Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'en pensez-vous?

33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par Cassiopée le Jeu 5 Mai 2011 - 21:25



Titre: Thésée universel
Auteur: László Krasznahorkai
Editions: Vagabonde (Avril 2011)
Nombre de pages: 96


Quatrième de couverture :

Devant un mystérieux auditoire, un orateur livre des vues saisissantes sur la condition humaine. Évoluant dans un univers à la fois réel et étrange, repoussant ses propres limites et celles du langage aux confins de l’hallucination, il entraîne, par ses assauts répétés, le lecteur dans une troublante confrontation avec les lois de l’imagination.

Utilisant le mode narratif du discours, László Krasznahorkai explore dans cette fiction composée de trois mouvements des thèmes fondateurs de la littérature : la tristesse, la révolte, la possession. Face à l’escalade de la peur et du mépris, tel un anatomiste de l’apocalypse des désirs, il tisse une trame burlesque et acérée où l’invention jubilatoire se conjugue aux effets les plus périlleux.

Quelques mots sur l’auteur :

Né le 5 janvier 1954 à Gyula, László Krasznahorkai quitte pour la première fois la Hongrie communiste en 1987 et passe un an à Berlin, côté ouest, en tant qu’attaché de la DAAD. Après la chute de l’U.R.S.S., il parcourt le monde passant par la France, l’Espagne, les États-Unis, l’Angleterre, les Pays-Bas, l’Italie, la Grèce, la Chine et le Japon. S’il rencontre un succès immédiat en Hongrie avec Le Tango de Satan en 1985, sa carrière internationale débute en 1993 lorsque La Mélancolie de la résistance reçoit le Bestenliste-prize, qui récompense la meilleure œuvre littéraire de l’année en Allemagne.

Merci aux éditions Vagabonde, au forum « Partagelecture » pour m’avoir offert le beau cadeau qu’a été cette lecture.

Mon avis :

Aux Partageurs, aux Editions Vagabonde, aux Visiteurs, aux Inconnus, à ceux qui me liront …

Me voici, ce soir, devant vous, pour vous parler d’un livre.
Quel livre ? J’en lis et vous en lisez tant …
Oui, mais voilà, ce soir, que cela soit le sujet attendu ou non, je vais vous parler de
« Thésée universel ».

Je ne suis sans doute pas la personne que vous espériez, Bernard Pivot aurait été plus à l’aise dans cet exercice mais que voulez-vous c’est ainsi …. « on m’a choisie » ….

Cet opus se partage en trois parties: tristesse, révolte, possession.

Mais avant, penchez-vous avec moi, sur le titre : « Thésée universel ».
Thésée ? Celui qui deviendra roi d’Athènes a eu par avant, une destinée peu banale, enfant précoce, vigoureux et rusé ….
Universel ? Qui peut être reconnu par tous et toutes ….
Thésée et ses choix, ses actions, Thésée maître ou non de son destin ?


Mais venons-en au contenu …
La première édition date de 1993, mais je ne maîtrisais pas assez le hongrois pour la lire, il m’a fallu attendre mai 2011.

Qu’ai-je trouvé entre ses pages ?

Trois discours, tous déclamés par le même homme devant le même auditoire dont on peut penser qu’il est composé de membres couronnés (Son Altesse) et militaires (Monsieur le Général) et autres personnes haut placées (Monsieur le Gouverneur Général).
Au début, il ne sait pas pourquoi il est là, il ne sait pas ce qu’on attend de lui. « Nous nous en remettons à vous pour le choix du sujet …. » mais il doit discourir alors il le fait …

Premier discours : La tristesse.

Une baleine géante a-t-elle des choses à cacher ? La littérature n’est pas ce qu’on croit, méfiez vous du lien qu’elle fait avec le sens universel ! Vous ne comprenez pas ? Peut-être faut-il lire, comme le suggère l’orateur « La Mélancolie de la Résistance » ? Je ne peux pas tout vous expliquer …. Connaissez-vous les trois formes de tristesse ?
NON ?????? Alors inscrivez-vous pour la prochaine conférence, le prochain discours de notre auteur !

Deuxième discours : La révolte.

Je sais, je sais … Je vous avais conseillé de venir pour découvrir le thème de la tristesse … et puis … vous êtes déçus ? Non, ne partez pas !!!! Pas tout de suite !!!
Laissez-moi, ou plutôt laissez-lui une chance …
Dans cette partie, le conférencier va vous parler de révolte, révolte contre certaines règles absurdes de la société, révolte contre une porte fermée à clé pendant qu’il parle, devenir du bien et du mal, … La situation évoquée est risible, presque caricaturale, explicitée dans le moindre détail avec des aller retour, pour ne rien oublier, mais ce discours est un vrai régal. Déclamé avec force questions qui vous renvoient à votre vie, à la société dans laquelle vous vivez, aux choix des hommes politiques. Ne le ratez pas !

Troisième discours : La possession.

Vous êtes encore là ? Vous n’êtes pas partis vous inscrire pour les précédents témoignages ?
Ah oui ! Vous voulez connaître le troisième et dernier sujet pour mieux choisir si vous ne pouvez venir qu’une fois.
Alors, écoutez bien …
Cet orateur est prisonnier, a-t-il « les ailes brisées » comme le râle d’Okinawa dont il nous parle ? Possédons-nous les choses ou sont-ce elles qui nous possèdent ? Quand nous possédons beaucoup, le désir ne prend-il pas trop de place ? A quoi bon chercher du sens dans ce que nous vivons, puisque les événements ne nous appartiennent pas [ comme il nous le démontre avec l’exemple du bureau de poste (où il se déroule quelque chose qui va changer le cours de sa vie)]. Sommes-nous prisonniers de nos sentiments ?

Oui, les phrases sont parfois très longues, le « raisonnement » de notre conférencier peut sembler confus de temps à autre mais quelle maestria, quel talent, quelle originale façon d’appréhender les mots, les émotions. Quelle surprenante mais belle découverte !

« Je suis rentré chez moi, le cœur touché, et puis j’ai été pris de vertiges, et, si je peux m’exprimer ainsi devant vous, je me suis mis à tituber entre la douceur mortelle de la tristesse et l’envie irrésistible de me révolter. »

Je ne sais pas si j’ai été assez claire, pas plus que « lui », je ne suis une vraie « oratrice », pas plus que
« lui », je ne sais pas si mes mots vous auront parlé, si vous aurez compris ce que je veux transmettre. Alors, si vous voulez mieux le connaître, allez à sa rencontre, ce sera plus facile que par mon intermédiaire.
Il vaut le détour, il y a du « Kafka » chez cet homme là !

Assurément, moi, j’y retournerai …


Dernière édition par Cassiopée le Ven 6 Mai 2011 - 10:10, édité 1 fois (Raison : Mise en forme: guillemets seuls en fin de ligne....)
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9139
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par Invité le Jeu 5 Mai 2011 - 21:31

Cassiopée a écrit:
Une baleine géante a-t-elle des choses à cacher ?

Ben oui... elle cache à l'eau... Hahaha... (Pardon je sort !)

Cassiopée ta critique est superbe!!! Ce livre qui nous a tant fait peur paraît maintenant abordable et même très attirant! Tu m'a convaincue je le note! C'est en plus une critique vraiment bien construite, claire et détaillée.
Merci Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par maily7 le Jeu 5 Mai 2011 - 23:26

quelle magnifique critique Cassiopée !
ouaou !
avatar
maily7
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2416
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Bit-Lit, Romance, Policier, thriller, fiction
Date d'inscription : 24/01/2010

http://histoire-de-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par Invité le Sam 7 Mai 2011 - 12:23

Très tentant, merci Cassiopée pour cette belle critique !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par BESMAR le Sam 7 Mai 2011 - 16:18

J'ai adoré la présentation de ta critique Cassiopée ! je l,avais déjà noté dans ma LAL et je pense que l'auteur devrait prendre en considération ton superbe commentaire pour la publicisation de son livre !! bravo !!
avatar
BESMAR
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 53
Localisation : Au Quebec
Emploi/loisirs : agente de gestion du personnel en invalidité- loisirs : lecture, rénovations-bricolage-décoration.
Genre littéraire préféré : Policiers (PD James, Connelly,Reich), romans historiques, aventure, tres peu de fiction sinon toute lecture m'interesse !!mon coup de coeur actuel est "L'Élégance du Hérisson" de Mureil Barberry
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

THESEE UNIVERSEL

Message par eric le Dim 8 Mai 2011 - 21:48

Mon avis ( Mai 2011) :

Thésée universel reste une œuvre de l’esprit (fiction), même si il nous apparait difficile de classer cet écrit dans la catégorie des romans. Un orateur se présente devant une mystérieuse assemblée (dans laquelle on tend à reconnaître des militaires ??), dont nous n’apprendrons presque rien si ce n’est des détails (Les portes d’accès sont-elles ouvertes ou fermées ?...) et dont les motivations demeurent encore plus obscures. D’autant plus, qu’on n’en sait guère plus sur cet orateur, si ce n’est que mentalement torturé, il doute de sa liberté, supposant sa captivité sous cet auditorium.
Il s’agit donc de 3 discours, dont le premier s’intéresse à la tristesse, et au cours duquel l’auteur nous entraîne à la découverte d’une baleine géante exposée dans un village (apparemment, je ne peux le confirmer n’ayant pas lu cet ouvrage, ce thème est déjà présent dans La mélancolie de la Résistance). Sa vision est pessimiste, et l’auteur entend bien nous en convaincre. La seconde conférence se propose de traiter de la révolte, en caricaturant la police s’en prenant à un marginal urinant sur un mur. L’autoritarisme et l’absurdité de certaines règles y sont dénoncés. Le troisième discours, celui où l’on devine sa captivité, traite de la possession, que l’Homme ne peut connaitre en rien, et ce à travers le récit d’un Homme attiré par une inconnue bien étrange dans un bureau de poste.
Ce conte philosophique se termine par l’histoire d’un oiseau inconnu, que je vous laisse découvrir. .
Un récit, que j’ai dévoré, en une petite journée, et en 3 phases (les 3 discours). Laszlo KRASZNAHORKAI nous entraîne dans des phrases interminables, dont certaines relèvent du chemin de croix si on veut les comprendre, passant d’une évidence à son contraire, d’une histoire à une autre, sans aucun rapport entre elles, si ce n’est d’appartenir à un conférencier – qui n’en est pas vraiment un – qui cherche tout simplement à exister et donc à discourir, et rien de plus…
Coup de cœur. Bravo. On peut s’interroger sur le temps (extraordinairement) long qu’aura mis ce texte à être traduit. Un grand merci à Partage Lecture et au éditions Vagabonde pour m’avoir permis cette découverte.

eric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 47
Localisation : LYON
Date d'inscription : 06/07/2009

http://lemondedelecrit.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par eric le Dim 8 Mai 2011 - 21:50

Cassiopée ta critique ...un petit bijou

bravo

eric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 47
Localisation : LYON
Date d'inscription : 06/07/2009

http://lemondedelecrit.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par eric le Dim 8 Mai 2011 - 21:51

Je parlais de pessimisme ..une petite citation :

Le mal existe, et ce mal, le bien ne peut malheureusement pas l’atteindre.

eric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 47
Localisation : LYON
Date d'inscription : 06/07/2009

http://lemondedelecrit.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par Sharon le Dim 8 Mai 2011 - 22:40

Merci Cassiopée et Eric pour vos avis. Pour moi, ils ont atteint leur but : me donner envie de découvrir ce texte.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7519
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par eric le Lun 9 Mai 2011 - 8:24

Merci mais c est vraiment un texte à découvrir, même si je me doute que beaucoup n'apprécieront pas...

eric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 47
Localisation : LYON
Date d'inscription : 06/07/2009

http://lemondedelecrit.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par lou40 le Lun 9 Mai 2011 - 13:13

oh là là, vous l'avez déjà lu !!!
je suis très en retard, je ne l'ai pas encore commencé.
je n'ai pas lu vos critiques pour ne pas être influencée...
avatar
lou40
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1859
Age : 44
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 03/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par kély le Lun 9 Mai 2011 - 14:05

Cassiopée, j'ai vraiment beaucoup, beaucoup apprécié la tonalité de ta critique, vraiment bravo!
Cependant, je pense que j'aurais beaucoup de difficulté à rentrer dans ce type de lecture...
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par eric le Jeu 12 Mai 2011 - 14:15

bonjour,

Oui le texte reste difficile mais une fois entré, c'est un régal

eric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 47
Localisation : LYON
Date d'inscription : 06/07/2009

http://lemondedelecrit.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par kély le Jeu 12 Mai 2011 - 17:07

ERIC a écrit:bonjour,

Oui le texte reste difficile mais une fois entré, c'est un régal
Merci Eric, oui, ça vaut sans doute le coup de tenter cette lecture, je verrai si ma biblio l'a en rayonnage! Wink
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par lou40 le Ven 13 Mai 2011 - 10:57

je l'ai commencé hier soir et j'ai beaucoup de mal à entrer dans ce livre...
avatar
lou40
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1859
Age : 44
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 03/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par lou40 le Mer 18 Mai 2011 - 14:51

J'ai terminé ce livre hier soir et j'ai eu bien du mal à en faire la critique.
En fait, je n'ai pas compris ce qui se passe dans ce livre : un homme vient faire 3 conférences devant un public qu'il ne connaît pas alors qu'il n'est pas conférencier...
Pourquoi lui ? C'est une question que je me pose, mais lui aussi se la pose. Et je n'ai pas de réponse.
J'ai souvent eu du mal avec ce qu'il racontait : je devais relire 2 voire 3 fois le même passage pour essayer de comprendre. En vain, la plupart du temps... Et surtout ses phrases... elles sont tellement longues qu'arrivé au bout, on ne se souvient plus du début ! Certaines font quasiment une page ! Tout ça parce qu'il répète exactement la même chose plusieurs fois. On dirait qu'il comble pour que son livre ne fasse pas seulement 20 pages...
Et puis, il ne se passe rien. Il raconte des choses qui lui sont arrivées, mais je n'ai rien éprouvé en les lisant.
Dans son 1er discours, il parle de la tristesse, mais je n'ai absolument pas « lu » qu'il la ressentait...
Dans sont 2ème discours, il parle de révolte, mais là non plus je n'ai pas ressenti de révolte de la part du « personnage ».
Enfin, dans son 3ème discours, il parle de la possession, mais j'ai dû une fois de plus passer à côté...
En fait, pour moi, ce livre est aussi ennuyeux que « L'Etranger » de Camus (peut être un compliment vu le classique que c'est devenu !). Seule la vision d'une seule personne est donnée mais on ne ressent que du vide : aucune émotion de la part du protagoniste, du coup aucune de ma part non plus, sauf un profond ennui !
Je remercie tout de même Partage-Lecture et les Editions Vagabonde de m'avoir permis de découvrir ce livre. J'avais un peu peur de ne pas être à la hauteur de cette lecture et le fait de l'avoir lu m'a confirmé dans mon idée. Malgré tout, je n'ai pas eu l'impression de perdre mon temps. Seulement d'être passée à côté d'un livre que je relirais peut être un jour.
avatar
lou40
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1859
Age : 44
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 03/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par Cassiopée le Mer 18 Mai 2011 - 15:03

Tu peux voter Lou?
Peut-être avec une relecture dans quelque temps...
Ou bien, c'est un livre qui ne te correspond pas, on ne peut pas tout aimer et tout percrevoir...
Chacun sa sensibilité et c'est bien d'être différent.
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9139
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par lou40 le Mer 18 Mai 2011 - 15:49

oups, pardon cassiopée, j'avais oublié le vote...
c'est fait.

je pense, effectivement, que c'est une lecture qui ne me correspond pas, mais je ne regrette pas d'avoir tenté l'aventure.
j'espère juste que ma critique ne sera pas mal interprétée : je ne "descends" pas le livre, je veux juste dire que JE ne l'ai pas apprécié.
mais comme tu dis, peut être que dans quelques temps (années), j'aurais évolué et serais plus sensible à ce genre de lecture...
avatar
lou40
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1859
Age : 44
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 03/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par Cassiopée le Mer 18 Mai 2011 - 15:55

Ton avis n'a pas à être interprété, tu dis ce que tu penses et pourquoi, c'est l'essentiel.
Tu vois, moi, j'ai hésité entre coup de coeur et beaucoup aimé.
Je me suis régalée avec cette lecture, sans doute, parce que j'avais aussi, à ce moment là, la possibilité de lui laisser une place. Ce n'est pas toujours le cas et il faut reconnaître que c'est particulier...
Ce qui est bien, c'est de pouvoir en "parler" dans le respect total.
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9139
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par lou40 le Mer 18 Mai 2011 - 16:04

je reconnais que c'est ce que j'aime avec ce forum...
ce livre n'était pas fait pour moi, mais j'ai eu la possibilité de le tenter.
je remercie thot qui m'a encouragée à proposer ma candidature pour ce livre que je n'aurais certainement pas même regardé en librairie.
au début de la lecture, je me suis dit "je m'en débarrasse dès que je l'ai terminé"... et puis à la fin de la lecture, je me suis dit "non, je le garde parce que dans quelques années (parce que "dans quelques mois", faut pas pousser non plus... Wink ) , je suis susceptible de le relire".
je fais une grosse différence entre "pas du tout apprécié" (qui peut changer un jour) et "détesté" (qui en général est définitif).
avatar
lou40
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1859
Age : 44
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 03/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par Invité le Mer 18 Mai 2011 - 16:10

C'est vrai qu'il y a des livres qu'on ne lit pas toujours au bon moment. Je me souviens d'un livre que j'ai refermé au bout de quelques dizaines de pages et lorsque je l'ai repris quelques mois après, ça a été un véritable coup de coeur!

On ressent très bien dans ta critique qu'il n'a pas touché ta sensibilité mais que tu ne le juges pas pour autant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par eric le Jeu 19 Mai 2011 - 9:20

Bonjour,

En outre c est un livre pour lequel l'auteur ne fait pas d'efforts pour accroitre sa base de lecteurs

eric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 47
Localisation : LYON
Date d'inscription : 06/07/2009

http://lemondedelecrit.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krasznahorkai, Laszlo] Thésée universel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum