Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Lelait, David] Romy au fil de la vie

Aller en bas

[Lelait, David] Romy au fil de la vie

50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Lelait, David] Romy au fil de la vie

Message par kély le Dim 8 Mai 2011 - 18:30



Editions Payot et Rivages
Mars 2002
286 pages

Présentation de l'Editeur

Très vite, Romy a détesté cette Sissi qui lui avait ouvert les portes du succès : ses crinolines étaient une camisole quand l'adolescente, elle, ne rêvait que de liberté.

C'est auprès d'Alain Delon qu'elle va découvrir la vraie vie, les plaisirs d'amour autant que ses chagrins, l'autorité de Visconti et ses rôles exigeants.

Mais comment vivre vraiment lorsqu'on a pour métier de jouer et de simuler?
Bientôt Romy répète qu'elle a fait fausse route : chaque rôle l'écorche ou la mutile.
Au fil de ses personnages de cinéma elle se consume comme si à chaque rendez-vous elle cédait un peu d'elle même.

Romy n'est pas une comédienne de l'extraordinaire : elle est la femme des passions franches et courageuses du quotidien.

David Lelait, chef de rubrique à "Nous Deux", est déjà le biographe d'Eva Peron et de Maria Callas (ed Payot).


Mon ressenti sur ce livre

Il s'agit d'une biographie sur la fabuleuse Romy, dévoilant ses bonheurs mais aussi ses côtés sombres, mais sur une tonalité toujours empreinte de délicatesse et de respect.

Romy est née en 1938 sous le nom de baptême de Rosemarie Albach-Rhetty, de nationalité autrichienne.
Bien que Romy ait grandi dans un milieu bourgeois et distingué, à l'abri de tout souci matériel, son enfance sera marquée par l'absence de ses parents comédiens, en tournage la plupart du temps.
Puis, se retrouvera placée en internat religieux, et souffrira d'un éloignement encore plus marqué, ne recevant que deux ou trois visites parentales sur quatre années. Et, sa pire souffrance sera le départ définitif de la maison familiale de son père qu'elle adore tant. Donc, une vie de solitude, qui sera le départ d'une souffrance enracinée, dont la seule amie intime digne de recevoir ses confidences sur le sujet sera "Peggy", son journal intime.
C'est une fille attirée et très douée pour les matières artistiques.
Et sa mère, Magda Schneider, jusqu'ici réticente à ce que sa fille suive les traces familiales, lui demande de passer un essai pour un petit rôle.
C'est ici et maintenant, dans un décor de carton pâte, que Romy va tracer son destin...

Le biographe, David Lelait, a su parfaitement retranscrire les combats intérieurs de Romy.
Une femme qui se voulait indépendante mais toujours à la recherche d'un paternalisme de la part des hommes qui ont traversé sa vie, partenaires à la ville, partenaires à l'écran, metteurs en scène...
Romy a toujours eu un besoin viscéral d'attention, presque exclusif, possessif des personnes qui l'entouraient.
Pour parvenir à capter cette exclusivité elle est allée au delà de ce que la profession exigeait d'elle, au point, qu'elle atteignait l'âme de chacun de ses personnages, en ressortant toujours plus fragilisée, et arrivait de moins en moins à redevenir Romy, celle qui devait construire sa propre vie dans le réel.
Elle voulait des scénarios stricts, cadrés, ne laissant aucune place à l'improvisation. Non, car Romy, ne se sentait bien que lorsqu'elle n'était pas livrée à elle même, elle détestait être livrée à elle même, elle qui avait toujours revendiqué La Liberté.

L'auteur met également en évidence, la souffrance intérieure de Romy, en tant qu'autrichienne, sur les horreurs et les crimes en masse perpétrés par les nazis. Les rôles qu'elle a dû interpréter sur le sujet ont été dévastateurs... Qui ne se souvient pas du film "Le train" ou encore "Le vieux fusil".

Sa vie a été une quête sans fin... à la recherche permanente d'un rôle qui saurait marquer à jamais le public, elle cherchait surtout comment avoir le premier rôle dans sa vie de femme et de mère, mais le scénario n'était pas encore écrit, et elle ne savait pas comment faire sans être dirigée...et pour lequel elle avait un trac insurmontable!!!

Un livre d'une sensibilité extrême, sans voyeurisme, que je recommande à tous, et surtout à celles et ceux qui ont eu le bonheur de la suivre des années Sissi à son ultime rôle "La passante du sans soucis"!

Un petit extrait, un passage qui m'a particulièrement touchée, et dont j'avais vu l'interview à la télé, les larmes aux yeux, car elle s'exprime au lendemain de la mort de son fils :
"Les lèvres crispées et les mains jointes, elle s'exprime d'une belle voix grave que durcit son accent germanique. Elle répond avec précision et concentration aux questions de l'animateur puis hésite, fait silence et soupire... Mais...pour réussir ma vie privée, je ne peux pas être seule, je ne le suis pas d'ailleurs, mais...
Surtout... qu'on me laisse enfin tranquille. Si on sait, vous savez, ce que certains soi-disant photographes sont capables de faire, je pense que le public a le droit de savoir, qu'on se déguise en infirmier pour photographier un enfant mort et qu'il y a une certaine presse qui achète et publie à la une, comme on dit, où est la morale, où est le tact?"

Ma note 10/10. Coup de coeur assurément!!!!
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lelait, David] Romy au fil de la vie

Message par christa noel le Dim 8 Mai 2011 - 20:42

Bonne critique.
J'aime beaucoup la Personne de ROMY, si complèxe et j'ai été navrée pour Elle de son destin tragique. Comme 'actrice' je l'ai beaucoup aimée, même dans ses premiers 'Bluettes' en allemagne comme 'wenn der weisse Flieder wieder blüht' 'Kathia', un film avec Horst Buchholz qui s'appelait 'Cherie' il me semble, et même les éternelles SISSI.
Heureusement qu'en France on a vu son vrai Talent d'actrice, car ses films tournée en France sont très bon.
avatar
christa noel
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 535
Age : 78
Localisation : St. Dizier Leyrenne
Emploi/loisirs : jardin, chiens, musique et lecture
Genre littéraire préféré : romans anglais, historiques et polars
Date d'inscription : 04/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lelait, David] Romy au fil de la vie

Message par kély le Dim 8 Mai 2011 - 21:42

christa noel a écrit:Bonne critique.
J'aime beaucoup la Personne de ROMY, si complèxe et j'ai été navrée pour Elle de son destin tragique. Comme 'actrice' je l'ai beaucoup aimée, même dans ses premiers 'Bluettes' en allemagne comme 'wenn der weisse Flieder wieder blüht' 'Kathia', un film avec Horst Buchholz qui s'appelait 'Cherie' il me semble, et même les éternelles SISSI.
Heureusement qu'en France on a vu son vrai Talent d'actrice, car ses films tournée en France sont très bon.
Merci Christa, effectivement, Romy s'est beaucoup battu pour sortir de cette image d'actrice "peau lisse" que lui avait conférée le rôle de Sissi, et elle etait poutant merveilleuse!
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lelait, David] Romy au fil de la vie

Message par Invité le Dim 8 Mai 2011 - 21:48

J'en ai souvent entendu parler évidemment mais je me rends compte que je ne connais rien de sa vie. Très belle critique en tout cas Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lelait, David] Romy au fil de la vie

Message par kély le Dim 8 Mai 2011 - 23:55

Voyager-en-lecture a écrit:J'en ai souvent entendu parler évidemment mais je me rends compte que je ne connais rien de sa vie. Très belle critique en tout cas Smile
Merci Voyager, il s'agit là d'une biographie, si j'ose dire, presque "amoureuse" au sens le plus soft du terme!
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lelait, David] Romy au fil de la vie

Message par fred7469 le Lun 9 Juin 2014 - 23:36

J'ai lu ce livre depuis quelque temps dans ma PAL après avoir revu trois fois La piscine, film intemporel et magnifique qui m'a fasciné et me fascine toujours, comme me fascine cette fantastique actrice.
Des biographies de Romy Schneider, j'en ai lu quelques unes, rien de bien nouveau là-dedans, si ce n'est une approche plus fine de ce vide intérieur qui la caractérisait... qui fait partie intégrante de son aura inébralable.
Pas un coup de coeur donc mais lecture très agréable, sans mélo ni pathos, sans concessions non plus, comme Romy l'aurait aimé.
avatar
fred7469
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 230
Age : 42
Localisation : haute-savoie
Emploi/loisirs : en voie d'amélioration
Genre littéraire préféré : la qualité de l'écriture avant tout
Date d'inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lelait, David] Romy au fil de la vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum