Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Nathan, Tobie] Saraka Bô

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A propos de Saraka Bô

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Nathan, Tobie] Saraka Bô

Message par marsiho le Sam 7 Mai 2011 - 10:19



Quatrième de couverture

Un meurtrier fou égorgeant les bourgeoises d'une commune cossue de la banlieue parisienne, un commissaire play-boy rompu aux techniques modernes de la police, un psychiatre passionné de littérature antique, un rescapé des idéologies des années 70 et une dizaine d'Africains immigrés en France... Récit du désastre de la perte des repères, véritable énigme policière résolue pas à pas, reconstitution par fragments de vies déstructurées par les aléas politiques des dernières décennies. Un polar actuel qui est aussi un conte mythologique et moral...

Ma critique

La quatrième est alléchante, les premiers chapitres ne le sont pas moins, sorte de rêve halluciné. Le style est percutant, certaines répliques assez drôle. On pense parfois a du San Antonio croisé avec du Luc Besson... Son auteur, Tobie Nathan est psychanalyste, spécialisé en ethnopsychiatrie. Pour ce livre, il a reçu le prix Roblès en 94. Tout concourt donc a ce que la "sauce" prenne... Et pourtant, au fil des chapitres, des sauts dans le temps, dans les lieux et dans les personnages, on s'y perd. Ce qui était jubilatoire au début devient petit à petit fatiguant à lire. Le style percutant devient simplement prétentieux, et un des personnages dont on devine qu'il est une transposition de l'auteur lui-même ne vient pas arranger les choses. En fait ce livre correspond à une époque, celle des films français des années 80, 90, qui se voulaient la nouvelle, nouvelle vague : Diva, Subway, Love Dream... Pas des mauvais films, mais c'est bourré de clichés, de raccourcis faciles, de poésie écoeurante de fioritures... Le regard que l'on porte dessus aujourd'hui devient de plus en plus critique. Et bien là, c'est pareil. J'ai peiné pour finir ce roman. Dommage, il y avait quelque chose pourtant. Un peu de simplicité et d'humilité l'auraient sauvé.

Edité chez Rivages, 338 pages. Ma note : 3/10




avatar
marsiho
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 52
Localisation : Béarn
Emploi/loisirs : Responsable d'un foyer de l'enfance. Loisirs : sport, montagne, moto, musique...
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 29/09/2010

http://www.politique-jeunesse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nathan, Tobie] Saraka Bô

Message par Invité le Sam 7 Mai 2011 - 10:54

Tiens, je ne savais même pas que Nathan avait écrit un roman ! Visiblement, ce n'est pas une réussite...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nathan, Tobie] Saraka Bô

Message par marsiho le Sam 7 Mai 2011 - 12:28

Pas un, cinq.
Mais je ne sais pas ce qu'il en est des quatre autres...
avatar
marsiho
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 52
Localisation : Béarn
Emploi/loisirs : Responsable d'un foyer de l'enfance. Loisirs : sport, montagne, moto, musique...
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 29/09/2010

http://www.politique-jeunesse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nathan, Tobie] Saraka Bô

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum