raconter l’histoire du couple de ses parents, l’auteur nous dit aussi que ce livre est en elle depuis que à l’âge de dix-neuf ans, elle a appris par sa mère qu’elle était juive. Elle retrace l’histoire de ses ancêtres, surtout du côté de sa famille maternelle, à tout prix elle veut savoir et c’est grâce à son cheminement à travers la Pologne, car cette famille juive est ancrée dans ce pays depuis des générations. L’auteur traque tous les infimes détails qui pourraient l’aider à comprendre, elle arrache des confidences qui sortent du bout des lèvres, c’est très difficile de faire parler les quelques anciens qu’elle rencontre car pour eux c’est mettre à jour un tabou. Il y a des questions sans réponses, des doutes, des archives à découvrir, il lui reste quelques parents vivants, ce qui l’a aidée à compléter le tableau de famille, d’anciennes photos retrouvées dont l’auteur s’étonne qu’elles soient toujours restées visibles au long de toutes ces décennies. Elle nous parle de ses parents avec beaucoup de tendresse, surtout sa maman à qui elle parvient à arracher des bribes de son enfance avec sa mère pendant la guerre ,se cachant, déménageant souvent. L’auteure a travaillé pendant quatre ans sur ce livre, ce qui lui a permis d'écrire sur ses proches, ceux qui furent dans le ghetto, derrière les murs, ceux des photographies, ceux des cimetières, cela l’obligeait à répondre elle-même à la question fondamentale des frontières qu’il ne faut pas franchir. Qu’est-ce qui constitue une trahison et quand ? Au nom de quoi est-il permis de faire souffrir ? Comme elle l’écrit si bien.... les réponses à ces questions sont généralement contradictoires et il lui été parfois pénible de s’y résigner.... Mais elle sait maintenant pourquoi sa maman avait peur de son enfance et de son histoire qu’elle a seulement compris en grandissant....J’ai vraiment aimé ce livre que je pourrais qualifier de biographie et d’histoire. Un livre qui nous fait découvrir l’histoire des juifs de Pologne sous un jour inconnu et insoupçonné, que je recommande vivement......5/5

Biographie :
Nationalité Pologne.Romancière, poète, biographe, universitaire, journaliste et femme de théâtre, Agata Tuszynska est l'une des personnalités les plus en vue de la jeune littérature polonaise.

Après ses études à l'École supérieure d'art dramatique de Varsovie, sa ville natale, elle soutient une thèse à l'Académie des sciences puis se lance dans le journalisme. Ses reportages lui ont valu nombre de récompenses, dont le prestigieux prix du PEN Club polonais, et la notoriété auprès du public et de la critique, qui voit en elle la digne héritière de la littérature documentaire dont son maître Ryszard Kapuscinski est le plus célèbre représentant.

Elle a publié Disciple de Schulz (2001), puis Singer, paysages de la mémoire (2002). Son premier livre chez Grasset, Une histoire familiale de la peur (2006), " un livre capital " selon Paul Auster, fut accueilli par une critique enthousiaste.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5699
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tuszynska, Agata] Une histoire familiale de la peur

Message par kély le Dim 24 Avr 2011 - 15:47

Merci pour ton ressenti Lalyre. Ce sujet terriblement sensible m'interesse particulièrement. Je note ce livre.
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum